Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: My'trä :: Suhury
Page 1 sur 1


 [Capitale] ~ Darga

Bolgokh
avatar
Mer 28 Sep - 19:49
Irys : 170027
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Darga


Histoire



Description

Plan schématique de Darga:
 

Malgré son statut de capitale de Suhury, mais également de tout My'trä, Darga n'a pas la démesure des autres villes du monde, qu'il s'agisse des prouesses surnaturelles des Zagashiens ou des démonstrations d'ingéniosité des Daënars. La ville s'est donc construite autour d'une seule idée : la praticité. Il n'est donc guère étonnant que l'architecture Dargan ne se perde pas dans les formes excentriques aux arabesques interminables, mais préfère plutôt la géométrie pour ses structures, allant du simple cube à la pyramide, en passant par nombre de pavés droits et tétraèdres. L'ensemble de la cité est protégé par d'épaisses murailles vieilles comme le monde, et les lois Dargan n'autorisent aucune construction dans sa périphérie. Ce simple fait signifie à lui seul une chose : la cité n'a jamais eu pour vocation de s'étendre, ni même de rétrécir, matérialisation simple de l'idéologie de Möchlog qui prône le fait que chacun a une place qui lui est attribuée dans ce monde, et chercher à en obtenir toujours plus, ou inversement, est contre-nature.

La ville s'étend donc autour d'un quartier central, le "cœur décisionnel", composé d'immenses pyramides qui encerclent le centre politique de tout My'trä. Sa principale fonction est de servir de lieu de travail aux nombreuses castes dirigeantes, qui se concertent chaque jour de l'année pour proposer des solutions aux problèmes qui concernent leur peuple ou les Architectes. S'il s'agit-là de sa fonction première, ce quartier sert également de lieu de pèlerinage et de recueillement, accueillant régulièrement les nombreuses cérémonies organisées en l'honneur des Architectes, sous le regard protecteur du "Cœur de Möchlog", étrange sphère d'une bonne douzaine de mètres de diamètre flottant paresseusement au-dessus de la place centrale. Si son utilité et les raisons de sa présence demeurent encore aujourd'hui floues, même pour les plus vieux habitants de Darga, l'on raconte qu'il s'agit du cœur de l'Architecte, matérialisation même de son pouvoir qui rendrait plus efficace les magies des adeptes de Möchlog présents dans les environs, et certains même vont jusqu'à dire avoir déjà été témoins d'étranges phénomènes, où ceux n'étant pas affiliés à l'Architecte auraient démontré des aptitudes à la guérison. Bien entendu, il ne s'agit-là que de rumeurs et ceux qui se sont vantés de tels pouvoirs ont tous été pris pour des fous.
Le "cœur décisionnel" est le quartier le plus farouchement protégé. Les sentinelles veillent dessus jour et nuit du haut des murailles qui surplombent la ville et y entrer est particulièrement difficile si l'on ne fait pas partie de l'écosystème politique de My'trä.

Autour de cette zone s'étend en contre-bas le "quartier de Möchlog". Quartier paisible ou règne la modestie, c'est ici que vivent reclus les adeptes de la chouette. L'ambiance, bien loin du sérieux du "cœur décisionnel" et des bourdonnements des quartiers commerçants, y est tranquille, silencieuse où seul le bruit des animaux et des discussions des ancêtres viennent rompre cette monotonie qui plait tant à ces gens-là. Chaque ruelle est plus fleurie que la précédente et les cours d'eau qui parcourent la zone permettent à ses habitants d'entretenir facilement et sans magie les monolithes funéraires qui s'élèvent à l'ombre des murailles. L'architecture pyramidale laisse place ici à des habitations plus conventionnelles, sorte de pavés droits aux toits plats, servant généralement de terrasses aux citoyens avides de pouvoir contempler les merveilles offertes par le crépuscule. Les façades oscillent entre diverses couleurs chaudes, même si les traditions tendent à vouloir harmoniser les couleurs autour de divers dégradés de rouge, permettant aux nombreux jardins et cours d'eau de se démarquer toujours plus. Au final, le "quartier de Möchlog" n'est qu'un coin paisible qui sait charmer les visiteurs désireux de passer du temps loin de la guerre et de la corruption.

S'en suit alors les quartiers commerçants. Autrefois faisant partie intégrante du "quartier de Möchlog", leur proximité avec les portes principales de la ville et le va-et-vient incessant des caravanes ont convaincu les dirigeants d'élever des murs permettant de séparer les étalages des habitations. Car vous ne trouverez pas plus animés dans le monde que les marchés de Darga. On y trouve de tout et le marchandage est de mise si vous souhaitez trouver la bonne affaire. Certains étales se font et se défont au gré du voyage des caravaniers, mais d'autres ont bien compris l'intérêt de se trouver aux carrefours de ces lieux de passage, c'est pourquoi vous trouverez systématiquement les spécialités d'une région à son côté opposé de la ville, permettant aux commerçants d'allégrement faire gonfler leurs prix pour arnaquer les fainéants ne désirant pas traverser la totalité de la ville pour trouver leur bonheur.



Politique

En tant que cœur gouvernemental de l'ensemble du continent, Darga a la lourde tâche de devoir gérer sa ville mais également les lois qui régissent l'ensemble des cités my'trän, et dans une moindre mesure, la vie des "citoyens nomades". De ce fait, le gouvernement est géré par cinq paires de Chef de guerre et d'Avatar,


Économie

Il ne fait aucun doute que l'économie de Darga est florissante, permettant à sa population de vivre décemment pour les plus modestes, et dans l'opulence la plus totale pour les autres. Car non-contente d'être capable de subvenir à ses propres besoins grâce à l'agriculture et à la pêche, la capitale my'trän jouit également d'une position économiquement stratégique puisque toutes les denrées amenées d'un bout à l'autre du continent passent forcément en son sein. La faune et la flore de My'trä n'étant pas particulièrement douces avec leurs habitants, les passeurs préféreront toujours emprunter les routes sûres et protégées de Suhury plutôt que de s'aventurer dans les hauteurs des Tsugaan Oi, ou de perdre plusieurs semaines en essayant de traverser les plaines veinées de Zagash.

C'est pourquoi l'on trouve de tout à Darga, permettant aux artisans de proposer des produits et accessoires d'une qualité peu commune. Vous cherchez la meilleure des armures ? C'est à Darga que vous la trouverez. Vous recherchez l'orgasme culinaire, c'est à Darga que vous le trouverez. Darga véhicule partout sur My'trä une image d'excellence inégalée, offrant sans cesse l'opportunité au plus offrant de se démarquer des autres par une arme plus jolie ou un vêtement mieux brodé. Difficile donc d'indiquer quelles sont les spécialités de la ville puisqu'elle rassemble naturellement les plus belles des marchandises.


Force armée



Peuple et densité




Traditions
Voir le profil de l'utilisateur