Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: My'trä :: Zolios
Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant


 au gré des vents..et des rencontres [PV Adol Loror][RP (en partie) court]

Anaveranne D'Ester
avatar
Mar 21 Nov - 19:15
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Les forets au sud de Suhuri avaient peu à peu laissé place aux valonnements de la région de Zolios, vivement colorés par les sédiments que la végétation n'avait pas encore recouvert..il allait falloir à notre voyageuse à cheval bien plus qu'un simple fusain pour rendre hommage à tant de couleurs, ses réserves d'encre allaient en prendre un coup pour sur, aussi esperait elle refaire ses stock en ville à Eoril, en échange de soins de sa part par exemple ou d'autre aide..ça ainsi qu'un peu de viande fumée, qui se concervait, oh combient mieux que la viande fraiche qu'elle consommait le jour même de sa chasse en général..elle aurait d'ailleurs un sanglier de bon gabarit abbattu pas plus tard que cet après-midi à trocker contre monaie ou provisions.

Elle eut de la chance, un boucher charcuttier lui échangea bien volontier la bête contre un gros jambon sec et quelques saucissons , ainsi qu'une coquette somme d'argent qu'elle dépensa pour racheter des pigments, trouver du mélange céréalier et fourrage pour Ydrochoos, et même s'offrir un coutelas de combat, certes dont la lame n'excedait pas les 25 cm, mais dont la qualité était plus que séduisante pour son prix, une affaire en or, foureau inclus, qu'elle accrocha à sa ceinture sitôt obtenu. Elle redressa le dos également d'une vielle dame en dificulté près du port et dont, celui qu'elle estima être son mari, ne semblait âs être en mesure de soigner..elle n'en obtint un chaleureux remerciement, et comme monsieur était artisant, se vit offrir une jolie gourde, actuellement remplie, mais qu'elle pourrait laver et reremplir à souhait plus tard..bien pratique pour les voyages donc, parfait..

Elle finit par aller s'asseoir face à la mer, son compagnon dans son dos, pour contempler les arrivées et départ de quelques navires ..emmitouflée dans un menteau couleur Bordeau qu'elle avait sortie de ses baggage pour faire face à l'hiver qui s'installait..le chaleur océanique, même si elle pouvait ressembler à une fraicheur plus qu'une chaleur, restait agréable ainsi équipée pour la jeune femme. l'étalon couché dérrière elle, lui, était naturellement équipé pour faire face à la saison froide. Le soleil déclinait déjà en ce début de soirée..mais elle était bien ici..elle attendrait de ne plus en pouvoir pour aller se réfugier dans une auberge dans le quartier calme probablement...mais pour l'heure, elle se contenta de sortir une petite bougie de sa oche avant de commencer à croquer l'activité portuaire sur un carnet qui sortait, lui, d'une sacoche sur la selle de l'équidé..croquant par moment dans une pomme qu'elle avait trouvé au marché et dont on lui avait fait cadeau contre la pose d'un pansement au doigt coupé du vendeur...les eaux étaient calmes, les navires éclairés de leurs lampes ressortaient tels des ombres fantomatique sur la pénombre qui s'installait, tandis que le chant des mouettes résonnait comme leur souhaitant la bienvenue sur les terres de My'trä.
Les couleurs virent progressivement trouver leur place sur la page du carnet, avec l'aide de quelques crayons de couleurs, il lui fût aisé de finir le dessin pour finalement se redresser après avoir ranger son matériel et songer à se mettre au chaud pour la nuit.


You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat


Dernière édition par Anaveranne D'Ester le Sam 25 Nov - 23:54, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Mar 21 Nov - 20:27
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
La dernière chose que je me souvienne, c'était moi, un petit peu ébréché de la fin de l'exposition, suivant Tiama, qui étais dans le même état, allant vers le port et embarqua sur le premier navire que je vis. Sûrement me disant que toutes les routes mène à Daënastre. Et me voilà, avec un mal de crâne carabiné, sur un bateau inconnu et surtout et le plus important, au milieu de l'océan. Après quelques minutes à essayer de me lever, je sortis de ce qui sembler être une chambre, sans oublier de ramasser mon tagta qui était en train de ronfler, étaler sur le sol.

J'arrive enfin à attendre le pont du navire, qui sembler être un navire de pêche. A perte de vu, je ne vis que de l'eau, de l'eau et aussi de l'eau. Entre l'odeur, le bruit des vagues et l'étendu sans limite, je failli m'étaler sur le pont. Un homme arriva, une personne qui me sembler être le capitaine et me mit une grande claque dans le dos, me fit presque tomber par-dessus bord.

-Alors petit, on tien pas l'alcool, me dit-il en rigolant

-Ou..je suis et qui êtes vous ?

-Moi ? Capitaine Clive Brownrigg, du magnifique navire « La mouette beuglante » et toi petit ?

-AH oui désolé, je m'appelle Adol Loror et lui c'est Tiama, dis-je en montrant mon Tagta. Le navire, il va dans quelle direction ?

-Il se dirige vers le port Eoril. À My'Trä.

A cette nouvelle, je bloque durant quelques secondes. Pourquoi j'étais ici, pourquoi je suis aller dans ce bateau et surtout pourquoi encore de l'eau.

-Le problème, c'est que je viens de Daënastre.

-Ha bah petit, j'y peux rien là, dit-il en riant à haute voix.

Il me laissa ainsi, seul sur le pont vers une direction inconnue pour moi. Comment j'allais faire pour rentrer. Un trop plein de questions arriva dans ma tête et je reste comme ça durant des heures à regarder l'horizon vers une destination totalement inconnu pour l'aventurier que je suis.

Attendaient... Une nouvelle région que je n'est pas encore exploré. Mais cela est parfait. Je vais faire le plein de découverte et de croquis de tous cela. Cette idée me fit sourire et je rentre dans la cabine à la tomber de nuit.
Je me réveiller une fois le bateau à quai. Je descendis du bateau en remerciant le capitaine et me voilà dans une nouvelle ville d'une nouvelle région d'un nouveau continent ..et je suis déjà perdu.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Mar 21 Nov - 20:54
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Remarquait qu'il y avait de l'agitation du coin de l'oeil et tourna la tête pendant que son famillier et monture se redressait, remarquant un jeune homme qui avait l'air perdu..emerveillé, mais définitivement perdu

Elle hésita un peu, mais vu que c'était loin d'être son genre de laisser quelqu'un dans la détresse, finit par marcher dans sa dirrection, Ydrochoos restant un peu à l'écart pour éviter de marcher sur des pieds de manière inopportune. Un rapide coup d'oeuil suffit à lui faire savoir qu'il était un peu plus jeune qu'elle, mais parfaitement équipé pour le voyage..et définitivement plus grand qu'elle, même si il n'y avait pas de quoi s'en sentir pour le moins impressionnée.

Elle se contenta de l'attraper par la manche et de le sortir de la foule, revenant vers son cheval, avant de faire volte face et de lancer la conversation :"
_Il n'est en rien compliqué pour moi de voir que tu n'est pas du coin, j'aurais même de quoi penser de ton expression faciale que tu n'es pas de ce continent..qui es-tu. comment es tu arrivé ici? es-tu seulement majeur ? tu m'as tout l'air d'être prèt pour un voyage d'amateur, mais pour autant, je te sens perdu comme pas permi.."

De plus, il sentait l'alcool..génial, elle espérait ne pas être tombée sur une victime du monde politique..elle ne lui ferait pas de mal, mais si pas hasard cétait le fils d'un rîche Daenar, elle craignait la naissance d'un nouveau conflit inutile entre les 2 continents..soit la dernière chose qu'elle souhaitait.

Ydrochoos sentait lui aussi l'appréhension de son amie aussi, de son côté, chercha-t'il à sonder le regard du volatile perché sur l'épaule de leur..invité de voyage surprise..il restait calme, mais il se souvenait très bien de sa pointure en cas de besoin..

Anaveranne sentait bien qu'elle n'avait pas à faire face à un guerrier, même s'il était armé, il lui laissait tout demême une impression pacifique, aussi tacha-t'elle d'être la moins agressive possible dans ses gestes et mots, se contentant de le dévisager en attendant une réponse.


You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Mar 21 Nov - 22:43
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Me voilà depuis cinq minutes que je suis arrivé dans ce continent que je suis perdu et je ne suis que sur le port. Alors que j'étais en train de demander mon chemin à un passant, me fit agrippé par une force surhumaine vers un endroit peu peuplé. Par réflexe, je mis ma main sur le pommeau de ma lame, mais je fut surpris de la vision que j'eus. Une jeune femme, un peu plus petite que moi, où trôner une immense chevelure rousse. Le regard quelle me lancer me surpris et avant de pouvoir ouvrir la bouche, elle me posa une véritable armée de question qui me laissa sans voix. Mais qui est cette femme ?

Une fois calmer par son flot de parole, je peux enfin lui répondre :

-Ravi de vous rencontrer, je me nomme Adol Loror et oui je viens de Daënastre. Je suis en quête d'aventure, mais je me suis perdu sur ce continent, lui dis-je en souriant, et oui, je suis majeur.

Je remarque quelque chose qui l'intrigue sans savoir quoi, cela me perturba sans le montrer. Je vis aussi que ce qui semble être sa monture et Tiama se fixai aussi tous les deux. Vraiment, ma bestiole intrigue tous le monde, même les animaux. Avant qu'elle ne peut répondre, je lui demande :

-Es-que tu connais un endroit où je peux me changer et me laver, je crois que mon odeur actuelle te...dérange un peu, lui dis-je toujours avec mon sourire.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Mar 21 Nov - 23:14
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
La machoire lui en tomba..un daenar..c'était un daenar....elle dû prendre sur elle même pour rester complêtement..enfin, le plus possible, zen..bon, vu qu'elle s'apprétait avant de l'approcher à, elle même se trouver un toit pour la nuit avec de quoi se laver bien sur, alors, autant lui proposer de la suivre..si elle le laissait seul comme ça plus longtemps et que quelqu'un finissait par identifier ses origines, le malheureux risquait de perdre bien plus que son sens de l'orientation.

_Euh oui pardon, excuse-moi, moi la première ne t'ai ai même pas donné un nom,
je m'appelle Anaveranne, et euh bah je m'apprétais à prendre une chambre dans une auberge du côté calme de la ville alors ..je te propose de me suivre ? j'ai peur vu tes origines que ce ne soit pas super sain pour toi, ni, par effet papillon, pour nous tous, de rester seul sur ce continent..


Elle avait effectivement reperé une jolie petite auberge avec écuries pour son compagnon d'aventure dont les prix était largement accessible, même pour elle, et de ce qu'elle avait pu en entendre, la réputation de l'établissement était plutôt correcte en matière de mobilier et d'hygienne..donc pourquoi pas..ça s'appelait "les crins d'une haquenée", ce qui, à l'oreille d'une cavalière, sonnait agréablement.

_Ce n'est pas très loin du port, et on devrait y trouver tous les deux de quoi se laver,
manger, et même dormir, d'accord ?


Le problème quand on fréquentait que des my'trans, c'est qu'on avait parfois des manière assez familières, aussi hésita-t'elle avant de tendre la main de façon à en inviter une poignée avec son interlocuteur..



You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Mar 21 Nov - 23:49
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Anaveranne, en voilà un nom particulier, mais bon, je suis littéralement à l'autre bout du monde donc les cultures ne sont pas vraiment pareils. Elle me proposa de m'emmène dans une petite auberge pour la nuit, ce qui pour moi, est la meilleur nouvelle de la journée. Elle me dit aussi qu'elle se demande si mes origines vont pas pauser de problème, ce que je répondis simplement :

-Pour moi My'träns, Pérégrin et Daënars ne forme qu'un seul peuple. Oui je sais, cela est utopique mais c'est ma façon de voir les choses.

On se dirigea ensemble vers la dite auberge «les crins d'une haquenée », ce qui fit rigoler. Une petite terrasse s'étala devant la porte où trôner un immense chien noir. A ça simple vu, Tiama se cacha sous ma veste, comme à son habitude. A l'intérieur, une belle viande sur une immense cheminer dominé la moitie de la pièce. Je dus me retenir d'approche cette viande, j'avançai donc vers l'accueil où l'aubergiste nous accueille avec un sourire franc malgré quelques dents en moins.

-Bonjour mon brave, lui-dis-je, nous voudrions deux chambres ainsi que deux repas.

-Mais bien sûr, me dit-il tout joyeux.

Avant qu'elle ne le fasse, je pose l'argent sur le comptoir puis me retourna vers Anaveranne

-Je me suis permis de payer pour toi aussi, si cela te dérange pas. On se retrouve ici pour l'heure du repas, j'ai quelques questions à te poser moi aussi.

Puis je monta dans ma chambre pour enfin me retirer de cette odeur de mer et de rester de soirée. Après avoir compléter mon journal et changer mes vêtements, je descendis et m'installa à une table.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Mer 22 Nov - 0:24
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Avait prit le temps d'installer confortablement Ydrochoos aux écuries avant, à son tour de monter dans sa chambre..c'était for aimable à lui de payer, il fallait qu'elle le remercie tout à l'heure. Elle se lava donc, appréciant l'eau chaude qui n'était pas très courante dans la nature, lava également ses vêtements et autres textiles qui en avaient besoin puis se fit une reflexion..elle n'avait pas vu d'eventuels bagages sur Adol, à part un sac à dos dont elle n'avait pas l'impression qu'il contenait beaucoup de vêtements de rechange..peut-être saurait il apprécier quelques changes à l'avenir, et ça, c'était dans ces cordes, le repas aurait lieux d'ici 30 minutes, c'était plus de temps qu'il ne lui en fallait pour confectionner une chemise simple ainsi qu'un pantalon, surtout qu'elle avait du tissus typé coton épais en stock..c'était relativement semblables à ce qu'il portait actuellement, par peur de faute de gout, elle s'en était inspirée, une fois plié, c'était pret à être offert, et elle était loin de s'inquieter pour la taille des vêtement..ses yeux à fois de masseuse et d'artiste s'étaient chargé de la calculer bien plus tôt dans la soirée.

Une fois l'heure du repas arrivée, elle pris le petit tas d'affaire, et descendit le retrouver.

_Merci d'avoir payé, vraiment, tu n'étais pas obligé..au passage, ça m'arrange bien que tu sois pacifiste, rien ne me répugne plus que les conflits inutils..je sais très bien me battre et ne dis trop rien pour le combat sportif, mais j'ai la violence en horreur quand ça sort de ce contexte-là!

Elle marqua une pause tandis que leur était portée l'assiette du jour avec la question de la boisson à la quelle elle répondit que de l'eau fraiche lui conviendrait parfaitement avant de reprendre.

_Au fait...j'ai crû voir que tu n'avais pas beaucoup de bagages avec toi, j'ai l'impression que tu n'as pas beaucoup de rechange..tu n'es pas un mâge, et si tu es en quête d'aventures, je n'ai pas pour autant l'impression que ce soit dans tes habitudes de partir en voyage dans la nature lui tendit la petite pile de vêtements donc je me permets de te faire ce petit cadeau. Inutile de me les laisser, je flotterais surement dedans!

Les assiettes étaient un peu chaudes, c'était l'occasion de ne pas s'y bruler les papilles tout en faisant/disant quelque-chose d'utile

_Quand à tes questions..ma foi, poses-les. Si je les estimes inapropriées je me contenterais de répondre une réponse qui n'a rien à y voir et puis c'est tout..Bon appétit !

Termina-t'elle


You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Mer 22 Nov - 9:34
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Quelques minutes après que me sois attablé, Anaveranne s'installa elle aussi à table. Elle ne semble plus perturbé par mon état lamentable et mon odeurs à faire fuir un Mogoï. Aillant déjà nourris Tiama, il resta installé sur mes genoux à dormir sans bouger.

-Merci d'avoir payé, vraiment, tu n'étais pas obligé..au passage, ça m'arrange bien que tu sois pacifiste, rien ne me répugne plus que les conflits inutiles.. Je sais très bien me battre et ne dis trop rien pour le combat sportif, mais j'ai la violence en horreur quand ça sort de ce contexte-là!

-T'en fais pas, cela me fais plaisir. Sans ton intervention, un peu brusque, je serai au milieu de la rue à me perdre ou pire, vendre ma bestiole pour trouver des informations, lui-dis-je en rigolant.

On nous apporta une large assiette mêlant la viande qui cuisait, où une odeur d'épice et d'herbe me mit l'eau à la bouche, des légumes et une large tranche de pain frais de ce matin. Je commande, avec cela, une carafe d'eau. Il fallait que je passe ce goût d'alcool dans ma bouche, cela n'étais pas mon habitude de boire.

Au moment où j'allais poser mes lèvres sur cette viande, elle me tendit un paquet. Il s'agissait d'une chemise et un pantalon, tous les deux en coton. Il étais tous deux simples, plus pratique qu'esthétique, mais cela étais comme la plupart de mes vêtements . Je reste avec un air bête devant ce cadeau, puis je la merci avec un grand sourire, ce cadeau me fit vraiment plaisir.

-Merci et bon appétit

Après quelques bouchées, je m'arrête, non pas pour le goût de la nourriture, mais pour lui poser mes questions.

-Comme tu a pu le remarquer je ne suis pas du coin et je voudrais savoir, qu'elle sont les lieux sûr ce continent qui donne l'envie d'explorer.

Je lui explique ensuite mon objectif qui était de cartographier et de répertorier Irydae ainsi que de faire découvrir les différentes cultures qui habitent ce monde pour prouver à tous le monde que nous sommes pas si différent. Donc voici ma vrai question :

-Où peut-on trouver le frisson de l'aventure ?


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Mer 22 Nov - 10:18
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Le regarde un peu surprise, puis se met à réfléchir avant de lacher,
plutôt hésitante


_Hmm et bien, personnellement je suis assez nomade, si je viens en aide aux gens pour des raisons médicales, finalement je passe assez de temps en ville, je m'émerveille d'avantage de la nature sauvage, alors à mes yeux, les plus belles choses sur ce continent, seront les forets, plaines et montagnes justement sauvages..amsi après..comme ville interressante..pas trop loin d'ici vers le Nord-Est, on peut tomber sur Zolios, qui est juste magnifique..très technologique aussi pour nous autres les my'trans....au simple nord, il y a Suhuri, là d'où je viens..c'est une région entière cette fois, mais ces 2 points ont de quoi charmer par rapport à la capitale du continent qui reste assez..classique. pratique, mais classique..après je n'ai pas tout exploré non plus, je suis surtout restée dans ces régions..mais on dit du bien  aussi  de Busad, et pour ceux qui aiment bien la mer,Shuren a la réputation d'être immanquable!

Elle lui proposa également de lui partager ses croquis de paysage pour qu'il se fasse une idée des zonnes qu'elle avait traversé jusque-là, tout en mangeant, elle, le contenu de son assiette avec joie.
L'eau leur ayant été apportée, elle les avait servis tous les deux, et tentait d'être aussi précise qu'elle le pouvait, se remémorant ses précédents voyages à droite et à gauche....elle lui parla des montagne de l'Ouest, lui expliquand la précarité des lieux et parfois, l'animosité des habitants envers les siens..si il voulait y aller, elle l'y accompagnerait, mais elle se prévint qu'elle n'entrerait probablement pas en ville avec lui, et qu'elle le lui déconseillait aussi..pas que elle n'aimait pas les gens de cette région,
mais elle connaissait l'esprit humain, et savait qu'il pouvait faire preuve d'entetement..même dans l'animosité infondée..cela la navrait, mais elle ne voyait pas l'interret de provoquer le chahut par sa présence indésirée, et donc préferait éviter de s'imposer sur ces territoirs..


You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Mer 22 Nov - 11:50
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Je l'écoute sans broncher, elle n'arrêta pas de parler durant une demie heure. J'en oublie presque mon repas qui commence à refroidir dans mon assiette. Elle se mit à me raconter tout ce qu'on pouvais voir sur le continent de My'tra, des forets enneigé de l'ouest, des plaines paisibles du Nord et des montagnes à l'Est, mais surtout des My'trans, d'un peuple paisible où la technologie n'a pas posé une marque indélébile sur le paysage et ces habitants. Un peuple où la survie et l'amélioration n'est pas la seule raison de vivre. Quelques jours sépares ces deux peuples et pourtant tous les séparent. Cela me fit rappeler les événements de Lonfaure et surtout que cette séparation est la cause de toutes les morts inutiles pour de simples morceaux de territoire. Mais l'heure n'est pas à cela.

Elle me tendit des cartes quelle avais réaliser des régions visiter et je me mis immédiatement à les recopier dans mon cahier toutes en faisant aucune erreur. Toutes cette mine d'information était inespéré pour moi, au moi je ne serai pas perdu durant mon exploration. Elle me mis aussi en garde sur certaine zone, a cause des rivalités et même si je suis pacifiste, eux ne le sont peut-être pas.

-Merci pour toutes ces infos, ces documents sont une vraie mine d'or pour moi, je suis vraiment tombé sur la meilleure personne pour l'exploration.

Je lui rendis ces cartes et notes en faisant attention de bien les ranger sans les tacher  ni les froisser. Puis je baisse les yeux sur mon assiette qu'une certaine bestiole avais pris grand soin de finir.

Je lui mis une légère tape sur la tête avant qu'il se rendorme.

-Il est pénible, mais on si habitue rapidement.

Je leve de nouveaux la tête vers Anaveranne et je lui demande :

-j'ai du peut-être t'ennuyer avec ma question mais toi, tu en a me poser ?


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Mer 22 Nov - 12:37
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
_Hmm..d'ordre pratique surtout, j'ai compris que tu avait soiffe d'aventures et je me vois mal te refuser mon escorte pour ne serait-ce cette raison..par contre, dis moi, que possède tu comme équipement pour affronter un hiver ? Et ..je sais bien que je m'adresse à un fervant de technologies plus que d'architecte, mais par hasard, n'as tu jamais ressentis de puissance nouvelles lors d'émotions fortes ? Peut-être est-ce un appel d'un architecte qui t'ammène ici après-tout

Sa question était peut-être étrange, mais légitime à ses oreilles..ça, et son familier pouvait aussi trouver le voyage un peu dur, et elle était de loin, des deux, la plus à même de leur confectionner de quoi s'abriter du froid..elle sentait même qu'elle n'allait pas trop lui confier les missions de type "monter une tente ou préparer de quoi manger"..pas avant de l'avoir un peu former, la peur qu'il ne choisisse pas les bons champignons par exemple était bien présente dans sa tête..m'enfin, après tout,
il avait l'air tout sauf méchant, et si elle ne l'accompagnait pas, qui le ferait sans essayer de lui faire la peau tout les 10m en ces terres ? Elle l'avait trouvé, elle en ferait donc sa responsabilité, et qui sait,
peut-être à l'occasion cela lui permettrait-il de faire la curieuse de l'autre côté des mers un jour ?

Voyant qu'il n'avait presque pas pû manger, elle alla demander si il restait un peu de viande ou légume au gérant re revint avec les restes du soir..ça n'était pas une pleine assiette, mais celà devrait compenser ce qu'il n'avait pas pû avaler, et c'était encore chaud, elle sût même jouer de son sourrir pour obtenir un peu de lait et de l'eau chaude..elle avait du thé, diverses plantes sèches, et du miel sur elle, ce fût donc tout naturellement qu'elle lui offrit une uns tisanne lavandin, basilic et fruits des boies dont elle avait le secret, avec une cuillèrée de miel et un petit nuage de lait pour adoucir..rien de mieux pour se préparer à un voyage dans le froid avec une bonne nuit de someil!

_Je ne sais pas trop quand tu voudrais commencer ce voyage, ni exactement quelle sera notre première destination, mais même si nous restons ici demain, cette boisson chaude devrait contribuer à te préparer physiquement à l'aventure qui nous tend les bras ! Si il te manque de quoi affronter l'exterieur comme il se doit, je saurais te confectionner tout au moins les choses en textile,
pour le reste, nous aviserons j'imagine..

 


You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Mer 22 Nov - 14:34
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Cette question me perturba, non pas le fais de l'équipement pour le froid comme j'avais toujours mon équipement des plaines glacées de Vereist, mais plus celle de la technologie et des architectes.

J'avais parcouru les mythes et légendes d'Irydae ainsi que les récits des conflits entre nos deux peuples ,mais cette question me bloqua.

-Oui je viens du continent technologique, mais je comprends les croyances pour les architectes des My'trans, je ne réfute pas les architectes ou leurs existences. Nous avons tous une personnification d'un supérieur.

Je pris une petite pause pour bien réfléchir à mes mots, puis je me lança.

-Les Daënastre ne croient plus en les architectes car ils ont eux même créaient leurs êtres supérieurs, la technologie elle même.Enfin, cela n'est que mon résonnement. Et non, j'ai rien senti de particulier en venant ici, à part une irrésistible envie de quitter cet océan, dis-je avec un petit rire. Et pour la question de l'équipent, j'ai absolument tous dans mon sac pour voyager dans tous type de zone. Je ne serai pas un boulet qui meurt dans les flocons de neige.

On m'apporta un reste de repas pour combler le vol de Tiama, se me fit extrêmement plaisir. On apporta aussi de l'eau chaude, ce qui m'étonna, mais pas plus que cela. Je mis donc enfin à manger mon repas.

-Si cela ne te dérange pas, pense que la Crique blanche peut-être sympa comme première expédition à My'tra. On pourraient partir à l'aurore demain matin, on pourra ainsi profiter de nos chambres un peu plus longtemps.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Jeu 23 Nov - 4:50
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Haussa les épaules après qu'il ait nié avoir sentit la moindre force magique l'attirer ici, peu importait au fond, elle avait juste cherché, verriié si aucun architecte n'avait eu l'idée de lui confier un nouveau mage, c'était son devoir de s'en assurer c'est tout.

Se mit à calculer quelques chose dans sa tête..le voyage en solitaire lui prenait en général entre 3 et 6 jours selon les saisons..la prochaine pleine lune aurait lieux dans 10 jours..et autant que possible, elle aimerait lui offrir l'opportunité de contempler ce spectacle..qui avait de quoi couper le souffle..

_Hmm oui, , cela me semble une bonne idée, même à deux je pense que nous pourrons largement y être avant la prochaine pleine lune,j'aurais même le loisir de te montrer quelques trésors de nos forets en chemin, de plus, parfois autour des laques, on trouve quelques troupeau de chevaux sauvage, mais dont l'intelligence a de quoi surprendre, peut-être pourra tu y trouver un compagnon de voyage sur ce continent voir plus si bonne entente..mon propre étalon,
Ydrochos, en vient très certainement, ça lui permettra de renouer peut-être un peu avec les siens,
donc c'est parfait !


Etait vraiment tout sourrir, elle adorait aller là-bas en période de pleine lune, c'était vraiment un magnifique endroit, elle adorait se retrouver au milieu des chevaux qui venaient s'abreuver en troupeau avec d'autres animaux, le spectacle était juste adorable..
Les lieux étaient riches de légendes et mythes, été comme hiver elle n'avait jamais sût s'en lasser..nombreux étaient les éleveurs qui y menaient leur bétails et avait donc installer toute une tripottée d'abris pour eux même, allant jusqu'à les équiper completement en eau courante, elle se savait bienvenue dans bon nombre d'entre eux, autan en profiter !

Elle attendit qu'il finisse de manger ainsi que boire son thé, et l'invita à aller se coucher, lui faisant savoir qu'elle l'attendrait probablement aux écuries demain matin, ou ici si il se levait vraiment tôt pour déjeuner. Inutile de se soucier des provisions pour aller là ils vont, la nature regorge de ressources alimentaires et médicinales, on y trouvait même des végétaux capables de produire d'assez bonnes fibres pour s'habiller, le départ était donc tout à fait adapté au lendemain matin.

Elle le salua, et monta dans sa chambre pour reranger ses affaires et aller se coucher. Le lendemain, il était à peu près 5h40 du matin quand elle déscendit prendre son petit déjeuner après avoir rapidement fait un tour au écuries pour constater que son ami était en train d'émerger, lui servir son avoine, et le laisser doucement sortir de son someil. Il n'y avait plus qu'à attendre Adol, pour qui elle avait souhaité faciliter la tâche en s'installant à la même tablée qu'hier soir.


You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Jeu 23 Nov - 11:22
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Je fus content d'avoir enfin un compagnon de route et surtout, sur une route inconnue qu'elle connaissait. Mais j'ai légèrement bloqué par cette histoire de chevaux, je n'ai jamais aimé les chevaux. Mais bon, si elle pense que cela peut nous avantager je vais faire avec si on veut avancer rapidement. Une fois mon repas fini et surtout une tisane qui me fit un bien fou. A peine mes lèvres posées sur ma tasse, je fut agréablement surpris. Le goût du lavandin et basilic couplé avec celle des fruit des bois se marier parfaitement (Note à moi-même : oublie pas du lui demander comment elle fait).Après quelques minutes, j'ai senti mon corps tous entier se reposer, c'est comme si toutes mes douleurs due à mes voyages étaient parties. Il ne me fallut pas longtemps avant d'une envie de dormir. Anaveranne partie peu après pour sa chambre, je reste un peu, devant les flammes, à noter ma journée et toutes les informations dans mon cahier, comme à mon habitude.

A peine installer dans ma chambre, je m'écoule sur le lit et je m'endormis rapidement. Je passe ainsi ma première nuit à My'tra et d'un long voyage.
Je me lève enfin vers 5h50, j'avais l'impression d'avoir dormis durant des jours, j'étais en parfaite forme. Je profite de l'heure pour vérifier mon matériel et mon sac ainsi que d'inspecté mes carreaux,au cas où je devrais les utilisées même si je préfère ne pas le faire. Une fois mon sac fait et Tiama nourri, je descendis et je vis Anaveranne assis à la même table qu'hier. Je m'installe aussi et je lui dis :

-Salut, bien dormi ? Tu es prête pour partir ?


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Jeu 23 Nov - 12:42
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Etait en train de terminer son petit dejeuner quand il descendit et s'installa en lui demandant si elle était prête, ceux à quoi elle répondit

Il ne me reste plus qu'à descendre mes affaire et préparer Ydrochoos, ce qui ne devrait pas me prendre plus d'une  demie-heure, et oui j'ai bien dormi, merci, et toi? bien reposé ?

Elle savait que, logiquement, ce qu'il avait bû hier aétait du genre à aider les gens à bien dormir pour une récupération physique optimal, si il voulait la recette, il n'aurait qu'à la lui demander !

Elle lui tint compagnie pour son petit tout en surveillant l'exterieur, au cas ou Hydrochoos lui faisait signe qu'il s'mpatientait par exemple..tout en restant attentives aux éventuellent questions qu'il aurait à lui poser.

Elle s'était vétue assez simplement d'un pantalon de cuir rouge bordeau assorti à une veste posée par dessus un haut qui lui faisait comme une seconde peau assorti à sa crinière simplement démélée et laissée telle-quelle le long de son dos, avec sa paire de botte habituelle d'un rouge un peu plus vif..camouflée d'avance dans les paysages automnaux, et, matin obligeant, ses yeux n'étaient pas encore tout à faire décidés de leur couleurs et oscillaient dans les teintes vert/ tursquoise assez foncé.

Elle se resservit un mug de thé, du matcha au miel cette fois-ci pour utiliser au mieux son énergie et qu'elle proposer à son nouveau compagnon d'aventures

_ Tu veux gouter ?




You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Jeu 23 Nov - 13:18
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
-Moi personnelle, j'ai très bien dormis, cela faisait longtemps que je n'avais pas aussi bien dormis.

Elle s'était habillée en conséquence pour le trajet, c'est-à-dire une tenu pratique qui lui permet de passer inaperçu, même si étais avec un cheval. Pour un rester sur les vêtements, j'avais mis ma tenue de rechange, c'est-à-dire, ma chemise blanche surmonter d'une veste rouge, mon pantalon de voyage et mes bottes qui me suivent depuis mes débuts. J'avais aussi attaché mon épée en bas de mon dos et l'arbalète sur le côté droit .J'ai posé mon sac au pied de la chaise et Tiama était à son habitude sur mon épaule. Certes, cet attirail n'est pas vraiment furtif ,mais il est extrêmement pratique pour le voyage, à la fois léger et résistant.

Une douce odeur de thé parfumé l'air, sans savoir exactement ce que c'était,mais il ne me fallut pas longtemps pour savoir d'où cela venait.

-Tu veux goutter ?

-Mais avec plaisir, si cela ne te dérange, dis-je en inclinant la tête

Une fois servie, je pu profiter des bienfaits de cette boisson, qui, coupler avec celle d'hier, me mis dans une forme que je pourrais traverser tous My'tra d'une seule traite.
Après quelques gorgés de cette boisson crée par les architectes, je lui dis :

-Pendant que tu prend tes affaires, je t'attend ici. Prend ton temps si tu veux. Comme tu me la dis, la route est un peu longue, donc une heure de plus ou de moins ne fera pas la différence.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Jeu 23 Nov - 13:39
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Accepta sa proposition et se leva pour monter chercher ses affaires qui tenait en 5 sacoches, 4 assez grosses pour les provisions, le linge, la papetterie et matériel d'entretiens, et une plus petite qu'elle garderait sur elle qui contenait du matériel médical, des cartes et la gourde obtenue la veille.

Avant de sortir elle prit le temps de lui répondre

_Si le temps nous presse, je vois bien à tes guiboles que la courses ne serait pas un soucis pour toi ! je repasse ici dès que j'ai finit.

Et elle sortie pour rejoindre les écuries, brosser avec soin Ydrochoos, en verifiant qu'aucune bestiole ne s'était mise en tête de la parasiter, ni qu'aucun maux n'avait pointer le bout de son nez durant la nuit, puis, satisfaite de la pleine santé de son camarade, récupère selle et protections pour l'en équiper.
L'habitude aidant, en un peu plus de 20 minutes, l'équidé était prêt pour leur épopée.
Elle l'installa devant l'aubere et y entra pour récuperer Adol.

_Je suis prete, si tu veux, j'ai laissé un espace sur le dos d'Ydro pour ton sac, nous pouvons partir à l'aventure
Elle lui tendit même une main pour l'aider à se lever de sa chaise..même si, elle savait surtout qu'elle en  ferait un scaner de cette partie-là du corps d'Adol qui pouvait réveler plus d'informations qu'elle n'en avait récolté la veille


You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Jeu 23 Nov - 14:57
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Une fois qu'elle fut levée, je profite de ce petit temps pour étudier les cartes de My'tra et la route à suivre jusqu'à la Crique Blanche. Selon les pronostiques, ils nous faudraient  un peu moins d'une semaine, ce qui se fit en un jour en train a Daënastre. Le voyage n'a pas la même valeur ici et d'où je viens. Cela aller être une vraie exploration, comme ça je pourrais en apprendre plus sur la façon de vivre des gens de My'tra et voir, ainsi, les points et différence. Mais une chose me perturbe, malgré le fait que tous les deux nous savons tous les deux vivres en extérieurs, plusieurs questions me traverses l'esprit comme : comme s'organiser en cas de danger ou même, comment faire si un my'tran décide de m'attaquer ? Je me refuse de blesser quelqu'un ,mais que faire s'il insiste. Si je veux continuer d'explorer cette région, il me faut absolument que je fasse attention à tous mes actes et action.

Toutes ces questions me taraude tellement l'esprit que je ne vis pas Anaveranne ce poster à côté de moi, cela me surprit légèrement.

-Je suis prête, si tu veux, j'ai laissé un espace sur le dos d'Ydro pour ton sac, nous pouvons partir à l'aventure

Elle me tendit la main pour me lever, se que j'accepte avec plaisir.

-Bah si tu es prête, on y va. En route pour la Crique Blanche, dis-je en pointant le doigt vers le Sud.

Évidemment, la destination est Nord. Je posa mon sac le dos du fier canasson, ce qui fut pratique pour marcher. On avança ainsi, elle devant, le cheval derrière elle, moi à la droite du cheval et Tiama trônant fièrement sur mon épaule. Évidemment, je préfère suivre la guide pour pas me perdre. Le soleil commence à se lever alors que nous quittons la ville.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Jeu 23 Nov - 15:13
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Sentait une sorte de stress presque palpable Chez Adol, aussi,
quand ils furent sortis de la ville, elle se permi de briser le silence qui s'était installé.

_Quelque-chose te tracasse? tu n'es pas super détendu aujourd'hui je trouve, je sais bien que le matcha tonifie et peut provoquer quelques tensions musculaires, mais il me semble qu'à cet instant, la tension chez toi est plutôt basée sur..de la reflexion ?T'as l'air inquiet même..
Marque une petite pause avant d'avancer son hypothèse _Tu as peur d'être source de conflit, c'est ça ?

C'était plus que compréhensif, il était daernar au milieux d'un continent politiquement ennemi depuis bien avant sa naissance, et si elle voyait bien qu'il avait de quoi se défendre, elle n'avait pas oublié qu'il était de nature pacifique...elle comprenait très bien que devenir la source d'un conflit, lui au centre, pouvait l'embeter..

Même Ydrochoos sentait la tension qui régnait chez lui, il avait même entreprit timidement, comment si il sentait son malaise envers les équidés, de lui donner des petits coups de tête dans le bras gauche, tentant par cette approche de lui changer les idées, sous le regard amusé, voir légèrement attendri d'Anaveranne qui, décidément, trouvait que ce cheval avait plus d'un tour dans son sac pour faire sourrir les gens.


You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Jeu 23 Nov - 16:02
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Cela fit quelques minutes que nous avions quitter la cité et je fis face à une immense plaine. Non pas une plaine couverte de créatures titanesques pour qui la seule occupation est notre traque ,mais une plaine paisible, où la lumière de ce lever de soleil se mêler avec un immense tapis végétal où pouvais gambader des Erveekhei en toutes tranquillités. Elle était totalement dégager ,mais pourtant sauvage, un lieu où aucune technologie a posé son empreinte.
Cela était vraiment nouveau pour moi, une plaine où survivre n'est pas ton seul objectif.

Sourdement, alors que Ydrochoos, me mettait des coups de tête dans le bras sans aucune raison apparente, Anaveranne se retourna tout en continuant de marcher. Elle me demanda pourquoi j'avais l'air si tendu et me dit directement que cela pouvais être à cause de mes origines.

La question de Anaveranne me perturba grandement, comment faisait-elle pour savoir cela alors quelle était de dos et à quelques mètres de moi ? Comment faisait-elle pour savoir cela ? Pour ne pas plus l'inquiété , j’explique mon problème.

-Désolé si je t'inquiète, c'est juste que ce voyage sur My'tra m'inquiète un peu. Je n'ai pas envie de t'attirer des ennuie. Tu m'aide et je t'en remercie,mais ... je ne veux pas que cela te cause des problèmes.


Voir le profil de l'utilisateur

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Page 1 sur 4