Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées
Page 1 sur 1


 Marek Holg

Marek Holg
avatar
Sam 10 Fév - 1:47
Irys : 46044
Profession : Homme à Tout Faire
My'trän +2 ~ Mistral
Marek Holg



Passeport


Nom : Holg
Prénom : Marek
Surnom : On l’appelait souvent « blanc-bec » lors de son séjour à Zagash il y a une dizaine d’années mais évitez ce surnom, il ne lui plaît pas vraiment
Sexe : Un homme, un vrai !
Âge : 27 ans.
Métier : Homme à Tout Faire voir Mercenaire mais il préfère dire Aventurier ou Explorateur, ça sonne mieux dans ses oreilles et aussi dans celles des autres.
Communauté : My'trä – Amisgal
Lieu de naissance : Kharaal Gazar.



Aptitudes & possessions
  • Croyance : Amisgal
  • Magies affiliées : Magie de l’air – Niveau [Adepte]
    Grâce à l'enseignement rigoureux de son grand-père, une véritable force de la nature ayant atteint le niveau de Maître dans la magie de l'air, Marek possédait une certaine maîtrise certaine de l'élément et pouvait s'en servir de bien des façons.

    Défense et Utilité :
    -L'aventurier est en mesure de dresser une barrière de vent tourbillonnant tout autour de lui qui peut dévier les projectiles et repousser la plupart des attaques. Les balles traversent la barrière. Pour les flèches, cela dépend de la distance à laquelle elles sont tirées. Elles peuvent être stoppées quand l'archer se trouvent à plus de 60 mètres. Les coups d'épées sont grandement amorties mais traversent quand même. Cette technique demande toute de même une certaine concentration et il se déplace lentement lorsqu'il l'utilise. Plus la barrière est grande, plus elle est difficile à maintenir, elle devient également moins résistante.

    -Marek peut faire pleuvoir quelques gouttes mais pas de quoi éteindre un feu ou déranger un croyant de Süns, c'est tout juste suffisant pour remplir sa gourde. Il est également capable de rendre l'air plus sec ou, au contraire, le rafraîchir. Mais là encore, c'est loin d'être formidable.

    -Sa capacité la plus impressionnante est de loin celle à ralentir ses chutes. Il est tellement doué pour ça qu'il pourrait sûrement sauter d'une île céleste et s'en sortir plus ou moins indemne. Néanmoins, plus il tombe de haut, plus ça lui demande de l'énergie. Si, hypothétiquement, il tombait vraiment d'une île flottante, il serait au bord de l'évanouissement.

    Attaque :
    -Lame D'Air : En bougeant son bras, Marek modifie la pression de l'air et projette une lame de vent qui suit le mouvement de son bras. L'attaque est prévisible et facilement évitable car il suffit de suivre son geste mais faites attention, la Lame D'Air est aussi tranchante et aiguisée qu'une véritable épée. Si elle vous touche, ça fera mal, très mal.

    -Bombe à Air : La « technique ultime », pour ainsi dire, de l'adepte de la dragonne. Entre ses mains, il rassemble puis compresse et comprime l'air tout en lui donnant la forme d'une sphère, appliquant autant de pression que possible dessus. Finalement, il relâche le tout dans une seule direction, répliquant l'onde de choc d'une explosion. C'est moins fort et moins spectaculaire qu'une véritable détonation mais plus que suffisant pour faire voler un mur en éclats ou envoyer valser un humain / animal sur plusieurs mètres tout en lui cassant quelques os au passage. Demandant une concentration hors-norme, Marek ne peut rien faire lorsqu'il s'en sert, le laissant complètement vulnérable. De plus, il faut lui une minute toute entière pour charger sa Bombe à Air, un temps plus que conséquent pour se mettre hors d'atteinte ou s'en prendre à lui.

  • Armes et habiletés : Ayant longuement étudié la question avec son tuteur, Marek sait placer les différents points faibles du corps humain et où est-ce qu'il faut taper quand on veut faire mal ou paralyser son adversaire. Il se balade toujours avec quelques dagues cachées dans les poches intérieures de sa veste car la magie et les arts martiaux ne font pas tout. Oh, et bien que ça n'ait aucun rapport avec le combat, l'aventurier est plutôt doué pour jouer du piano.
  • Familiers/montures : Le croyant de la Dragonne est un loup solitaire.
  • Autres possessions : /




Profil psychologique
Pour Marek, « Liberté » est le maître mot. Il fait ce qu'il veut, quand il veut, où il veut, peu importe ce que les autres pensent. C'est un véritable électron libre. Son manque de considération pour les règles et les conséquences de ses actions ont tendance à lui causer beaucoup de problèmes, comme sa curiosité insatiable. L’adepte d’Amisgal adore fouiner un peu partout, toucher à tout, s’occuper de ce qui ne le regarde pas, mettre son nez dans les affaires des autres. Autant dire que l’aventurier aime chercher la merde, il est attiré par les ennuis comme un alcoolique est attiré par la bière. Néanmoins, il est loin d’être un idiot prônant l’anarchie. Au contraire, il est terriblement intelligent et fait toujours en sorte de garder un certain contrôle. Comment est-ce qu'il arrive à se sortir du pétrin dans lequel il s'est fourré à chaque fois, selon vous ? Grâce à son ingéniosité, bien évidemment !... Et beaucoup de chance, aussi. En réalité, si il fait autant de conneries, c'est parce qu'il est accro à l'adrénaline ressentie lorsqu'il est en danger.

Lors de ses voyages, notamment celui qu’il a réalisé à Als’Kholyn, mère patrie du Marché Noir mondial, le manieur d'air a plus d'une fois vu les mauvais côtés du genre humain et rien n'est tout noir ou tout blanc pour lui. Si ça va dans son sens, il n’hésiterait pas une seule seconde à dépasser certaines limites ou à se salir les mains. Malgré tout, l’homme est loin d’être un sadique, il répugne à tuer ou à faire du mal à ceux qui l’entourent. De même, il n'aime pas voir quelqu’un souffrir. Tant qu'on parle de ses défauts, Marek apprécie jouer de mauvais tours aux autres, mais rien de bien méchant. Il n'est pas rare qu'un courant d'air soulève les jupes des dames ou emporte feuilles et journaux lorsqu’il est dans les parages. Pendant ses péripéties, il a également développé une sorte de paranoïa dans le fait qu'il pense que tout peut arriver à n’importe quel moment et qu'il faut toujours être prêt. Et pour finir, même si il ne le montre pas, il a d'une certaine manière été traumatisé par ce que son grand-père lui a fait subir quand il était enfant. Il lui arrive de faire des cauchemars sur lui ou d'entendre sa voix dans sa tête de temps en temps.

Maintenant, les qualités ! En dépit de sa stricte éducation, Marek est un bon vivant. Il ne dira jamais non à une bonne bière ou à un combat de barre une fois qu’il a plus d'alcool que de sang dans son système. Mais ça n'arrive pas souvent car il fait attention à rester un minimum sobre pour conserver une certaine clarté d'esprit. Son regard froid et perçant pourrait intimider mais il est amical et facile à approcher, beaucoup d’humour et rigole à la moindre blague bien tournée. Il sait pardonner et pense que tout le monde mérite une seconde chance. N’abusez pas de sa patience, cependant, car il ne pardonne qu'une fois, pas deux. Il respecte grandement tous les Architectes sans prendre en compte le comportement de leurs croyants, même si il a une nette préférence pour Amisgal, et prie chacun d'entre eux. Et même si il pourrait passer pour un pérégrin, il est très attaché à sa contrée d'origine. Si jamais le continent était de nouveau envahi, il se battrait pour protéger sa patrie. Dans une certaine mesure, l'explorateur est également un bon samaritain, de temps à autre, celui qui ira chercher un chat dans les arbres et portera volontiers les courses ou bagages d'une femme enceinte, mais faut pas trop lui en demander non plus !

Un tic : Quand il est gêné ou nerveux, Marek ne peut pas s'empêcher de gratter les balafres sur son visage, c'est plus fort que lui.



Physiologie Debout sur les deux pieds, jambes serrées, bras le long du corps, aussi droit qu'un « I », Marek mesure très exactement 1m85, pas un centimètre de plus, pas un centimètre de moins. Son visage est rectangulaire. Il veille à ce que ses cheveux bruns et très légèrement bouclés soient toujours courts pour ne pas le déranger. Il apprécie et préfère lorsque sa barbe est finement rasée. Il aimerait que ça ne soit pas les cas mais l'adepte d'Amisgal possède naturellement un regard froid et perçant qui peut donner l'impression qu'il est énervé par quelqu'un ou quelque chose alors que c'est loin d'être le cas. Ses yeux sont colorés d'un vert extrêmement clair, à tel point qu'on pourrait penser qu'ils sont gris vu de loin. Sur sa joue gauche, tout prêt de l'oeil et du sourcil, on peut apercevoir de profondes cicatrices, souvenirs d'une rencontre avec un Matar ayant mal finie. L'aventurier n'en a franchement pas l'air mais il cache sous ses vêtements une importante masse musculaire forgée par des années de pratique sous la tutelle de son grand-père et ses voyages lui demandent souvent de réaliser bon nombre d'efforts physiques, lui permettant de conserver cet amas de muscles.

Tant qu'on parle de ce qui est camouflé par ses vêtements, il y a également une marque de coupure sur sa côte droite, comme si il avait été tranché par une épée à cet endroit. Un cadeau laissé par son instructeur, le meilleur grand-père qui soit. Côté vestimentaire, Marek est constamment vêtu d'une tenue d'aventurier lambda et passe-partout qui ne le différencie pas des autres, peu importe qu'il soit à My'trä, Daënastre ou autre. Il porte un manteau en cuir marron avec des ceintures et des boucles, une chemise blanche sous un gilet noir, un tissu en coton gris foncé autour du cou pour lui tenir chaud, un pantalon en cuir marron et des bottes en cuir noires. Préparé à toutes les éventualités, le manieur de vent cache tout un tas de choses dans les dizaines de poches intérieures ou extérieures de ses habits. Dagues, briquet, silex, biscuits secs, etc... On peut également y trouver le sens de la vie, la méthode infaillible pour éviter la Friendzone ou encore les codes de l'arme nucléaire, il y a tout et n'importe quoi dans ses habits, tout ! Du moment que ça peut servir, il prend.



Biographie

Bien que l’écrasante majorité des habitants de My'trä se soient regroupés dans des hameaux, des villages et des cités, il existait encore de nombreuses tribus nomades qui sillonnaient le continent occidental d'Irydaë, vivant de la même manière que leurs ancêtres, en chassant et en cueillant. Le clan des Holg, de fervents croyants d'Amisgal, en faisait parti. Chez eux, le pouvoir était héréditaire. L’enfant aîné du chef, que ce soit une fille ou un garçon, le sexe n’ayant pas la moindre importance pour eux, devenait le nouveau dirigeant lorsque le précédent se retirait, était considéré comme trop vieux pour prendre les décisions importantes ou rendait son dernier souffle. Son père étant le Khorog de la tribu et sa mère le Gharyn, le destin de Marek, fils unique, était déjà tout tracé bien avant qu'il ne vienne au monde et il n’avait pas son mot à dire sur la question.

Après son septième anniversaire, son enfance se termina et sa formation infernale, allant de nombreuses fois à la limite de la torture, se mit en marche. Debout bien avant le lever du soleil et couché bien après la tombée de la nuit, il apprenait et s’exerçait toute la journée, les seules pauses auxquelles il avait le droit étant pour manger, boire et faire ses besoins. Le grand-père de Marek, qui avait formé son père avant lui, se chargeait de son éducation. Blessé à la jambe pendant la guerre contre Daënastre, le vieil homme était forcé de s’appuyer sur une canne pour se déplacer et avait été forcé d’abandonner sa position en tant que souverain des Holg. Depuis, il enseignait aux jeunes membres du clan. Au début, c’était plutôt simple. Le jeune garçon apprenait simplement à lire, écrire, compter et prier la déesse des cieux pour qu'elle le protège.

Les choses sérieuses commencèrent trois ans plus tard peu de temps après que Marek ait fêté ses 10 ans. Maniement des armes, apprentissage des arts martiaux, cours approfondis sur la maîtrise de la magie du vent et ses différents usages, combats aux corps-à-corps, duels en un contre un avec et sans magie, avec et sans armes, en utilisant soit l'un, soit l'autre, ou en devant combiner les deux à la fois, méthodes de chasse, comment reconnaître les baies comestibles et celles qui sont empoisonnées… Tout y passa. De plus, pour chaque activité, Marek avait des quotas à remplir et il était sévèrement puni lorsqu’il n'y arrivait pas. Pendant des années, cet entraînement forgea à la fois son corps et son esprit, le préparant à son futur rôle en tant que leader. Il y avait cependant un hic, Marek ne désirait pas devenir le prochain Khorog de la tribu des Holg, devenir leur guide spirituel ou une autre connerie dans le genre. Il n’avait pas ce type d’ambition.

Non, lui, il souhaitait s'en aller, partir à l’aventure, de voyager à travers le monde entier, de découvrir, d'explorer. Il voulait voir les contrées glaciales d'Als'Kholyn ou bien les terres désertiques de Zochlom de ses propres yeux. Il voulait observer au plus près la faune et la flore du monde, même si il devait rencontrer les pires saletés qui soient comme les Aracnobions ou encore faire face à un Mogoï enragé. Ils avaient beau être une soi-disant tribu nomade, ils ne quittaient jamais la région de Kharaal Gazar. Marek était comme le vent qu'il maniait : libre, indomptable, imprévisible. Un jour, lorsqu’il avait 17 ans, une chance de s’échapper, de réaliser ses rêves se présenta à lui et il n’hésita pas une seule seconde avant de la saisir.
Ils allaient passer par Busad, la capitale de la région, une gigantesque ville marchande dans laquelle il pourrait échapper à la vue de ses précepteurs sans le moindre problème. Sachant pertinemment que c’était une occasion en or, il prépara son départ plusieurs jours avant leur arrivée en fourrant autant d’affaires et d’argent que possible dans un sac de voyage qu’il avait obtenu d'un voyageurs il y a quelques mois et qu'il cachait soigneusement. Une fois dans la cité, il observa longuement ceux qui étaient avec lui, attendant patiemment que leur attention se relâche un peu. Après un peu plus de trois heures, il vit une ouverture et entama un sprint monstrueux, allant aussi vite que possible. Arrivé aux abords de la ville, il embarqua dans la première roulotte qui accepta de le prendre.

Tandis qu'il s’éloignait et avait encore un peu de mal à se rendre compte des conséquences de ce qu'il venait de faire, le jeune homme se fit une promesse à lui-même. Plus jamais il ne laisserait quelqu’un décider à sa place, plus jamais il ne laisserait quelqu’un lui dire Ce qu'il devait ou ne devait pas faire. Désormais, il était libre et il croyez-moi quand je vous dis qu’il ferait tout pour le rester. Arrivé à la frontière de Kharaal Gazar, celui qui aurait du être souverain se fit une deuxième promesse : il ne reviendrait jamais dans la région, ou bien il resterait tout près de la frontière, afin de ne pas tomber sur son clan. Il savait déjà à quoi ça ressemblait de toute façon, il y avait passé toute sa vie jusqu’à cet instant et c’était assez.

L’aventure de Marek pouvait enfin commencer. Vu tout ce qu'il avait vécu pendant ses nombreuses péripéties, ça prendrait un temps fou de tout vous raconter mais voici l’histoire derrière les cicatrices qui recouvrent le côté gauche de son visage :

***

Âgé de 21 ans, Marek posait enfin le pied à Als'Kholyn, la neige craquant sous ses chaussures. Il faisait plutôt froid ici mais l’aventurier avait tout prévu. Vêtu d'un gros manteau, il portait également des gants et une écharpe était enroulée autour de son cou. Cependant, quelque chose les dérangeaient, lui et ceux qui avaient empruntés le même bateau que lui. N’étaient-ils pas censés être à Aildor ? Il n'y avait pas l’ombre d'une habitation en vue, pas le moindre signe de civilisation, seulement de la glace et de la neige à ne plus savoir qu'en faire. L’adepte d'Amisgal fit encore quelques pas en avant et la réponse lui vint lorsqu’un tas de neige juste en-dessous de lui vola en éclat et qu'un Matar lui sauta dessus, griffes dehors, la gueule grande ouverte. Doté de bons réflexes et d’années de pratique, il parvint à éviter la créature in-extremis alors qu'il avait été pris par surprise et l'éloigna avec un violent courant d'air avant qu’elle ne touche le sol. Il projeta ensuite une Lame D'Air sur la bête pour la faire reculer.

Tout s’expliquait désormais. Le marin était un débutant et cet idiot avait amené ses clients dans La Fosse, le territoire des matars par excellence. Ils devaient partir et vite avant que d’autres ne se ramènent, attirés par le bruit. Perdu dans ses pensées, l’homme qui contrôlait l’air ne remarqua pas qu'une autre merde venait de lui sauter et s’écarta beaucoup trop tard. Bien qu'il ait éviter que son visage soit tranché en deux, cela n’empêcha pas l’attaque de lacérer sa chair et il tomba par terre, poussant un cri de douleur tandis qu'il portait sa main à sa joue ensanglantée. Heureusement pour lui, un maître du feu se trouvait parmi les passagers. Celui-ci projeta une vague de flammes ardentes sur la bestiole pour la forcer à s'éloigner avant de la réduire en cendres avec un éclair. Cela dura moins d'une seconde. Un éclat lumineux, le bruit du tonnerre qui gronde et le Matar tombait, fumant, la peau noire. Si cet adepte de Süns n'avait pas été là, Marek serait peut-être mort à l'heure qu'il est.

On ne le saura jamais. En tout cas, l’aventurier garderait les stigmates de cette rencontre jusqu’à la fin de sa vie. Ses blessures avaient été désinfectées et traitées correctement mais elles étaient malheureusement trop profondes pour disparaître sans laisser de traces.




Dans la vraie vie ?


Quel âge avez-vous ? 18 ans et très bientôt 19.
Comment avez-vous découvert le forum ? Grâce à un topsite sur les RPG. La description m’intriguait.
La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ? Pas vraiment même si ça va faire une semaine que je vous observe, tapis dans l’ombre *rire diabolique*. Mon côté perfectionniste m'a posé problème quand j’écrivais l’histoire que je voulais vraiment bien adaptée au profil psychologique. Elle a connue pas moins de 5 versions différentes dont deux où le nom de mon personnage était différent pour vous donner une idée. Je suis vraiment sans espoir, moi.
Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? Aucune. Peut-être écrire « Tu critiques mais tu cliques » sur la page d’accueil du forum ? Hmm.
Code du règlement : Je vendrais mon âme pour faire plaisir aux dieux que les administrateurs sont…… Bon, ok, le vrai code : [Ok par Amisgal]
Note de fin : Kuuuaaa ? On ne me propose pas de faire un petit commentaire à la fin ? Eh bien, vous savez quoi ? Moi, je suis un thug, une vraie racaille, donc je le fais quand même. Après tout, c'est le seul endroit où je peux raconter ma blague digne de Carambar. Allez, allons-y ! – Comment appelle-t-on un pneu peureux ? Un dégonflé ! HAHAHAHAHAHA… HAHAHA… HAHA… Rigolez s’il-vous-plaît.


Dernière édition par Marek Holg le Mer 14 Fév - 17:20, édité 16 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Bolgokh
avatar
Lun 19 Fév - 5:10
Irys : 290014
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Liste des réputations de Marek Holg
Réputation principale : Nomades d'Amisgal (positive)


Réputation auprès de Daënastre
                                                                                                               
RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Ünellia--------
-2.501/30.000
Le Tyorum--------
-2.501/30.000
Rathram--------
-2.501/30.000
Vereist--------
-2.501/30.000
Hinaus--------
-2.501/30.000
Daënastre--------
-12.505/150.000


Réputation auprès de My'trä

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Suhury--------
0/30.000
Zagash--------
0/30.000
Zolios--------
0/30.000
Khurmag--------
0/30.000
Kharaal Gazar--------
0/30.000
Nomades d'Amisgal--------
7.501/30.000
Nomades d'Orshin--------
0/30.000
My'trä--------
7.501/210.000


Réputations annexes

GROUPES
RÉPUTATIONS
POINTS
Cités-État pérégrines--------
0/30.000
Cercles de l'aube--------
0/30.000
Ordre de la pénitence--------
0/30.000
Les Danseurs du Crépuscule--------
0/30.000
Les Vigilants--------
0/30.000


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Asmigal, Khugatsaa ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~
Voir le profil de l'utilisateur