Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Le Tyorum
Page 1 sur 1


 Rencontre dans les vents d'Amsigal

Kelmina Dirhaël
avatar
Mer 31 Jan - 14:48
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
La jeune barmaid venait d'ouvrir son Pub alors que l'après midi touchait à sa fin. Les clients n'avaient pas encore afflué en masse et les lieux étaient d'un calme presque inhabituel. Le comptoir au bois sombre ainsi que les quelques tables toutes bien ordonnés ne se voyaient attribuer que quelques invités seulement. Au rythme de quelques verres servit, la jeune femme s'ennuyait presque, observant alors une partie de billard qui se jouait entre deux marins au centre de la pièce. Bercée par le claquement des boules ainsi que les quelques dialogues auxquelles elle ne prêtait pas vraiment attention, la noiraude s'alluma une cigarette, venant obstruer sa vision d'un nuage blanc qui s'échappait de ses lèvres l'espace d'un instant. Elle posa son regard sur la table ou les boules colorés dansaient sur un tapis vert émeraude puis se perdit dans ses pensées.

Un voyageur, affalé au comptoir depuis l'ouverture, n'avait pas bougé et descendait ses verres avec entrain, en ayant sûrement déjà vidé bon nombre avant d'arriver. Il sortit la noiraude de ses pensés en déblatérant à tout va quelques remarques déplacées et vicieuses à son intention, la forçant à haussant le ton un certain moment. Elle avait largement l'habitude de ce genre de grossier personnage et son physique avantageux lui avait déjà valu bien des prétendants, pour la plupart aussi alcoolisés que lourd. Dans un léger rictus elle écrasa sa cigarette, à peine agacée par la situation, tout en lui répondant sur un ton sec mais détendu, son regard perçant l'évitant largement.


-Tu ferais mieux de payer ce que tu me dois au lieu de rêver.


Le voyageur se contenta d'hausser les épaules et elle comprit rapidement qu'il n'avait sûrement même pas de quoi régler la note. Elle fit le tour du comptoir pour aller servir des nouveaux arrivants, plissant le nez sous l'agacement et avec la ferme attention de le mettre dehors dans les minutes qui suivaient si il se montrait toujours aussi pénible. Quand elle longea le comptoir, il la saisit par la taille en l'attirant à lui avec fermeté, lui soufflant au visage son haleine infect. Elle grogna en essayant de le repousser tant bien que mal, grimaçant alors qu'autour les quelques clients présents semblaient trop concentrés dans leurs discussion ou leurs jeux pour ne remarquer quoi que ce soit.


-J'pourrai t'payer en nature poupée, j'suis certain qu'y'a moyen de s'arranger.

-Je t'assure que si tu ne me lâche pas dans la seconde qui suit, je t'en met une.

La réponse de la noiraude était tranchante, elle glissa sa main vers l'une de ses cuissardes pour y attraper sa dague, prête à le menacer pour lui faire lâcher prise. Mais de sa seconde main, le grossier personnage attrapa son poignet qu'il leva vers sa bouche, en riant à gorge déployant, ne prenant pas sa menace au sérieux, le regard libidineux, n'ayant en aucun cas l'intention de la laisser en paix. La jolie barmaid n'avait qu'une envie, lui trancher cette main qui la tenait par un coup de vent tranchant, mais elle n'en fit rien, même si son bar était calme, elle n'usait jamais de son don devant des inconnus. Elle bouillonnait intérieurement alors qu'elle réfléchissait à un moyen de s'extirper du personnage avec qui elle avait bien trop de proximité malgré elle. Elle grogna une nouvelle fois, son visage se crispant sous une rage naissante et le poussa en vain d'une main sur le torse avec le peu de force dont elle faisait preuve.

-Farouche ma jolie ! J'aime ça.


-Lâche moi, c'est mon dernier avertissement si tu veux pas te retrouver dans une merde monstre.

Elle n'avait pas de réel plan, voyant que pour une fois la milice ne picolait pas dans son bar, mais elle n'allait certainement pas se laisser faire. Les mains baladeuses décrochèrent d'ailleurs une gifle monumentale dans le visage de l'homme qui en perdit un instant son sang froid, resserrant la prise sur sa proie en enserrant sa taille d’avantage dans un regard assassin.



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Ydril Iki'Shiro
avatar
Mer 31 Jan - 17:53
Irys : 145472
Profession : Nomade // voleur
My'trän +2 ~ Mistral
Daënastre. Une semaine qu’il y avait mis les pieds. Après tout, il aimait voyager un peu partout, mais il avait du mal avec ce continent il faut bien l’avouer. Il régnait ici une atmosphère à laquelle il n’arrivait pas à s’habituer. Peut-être à cause du conflit entre son peuple et celui qui vivait ici. Mais il fallait bien faire avec.

Après quelques jours, Ydril venait de s’arrêter à Skingrad, une ville tout à fait banale pour Daënastre, si on pouvait le dire ainsi. La journée avait passé et il n’avait fait que traîner dans la ville, contemplant l’architecture et s’occupant seulement d’une affaire qu’il avait à régler, sans parler d’un troc qui ne s’était pas vraiment passer comme prévu, mais rien de grave.

Fin de l’après-midi, le mage ne commençait à n’avoir qu’une envie : décompresser. Il ne faisait plus attention à grand-chose autour de lui. Sa capuche ne cachait d’ailleurs plus son visage même si ses bras se trouvaient toujours sous son long vêtement qui ne traînait tout de même pas au sol. Au loin, il vit un pub. Ah, il allait pouvoir aller se désaltérer et profiter d’un coin où, avec un peu de chances, il pourrait écouter quelques ragots qui pourraient être plaisant à écouter ou qui pourrait lui rapporter un peu d’argent si jamais il en avait besoin. Ben quoi ? Ce n’est tout de même pas sa faute si l’argent est nécessaire si on veut survivre correctement. Alors d’un pas toujours aussi lent qu’à son habitude, il se dirigeait alors vers ce lieu où l’alcool pouvait couler à flots.

Il s’arrêta alors devant la porte, regardant rapidement autour de lui, de cette manière de regarder s’il n’était pas suivi, et ne remarquant rien, il entrait. L’odeur était la même que dans tous les bars de Daënars. L’ambiance aussi semblait être la même, à quelque chose prêt. Droit devant lui, se passait une scène qu’il n’appréciait pas vraiment voir : un homme passablement éméché à première vue forçait une jeune femme, certainement une serveuse, à se coller à lui. Il s’approchait doucement, n’entendant pas la conversation à cause des bruits aux alentours. Il ne vit que les mains de l’homme, des mains baladeuses sur le corps, bien sculpté il fallait bien l’avouer, de la femme. Il ne fallut qu’une fraction de secondes avant que ne retentisse un « clac » dans la salle, faisant apparaître des regards sur la scène en question malgré que l’homme semblait améliorer son emprise sur la jeune femme.

Il n’en fallait pas moins pour que le My’trän ne réagisse. Le bruit rapide d’une lame se fit retentir avant qu’il n’attrape le poivrot par le haut de sa veste, au niveau de sa nuque. De l’autre main, une dague d’une vingtaine de centimètres venait se loger sous la gorge de l’inconnu. Sa voix grave et on ne peut plus sérieuse retentit alors, sous le regard des habitués de ce pub.


- Mon cher ami, ce n’est pas comme ça qu’on traite les femmes. Tu seras gentil de la laisser et de partir, à moins que tu ne souhaites que ça se termine mal et que je te fasse sortir avec les poubelles telle la misérable ordure que tu es.

A la fin de sa phrase, le mage regardait la femme qui se retrouvait face à lui, dû au fait que sa « victime » était dos à lui. Il lui donnait un regard interrogateur, comme pour savoir si tout allait correctement. Malgré cela, il restait concentré sur celui qui avait trop bu, près à garder son sang-froid en toute circonstance. Il lâchait alors des paroles plus chaleureuse envers la femme, d’un côté à la fois rassurant et toujours aussi sérieux.

- Je vous en débarrasse ?


#819FF7
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Mer 31 Jan - 23:16
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
Tandis que la claque venait d'agacer sérieusement son agresseur, la jeune barmaid n'arrivait définitivement pas à s'en débarrasser, sa dague tombant au sol alors qu'il resserrait son poignet d'une main forte. Elle vit du coin de l’œil un nouvel arriver pénétrer les lieux et en l'espace de quelques seconde, ce dernier menaçait le grossier personnage d'une lame, calme et pourtant si précis dans ses geste. L'homme lâcha alors sa proie en levant les mains comme pour s'avouer vaincu, l'alcool le faisait certes commettre des actes plus que douteux mais en aucun cas il n'aurait osé risqué en perdre sa vie.

Il dévisagea le nouvel arrivant dans un regard aussi assassin que possible, serrant la mâchoire pour étouffer un juron. Les regards se tournèrent vers la scène pour le moi prometteuse à une nouvelle bagarre, certains murmurant déjà la tête sur laquelle ils pariaient et pour la plupart ce n'était clairement pas l'homme alcoolisé. La jeune barmaid en profita pour se reculer vivement, replaçant son corset d'un geste qui manquait d'une pudeur total pour remettre son décolleté en place avant d'appuyer une main sur chacune de ses hanche, lui donnant un air déterminé malgré la situation. Elle esquissa un léger sourire satisfait qu'elle adressa tout bonnement à l'inconnu, le remerciant vivement du regard avant d'hocher la tête à sa question.


-Avec grand plaisir !

Elle ne manqua pas d'attraper dans la poche de son agresseur une bourse, contenant sûrement moins que ce qu'il lui devait, mais savait qu'elle devrait s'en contenter, bien trop ravie que quelqu'un soit intervenu. Finalement elle retourna rapidement derrière son comptoir, attrapant sa dague au sol pour la remettre à l'intérieur de sa cuissarde gauche. Elle suivait du regard alors l'inconnu qui venait d'entrer, un léger sourire aux lèvres, il avait été son plan de secours pour la peine et elle savait qu'elle allait devoir lui offrir un verre pour le remercier. Cela aurait été des plus frustrant de se voir utiliser ses pouvoirs pour éviter une situation plus inconfortable que dans laquelle elle était déjà et sa menace s'était exécuté par miracle. Intérieurement elle ne manqua pas de remercier Amisgal pour ce sauvetage in extremis et s'attarda à préparer un petit mélange d'alcool dont seul elle avait le secret.

Mais le sauvage ne se laissait pas faire, alors que l'inconnu tentait de le mettre dehors, son regard se posa sur l'énorme dragon brodé sur le dos de sa cape. Elle haussa un sourcil, il ressemblait tant à tous ceux qu'elle avait vu dans ses livres sur les odes à Amisgal, qu'elle s'attardait à dessiner toujours sur des papiers volants qui couvraient l'intérieur de son appartement. Cet inconnu devint alors plus qu'un simple sauveur, d'après elle c'était Amisgal elle même qui l'avait envoyé pour la protéger et cela fit que son regard s'adoucisse soudainement. Elle posa le verre à l'intention de l'inconnu sur le comptoir, l'invitant à la rejoindre une fois qu'il aurait terminé de mettre dehors le malotru. Cette rencontre devait avoir lieu selon elle et c'était dans les vents de son Architecte qu'elle essaierait d'en savoir plus à son sujet...




Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Ydril Iki'Shiro
avatar
Jeu 1 Fév - 17:31
Irys : 145472
Profession : Nomade // voleur
My'trän +2 ~ Mistral
Les regards étaient tous tournés vers la scène se déroulant juste devant le bar. Tous -ou presque- croyaient qu'une bagarre serait déclenchée et une bagarre commençait assez rapidement. L'homme qui retenait celle qui semblait être la serveuse avait lâché son emprise, laissant alors la jeune femme s'écarter. Le poivrot avait levé les bras et après les paroles de la femme, Ydril le força alors à se lever. Il avait bu, il ne pouvait pas être aussi vif et rapide qu'il aurait pu l'être sobre alors le jeune My'trän ne risquait pas grand chose. De plus, il faut dire que le Daënars devant lui pouvait avoir été suffosament irrespectueux envers la femme qui lui avait pris sa bourse, il n'était pas assez idiot pour venir se frotter à la lame qui le menaçait et il ne fallut que quelques secondes pour l'amener à la porte. Juste avant que le mage ne referme la porte derrière l'homme déjà ivre, ce dernier fit une reflexion qu'il n'avait pas correctement entendu. Ydril rouvrit la porte rapidement et l'homme en face de lui tenta de prendre la fuite en courant, tout ça mené par un échec lorsqu'il ne fit qu'un pas avant de se retrouver à terre.

Le mage soupirait alors avant de fermer cette porte pour de bon, ne lâchant qu'un "pathétique" sous les rires de cdux qui avaient pu voir l'homme tomber. Il rangea alors son arme, retirant sa capuche tout en se retournant pour retourner en comptoir, pour pouvoir enfin profiter d'un verre en toute tranquillité. Il regardait alors autour de lui, les derniers regards sur sa personne changèrent de direction et il avançait lentement vers l'endroit où se trouvait la femme précédemment sous l'emprise de l'ivrogne.

Elle avait réajusté sa tenue et récupéré son arme qui était tombé au sol quelques secondes auparavant. Elle le regardait en souriant, ayant posé sur la table un verre qui devait être à son attention. Visiblement, elle l'attendait, certainement pour le remercier en premier temps. Mais il y avait quelque chose de différent dans son regard, comme si elle voulait entamer la conversation avec lui, comme si elle avait quelque chose à lui demander. Il espérait simplement que ce ne soit pas une requête, car Ydril ne souhaitez pas rester des jours et des jours à Daënastre.

Il s'approchait alors doucement avant d'arriver à un petit mètre du comptoir, prenant la parole avant qu'elle ne le fasse.


- Pas besoin de me remercier, je l'ai fait parce que je pense que c'est ce qu'il fallait faire. Et je compte bien payer mon verre.

Oui, lui, le voleur, souhaitait payer son verre. Il sait être malhonnête mais aussi être honnête. Il regardait alors le verre posé devant lui.

- J'imagine que celui-là est pour moi.

Il le prend alors avant se diriger dans un coin de la salle pour s'asseoir au calme tout en laissant le choix à la femme de venir discuter ou pas.


#819FF7
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Jeu 1 Fév - 23:07
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
La jeune barmaid avait suivit son sauveur du regard, avec un léger sourire mais son regard scintillait d'une curiosité toute particulière. Elle comptait bien voir sa curiosité rassasié et quand l'abrutis fut mit dehors elle laissa échapper un petit rire en chœur avec la plupart des clients, qui n'auraient certainement pas fait de même d'ailleurs. Quand l'inconnu vint récupérer son verre, elle hocha doucement la tête et insista un peu pour le lui offrir alors qu'il ne prit pas en compte sa demande et se contenta de prendre place dans un coin de la grande pièce sombre. Elle plissa le nez, battant des cils quelques instants, c'était bien la première fois que quelqu'un refusait un verre de la maison, et de fait, les gens qui venaient picoler dans son Pub étaient rarement des nobles, bien l'inverse souvent, et leur faire économiser quelques Iris était toujours un bonheur pour eux. Elle s'alluma alors une cigarette en lâchant un léger soupire, il n'avait visiblement pas l'air très bavard mais la noiraude reposa son regard sur le dragon et sa curiosité ne fit qu'un tour dans sa petite tête.

Elle s'alluma une cigarette et profita du fait que le Pub n'était pas bondé pour se servir un verre de Whisky avant de rejoindre l'inconnu à sa table. Elle s'approcha puis voyant que cela ne semblait pas le déranger, tira une chaise. Elle prit place en face de lui en croisant ses longues jambes, replaçant une cuissarde d'une main et tirant sur son poison de l'autre pour dans un souffle embrumé lui dire d'une voix bienveillante.


-Je vous remercie pour ce que vous avez fait. Et je tiens à vous offrir ce verre, voyez le comme un cadeau de bienvenu si vous ne souhaitez le voir comme une redevance.

Elle lui adressa un clin dans un petit rire cristallin et tapota les cendres au coin du cendrier devant elle avant de relever son regard étrange sur lui.

-Je ne vous ai jamais vu dans le coin il me semble, vous venez de loin ?

Ses yeux aquatique semblaient le dévisager presque tant son regard était profond, elle s'appuya sa tête sur une main en attendant une réponse, bien qu'elle savait que si vraiment My'trän il était, il ne le crierait sûrement pas haut et fort, mais elle avait un flair pour les mensonges et rare étaient ceux qui pouvaient se vanter de lui avoir mentit sans se faire pincer. Et puis, si il était vraiment un adepte d'Amisgal elle le saurait, d'ailleurs l'impatience la prenait légèrement, voulant demander à l'homme si il avait croisé son guide sur les chemins, si lui aussi avait été nomade peut être qu'il avait des nouvelles de là bas. Elle l'aurait sans doute bombardé de question si elle avait pu confirmer plus tôt ses doutes et si ils étaient dans un lieu où les oreilles traînaient moins. Elle jouait nerveusement avec une de ses boucle ébène qu'elle enroulait autour de son doigt, attendant sa réponse en se perdant dans un milliards de pensées.

-Dans tout les cas je suis ravie que les vents vous ai poussés jusqu'ici. Des clients qui me défendent ce n'est pas tout les jours.

Cette petite allusion faite, elle tira une nouvelle bouffée sur sa cigarette, observant attentivement sa réaction à travers le nuage de fumée qu'elle forma devant elle.



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Ydril Iki'Shiro
avatar
Ven 2 Fév - 17:38
Irys : 145472
Profession : Nomade // voleur
My'trän +2 ~ Mistral
Il venait de s’asseoir sur sa chaise, lentement, dans un coin tranquille, tourné vers la salle pour pouvoir tout voir dans ce qu’il pouvait se passer autour de lui. Les gens avaient repris ce dont ils étaient en train de faire, soit leur discussion, soit leur partie de billard par exemple ou encore leur beuverie. La barmaid quant à elle s’était allumer une cigarette et mis dans un verre du Whisky avant de se diriger avec l’adepte d’Amisgal assis tranquillement. Elle prit alors une chaise et s’asseyait en face de lui. Comme il l’avait deviné, elle souhaitait lui parler, mais de quoi ? Elle le remercia alors avant d’insister pour lui offrir ce verre. Il lui fit seulement un signe de la tête, pour la remercier tout en acceptant alors la proposition. Puis un clin d’œil, et un rire. Plus il la regardait plus il la voyait comme une femme de fort tempérament, qui connait ses atouts et sait les mettre en valeur. Elle ne devait pas forcément une provocatrice mais plutôt le genre de femme qui fait ce qu’elle veut sans qu’on est à lui donner un ordre.

Elle reprit la parole simplement pour demander si il venait de loin, ce à quoi il ne répondit que par un mystérieux :


- On peut dire ça comme ça.

Elle le fixait. Elle avait quelque chose à lui dire ou à lui demander. Avait-elle deviné d’où il venait ? Souhaitait-elle en profiter pour lui faire du chantage. Ce n’est pas ce qu’il pensait. Elle semblait trop chercher les mots adéquats pour préparer quelque chose de malsain. Seulement, elle semblait différente des autres habitants vivant dans cette région. Elle reprit alors la parole, laissant quelques mots qui perturbèrent le My’trän : « que les vents vous ai poussés jusqu'ici ». Faisait-elle allusion à la magie de l’homme ? Connaissait-elle l’origine du dragon dessiné sur sa tunique ? Il n’y avait qu’un My’trän pour connaître cette marque, à moins qu’elle ne fasse partie des Daënars qui s’intéressent aux Architectes. Venait-elle de la même région que son interlocuteur ? Quelque chose lui faisait dire que oui. Sans lui répondre, il prit une gorgée de l’alcool présent dans son verre tout en ne lâchant pas des yeux la brune. Elle était trop renseignée sur Amisgal. L’idée qu’elle soit une adepte de la magie de l’air fit rapidement le tour de son cerveau et il prit alors la parole, voulant à son tour apporter une allusion qui pourrait permettre à ce qu’elle réponde à sa question.

- Quelque chose me dit que vous n’êtes pas non plus d’ici. Un besoin d’air pur loin de chez vous ?

Ses yeux étaient passés d’une lueur mystérieuse à une lumière curieuse. La suite de la conversation ne pouvait dépendre que de la réponse de la belle brune qui semblait jouer avec la fumée de sa cigarette.


#819FF7
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Ven 2 Fév - 18:03
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
La jeune femme termina sa cigarette, l'écrasant dans le cendrier devant elle avant d'esquisser un fin sourire à sa réponse. Elle avait vu juste, très certainement un Adepte de ses terres natales. Un frisson la parcourue en repensant à ces paysages, ces mages rassemblés, pouvant user de leur magie comme bon leur semble, loin de cette magilithe qui était un réel poison pour elle et qui la consumait chaque jour. Son regard devint soudainement mélancolique, alors qu'elle se perdait dans ses pensées avant de reposer ses yeux aquatiques sur l'homme, les plantant alors dans les siens. Elle replaça sa boucle ébène derrière son oreille puis reprit sur le même ton.

-En effet je ne suis pas d'ici... Les vents m'ont toujours mené à découvrir de nouveaux lieux. Je suis ravie de qu'ils aient poussé à ce que l'on se rencontre. Vous avez quitté les terres depuis longtemps ?

Elle aurait aimé en dire plus, mais les oreilles autours l'en empêchait clairement, alors qu'une vague de question ne demandait qu'à être lâchés, ses mordillant la lèvre pour ne pas en ajouter un mot. Elle pencha la tête de côté, lui adressant un sourire charmant avant de prendre une gorgée de Whisky.

-Le lieu est un peu trop occupé pour parler en toute sérénité, mais je ferme dans une petite heure, nous pourrions peut être nous retrouver plus tard ? Autour d'un second verre ici ou ailleurs si cela vous dit ?


Elle esquissa un nouveau sourire, laisser le doute planer encore un peu, s'en amusant même, quand à sa phrase qui aurait pu clairement être emprunt à de la séduction. Elle avait envie de parler de ses souvenirs, de demander des nouvelles mais aussi de s'entraîner, de voir les capacités de cet inconnu pour en tirer plus de maîtrise qu'elle n'en avait déjà. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la jeune femme semblait inoffensive mais son dons était finement aiguisé, ayant de réelles capacités au combat et des longues années d'apprentissage de cette magie qu'elle affectionne tant. Et puis pouvoir faire échanger leurs expériences passés en compagnie d'un charmant My'trän, cela ne pouvait qu'être plus plaisant à ses yeux. Elle faisait tourner le liquide dans son verre, sans le quitter du regard, balançant légèrement l'une de ses jambes croisées.

-Qu'en pensez vous ? Loin de moi l'idée de vouloir vous déranger si vous avez à faire, mais cela m'aurait ravit d'en savoir un peu plus à votre sujet...



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Ydril Iki'Shiro
avatar
Ven 2 Fév - 21:07
Irys : 145472
Profession : Nomade // voleur
My'trän +2 ~ Mistral
Il se regardait tous les deux, lui de son regard très neutre sans un sourire. Elle lui avoua métaphoriquement qu'elle avait la même magie que lui sans pour autant en dire trop. Elle étant méfiante envers les autres personnes de la salle et ça se sentait. Elle avait bien raison après tout, comparé à lui, elle semblait vivre ici. Elle se mordit même la lèvre, il s'entait bien que c'était pour ne pas trop en parler pour le moment et c'est bien aussi pour ça qu'il ne lui avait pas répondu.

Elle lâchait alors un nouveau sourire qui la faisait jouer de ses charmes en lui proposant qu'ils se retrouvent une heure après. Ce qui faisait lâcher un sourire inhabituel au jeune homme, entre l'amusement, la gêne et le fqit qu'il se doutait presque que cela arriverait. Cependant, il ne répondit pas directement pour réfléchir à la proposition. Ses paroles l'amenaient à vouloir parler de My'trä, de leur magie commune et peut-être même de son passé. Par contre, son attitude était toute différente, elle présentait le charme de la jeune femme qui savait comment se mettre en valeur. Elle en jouait, mais comment savoir si ce n'était qu'un jeu pour elle ou si c'était plus que ça. Il n'avait pas connu suffisament de femme pour savoir différencier l'un de l'autre.

Elle relança alors la discussion comme pour demander une réponse.


- Je vais rester là. Je n'ai pas grand chose de plus à faire. Et je pense qu'il sera préférable de rester ici. Visiblement, vous ne souhaitez pas être dérangée pendant notre discussion si je ne m'abuse.

Il lui offrit alors un sourire avant de reprendre une gorgée de son verre. Il la regardait, cherchant simplement à l'analyser, essayant simplement d'en savoir plus sur elle juste sur sa façon d'être, même si ici, elle pouvait être différente de ce qu'elle pouvait être réellement car elle était dans son rôle de barmaid.

- Je me ferais plus discret qu'à mon arriver, il n'y a pas à s'inquiéter pour ça.


#819FF7
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Sam 3 Fév - 12:28
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
La jeune femme se voyait alors esquisser un sourire satisfait en entendant sa réponse, constatant avec une certaine malice qu'il n'avait pas froid aux yeux en se contentant de lui répondre ces quelques mots. La barmaid avait bien remarqué qu'il tentait de lire en elle, ce regard elle ne l'avait que trop vu, en jouant de ce comportement toujours provocateur et séducteur, nombreux avait été curieux à savoir ce qu'il se passait derrière. Mais elle ne laissait rien transparaître, un sourire au coin des lèvres presque omniprésent et ce regard qui n'était pas descriptible tant il brillait toujours d'une lueur étrange et malicieuse. Elle fit alors un petit signe de tête, avant de se lever en reprenant son verre qu'elle n'avait pas lâché, penchant la tête de côté en lui adressant un petit clin d’œil charmeur, accompagné d'un sourire ravissant.

-Hé bien profitez de votre verre en attendant. Je serai toute à vous dans une petite heure.

Elle retourna alors servir ses clients délaissés, évoluant derrière ce comptoir avec une véritable agilité et rapidité, elle était véritablement faite pour ça. Elle posait un verre par ci par là, adressant des sourire toujours aussi faux, des regard mesquin en récupérant les Iris en retour. Le service s'était plutôt bien passé le reste de la soirée d'ailleurs, il n'eut aucun rixe, ce qui était presque improbable. Mais la présence de l'inconnu devait en calmer certains, il avait fait preuve d'un sang froid mas aussi d'une prestance assez importante pour que les quelques présents restent calmes le reste de la soirée. La jolie noiraude lui lançait parfois des regard entre deux verres servit, l'analysant un peu, impatiente à l'idée de lui poser ses innombrables questions.


Puis l'heure vint enfin, les clients partaient peu à peu, tant bien que même quelques minutes avant sa fermeture habituel, il ne restait plus que le My'trän. Elle se dirigea alors vers la porte, tournant le panneau dessus avant de fermer à clé, puis recouvrir les grandes baies vitrées des rideaux pourpres pour donner plus d'intimité au lieu. Puis elle s'alluma une cigarette en commençant ses rangements, qu'elle ne pouvait ignorer. Elle relevait quelques tabourets, rangeait ses verres, nettoyait les tables tout en regardant alors l'homme d'un oeil, sa clope au bec.

-Je suis ravie de rencontrer un peu des hommes du vent. Vous avez voyagé longtemps dans les terres ? Vous êtes partis quand ? Et puis, vous avez croisé "le guide": cheveux grisonnant, regard vert, peau pâle et cicatrice qui traverse de part en part sa joue ?


Elle le bombarda de question tout en terminant ses quelques rangements, ne pouvant attendre, avant d'attraper une bouteille pour venir prendre place en face de lui, se servant un verre et remplissant le sien. Elle leva son regard inquisiteur sur lui qui ne demandait que des réponses, un doux sourire aux lèvres. Ce sourire était bien différent de ceux qu'elle portait en général, pour une raison plutôt simple, ce sourire était des plus sincère, cela la rendait tout de suite mon provocatrice et plus docile peut être.




Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Ydril Iki'Shiro
avatar
Sam 3 Fév - 20:10
Irys : 145472
Profession : Nomade // voleur
My'trän +2 ~ Mistral
Elle continuait ses mimiques de barmaid, ses clins d'oeil, ses sourires. Ses yeux lui disait pourtant qu'elle avait compris qu'il cherchant plus loin en elle, qu'il cherchait à connaitre sa véritable personalité. Elle lui proposait alors simplement de profiter de son verre car elle serait "toute à lui" dans une petite heure. Il eut alors un sourire amusé, étouffant un petit rire. Qu'oserait-elle donc lui faire? Il serait presque capable qu'au final, en dehors de questions, elle ne fera pas grand chose.

Il lui avait alors fait un signe de la tête, montrant qu'il attendrait ici durant cette heure-là. Elle était donc repartit rapidement à son comptoir pour aller servir les clients qui attendait. Lui était resté là, buvant son verre lentement tout en regardant la salle d'un oeil bienveillant, il surveillait aussi beaucoup la femme, pour voir comment elle se comportait, pour essayer de discerner qui elle était vraiment, même s'il n'aperçut rien, à part un regard particulier envers l'argent, un regard bien différent que celui d'Ydril envers cette chose qui avait le don de diviser.

Pour le coup, personne n'essayait de toucher la barmaid, et la salle était dans un calme qui avait l'air totalement inhabituel. Sûrement à cause de sa présence. Il fallait en même temps avouer qu'il y avait souvent des regards sur lui, pas seulement de la brune mais de tous les clients. Il finit simplement par fouiller dans sa tunique. Un petit bruit métallique pour en sortir une bague. Il tournait la bague devant lui, la regardant sous tout ses angles. Ça faisait longtemps qu'il avait cette bague. Il sait juste qu'elle avait appartenu à quelqu'un d'imoortant sans savoir qui. Il l'avait longtemps étudié, sous tout ses détails. Il n'avait aucunes réponses à ses questions.

C'est lorsque la barmaid allait fermer la porte qu'il refermait sa main autour de la bague relevant la tête vers la femme tout en rangeant le bijou. Elle fit un tour de rangement avant de le rejoindre avec une bouteille en posant tout un tas de question. Il la regardait alors tout en commençant à reprendre la parole.


- Je vois que je vous ai manqué. Mais j'aurais aussi des questions à poser bien sûr. Je voyage depuis longtemps, sur Daënastre, ça ne fait pas longtemps que je suis arrivé, mais j'y suis passé plusieurs fois. Disons que j'ai du mal à m'habituer à cette façon de vivre ...

Il sourit doucement, reprenant son verre qu'elle venait de lui remplir. Il le tendit vers la jeune femme en lui souriant.

- A la votre.

Il but une gorgée ensuite en la regardant. Elle avait changé, son sourire avait changé. Elle n'était plus la charmeuse, la provocatrice. Elle semblait plus sincère.

- Je vais sûrement vous décevoir mais je ne connais pas cet homme dont vous me parler, le monde est grand après tout ...

Il reculait alors dans sa chaise tout en ne la lâchant pas du regard.

- Personnelement, j'aimerais d'abord savoir votre nom et ce qui vous "force", si je peux employer ce mot, à vivre ici. Disons que personnelement, je n'y arrive pas ... j'ai plutôt l'impression que mon don se consumme et que les architectes n'aiment pas ma présence en ces lieux ...

Elle était My'tränne, obligatoirement, pas besoin de se poser des milliards de questions, mais il voulait avant tout savoir ce qui l'avait amené ici et pourquoi elle était resté ici ainsi que comment elle le vivait.


#819FF7
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Dim 4 Fév - 13:25
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
La jeune barmaid semblait calme, une lueur de curiosité scintillait dans son regard cristallin, ne lâchant pas l'inconnu du regard alors qu'elle jouait avec le liquide à l'intérieur de son verre. Elle trinqua avec lui dans un petit rire, lui envoyant un clin d’œil charmeur avant de répondre à ses quelques mots sur un ton léger et taquin qui la correspondait si bien.

-Vous m'avez atrocement manqué mon joli. Les Daënars ont le mérite de vivre dans des endroits particulièrement pollués par leur technologie mais en restant à mes yeux des lieux plutôt élégants. A votre santé.

Elle porta une gorgée à ses lèvres, sentant le liquide réchauffer sa gorge avant de reposer le verre, appuyant sa tête sur ses deux mains accoudée à la table, souriant au My'trän, alors qu'une pointe de déception se lisait sur son visage quand il lui dit ne pas reconnaître son guide. Elle plissa le nez, ce qui lui donna un petit côté craquant puis finalement l'écouta en plantant son regard étrange dans le sien. La salle était bercé dans les quelques lueurs des lampes allumés, le calme accompagné par des odeurs d'alcool et de fumée ancré dans le bois des meubles présents. Le jeune homme pouvait aisément remarquer alors que presque aucune technologie n'était présente dans la pièce, la noiraude avait d'ailleurs l'air un peu pâle suite à une journée où certain de se clients avaient sur eux de la magilithe. Elle se revigorait à chaque fin de service et c'est ce qui lui permettaient de reprendre son service le lendemain. Elle reprit sur un ton doux, leurs voix pour seul bruit dans la pièce désormais presque fantomatique tant le silence contrastait avec les clients dans leur brouhaha il y a quelques heures.

-Les terres sont vastes...


Un sourire se dessina au coin de ses lèvres quand il reprit sur un ton plus, entreprenant, le voyant que lui aussi souhaitait à ce qu'elle réponde à des questions. Elle aurait adoré le faire tourner un peu en rond, jouant avec lui, mais ce contenta de répondre d'un petit air amusé.

-Je fait tout le désordre, je m'appelle Kelmina, vous pouvez m'appeler Kel'. Mais je vous retourne la question beau brun. Et puis si j'ai envie de vous embêter un peu, je pourrais vous demander quel était le bijoux qui vous portait autant d'attention durant cette dernière heure ?

Elle se passa un doigt sur ses lèvres qui marquaient un sourire malin, le regardant un haussant un sourcil taquine. Elle l'avait bien vu, ce petit anneaux qui tournait entre les deux de l'homme, alors qu'elle servait ses clients. Elle n'avait pas manqué de se rincer l'oeil en l'observant et il semblait attiré par ce bijoux, comme si il devait encore répondre à certaines de ses interrogations. Elle pencha la tête de côté en se replaçant une mèche ébène derrière l'oreille.

-Et Vous savez, les gens ici sont moins barbares qu'on ne veuille bien le dire. Je suis partie par pure curiosité de découvrir l'autre continent, mais surtout de découvrir par moi même que les préjugés de notre clan étaient faussés. Mon guide m'en a toujours parlé en mal, mais je devait le voir par moi même... Puis je m'y suis plu, si ce n'est leur technologie qui me fait du mal, ce Pub est une réussite pour moi. Cela me permet d'assouvir ma curiosité pour trouver de nouveaux centre d'intérêt... un peu  comme vous ce soir.

Sa voix se fit presque suave au fil des mots, elle se plaisait ici c'était certain et son regard traduisait en permanence cette curiosité qu'elle avait. Son regard c'était alors tourné vers la poche où l'homme avait rangé sa bague quelques instants plus tôt, avant de se poser sur sa bouche puis finalement dans son regard à nouveau. Elle reprit une gorgée d'alcool, son regard en permanence posé sur lui, comme pour tenter de lire en son esprit.



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Ydril Iki'Shiro
avatar
Dim 4 Fév - 17:34
Irys : 145472
Profession : Nomade // voleur
My'trän +2 ~ Mistral
Ils étaient toujours tous les deux là, à boire ces verres l'un en face de l'autre. Lui laissait son verre sur la table, venant prendre une gorgée, elle préférait jouer avec le liquide, le faisant tourner dans le récipient qu'elle avait dans la main. Le refard de la barmaid était rempli de curiosité, mais sa façon d'être était bien différentes, elle avait retrouvé ce côté charmeuse, ces mots légèrement provocateurs. Mais il n'y avait plus vraiment de choses à obtenir de l'homme, à part peut-être des informations? Etait-elle devenue une espionne des Daënars? Après tout, ça pourrait coller. Elle aurait pu être menacée par les Daënars et était peut-être une sorte d'agent qui se sert de ses capacités de charmes par exemple pour obtenir des informations pour les dirigeants Daënars. Si c'était le cas, elle n'obtiendrait aucunes informations de la part du mage, notamment car il n'avait aucun lien avec les dirigeants My'träns.

Il croisait alors les bras, fixant toujours la femme droit dans les yeux.


- Kelmina, c'est un beau nom. Le mien est Ydril. Et pour le bijou ? Ce n'est rien de spécial, j'ai juste l'impression que cette bague a une histoire ... J'essaye de savoir quelle histoire elle a mais disons que j'ai du mal à trouver des pistes.

Il n'avait pas sortit l'objet de sa poche, lâchant un sourire à la jeune femme qui elle, avait regardé vers sa poche avant de relever les yeux pour terminant par les rejeter dans les yeux de l'adepte d'Amisgal.

En la regardant, elle semblait un peu pâle, fatiguée. Mais une fatigue différente de celle qu'on a après une bonne journée de travail. Plutôt une fatigue ressemblante à celle qu'on avait quand on utilisait trop de magie. Mais ici, elle ne pouvait pas utiliser la magie comme bon lui semblait ici. Il s'agissait donc forcément de magilithe, ce matériau si recherché par les Daënars qui avait le pouvoir d'allumer voir d'absorber la magie.

Il l'écoutait alors attentivement, toujours les bras croisé, répondre à sa question. Elle avait voulu d'abord voyager par curiosité, d'abord pour voir si ce qu'on disait sur les Daënars était vrai mais elle était resté par curiosité encore une fois, curiosité sur de nouveaux centres d'intérêt.

Il surveillait alors son regard, elle faisait la même chose que lui, elle l'analysait. Mais ils devaient tous les deux être aussi mystérieux l'un que l'autre. Il réfléchit alors à sa réponse. Notamment le début de sa réponse. Il faut bien avouer que ce qu'on dit à My'trä est largement éxagéré sur ceux qui vivent à Daënastre. Lui aussi l'avait constaté au fil des années. Mais de l'autre côté, ce n'était pas mieux. Il y avait sans cesse cette sorte de propagande, dans chaque clan, qui inspirait la méfiance voir la peur du camp ennemi.

Il poussait alors une courte inspiration, fermant quelques secondes les yeux avant de reprendre :


- Je m'excuse d'avance, je risque d'être indiscret mais quels sont ces nouveaux centres d'intérêts qui attisent votre curiosité ? L'argent ? Les bijoux ? La technologie d'ici ? La magilithe ?

Il parlait toujours d'un ton calme, doux, montrant après tout qu'il n'était là que pour discuter, même si cette question, ou plutôt cet ensemble de questions pouvait sembler provocateur. Il faut avouer qu'il cherchait aussi à casser légèrement cette carapace de séductrice, voulant apercevoir plus en détail la femme qu'elle pouvait être en dehors de ce bâtiment.

Il reprit son verre venant le poser à ses lèvres avant de boire lentement un nouvelle gorgée de cette liqueur. Il reposait alors son verre pour reprendre une nouvelle fois la parole.


- Et, depuis combien de temps êtes-vous installée ici? Plusieurs années?

Il avait cette manie de poser beaucoup de questions. C'était un homme de savoir après tout, il aimait tout savoir sur tout. Mais tout ça dans le respect le plus total. Le même respect que lorsqu'il vouvoyait cette femme qui devait pourtant avoir à peu près le même âge que lui.


#819FF7
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Dim 4 Fév - 20:49
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
Ydril, ainsi s'appelait le My'trän qui se tenait devant elle. La barmaid sourit au compliment tout en le lui rendant d'un regard emplie de sympathie. Elle fit rouler le liquide une énième fois dans le verre puis l'ingurgita d'une longue gorgée avant de le reposer devant elle, s'allumant une cigarette en remarquant qu'il semblait se méfier d'elle. C'était normal après tout, nombreux étaient les espions dans les villes où les va et vient accompagnés de rumeurs se rependait aussi facilement qu'un poison. Elle expira une bouffée de sa clope toute en reposant son regard vers l'extérieur, pensive quelques instant quand à ses origines. Puis elle se redressa un peu sur sa chaise en décroisant ses jambes, avant de reprendre sur un ton des plus simple, toujours intriguée par le bijoux mais visiblement il n'en savait pas plus qu'elle au final à son sujet.

-J'imagine que vous ne me faites pas assez confiance pour me le montrer. J'aurais peut être pu vous aider...

Son ton avait changé, il regorgeait de bienveillance à son égard et c'est seulement à ce moment qu'elle se montrait un peu plus au naturel, toujours à tendre la main à ceux qu'elle pouvait aider. Elle avait de grandes connaissances concernant ses origines et les nomades, puis d'autres sur les Daënars depuis le temps qu'elle vivait sur le continent. La femme passait la plupart de son temps libre, le nez plongé dans des bouquins afin d'assouvir cette curiosité avide. Elle lui fit un sourire puis haussa un léger sourcil sous ses questions. Elle avait dit cela un peu pour le taquiner comme elle le faisait à son habitude mais ne s'attendait pas à une réelle question quand à cela. Elle reprit une bouffée de son poison favoris avant de répondre dans un nuage.


-J'ai toujours aimés en apprendre chaque jour un peu plus sur le monde qui m'entoure, les nomades et mes entraînements m'ont fait apprendre nombreuses chose quand à notre civilisation et notre histoire. Tout en taisant le sujet des sauvages en face. Mais une fois ici je n'ai pu que constater que tout était exagéré et découvrir un sujet plus important: la politique, autrement dit, ce fléau qui sépare nos civilisations. Alors mon intérêt est simple à présent, faire tourner mon Pub tout en en apprenant un peu plus chaque jour. Ici les langues se délient facilement et certaines informations sont des plus intéressantes.

Elle se tu quand aux informations qu'elle revendait évidemment, mais ce qui était certain c'est que jamais elle n'aurait osé mettre ceux qu'elle considérait comme des frères, dans des histoires qui ne les aideraient pas, au contraire. Elle s'assurait toujours que ses informations ne nuisent pas à ces derniers ni à ses amis d'ailleurs. Elle faisait cela de temps à autre et seulement sur demande, contre quelques Iris. Elle détourna le regard puis reprit pour répondre à ses interrogations.


-Je suis ici depuis bien des années maintenant que j'en oublié les paysages de mes souvenirs.


Elle répondait d'un ton plus doux et simple alors qu'elle envoya en retour quelques questions à son tour.

-Et vous ? Qu'est ce qui vous a amené ici mis à part le goût du voyage ? Et puis, vous semblez loin d'être un simple vagabond je me trompe... ?


Elle posa alors ses yeux à l'endroit où il avait rangé sa dague, pour confirmer ses dires, puis il fallait dire que la tenue de l'homme était des plus discrète.



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Ydril Iki'Shiro
avatar
Lun 5 Fév - 13:02
Irys : 145472
Profession : Nomade // voleur
My'trän +2 ~ Mistral
Il était plus méfiant qu'auparavant et elle l'avait ressentit, ça se voyait dans ses yeux et dans sa façon d'être, une partie de son envie de séduire s'était changée en une bienveillance toute particulière. Suite à sa phrase sur la bague qu'il avait remis dans sa poche, il remis une nouvelle fois la même main dans sa poche tout en la regardant. Après quelques petites secondes il sortit alors le bijou d'où il était rangé.

- Je peux vous le montrer le mieux qu'il peut arriver c'est que j'obtienne quelques informations sur cet objet.

Il sortait alors cette bague trop petite pour lui qu'il tenait autour de son index droit, le retenant avec son pouce. Le bijou était assez ancien, d'une matière assez rare. Pas de trace de magilithe mais elle était abimée. Il y avait bien des inscriptions dessus, mais rien que le My'trän pouvait comprendre, ce qui l'amenait souvent à penser que la bague devait être portée par une femme vivant ici, à Daënars. Il y avait aussi des symboles qui représentait le pouvoir : peut-être un objet tenue par quelqu'un ayant vécu dans la politique de Daënars. Rien n'était plus sûr, ce n'était aujourd'hui que des suppositions, le seul désir du mage pour le moment était simplement que cet objet ne tombe pas entre de maivaises mains pendant qu'il cherchait ses origines.

Tout en gardant l'objet sur son doigt, montrant l'objet, il murmurait alors quelque chose suffisament audibles pour qu'elle les entende même si le but n'était pas de juger.


- Des informations intéressantes précieuses pour être divulgués contre plusieurs Irys ... J'espère que ce qui se dit entre nous restera entre nous.

Il finissait alors son verre, tout comme elle, en reposant délcatement le récipient sur la table tout en écoutant la réponse de la femme en face de lui.

- Si vous souhaitez prendre du repos et passer quelques jours sur l'autre continent, informez-moi, je pourrais vous escorter. Et comme ça je ne pourrais pas trop vous manquer.

Il souriait, légèrement taquin, rappelant simplement la phrase qu'il avait pu dire avant qu'elle ne revienne vers lui il y a quelques minutes.

- Je me considère moi-même comme un voyageur, un voyageur en quête de savoir. Je cherche, un peu comme vous, à en savoir un maximum sur un maximum de choses. Maos.je cherche aussi à améliorer mes pouvoirs, j'aimerais devenir, d'ici quelques années, voir moi, obtenir les compétences nécessaire pour pouvoir être maitre, si vous voyez ce que je veux dire.

Bien sûr, il parlait de devenir maître de l'air, un rang bien compliqué à obtenir. Mais Ydril travaillait dur, priant et s'entraînant plusieurs heures par semaines depuis qu'il avait quitté sa demeure, il y a de ça plus de douze ans. Il baissait alors la tête, fixant le sol. En réflechissant, il qvait sacrifier beaucoup de choses. Il n'avait pas vraiment d'amis, il avait quitté sa famille et n'était jamais retourné les voir dans le seul but de s'améliorer. Il fermait alors les yeux quelques instants, prenant une courte respiration avant de remettre ses yeux dans ceux de la femme.

- Vous m'avez parler d'un "guide", si je ne m'abuse. Vous ne voulez pas m'en dire plus? Au cas où je le croise, un de ses jours.


#819FF7
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Lun 5 Fév - 15:50
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
A sa grande surprise l'inconnu, ou plutôt Ydril, avait sortit de sa poche le bijoux qu'elle avait pu apercevoir tout à l'heure lors de son service. Elle esquissa un sourire doux, ravie de voir qu'au fil des mots la confiances entre les deux My'träns s'installait, c'était un peu comme si à chaque confession faite, une autre pourrait alors ressortir. Elle posa son regard translucide sur l'anneau, le détaillant avec attention pendant plusieurs minutes tout en portant un doigt vers ses lèvres, ce qu'elle faisait souvent quand elle partait en pleine réflexion. Cela ne lui rappelait rien de connu, ni les inscriptions et encore moins la matière. Elle pencha la tête de côté, une boucle sombre venant tomber devant ses yeux avant de plisser le nez en guise d’échec quand à son identification. Ce qui était certain c'est qu'elle ne devait pas avoir appartenu à homme vu la taille du bijoux, un enfant ou une femme peut être. Elle releva ses yeux vers lui et dans un légère moue répondit.

-Cela ne me dit rien. J'en ai vu passé des bijoux qui cherchait leur propriétaire, ou l'inverse, mais rien à ce sujet. D'où la tenez vous ? Elle n'a pas l'air à votre taille...

Elle lui sourit, voulant faire de son mieux pour l'aider mais pour le moment elle devait se contenter de poser quelques questions. Qui sait un jour aurait elle des informations concernant cette bague. Elle entendit ses messes basses et haussa un sourcil en se reculant un peu, croisant les bras sur sa poitrine en guise de désaccord, confirmant clairement qu'aucune informations ne sortirait de sa bouche le concernant.

-Ce n'est pas tous les jours que je croise un frère des vents, jamais je n'oserais vous trahir. J'ai certes, une façon de vivre plutôt déloyale concernant certains point, mais un trop grand respect envers mon peuple pour oser vous mettre dans le pétrin.

Elle écrasa le mégot dans le cendrier, éteignant les dernières cendres rougeoyante et l'écouta en jouant avec la mèche qui était tombé devant ses yeux, la faisant rouler autour de son index quelques minutes. Prendre un peu de repos... Cela était exactement ce dont elle avait besoin, mais elle ne pouvait se permettre de fermer son Pub pour le moment. Cependant, les mots de l'homme la firent sourire, trouvant cette propositions des plus attentionnée alors qu'elle se revoyait déjà entourée des paysages qu'elle affectionne tant, son regard devenant plus brillant en y repensant, on pouvait presque y décrire ce qu'elle voyait. Elle s'assura que les verres ne soient jamais vides, au fil de la discussion qui lui faisait tant plaisir.

-Je vous remercie et je note ça dans un coin de ma tête, ce serait un plaisir pour moi que de retourner au pays ne serait-ce que quelques jours. Mais je dois dire que le travail ici me retiens encore pour l'instant, je pourrai envisager cela d'ici quelques mois peut être, si vous êtes toujours dans la ville bien évidemment, c'est avec joie que je voguerai à vos côtés.

Elle esquissa un sourire amusé, reprenant d'instinct un petit air malicieux en le regardant.

-Et puis ce ne sera qu'en bonne compagnie, je ne peux refuser, vous me manqueriez bien trop.

Elle rit doucement, tout en portant un nouveau verre à ses lèvres, son rire était doux et vint briser un instant le silence qui les entouraient, résonnant avec aménité. Elle dégageait certainement, sans se rendre compte, quelque chose d'apaisant. Elle se cala un peu dans sa chaise et continuait d'écouter la voix calme de l'homme en face d'elle. Plus les mots défilaient, moins elle voyait un inconnu, le découvrant petit à petit. Elle n'avait pas l'occasion de beaucoup se dévoiler et encore moins concernant ses véritables origines, c'était un peu une libération pour elle.

-A croire que les vents d'Amisgal fini toujours par nous faire voyager... Oui un guide, c'était un peu mon mentor. Suite à la mort de ma mère, il m'a prit sous son aile et j'ai passé mes jeunes années à ses côtés. C'est un véritable exemple à mes yeux et sa maîtrise de l'air est pour ainsi dire, parfaite. Il m'a beaucoup enseigné mais depuis mon départ je ne sais pas ce qu'il est devenu. Il doit être repartis sur les chemins. Facile à reconnaître, cherchez un vieux ronchon avec une cicatrice sur la joue droite. Et puis si vous souhaitez vous entraîner un peu nous pourrions ne revoir si cela vous dit, j'ai moi même une bonne maîtrise de l'air, pas celle d'un maître mais je m'en approche peu à peu. Je pourrai vous enseigner deux trois choses peut être.

La jeune femme était modeste dans ses dires, loin l'idée à ses yeux d'égaler un jour son guide, elle avait pourtant accumulé un nombre de connaissance importante à ce sujet. Elle maîtrisait bien des tours et au combat était plus redoutable qu'elle ne voulait bien le faire paraître. Aux yeux des gens elle est une brise légère, mais qui cache bien plus, une véritable tempête derrière un visage aussi doux pouvait impressionner.



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Ydril Iki'Shiro
avatar
Mar 13 Fév - 13:03
Irys : 145472
Profession : Nomade // voleur
My'trän +2 ~ Mistral
Toujours les yeux rivés vers la jeune femme, il rangeait alors la bague à l'endroit où elle était habituellement. Il écoutait les paroles de la jeune femme, s'installant une nouvelle fois dans le fond de sa chaise.

- Je l'ai trouvé il y a de ça quelques années. Je pensais au départ le revendre contre quelques pièces mais après réflexions, je dois bien avoué que je cherche à découvrir ses origines.

Il répondait à la jeune femme avec sincérité, la regardant avec la même sincérité. Elle avait l'air tout aussi sincère avec lui même si le fait qu'elle puisse jouer ce jeu pouvait le bloquer un petit peu et qu'il ne lui offrait pas actuellement la totalité de sa confiance. Mais comme elle pouvait le dire, ils étaient tous les deux manipulateurs de vents. A ses dires, elle les manipulait correctement, pas au meilleur des niveaux mais elle était loin d'être mauvaise. Nullement le besoin de la tester, ses gestes et sa magie pouvait se faire ressentir vu qu'ils étaient tous deux adepte d'Amisgal.

Bref, elle semblait réfléchir à la proposition détachée de l'homme laissant son regard alors rempli de souvenirs. Il souriait alors aux dires de la demoiselle, laissant son doigt faire le tour du dessus de son verre.


- Hum ... Je ne serais peut-être pas dans cette ville lorsque vous déciderez de partir. Mais je pourrais repasser d'ici deux ou trois mois si vous voulez organiser ça.

Sa proposition était passée de taquine à sincère. Et pourquoi pas après tout? Faire la route avec un autre mage d'air pourrait être sympathique et bénéfique. Il pourrait en apprendre plus tout comme en faire apprendre plus. Puis ces deux-là semblait, en tout cas pour le moment bien s'entendre.

Il écoutait la brune lui parler de ce fameux guide. Non, il ne l'avait pas croisé, en tout cas il ne s'en souvenait pas. Il n'avait pas l'habitude de se rappeler des personnes autour de lui, il faut bien se l'avouer mais quelqu'un qui maitrise le même élément que lui et mieux que lui, il l'aurait ressenti et s'en serait rappelé. Buvant une nouvelle gorgée de son verre, il écoutait la jeune femme qui lui parlait de lui enseigner deux ou trois choses peut-être. Il souriait alors amusé.


- En apprendre plus, ce n'est jamais de refus, mais à rester ici, vous êtes peut-être un peu rouillée non? Je ne suis pas certain qu'ici, à Daënars, vous puissiez faire des entraînements corrects. Puis, je vous rassure, je ne suis pas un débutant, il n'y a pas qu'avec mes lames que je sais me battre.

Il s'était légèrement avancé, la regardant avec taquinerie. Il la chariait, voir comment elle pourrait réagir. Allait-elle vouloir lui faire une démonstration? Après tout, la meilleure manière d'apprendre est de pratiquer.


#819FF7
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Sam 17 Fév - 12:29
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
Le petit Pub était bien animé après sa fermeture tardive, les deux protagonistes échangeaient sans en voir passer les petites heures, autour de quelques verres vidés. Plus ils discutaient, moins la jeune femme n'avait de méfiance à l'égard de son frère des vents, commençant à parler de son passé librement. Lui aussi visiblement tentait à en dire plus, parlant alors de sa bague mais surtout concluant le petit accord concernant un voyage futur. La jeune My'träne s'en vit ravie et un doux sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'elle en portait un énième verre qu'elle vida doucement avant d'ajouter de sa voix profonde et douce.

-Hé bien repassez me kidnapper pour un voyage dans nos terres d'ici un ou deux mois et je vous suivrai...

Ses mots étaient plein d'entrain, s'imaginant reprendre le bateau en direction de son continent qu'elle n'avait plus vu depuis une dizaine d'années, en oubliant presque les paysages, comme un mirage qui s’effaçait peu à peu. Quand l'homme face à elle vint la provoquer elle haussa un sourcil, accompagné d'un sourire malicieux, se redressant un peu en levant légèrement le menton, le défiant du regard un instant dans une taquinerie certaine.

-Si j'étais toi je ne me tenterai pas à provoquer des inconnus aussi facilement, tu pourrais avoir de mauvaises surprises.

Il aurait été quelqu'un d’insupportable, elle l'aurait sûrement balayé contre un mur avec force, mais elle se contenta d'entrer dans son jeu, trouvant qu'il avait un certain comportement proche du sien finalement. La magie des vents avait mainte possibilité, en dehors des combat elle semblait anodine d'ailleurs la belle noiraude le savait, c'est ainsi qu'elle leva légèrement sa main, paume vers le plafond tout en fixant Ydril de son regard étrange, autour d'eux les brises commençant à bouger lentement, glissant sur leur peau délicatement.  

-Je t'aurais bien fait une démonstration mais je ne voudrais te faire mal...

Ajouta t elle sur un ton des plus taquin, le chariant en retour pour voir alors peut être ce dont, lui, était capable, mais surtout car elle s'en amusait toujours de répondre aux provocations par d'autres. Alors qu'elle restait assise, le vent autour d'eux devenait légèrement plus virulent, plus frais et visiblement prêt à prendre forme sous les doigts de la mage aux cheveux de jais. La magie palpable par les deux voyageurs des vents, était des plus agréable, mais révélait une puissance certaine derrière cela.

-Et puis quand on sait manier le vent, nul besoin de lame croit moi.


Elle lui fit un clin d'oeil alors que l'un de ses doigts bougea légèrement, alors dans un sifflement, le vent autour d'eux se déplaça à une vitesse non décelable et un manteau oublié, accroché derrière la jeune noiraude, se fit simplement tranché en deux, d'un coup net, précis et rapide. Sa main avait à peine bougé, son visage aussi, ayant repéré sa cible depuis quelques instants déjà, elle venait de donner l'impression que ce n'était pas elle l'auteur de ce carnage de tissus, mais pourtant ils étaient seuls dans la pièce. Cela faisait des années qu'elle continuait de s’entraîner quotidiennement, chaque jour elle chantait pour Amsigal mais surtout s'assurait de ne rien perdre de ce que son guide lui avait enseigné. C'était pour elle comme un hommage, que de toujours améliorer ses techniques de combat et sa maîtrise des vents, peut être cela servira à un de ses compatriotes des vents. Au coin de ses lèvres, son sourire n'avait bougé, lui donnant sous son air malicieux, quelque chose de plus dangereux...




Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur