Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !
-92%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 Intérieur – ...
1.59 € 20.94 €
Voir le deal




 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées
Page 1 sur 1


 Eylohr Lothar

Eylohr Lothar
Eylohr Lothar
Eylohr Lothar Empty
Eylohr Lothar EmptySam 20 Jan - 17:43
Irys : 395382
Profession : Terroriste - Parrain à Aildor
Pérégrins -2
EYLOHR LOTHAR



Passeport


Nom : Lothar
Prénom : Eylohr
Surnom : Le géant du froid
Sexe :M
Âge :32 ans (Août 902)
Métier : (Officiel) Forgeron et Armurier (Officieux) Corsaire/Pirate.
Communauté : Pérégrins
Lieu de naissance :Aildor /



Aptitudes & possessions

  • Magies affiliées :

  • Armes et habiletés :
    Au niveau des armes, étant forgeron, il en possède une certaine quantité mais ses préférées sont :
    - Une épée d'acier qu'il a raffiné lui-même, avec un pommeau de cuir, pratique quand il doit dégainer rapidement.
    - Une gigantesque hache d'arme à double tranchant, forgée dans l'acier trempé dont le long manche se termine sur un pommeau en forme de tête de Lion.
    - Un couteau long de 40 cm, affuté, cranté, utile pour découper une proie ou pour se défendre.
    - Deux Revolver calibre 44 mm, barillet à 6 coups.
    - Un fusil à double canons.
    En guise d'aptitude, il excelle au combat à deux mains (épées, haches, espadons, ...), et compense son manque de vitesse par une habileté aux combats à mains nues.


  • Familiers/montures : /

  • Autres possessions :
    - Une maison a Aildor avec passage privé jusqu'au sous-sol.
    - Une enseigne de Forgeron et armurier et tout le matériel usuel à sa profession.
    - Une amure mêlant l'acier, le cuir et la fourrure pour ses expéditions dans le Nord
    - Des armures plus polyvalentes.
    - Une armurerie personnelle forgée et/ou fabriquée par ses soins.


    - Une prothèse magithèque faite en acier trempé et dotée d'une lame secrète aiguisée se trouvant dans la prothèse, qu'il peut faire sortir en un éclair grâce à un jeu de ressorts et de pistons. La prothèse contient également une Terra-magilithe pure, exquise supérieure renfermant un sort de défense de type bouclier, et une pyro-magilithe pure, exquise et majeure renfermant, elle, un sort offensif de niveau adepte permettant la création d'un jet de flammes incandescentes et destructrices. La prothèse est de couleur noire de jais, matifiée, afin de ne pas luire au soleil et la rendre visible. Un bras complètement noir, invisible la nuit et difficile à distinguer le jour.

    Prothèse :
     




Profil psychologique
Ancienne psychologie:
 

Inutile de dire que le colosse venu du Nord a bien changé depuis le départ de son continent glacial natal. Il était déjà violent et irascible par le passé, dorénavant, il est l'incarnation d'un monstre de cruauté et de haine. Initialement en quête d'aventures et des technologies Daënars, il se lance à la conquête de la mer avec un des plus célèbres pirates du monde. Pillages, meurtres, abordages, la mort et la violence, voilà ce qui caractérise Eylohr aujourd'hui. Ces caractéristiques furent exacerbées lorsque, arrêté lors d'un cambriolage étincelant, il fut laissé entre les mains de médecins corrompus et de gardes en quête de vengeance. Entre leurs mains, les tourments qu'il vécut achevèrent de faire vriller l'esprit déjà chancelant du géant du Nord. Quiconque l’ayant connu par le passé et qui recroiserait son chemin ne le reconnaîtrais aucunement. Son esprit n’est que haine et fureur, souffrance et destruction. Ses réflexions sont si sombres que son sommeil est morcelé de cauchemars épouvantables. Tout ce qui fut bon dans son passé exacerbe sa rancœur et ses envies de vengeances. Ses pensées s’entrechoquent et provoquent des tics nerveux trahissant sa folie. Car oui, il est fou. Et il l’est de plus en plus. Chaque meurtre, chaque excès de rage potentialise cette folie qui le consume. Animé par la vengeance, plus rien ni personne ne pourra se mettre en travers de son chemin. Vieillards, hommes, femmes, enfants, personne n’est à l’abri du colosse qui ne souffrira d’aucune limite dans sa cruauté. Il est fou, et rien ne semble pouvoir le sortir de sa folie.



Physiologie
Eylohr est une véritable force de la nature. Et pour cause, à moitié Daënars et à moitié Khashan, il mesure 2 mètres 20 de haut pour plus de 180 kilos de muscles. Pour ajouter à sa carrure, il porte une barbe noire fournie et touffue. Ses sourcils sombres et sa peau pâle, donnent à ses yeux bleu foncé une aura étonnante, telle une mer calme qui réfléchirait les rayons du soleil. Il porte de longs cheveux noirs qui tombent jusqu'au milieu de son dos et devant son visage. Souvent, il porte une queue de cheval ou des tresses, ou toute autre coiffure évitant à ses cheveux de lui tomber sur le visage. Une allure de guerrier, sombre, intimidant et qui découragerait quiconque espérerait lui demander conseil.

Témoignage de ses luttes passées et de ses activités dangereuses, il porte deux cicatrices sur la partie gauche de son visage. Les deux partent de sa joue, et se terminent, pour la plus courte, sous l’œil gauche et sur le nez en s’élargissant pour la plus grande. En plus de ces deux cicatrices, son visage est marqué la rudesse de la vie qu’il mène. Sa peau, semblable à un cuir que l’on aurait tanné encore et encore contribue à faire de son visage un faciès dur, froid et marqué par la vie. Il porte également d'autres cicatrices sur le corps et les stigmates d'un acte chirurgical sur le flanc gauche de son abdomen. Quelques autres légères cicatrices parsèment son visage, vestiges des aventures qu'il a vécu par le passé.

Forgeron et armurier de talent, il forge aussi bien une épée au fil effilé qu’un marteau de guerre aussi grand qu'une enclume. Tantôt afféré sur une armure de cuir et de fourrure, tantôt sur une cuirasse de fer et d’acier, sa musculature est monstrueuse et sa force proportionnelle à la démesure de ses bras. Non content de soulever tous les jours de lourdes charges qu’il tient à bout de bras, il aime à se battre dans des arènes improvisées où tous les paris sont ouverts ! Enfin, lorsqu’il désire simplement se mettre à l’épreuve, il lui arrive de passer des heures dehors, à la merci de la neige et du vent, afin d’endurcir son corps.

Côté vestimentaire, il travail le plus souvent dans une vieille chemise, autrefois blanche, et un pantalon de jute, au-dessus duquel il porte un tablier de forgeron afin de protéger son corps des projections de métal en fusion et autres éléments chauffés a blanc. Maintes fois déchirée et salie, sa chemise ne couvre que son torse et une partie de ses épaules, laissant ses imposants bras apparents qui se congestionnent au fur et à mesure qu’il soulève, frappe et sculpte. Quand il s’agit de se déplacer dans les sous-sol d’Aildor, il porte simplement un long manteau de cuir parsemé de fourrure, sous lequel se trouve à l'envie d'une chemise, un haut de coton ou de cuir. Il porte un pantalon de jute ou de cuir et de lourdes bottes qui protègent ses articulations et qui claquent dans un bruit sourd lorsqu'il bat le pavé. Il porte également un sac où il garde une partie de son matériel ou des affaires en vrac, comme ses cigares, une bouteille d'alcool fort et de la nourriture qu'il a préalablement préparée chez lui.

En revanche, pour ses expéditions dans le nord du continent, il est équipé d’une armure ingénieuse. D’une base en cuir, il y ajouta un certain nombre de plaques d’acier trempé sur son plastron, ses jambes, et ses tibias. Et afin de garantir une résistance contre le froid, il y ajouta la plus épaisse fourrure possible au niveau du col. Le tout est recouvert par un épais manteau de différentes fourrures parmi les plus chaudes et les plus épaisses que l'on puisse trouver. Pour protéger sa tête du froid, il lui suffit de rabattre l'épaisse capuche et de ramener son tour de cou jusqu'à son nez. De grandes et larges bottes en cuir et en fourrures lui permettent d'être isolé de la neige et du froid autant que faire se peut. Il porte une épée à la ceinture, et sa hache d'arme dans le dos, solidement attachée à ses affaires. Pour s'en saisir, il lui suffit de l'ôter de son fourreau. Il porte également un long couteau aiguisé et cranté à sa cheville gauche, son revolver fétiche et son fusil à double canon d'une faible portée mais d'une puissance écrasante. Il porte souvent ses deux armes à feu à la ceinture, à l'abri sous son long et épais manteau de fourrure.



Biographie


Eylohr vit le jour en Août 902 dans la ville d’Aildor. Fils d’une contrebandière connue pour sa grande taille (1 mètre 85 pour une femme, c’est grand !) et d’un descendant Khashan, il se distingua très rapidement par sa grande taille, son appétit presque insatiable et sa force physique. Lorsqu’il n’avait que 10 ans, il perdit sa mère, traquée par les patrouilles maritimes de Daënars, tuée lorsqu’elle se ravitailla à un des ports de Daënastre. N’apprenant la nouvelle que bien plus tard lorsque des survivants revinrent a Aildor, il eut pour simple réaction qu’un haussement d’épaule. Il prit la bourse, seul héritage de sa défunte mère, et reprit son activité d’apprenti forgeron auprès de son père.

Quelques années plus tard, âgé de 20 ans et ayant atteint sa taille maximale pour un poids qui, à l’époque, n’excédait pas 120 kilos, il participa à sa première expédition avec son père. Ils traversèrent la région de Marnaka et se rendirent jusque dans les tréfonds de Khashin. Escortant un groupe d’érudits à la recherche d’informations sur la faune et la flore locale, le groupe fut décimé par l’attaque d’un Möst Möch. Il ne doit sa survie qu’a la présence fortuite d’un Bunnalix qui produisit chez le Möst Möch une panique montre. Ne se souciant plus de la présence des humains, Eylohr lui assena plusieurs coups avant de s’enfuir. Cet évènement, rapporté au fil de discussion plus ou moins alcoolisées et du temps qui passe devint une sorte de légende et aujourd’hui certains habitants imputent à Eylohr la mise à mort d’un terrible Möst Möch, chose qu’il n’a jamais démenti ni confirmé.

N’ayant plus ni père ni mère à l’âge de 20 ans, il reprit l’enseigne de son père et la développa en faisant régulièrement parti d’expéditions, en tant que guide bien souvent, garde du corps de temps en temps, traducteur parfois. Ses nombreuses épopées lui permirent de rapporter de nombreuses denrées plus ou moins rares, comme de la Magilithe, par exemple. Outre les expéditions, son statut de résident d’Aildor lui permit de développer son réseau de connaissances aussi bien parmi les gens fréquentables que les personnalités les plus douteuses. Respecté de tous, il fournit en arme et armures tous ceux qui osent faire appel à lui, du simple explorateur au plus grand patron de la pègre. Cette augmentation de revenus lui donna l’occasion de racheter l’enseigne voisine en perdition, et de la transformée en succursale afin d’agrandir sa propre enseigne et d’acquérir de nouveaux outils et structures de travail. Non content de développer son enseigne et de se faire connaître, il embaucha quelques personnes afin de reprendre son travail en cas d’absence et de l’aider face à l’augmentation constante de commandes.

Depuis quelques années, Eylohr s’est mis en tête d’apprendre les technologies d’armes et outils mécaniques, ainsi que les armes à feu. Loin de Vereist, il travaille d’arrache-pied afin d’obtenir des plans et autres indications, toujours en vain pour le moment. Difficile pour lui de se rendre jusque dans cette région qu’est Vereist, mais l’idée de ne le quittera probablement jamais.

Un jour, alors qu’il fêtait ses 26 ans dans une des tavernes les plus prisées, il fut attaqué par un groupe de bandit fraichement arrivé et qui n’y connaissaient rien à la culture locale et aux mœurs qui s’y appliquent. En guise de menaces, ils mirent à sac la taverne et tentèrent de blesser Eylohr en le tailladant au visage, à la poitrine et en lui enfonçant une dague tranchante dans les flancs. Cette attaque provoqua une colère si noire et si violente de la part d’Eylohr que même les hommes les plus forts présents ne réussirent pas à calmer le géant. En guise de vengeance, il déclencha une bagarre contre ses cinq assaillants. Il en tabassa un à mort, décapita un autre, grâce à sa hache d’arme dont il ne se sépare jamais, éventra un troisième et réussit à attraper un quatrième qui tentait de s’enfuir. Voyant le dernier agresseur s’enfuir, il se vengea d’autant plus sur celui qu’il avait réussi à attraper. A l’aide de ses mains et de sa force brute, il écrasa la tête du pauvre condamné et le piétina de rage jusqu’à ce que, dans un geste maladroit, il reçut une giclée de sang sur le visage qui le stoppa net. Conscient qu’il venait de bafouer une des règles tacites, qui dit que toutes les affaires doivent être réglées dans un tunnel sombre et non en plein public, il laissa à l’aubergiste une petite bourse d’Yris pour acheter sa complicité et, en passant, rembourser les dégâts : Une table, deux chaises, et un plancher bon à refaire. Les cicatrices sur son visage proviennent de cet incident et sa réputation de « Géant du froid » lui viennent à la fois de ses exploits surhumains, mais également de sa réputation de guide et de combattant, qui, inlassablement, accompagne certaines expéditions toujours plus loin au Nord. De cette altercation il garde ses cicatrices au visage, mais également une cicatrice abominable au ventre résultant des soins et des sutures qu’un médecin itinérant accepta de lui prodiguer. De grès ou de force ? Rien n’est moins sûr.

Mais un jour, il rencontra une femme. Une frêle créature aux cheveux de feu, au visage parsemé de taches de rousseurs, à la voix douce et onctueuse et au sourire enjôleur. Cette femme s’appelait Aelia Valdr, une érudite, étudiant les mers et les océans et qui rêvait depuis toujours d’atteindre la Mer de Thösol et d’étudier la faune sous-marine qui y habite. Originaire de Zolios en My’trä, elle ne connaissait pratiquement rien à l’aventure et aux contrées polaires qu’elle voulait explorer comme bon nombre d’aventuriers, de savants et autres chercheurs de trésors avant elle. Séduit par cette jeune femme qui avait, en un battement de cil, réduit à néant l’épaisse carapace de ce géant, il accepta de l’accompagnée elle, et son groupe, constitué en majorité de mercenaire et de savants. Mais un mauvais présentiment animait Eylohr qui, bien qu’habitué à ses expéditions, n’était pas du tout rassuré. Et pour cause. A peine le groupe eut-il dépassé la frontière entre Marnaka et Khashin qu’un désastre survint. Les bourrasques de vents trahirent l’arrivée d’une tempête aussi monstrueuse qu’imprévue. Durant des jours entiers, la tempête emporta les uns après les autres les érudits et les savants imprudents et pas assez préparés à la rudesse de l’hiver Khashin. Les mercenaires, eux, prirent la fuite à la première occasion, emportant une partie de la nourriture du groupe et tous les Yris qu’ils avaient pu trouver. En voyant cela, et inquiet de voir cette jeune femme mourir, Eylohr la transporta à dos de Bukh jusqu’à un campement bien connu d’Eylohr : La pitié de Chotgor. Là, dans les entrailles d’un Chotgor gelé, il tenta par tous les moyens de sauver la pauvre demoiselle qui, transit par des jours et des jours de froids et de privation, mourut dans ses bras. Emportant le reste de nourriture, et quelques denrées rares qu’il avait pu trouver au fond de l’animal, il reprit sa route jusqu’à Aildor, triste, déprimé d’avoir perdu la seule étincelle de joie, de pureté et d’innocence qui avait jamais su faire chavirer son cœur. Dès lors, sa froideur se renforça, et fit tout son possible pour se cantonner aux filles de joie, au travail et a l’argent.

Aujourd’hui, âgé de 31 ans, il continue de forger, fabriquer, réparer, guider, garder, et remplir les contrats pour lesquels il est engagé. Mais malgré toute sa froideur, sa condescendance pour ceux qu’il considère comme lâche, il est une chose, un sentiment qu’il développa des suites de la mort de la belle Aelia Valdr : une aversion totale envers tout ce qui à trait pour la violence, la domination, la manipulation, envers les jeunes femmes et les enfants. Aussi, il a déjà été possible de voir Eylohr sauver une jeune femme que des brigands ou des violeurs avaient pris pour cible ou des enfants dont la famille avait été massacrée. Paradoxe entre la brute violente et sans états d’âme qu’il est, et la compassion qu’il peut manifester pour les gens trop faibles pour se défendre seul.




Dans la vraie vie ?


Quel âge avez-vous ? 23 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? TopSite
La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ? Pas du tout, c'était même plaisant.
Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? Aucune
Code du règlement :  [Validé par Momo]


Dernière édition par Eylohr Lothar le Ven 29 Nov - 22:45, édité 18 fois

Bolgokh
Bolgokh
Eylohr Lothar Empty
Eylohr Lothar EmptyDim 21 Jan - 15:45
Irys : 759949
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Liste des réputations d'Eylohr Lothar
Réputation principale : Rathram (négative)


Réputation auprès de Daënastre


RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Ünellia--------
-1.400/30.000
Le Tyorum--------
-3.190/30.000
Rathram--------
-15.180/30.000
Vereist--------
750/30.000
Hinaus--------
0/30.000
Daënastre--------
-1920/150.000


Réputation auprès de My'trä


RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Suhury--------
0/30.000
Zagash--------
0/30.000
Zolios--------
-640/30.000
Khurmag--------
0/30.000
Kharaal Gazar--------
0/30.000
Nomades d'Amisgal--------
0/30.000
Nomades d'Orshin--------
0/30.000
My'trä--------
-640/210.000


Réputations annexes


GROUPES
RÉPUTATIONS
POINTS
Cités-État pérégrines--------
-670/30.000
Cercles de l'aube--------
0/30.000
Ordre de la pénitence--------
0/30.000
Les Danseurs du Crépuscule--------
0/30.000
Les Vigilants--------
0/30.000
La Flamme Noire--------
0/30.000

Eylohr Lothar IrsD10o

Succès n°1 VerrouilléSuccès n°2 VerrouilléNom d’une patate douce !
Vous avez participé à une bagarre de bar ou de taverne.
Succès n°4 VerrouilléSuccès n°5 VerrouilléSuccès n°6 VerrouilléSuccès n°7 VerrouilléSuccès n°8 Verrouillé
Les Bronzés font du ski
Vous vous êtes paumé à Khashin.
Succès n°10 VerrouilléSuccès n°11 VerrouilléSuccès n°12 VerrouilléSuccès n°13 VerrouilléSuccès n°14 VerrouilléSuccès n°15 VerrouilléSuccès n°16 Verrouillé
Succès n°17 VerrouilléSuccès n°18 VerrouilléSuccès n°19 VerrouilléSuccès n°20 VerrouilléAttention, personnage irritable
C’est la cinquième fois que vous vous battez contre un joueur ou un pnj !
Succès n°22 VerrouilléSuccès n°23 VerrouilléSuccès n°24 Verrouillé
Succès n°25 VerrouilléSuccès n°26 VerrouilléSuccès n°27 VerrouilléSuccès n°28 VerrouilléSuccès n°29 VerrouilléSuccès n°30 VerrouilléSuccès n°31 VerrouilléSuccès n°32 Verrouillé


Eylohr Lothar JUNX3p1

Succès n°1 VerrouilléSuccès n°2 VerrouilléSuccès n°3 VerrouilléSuccès n°4 VerrouilléSuccès n°5 VerrouilléSuccès n°6 VerrouilléSuccès n°7 VerrouilléSuccès n°8 Verrouillé
Succès n°9 VerrouilléSuccès n°10 VerrouilléSuccès n°11 VerrouilléSuccès n°12 VerrouilléSuccès n°13 VerrouilléSuccès n°14 VerrouilléSuccès n°15 VerrouilléSuccès n°16 Verrouillé
Succès n°17 VerrouilléSuccès n°18 VerrouilléSuccès n°19 VerrouilléSuccès n°20 VerrouilléSuccès n°21 VerrouilléSuccès n°22 VerrouilléSuccès n°23 VerrouilléSuccès n°24 Verrouillé
Spammeur privé
Vous avez rempli votre boîte de messages privés à plus de 50%, screen à l'appui.
Messager obscurantiste
Vous avez rempli votre boîte de messages privés à plus de 80%, screen à l'appui.
Succès n°27 VerrouilléEsprit, es-tu là ?
Vous avez fait une demande de RP ou de relation.
Succès n°29 VerrouilléSuccès n°30 VerrouilléSuccès n°31 VerrouilléSuccès n°32 Verrouillé


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Orshin, Dalai ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~


Dernière édition par Bolgokh le Sam 23 Mar - 16:22, édité 3 fois

Eylohr Lothar
Eylohr Lothar
Eylohr Lothar Empty
Eylohr Lothar EmptyLun 29 Jan - 22:45
Irys : 395382
Profession : Terroriste - Parrain à Aildor
Pérégrins -2
Liste de RP


Année 927






Année 932






Année 933




Let the night come, before the fight's won,
Some might run, against the test.
But those that triumph, embraces the fight's cause,
Their fear then proove that courage exist.
Hope.


Spoiler:
 


Voix d'Eylohr (Ronan l'accusateur):
 


Eylohr parle comme ceci.
Festus, aka "Hache" parle comme ceci.
Clay Tesaur, aka "Nocturne" parle comme ceci.
Jackson, aka "Tombeur", parle comme ceci.


Dernière édition par Eylohr Lothar le Sam 11 Jan - 16:30, édité 2 fois

Eylohr Lothar
Eylohr Lothar
Eylohr Lothar Empty
Eylohr Lothar EmptyMer 27 Nov - 20:05
Irys : 395382
Profession : Terroriste - Parrain à Aildor
Pérégrins -2

PNJ Importants d'Eylohr

Les personnages listés ci-dessous sont des personnages non joueurs ayant une importance dans l'histoire d'Eylohr, notamment dans la réalisation de son odieux et infâme projet : détruire l'union au cours d'une guerre destructrice. Après presque deux années à écumer les mers et les océans, à piller navires marchands et bâtiments militaires, à braquer, voler, tuer, sur terre comme en mer, naquit ce machiavélique projet que d'aucun nomerait impossible, ou encore, "une folie". Car il s'agit bien d'une folie, fomentée par nul autre qu'un fou. Et pour réaliser un projet fou, Eylohr devait trouver des gens aussi fous que lui, et qui suivraient le colosse jusqu'au bout de l'enfer. Aussi retourna-t-il sur ses terres natales, et enrôla-t-il ceux qui, jusqu'ici, s'occupèrent de la forge et de l'armurerie que tenait Eylohr avant de s'adonnait aux plaisirs de la piraterie, et plus tard, du terrorisme.


Festus, surnommé "Hache".

Festus:
 


Festus est un homme bourru, au crâne dépourvu du moindre cheveux, au visage buriné par toute une vie de mercenaire devenu forgeron pour échapper à une vengeance sans doute mille fois méritée. ¨Âgé de 39 ans, mesurant un peu moins de 2m05 pour un poids jaugeant les 135kg, c’est un combattant aguerri doublé d’un excellent aventurier capable de survivre dans les pires conditions. Son physique impressionnant et son visage buriné expliquent à eux seul pourquoi Festus est l'homme que les gens évitent lorsqu'ils entrent dans la forge d'Eylohr.

Peu loquace, il n’avouera pas que, dans ses jeunes années, il était caporal dans un groupe de fusiller marin affecté à la lutte contre les corsaires qui, à cette époque, dépouillaient tous les navires qui s’approchaient de la côte de Vereist avant que l’armada de l’union ne puisse les chasser jusque dans des lieux reculés. Renvoyé de l’armée pour outrage, manquement à l’honneur et agression sur un officier supérieur, il s’enrôla dans un groupe de mercenaire qui s’illustra à cause de certaines exactions commises lors d’opération secrète pour de riches commanditaires. Au détour d’une opération, il s’attaqua à la mauvaise personne, et il fut obligé de fuir Daënastre pour pouvoir se réfugier là où les gens comme lui ont toujours une place : Aildor.

Il y rencontra alors Eylohr, forgeron et armurier de son état et également guide d’expédition sur le glacial continent de Khashin. Au cours d’une bagarre que d’aucun surnommerait épique, ils se lièrent d’amitié et ce fut tout naturellement qu’il accepta de travailler pour le géant du Nord. Conscient de la chance qu’il avait de pouvoir reprendre une vie loin de son passé peu glorieux, il voua un certain culte à Eylohr qu’il voyait comme un sauveur arrivé au bon moment. Une dévotion qui permettait à Eylohr de compter sur un employé fidèle et capable d’exercer les pires besognes en son nom. Seule la mort arrêterait Festus. Pour Eylohr, Festus est un exécuteur, un fossoyeur et un bourreau.

Psychologiquement, Festus est un homme que la violence n'effraie plus et qui est capable de toutes les basses besognes.

Aptitudes :

  • Combat au corps à corps.
  • Grande force physique.
  • Survie en milieu hostile.



Clay Tesaur, surnommé "nocturne".

Nocturne:
 


Clay est un petit homme de 29 ans, aussi silencieux qu'un chat en maraude, aussi implacable qu'un rapace et aussi intelligent qu'un rat. S'il n'a jamais connu ses parents, il sait tout de même qu'il est isssu d'un petit hameau de Zochlom qu'il quitta au grès des flots des vendeurs ambulants. Vendu, revendu, échangé puis vendu à nouveau, il servit d'homme à tout faire à celles et ceux qui étaient assez riches, assez chanceux ou assez violent pour pouvoir en faire un esclave. Ce qui lui permit de sortir de cette spirale infernale ? Son intelligence ! Alors qu’on le voyait comme une marchandise, un être dénué de la moindre humanité qui répétait une tâche qu’on lui avait apprise à force de coups de fouets, il fourvoya tout le monde grâce à son intelligence.

Doué d’une mémoire photographique, il est extrêmement malin et saura toujours, et à chaque fois, se sortir de situations parfois extrêmement précaires. Et pour ce faire, il envisage toutes les possibilités, des plus dégradantes aux plus horribles. Ces qualités lui permirent de dépasser les défauts de son physique : mesurant seulement 1m67 pour à peine 56 kilos, c’est un poids plume, nullement impressionnant. Mais n’imaginez pas qu’il est inoffensif. Son surnom ne lui fut pas donné parce qu’il aimait pointer le nez vers la lune, non. Si on l’appelle « Nocturne » c’est parce que vous ne le voyez jamais venir, vous ne l’entendez jamais agir, et vous ne savez jamais ni où il est, ni quand il part. Et quand vous vous rendez compte qu’il était là, il est déjà trop tard. Il vous aura dépossédé, il vous aura épié et divulguera toutes les informations aux plus offrants, ou… Vous girez dans une marre de sang, la gorge tranchée.

C’est une véritable pipelette. Il n’arrête jamais de parler, et certains diraient même qu’il continue de parler dans son sommeil. Si, la plupart du temps, c’est seulement pour ennuyer le monde et pour se moquer, c’est également une tactique qui vise à faire perdre la face à son adversaire, à l’endormir, à lui faire baisser sa garde pour mieux le poignarder dans le dos. Ajoutez à cela un sérieux problème psychiatrique de l’ordre d’une légère démence provoquant des rires et fous rires incontrôlés, ainsi qu’une vision morbide de la vie et de l’humour, ainsi qu’un esprit farceur, et vous obtenez un cocktail détonnant et un personnage complètement déjanté.

La rencontre avec Eylohr fut fortuite. Alors qu’il venait d’assassiner son dernier maître, dans une région de Zochlom, il voyagea jusqu’à Aildor où, disait-on, il pourrait faire ce qu’il sait faire le mieux : mentir, arnaquer et vendre. Il tenta d’ailleurs d’arnaquer Eylohr en lui commandant une splendide hache, avant de tenter de dévaliser l’échoppe une fois la nuit tombée. Ne s’attendant pas à être prit sur le fait, il fut littéralement massacré par Eylohr. Déblatérant un flot de paroles toutes plus ennuyantes les unes que les autres, il comprit rapidement que, pour survivre, il fallait qu’il passe un accord. C’est alors qu’Eylohr lui fit une proposition qu’il ne pouvait pas refuser : il le recruterait dans sa forge et son armurerie, en échange de son entière loyauté et fidélité. Dés lors, une étrange amitié naquit entre les deux hommes, et Clay trouva en Eylohr un employeur, un chef et un ami fidèle. Il ne le trahirait pour rien au monde.

Aptitudes :

  • Furtivité.
  • Combat à la hache à une main, au corps à corps, et à distance (arbalète principalement).
  • Intelligence et sens de l’improvisation.
  • Endurance et capacités en déplacement furtifs (parkour).



Jackson William Tödt, nommé "Tombeur"

Tombeur:
 


Jackson est sans doute le plus stable d’entre tous. Doté d’un incroyable physique mêlant à la fois force brute et endurance, volume musculaire et apparence athlétique, il est le tombeur de ces dames. Il est le parfait mélange du brun ténébreux et du culturiste. Âgé de 27 ans, il culmine à 1 mètre 98 de hauteur, il pèse 115 kilos.

Il passe autant de temps à draguer la donzelle qu’à œuvrer dans la forge du géant du Nord, et il lui arrive souvent de se mettre à dos des maris en colère ou des amants éplorés qui, inévitablement, viennent s’échouer jusque devant l’échoppe d’Eylohr, qui, inévitablement, envoit Festus régler les choses. Pourtant, il est aussi assidu derrière une force que devant une femme, ce qui explique la grande liste de ses conquêtes, et de ses embrouilles.

N’hésitant pas à faire étalage de son physique et adorant se montrer en spectacle afin d’être le centre de l’attention, c’est un grand orgueilleux et un égocentrique assumé, ce qui peut le rendre insupportable aux yeux des autres hommes et des femmes incorruptibles. Cependant, c’est un maître manipulateur. En effet, Jackson est capable de moduler son comportement en fonction de celles et ceux qui se trouvent en face de lui, dans le seul but de tirer son épingle du jeu, que son objectif soit purement charnel ou bien plus poussé. De ce fait, il peut se révéler être un atout de taille pour quiconque saura s’enticher de ses services et de sa fidélité, ce qui est le cas d’Eylohr. Enfin, s’il n’hésite pas à se battre pour rester en vie, ou pour sauver l’honneur d’une demoiselle en détresse, il n’est pas pour autant un cruel psychopathe. Tuer pour survivre, ou si c’est nécessaire, oui. Mais les massacres ne sont pas son fort, bien qu’il ne puisse parfois pas les répugner pour autant. Parfois, il faut savoir se salir les mains pour arriver à son but.

Originaire de la région d’Ünellia, de parents travailleurs de la classe pauvre du pays, il travailla très tôt dans l’atelier de cordonnerie de son père, avant de reprendre brièvement l’enseigne lorsque celui-ci fut tué par un milicien bourré. Il vendit l’enseigne pour tenter d’acheter un atelier de prothésiste, avec succès pendant à peine deux ans. Il fut obligé de fuir la région, puis le continent, à cause de la mort de son père. En effet, l’enquête interne incrimina le meurtrier de son père, ainsi que toute son unité, et tandis qu’il fut invité à témoigner, ces derniers tentèrent de le supprimer, purement et simplement. Ils tuèrent sa mère et sa fratrie, emprisonnèrent sa fiancée et échouèrent de peu l’assassinat de Jackson. Sa fuite dura plusieurs mois, et il se retrouva sur les quais d’Aildor, à chercher du travail. En tant que cordonnier, il n’y avait qu’un pas pour intégrer une enseigne, et Eylohr fut le chanceux. En effet, alors que ses commandes s’empilaient, malgré la présence des deux autres employés, Eylohr fit savoir qu’il avait impérativement besoin d’un troisième ouvrier capable de travailler le cuir autant que l’acier. Evidemment, il mentit à propos de ses compétences de forgeron, mais plutôt que de le punir, Eylohr décida de s’en faire un ami et de le former. De cette situation naquit une amitié sincère, mêlée d’un certain culte autour de la personnalité d’Eylohr.

Aptitudes :

  • Force physique.
  • Charisme.
  • Manipulateur.
  • Loyal.




Let the night come, before the fight's won,
Some might run, against the test.
But those that triumph, embraces the fight's cause,
Their fear then proove that courage exist.
Hope.


Spoiler:
 


Voix d'Eylohr (Ronan l'accusateur):
 


Eylohr parle comme ceci.
Festus, aka "Hache" parle comme ceci.
Clay Tesaur, aka "Nocturne" parle comme ceci.
Jackson, aka "Tombeur", parle comme ceci.

Contenu sponsorisé
Eylohr Lothar Empty
Eylohr Lothar Empty

Chroniques d'Irydaë :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées