Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !




 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Le Tyorum
Page 1 sur 1


 Il faut tenir le hasard pour un dieu et les dieux pour moins puissants que le hasard.

Koïnzel Redan
avatar
Mar 6 Fév - 12:47
Irys : 44993
Profession : Mercenaire/Explorateur/Pilleur
Pérégrin 0
Koïnzel venait de ce réveiller au petit matin, il ouvrit les volets de l'auberge où il avait pris une chambre simple. Une vue sur Skingrad capital du Toryum, les ponts pris par les marchands de bon matin, les ruelles engorger de personnes et de chevaux, un tout qui fit sourire l'explorateur qui s'étira de tout son long et se prépara avec des simples vêtements en tissus et de sa cape orné d'une fourrure au niveau de son cou. Il prit simplement son couteau de chasse et descendit au rez de chausser. Il prit le petit-déjeuner qui se constitua d'un simple bout de viande et de pain accompagné d'un peu de lait. Il finit le tout et partit en centre-ville.

Le pilleur de tombe se trouva pris dans le flux des marchands et des piétons lever de bon matin. Puis il prit les plus grandes rues de la cité pour faire un tour des magasins de vêtements pour voir s'il n'y avait pas la possibilité de posséder des vêtements plus conventionnelle et passe-partout pour les grandes capitales. Il découvrit au fil du temps des anciennes pas des choses grandement intéressante ni synonymes d'y rester.

Le temps passa et le soleil survit petit à petit au zénith pour indiquer approximativement midi, il décida de partir vers les enseignes ou il pourrait ou se sustenter. Il prit le temps de regarder autour de lui. La ville en mouvement, la vie faisant son chemin et lui au milieu de cette foule constante, une chose dont il n'était pas tant habitué dans le nord. Il se posa prêt d'une rambarde et sortie son carnet et commença à faire des croquis de la scène qu'il voyait, les habitants plein de vie et de joie. Un quartier plutôt riche quoi. Loin des problèmes que pouvait avoir le bas peuple qui était rediriger vers les quartiers pauvres.

Le jeune homme continua ses croquis, oubliant tout les problèmes qui constituais la société de nos jours, car rien ne devait l'écarter de son chemin du savoir. Il se leva puis se dirigea de nouveau dans la foule pour se diriger petit à petit vers une grande place ou beaucoup de café et de restaurant se trouvais. Il prit un journal qui était distribué pour se distraire tout en cherchant un bon café ou ce posé et bien manger.
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Mar 6 Fév - 16:46
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
C'est dans une ruelle plus loin, aux abords du précieux canal, que la jeune tenancière venait de se lever alors que le soleil léchait déjà de ses rayons la cité de Skingrad, qui s'était animé de son quotidien commercial. Le crieur publique qui passait en bas de chez elle la sortie de ses songes dans un grognement contestataire et qui la fit se lever d'un pas grognant alors qu'elle ouvrit la fenêtre pour faire entrer un peu d'air frais et balancer au passage un "Oh ferme ton clapier à fèces !" qui le fit lever le bec sans pour autant apercevoir celle qu'il avait froissé. Il reprit un peu plus loin ses hurlés, faisant soupirer la noiraude de dépit alors qu'elle avait encore un certain mal de crâne après une soirée plutôt arrosée de son poison fétiche. Elle se frotta les temps et avisa en premier temps d'aller se refaire un beauté, disparaissant une bonne heure dans sa salle de bain avant d'en ressortir toute pimpante, ayant chassé par l'occasion ses maux.

C'était une journée qu'elle affectionnait tout particulièrement, sa journée de repos, la première depuis bien des mois. Elle avait fermés boutique pour une journée, pour le plus grand désarroi de certains clients qui pointaient leur bout de nez avant de faire demi tour désillusionné. Mais elle en avait bien besoin suite aux derniers événements qui avait pesé sur son moral ainsi que son travail qui l'avait rongé des stress, surtout depuis qu'elle passait de courtes nuits car devait encore aller refourguer ses informations dans les rues sombres de la cité quand la lune était au plus haut dans le ciel. Sa protégée était partie, depuis quelques jours déjà et elle se demandait si ce n'était pas en partis en raison de la récente altercation qu'elle avait eu avec, parfois s'imaginant le pire en la voyant aller traquer le pauvre chasseur qui n'avait rien demandé. La barmaid comptait bien profiter de cette journée pour se rendre dans un lieu qui l'attirait tout particulièrement, la bibliothèque de la ville, toujours à la recherche de savoir. Elle enfila ses longues cuissardes qu'elle ajusta sur ses cuisses avant de sortir vêtue de sa tenue habituelle, qui épousait gracieusement ses formes.

Déambulant dans les rues bondées, elle leva le nez un instant en sentant la douce chaleur des rayons qui caressaient son visage, y gravant un sourire des plus apaisant avant de poser son regard sur la foule qui l'entourait. Ils paraissait si pressés, comme si chacun d'eux avait un projet important à réaliser dans les plus brefs délai et sa démarche sereine contrastait avec le pas de course des habitants. Rien ne pourrait gâcher une journée qui promettait, pour une fois, calme un apaisement certain pour la jeune femme. Marchant en direction de la bibliothèque, elle passa par la grande place et y aperçu une terrasse fleurie, qui attira son oeil, lui rappelant les champs de printemps de ses terres natales. Et si pour une fois elle inversait les rôles et allait poser son fessier pour y boire une pinte servie par une autre personne qu'elle même, cela la fit sourire et elle s'accorda ce petit privilège tout en y prenant place.

Une cigarette allumée, elle attrapa un livre qu'elle avait portée avec elle dans l'optique de le ramener pour en récupérer un nouveau, l'ayant déjà lu une bonne dizaine de fois. Elle en tourna les pages rapidement, relisant les quelques passages qui l'avait tant plu. Elle esquissa un sourire en parcourant les mots qui résonnaient dans sa tête, comme une mélodie, "Les poèmes des Terres My'tränes", un titre qui en disait long sur son contenue, et quand elle s'en était emparé la vendeuse l'avait regardé d'un mauvais oeil malgré son prétexte de vouloir étudier cette culture, mais c'était bien plus que cela en réalité, la plupart de ces vers lui avait été conter autrefois et c'était une douce nostalgie qu'elle s'offrait donc en le relisant. Une bonne pinte de bière vint alors perfectionner son après midi, perdue dans les pages de son livres, embrumée par la fumée blanchâtre qu'elle laissait échapper de ses lèvres au fil des passages. Ses longues boucles ébènes venaient recouvrir son visage aux traits fins et paisibles, ses longues jambes croisées lui donnaient un air plus féminin encore et son regard enchanteur semblait briller plus qu'à son habitude encore, les reflets d'eau s’effaçant pour y laisser quelques étincelles.



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Koïnzel Redan
avatar
Jeu 8 Fév - 16:40
Irys : 44993
Profession : Mercenaire/Explorateur/Pilleur
Pérégrin 0
Le jeune homme continua son tour de la place de la cité, carnet et crayon à la main, il regarda autour de lui à chercher quelque chose qui pouvait l'intéresser sur cet endroit. Il vit une terrasse fleurie qui attira son œil et qui lui donna l'envie de nouveau l'envie de dessiner puis quelque chose ou plutôt quelqu'un lui fit arrêter son aventure. Elle était la, sur la terrasse un livre entre les mains, ses cheveux noirs d'un jais abyssal, ses yeux magnifiques profondément pris dans sa lecture. Elle était habillée simplement de cuissardes d'un pantalon moulant qui donnais un bel effet à ses cuisses puis d'un corset qui rendait la jeune femme toujours plus jolie mais venimeuse.

Il se déplaça petit à petit au niveau de la table de la jeune et il posa les yeux sur le livre qu'elle lisait, "Les poèmes des Terres My'tränes". Un titre qui fit sens au jeune homme car, connaisseur des livres, mais très étonner aussi. Car dans ses écrits beaucoup d'hommages aux dieux y sont apposé et dans cette ville avoir une réelle allégeance à un dieu n'était pas ce qui été du plus bel effet dans Skingrad. Il prit une chaise et s'accouda en face de la jeune femme et débuta la conversation.

"Bien le bonjour mademoiselle la barmaid, Kelmina, c'est ça ? Je suis enchanté de nouveau, vous parlez. Je tenais à m'excuser de mon comportement dans votre établissement. Je n'aurais pas dû partir comme ça. Mais je n'arrivais pas à rester sans rien faire face à un tel manque de respect. Si il y a quelques moyens pour trouver un moyen de m'excuser n'hésiter pas a le faire savoir."

L'explorateur leva la main pour appeler un des serveurs et lui demanda une boisson simple et de la nourriture, tout en reprenant son carnet pour de nouveaux être a la recherche de chose a dessiner pour en prendre le plus d'infos possibles. Puis il regarda en face de lui, là ou la jeune femme se trouva en face de lui et lui demanda.

" Par curiosité, vous lisez Les poèmes des Terres My'tränes, qu'es ce qui fait que vous aimez tant ce livre ? Car en vous regardant de loin avant de vous approcher vous aviez l'air pleinement pris dedans."
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Ven 9 Fév - 21:48
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
La lecture paisible de la jolie noiraude fût interrompu par une voix qui lui était familière, alors qu'elle pinçait entre ses lèvres sa cigarette, s'apprêtant à tourner une page de son recueil de poèmes, elle leva son regard étrange vers son interlocuteur. Un sourire mesquin se dessina au coin de ses lèvres puis une grisée s'en échappa subtilement, quand elle reconnut le chasseur qui avait presque quitté son pub en courant suite à l'étrange échange qu'il y avait eut avec sa protégée. Elle pencha légèrement la tête de côté, refermant le bouquin de ses longs doigts fin avec de soutenir sa tête dans la paume de son autre main, accoudé à la petite table devant elle. Le soleil réchauffait doucement sa peau alors qu'une odeur sucré et fleuris flottait dans l'air, donnant à cette journée un décor des plus doux.

-Le chasseur affriolant... Koïnzel si je dis pas de bêtise.

Ses yeux se plissèrent doucement dans un sourire ravissant ainsi qu'un léger hochement de tête en guise de salutations. Elle leva la main d'un air négligé pour éluder ses excuses d'un geste simple, lui faisant comprendre qu'elle ne pensait pas cela nécessaire et puis le malaise avait été relativement présent pour comprendre sa réaction. Elle reprit sa clope entre ses longs doigts pour mieux articuler, puis lui fit signe de la rejoindre alors qu'il avait déjà prit place, lui faisant hocher un sourcil amusé au passage.

-Vous n'avez pas à vous excuser, elle a été rude et j'ai moins même eu de la peine à comprendre ce qu'il se passait. J'ai bien cru avoir briser un futur couple sur le moment.


Ses mots taquins s'échappaient de sa bouche d'une voix à la fois douce et profonde, puis elle posa son regard sur le livre en question, ses questions devenant un peu trop intrusives à son goût, elle allait devoir répliquer de la seule manière qu'elle connaissait: son franc parlé et ses moqueries. Elle se redressa un peu en remontant une cuissarde le long de sa jambe, tout en plantant son regard inquisiteur dans celui de l'homme, qu'elle examinait en détail, un sourire au coin des lèvres, malicieuse. A la lumière du jour, la grisaille des yeux du chasseur ressortait d’avantage, lui donnant un petit air de plus séduisant d'après la jeune femme, elle jugea sa tenue qui était plus légère qu'à son habitude et reprit du même ton.

-J'apprécie étudier les cultures lointaines. Et c'est des plus intéressant. Et donc, vous n'êtes pas d'ici vous je me trompe ? Cela m'intrigue de savoir ce qui vous a attiré dans cette ville loin d'être les plus attrayantes pour un chasseur. M'enfin, tout dépend de ce que vous chassez.

Elle lui lança un clin d’œil, riant doucement en replaçant une longue boucle ébène derrière son oreille, dégageant ainsi son visage aux traits fins. Hors de son environnement habituel, elle paraissait moins rentre dedans, toujours aussi provocatrice dans chacun des ses mots mais de manière plus douce. Sa mine était d'ailleurs des plus radieuse quand les cernes qu'elles portaient habituellement, avaient laissé place à un regard serein et reposé. Elle se passa un doigt sur les lèvres doucement sans quitter l'homme de ses yeux aquatiques.

Les regards se tournèrent d'ailleurs peu à peu vers, elle pour différentes raison, mais la plupart posaient leur regard sur le livre qui trônait au coin de la table. Elle plissa légèrement le nez en se sentant observé, puis remarqua les quelques insignifiants moucherons qui la jugeaient. Elle tourna le livre d'un mouvement net, avant de reprendre une gorgée de sa boisson, repensant un instant à tous les racistes qu'elle avait pu croiser sur son chemin à l'encontre de son peuple ou de ses croyances.



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé