Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Le Tyorum
Page 1 sur 1


 Un coup de main Capt'ain ?

Kelmina Dirhaël
avatar
Dim 4 Mar - 5:00
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
Un verre de rempli en plus, pas une goutte de l'alcool ambré ne s'en été échappé, glissé sur le comptoir jusqu'à l'énième ivrogne qui lorgnait sur la tenancière, et "elle" l'avait vaincue ! Une fois de plus, l'ennui venait d'achever la noiraude derrière son comptoir, qui lâcha un soupire suivit d'un sourire forcé à l'égard du vieillard qui termina sa boisson avec frénésie, bruyamment, ce qui eut le don d'agacer un peu plus la belle. Elle se tourna en levant les yeux au ciel et posa son regard vers la grande baie vitrée, remarquant que la nuit n'allait pas tarder à tomber, seulement. Alors elle savait pertinemment que sa soirée allait à nouveau être des plus longues, lorsqu'elle contempla les quelques soulards qui se comptaient sur les doigts d'une main, affalés dans son Pub, pour unique spectacle.

Pas qu'elle n'appréciait plus sa position de barmaid, bien au contraire, c'est ce qu'elle avait créé depuis des années, ce qui lui avait permit d'acquérir une couverture idéal et au final elle s'était accommodé de ce travail, qu'elle trouvait plaisait, mais uniquement quand plus de monde s'agglutinait autour de ses tablés. Ce genre de soirée presque glauque, elle s'en passerait volontiers, fermant souvent plus tôt quand c'était ainsi notamment. Ce qui fit râler la furie intérieurement suite à son observation avisé de la situation, c'est que cette nuit aucun contrat ne l'attendait, rien, ni même une petite vente d'informations.

Alors qu'elle s'était faite à l'idée, essuyant un verre qu'elle posa devant elle pour le remplir de whisky, le portant à ses lèvres tout en l'ingurgitant d'une traite, son regard aux vieux reflets azur se tourna vers la lourde porte qui venait de s'ouvrir. Elle reconnu facilement le personnage qui venait de mettre pied sur le plancher grinçant, mais n'y prêta pas plus attention, bien qu'elle s'impatientait de le voir venir s'installer au comptoir. Tandis qu'elle servait déjà la boisson du nouvel arrivant, elle posa le verre devant son nez tout en appuyant une un bras négligé face à lui, y appuyant sa tête en articulant à voix basse.


"Dis moi que t'as un truc croustillant à me raconter aujourd'hui... Que me journée soit pas totalement et entièrement chiante."



Le jeune homme, habillé de manière plutôt simple, portait un chapeau qui couvrait une partie de son regard, sa barbe couvrant certainement le reste, dans ses allures de marins trop jeune pour cette allure. Il prit une gorgé de la boisson offerte tout en esquissant un sourire amusé en la voyant sauter sur les nouvelles tant attendues, articulant en bafouillant légèrement.

"Les cargaisons dont j't'ai parlé sont arrivé sur place. Il va leur falloir deux jours pour les déplacer entièrement."



L'information n'était pas anodine, bien qu'elle nota cela dans un coin de sa tête, ayant prévu d'en intercepter une partie pour son géant, elle savait que dans l'immédiat elle ne pourrait pas faire plus, son plan étant déjà en grande partie en marche. Elle fit un léger mouvement de mains, presque las, pour qu'il continue.


"T'a la nouvelle liste des noms qui devrait pas tarder à arriver, ça a prit du retard mais je gère."

Son regard se fronça légèrement, alors qu'elle lâcha en soufflant devant ses yeux une nouvelle grisaille dans un soupire.

"Si c'est tout ce que tu me ramène t'avais pas besoin de ramener ton cul ce soir."



"Tout doux ma jolie... Je garde le meilleur pour la fin. Ca te fera certainement plaisir ou du moins rire."



Elle se resservait déjà un verre en ayant quitter du coude son comptoir, significatif du désintérêt qu'elle venait de porter à ce qu'il lui amenait, puis un sourcil se haussa alors qu'elle se rapprocha à nouveau, croisant les bras sur sa poitrine en tenant son verre et sa cigarette d'une main, le toisant du regard.

"J't'écoute..."



"Le Cap'tain de Sousa serait en ville... Mais pas que ! Parait qu'il croupit dans une geôle depuis ce matin le con !"



Il ria légèrement, tout en reprenant une gorgée de son verre, avant de porter son regard vers la noiraude qui n'avait pas bougé d'un cil. Il s'attendait à la voir sourire, du moins esquisser ce qui s'en approcherait le plus, mais elle resta de marbre, le congédiant alors d'un simple geste de la main, tandis qu'elle avait glissé la bourse d'Iris préalablement à l'homme, de manière discrète. Il resta cependant assis à sa place pour siroter son verre paisiblement.


"J'te remercie... C'est parfait."



Elle se tourna en terminant se verre d'une traite avant de le poser d'un geste brusque sur le plan de travail, écrasant son mégot à l'intérieur tout en fronçant le regard. L'information ne venait pas de lui faire plaisir, pour sûr, elle venait de trouver un arrangement ce pirate et en avait besoin encore un certain temps. Evidemment qu'elle savait qu'il était en ville, elle avait été elle même "l'accueillir" quelques jours auparavant. Dans tout les cas, elle bouillonnait intérieurement, savoir l'un de ses pions derrière les barreaux ne l'arrangeait pas, surtout qu'elle s'était donné le droit à elle seule de les y envoyer, n'y étant pour rien pour le coup. Elle en vint à se demander alors ce qu'il avait bien pu foutre pour se faire attraper, elle savait les pirates pas forcément futé, mais bordel ! Lui qui s'évertuait à se pavaner en tant que "Grand De Sousa", allez pas lui dire qu'il se serait fait attraper comme un bleu ! Son regard se leva au ciel, tandis qu'elle porta une doigt à ses lèvres tout en réfléchissant, finalement elle se tourna à nouveau vers le jeune homme et reprit à voix basse.

"Qu'est ce qu'il a foutu ? Et où est ce qu'il se trouve ?"



"Ah  bah je savais que ça allait t'intéresser finalement...."

Il allait pouvoir lui conter les exploits du vieillard, mais surtout donner à la noiraude les informations qu'elle souhaitait, car ce qui était certain, c'est qu'elle allait faire sortir son cul de là et rapidement...



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Pedro de Sousa
avatar
Dim 4 Mar - 10:43
Irys : 1305924
Profession : Pirate
Pérégrins -2
Conter les exploits et déboire du Vieux Loup? Et bien ma fois ça se résume à une soirée des plus arrosée, une rixe avec un milicien à peu près dans le même état que le pirate, une mâchoire fissurée et l'intervention d'une patrouille qui avait tôt fait d'interpeller le forban déjà bien fiché par les autorités locales. Sous le coup de deux mandats d'arrêts, de Sousa avait été ditectement placé dans un tour-geôle hautement sécurisée où il cuvait encore son vin jusqu'au lendemain.

Voilà les informations que Kelmina pour obtenir de son informateur. La Justice de Skingrad devait statuer sur la peine du Forban au passif qui ne parlait nullement pour sa défense. Evidemment l'homme comptait sur l'intervention de ces membres d'équipage mais le délais semblait bien trop court pour organiser une évasion. Pensez-vous pourtant que Pedro était emprunt à quelques nervosité ? C'était mal le connaître et il se faisait bien le tourment de ces geôliers en beuglant à tue-tête des chants pirates aussi salace que sanguinaire.

Passant le plus clair de sa journée entre sa paillasse et les barreau de sa fenêtre qui donnait une vue imprenable sur le Baie de Tyor, le barbue patientait. On l'avait prévenu qu'au lendemain, il serait escorter par un impressionnant contient jusqu'au Palais de Justice et peut être,  voir sûrement, directement amener en place publique sur la potence encore chaude de quelques assassins.

A quel moment Kelmina chercherait à intervenir? En pleine nuit? Avant son jugement ou avant que la peine ne soit appliquée ?  Là était la question. Toujours est-il que l'accès aux geôles étaient hautement sécurisé. Une tour, un premier poste garde puis tout un tas d'étage à franchir semé de mauvaise rencontre pour sure! Elle pouvait également obtenir le plan de trajet du convoi qui partirait au matin et tenter une embuscade au passage du convoi dans d'étroite ruelle.  Allait elle pousser sa folie jusqu'au dernier moment en sabottant la potence?

Quoi qu'il en soit, Pedro était dzns de beau drap mais une petite voix dans sa tête se disait que pourquoi pas une nouvelle connaissance pourrait peut être lui montrer ces qualités qu'elle avait pu brièvement exprimer quelques jours plus tôt sur son rafio...



C'est qui l ' Patron, c'est qui !?? AHAH !!

×18
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Dim 4 Mar - 12:08
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
La noiraude jouait avec une mèche de cheveux qu'elle enroulait autour de son doigt, signe de grande réflexion de sa part, tandis que le jeunot lui comptait les périples du "Grand De Sousa". Elle fini par hocher la tête d'un petit air satisfait, remerciant le conteur en l'envoyant à la quête d'informations supplémentaires concernant cette affaire. Le temps lui était court et elle se devait de préparer son intervention rapidement si elle voulait avoir une chance de sortir le Pirate de ce pétrin. Heureusement pour elle, elle avait cette capacité à tout savoir avant les autres, les informations lui parvenant bien avant que les rumeurs ne se mettent à courir les ruelles et les bars. Elle se décida à intervenir donc, pour deux raisons. La première étant la nécessité d'avoir un Cap'tain de ce calibre à ses côtés, pour ses futures machinations, bien que le "Ce calibre" venait de douter ce soir, dans tout les cas si elle y parviendrait elle ne manquerait pas de se foutre de lui. La seconde était plus simple encore, elle savait que sa petite équipe apprendrait l'arrestation de leur cher Capitaine, une fois celui ci la corde au cou, vu l'empressement des autorités pour ce qui était de l'envoyer à la potence.

La soirée passa rapidement et quand elle ferma son Pub, elle ne ferma pas la lourde porte d'entrée à clé, éteignant quelques lumières et refermant les grands rideaux de tissus rouge sur les baies vitrés pour accueillir ses amis. De véritables amis elle ne les comptait que sur sa main, la plupart étant plutôt des alliés ou associés, qui couleraient avec elle si ses affaires venaient à se faire prendre, d'où cette confiance malsaine qui s'était installée. Ils arrivèrent en milieu de cette sombre nuit, et prirent place autour d'une des grandes tables ovales dans un coin de la pièce, apportant avec eux le plan du passage de la chariote, les informations concernant le nombre d'escorte et l'heure de départ prévue. La tenancière avait mit rapidement un place, impliquant quelques uns de ces invités, mais des plus simples.

Elle comptait sur le passage dans une des ruelles les plus étroites pour intervenir, envoyant l'un de ses amis avec une chariote face à celle qui détiendrait le Capitaine, afin de bloquer le passage. Les autres se tiendraient simplement de parts et d'autres de l'entrée de cette ruelle afin de s'assurer que personne d'autre ni passe durant les quelques minutes d'intervention. La barmaid viendrait alors elle même depuis l'arrière pour abattre les deux gardes qui suivent le convoi, avec un peu de chance assez discrètement pour que les trois à l'avant ne le remarquent pas et l'espoir que les clés se trouvent sur ceux ci. Sortir le capitaine et filer dans la deuxième chariote qui les attends au coin de la ruelle. Cela sonnait plutôt bien, mais tout allait dépendre des imprévus qu'ils pouvaient rencontrer.

Aussi, le plan une fois mit en place, le petit groupe s'en alla, laissant la barmaid se reposer avant une journée des plus intéressante. Elle n'avait pas dormis beaucoup d'ailleurs, trop perdue dans les nombreux imprévus qui pourraient survenir, tentant d'y trouver une solution pour chacun d'eux. Quand l'aube vint pointer le bout de son nez dans une lueur bleuté des plus douce, elle fila attraper sa tenue de cuir, qu'elle enfila rapidement, plaçant les quelques lames dans les lanières avant de couvrir son visage avec précaution, terminant par s'enfuir sous sa cape informe. Le soleil n'éclairerait les ruelles qu'une fois le pirate libéré. Alors les quelques lueurs de l'aube ne suffisait certainement pas à la laisser se faire apercevoir, passant par les ruelles les plus paisible encore pour une matinée trop embrumée.

Quand elle atteint la ruelle en question elle grimpa sur les toits, sans trop de peine en se servant des vents pour bondir avec aisance avant de surplomber entièrement le passage étroit. Elle pouvait apercevoir aux extrémités de la ruelles, ses alliés en place, n'attendant alors plus que la cargaison...




Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Pedro de Sousa
avatar
Dim 4 Mar - 14:51
Irys : 1305924
Profession : Pirate
Pérégrins -2
L'aube se faisant, après une nuit agité où Pedro n'avait eu de cesse de déranger ces geôliers par ces vocalises et ces agacantes sollicitations, la prison de haute sécurité semblait en pleine effervescence. Dans le post de commandement, on planifiait ou plutôt on rappelait les consignes de tout à chacun durant ces quelques kilomètres qui séparaient les deux lieux symboles de Pouvoir et de Justice.

Il fallait à la fois jouer de discrétion et d'efficacité et pour ce faire, compte tenue de la dangerosité de l'individu et des risques collatéraux, le commissaire prit la décision de doubler les effectifs. Et d'envoyer un éclaireur vérifier le tracé à mesure que le convoi progressait. Deux détails que n'avait pas anticiper Kelmina mais pas non plus de quoi mettre son plan en déroute.

Dans la fameuse ruelle, alors que la catwoman des temps steampunk irydaeen, tenait position tout comme l'ensemble de ces complices aux endroits stratégiques. Mais voilà qu'aucun convoi n'apparut ou en tout cas, pas pour le moment, seulement un milicien arpentait la zone, prenant son temps pour scruter les environs, vérifier les débrits jonchant les bordures du passage. Levant les yeux vers les toits, il ne remarqua evidement aucune présence, seulement, à la fin de la ruelle, dans l'angle, une chariote sur le bas côté, qui n'attendait encore qu'a etre déplacer pour barrer le passage, retint l'attention de l'homme d'arme qui progressait vers le le véhicule.

Main sur le revers de son veston qui faisait parti de son costume officiel, il haleta le conducteur du véhicule.

- Hey, bouge ta charriote sur l'champs! Va y avoir du passage, allez presse toi!

Comment allait réagir l'homme de main de Kelmina ? Allait elle lui passer consigne ? Ou se chargerait elle seule du petit grain de sable dans son engrenage. Au loin déjà, on entendait le bruit des roues grincer sur les pavés et raisonner dans ce tube que représentait les ruelles de la cité de Skingrad. Le convoi était encore dans une ruelle adjacente mais d'ici quelques minutes il devrait apparaître, enfin s'il ne ralentissait pas l'allure ou X ou Y raison!

Pour conforter le groupe sous les ordres de Kelmina, il pouvait entendre le saoulard De Sousa, en pleine interprétation de chansons paillarde, éveillant la curiosité des passants, puisse espérer que cette ruelle étroite ne soit pas investipar quelques curieux! Kelmina devait maudire ce pirate qu'elle désirait aider, pour sûre!



C'est qui l ' Patron, c'est qui !?? AHAH !!

×18
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Dim 4 Mar - 15:33
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
Si elle ne s'était pas préparé à toute éventualité, sa position lui permettait de remarquer un premier désagrément, qui fit plisser le nez de la noiraude encapuchonnée dans un agacement certain. Elle serra les poings tandis qu'elle observait le gêneur d'un air glacial, son regard cristallin assassin. L'homme qui tenait les rênes de la chariote leva discrètement le regard en direction de la mage, qui s'était déplacée et rapproché de l'éclaireur. Au loin elle pouvait entendre le convoi approcher et donc elle devait se débarrasser de lui rapidement. Elle fit signe à son ami de déjà s'avancer dans la ruelle, ce qu'il fit sans demander l'avis de l'éclaireur, lâchant en râlant.

"J'ai à faire moi M'sieur !"


Ce faisant, l'homme qui s'interposait, avait reculé dans la ruelle, continuant de brailler qu'il fallait laisser le passage libre et tandis que la noiraude s'assura qu'aucun regard n'avait encore pénétré la ruelle, une dague s'échappa de ses doigts agiles, pour venir se planter avec force dans le crâne de ce dernier. Les vents avaient non seulement augmenté la puissance de son tir mais aussi sa rapidité, ne laissant qu'un sifflement dans les oreilles de l'homme avant qu'il ne s'effondre sans vie. La lame avait d'une part, semblé venir de nul part mais aussi, la puissance du tir pour que l'os de son crâne ne cède aussi facilement, relevait de l'impossible.

Elle reprit alors sa position, tandis que son alliés affabulé de simple vêtements de marchand, s'appliquait à ranger rapidement le cadavre à l'arrière de sa chariote, dans des sacs de charbons. Il est certain qu'il allait terminer dans la fournaise qu'il comptait allumer pour sa forge, mais dans tout les cas, la ruelle venait d'être nettoyée et la chariote recula à nouveau au coin de la ruelle pour laisser le champ de vision libre aux arrivants, les laissant avancer un bon bout avant de s'introduire une nouvelle fois dans l'étroite rue. Chacun avait donc reprit sa place, non sans une goutte de sueur en apercevant le premier contre temps, bien qu'à présent réglé, une certaine nervosité s'empara de quelques uns en apercevant le monde qui semblait intrigué par le bruit, les jérémiades du pirates dans sa cage.

La furie tendit l'oreille en direction des arrivants et quand elle entendit les gueulés du pirate elle leva les yeux au ciel en lâchant un long soupire. Il avait décidément le chic pour emmerder le monde. Alors que l'espace de quelques secondes elle voulu faire volte face et abandonner le pirate à son sort, la raison de sa venue l'en empêcha, et elle marmonna tout en guettant la chariote.


"Rappelle moi de ne plus jamais m'allier au premier pirate venu..."


Elle aperçut aussi les mouvements dans la ruelles adjacente, s'apercevant que malgré ses fausses notes, il attirait la curiosité des premiers passants matinaux. Mais pour les passants, les autres étaient en place. Ils devaient s'assurer que personne ne passe par la ruelle à ce moment là et c'est donc simplement que l'un d'eux se mit à gueuler sur un autre, en venant rapidement aux mains pour offrir aux habitants un petit spectacle bien plus amusant. Les combats de rues avaient cette fâcheuse manie d'éveiller les paris chez les marchands nés, aussi les quelques citoyens présents, s'empressèrent autour des deux bagarreurs, qui se foutaient sur la gueule sans retenues. Loin de les dissuader, ils se mirent même à encourager les combattants, éveillant dans un bruit certain les premières actions de Skingrad en cette journée qui avait à peine commencée. Deux autres se trouvant du même côté de rue, restait à observer l'étroit passage, prêt à intercepter tout autre curieux, tandis qu'à la sortie de cette ruelle, les autres attendait sagement dans le même but, une chariote en plus.

Kelmina posa un regard inquisiteur sur l'intervention des bons gars qu'elle avait prit pour allié, un léger sourire aux lèvres en attendant alors sagement de pouvoir apercevoir le convoi passer la ligne d'arriver. Mais elle jurait intérieurement d'étouffer le Pirate de ses mains si il ne cesserait pas ses gueulées...



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Pedro de Sousa
avatar
Mar 6 Mar - 21:01
Irys : 1305924
Profession : Pirate
Pérégrins -2
- Allezzzzz... VIENT BOIRE UN P'TIT COUP À LA MAISON! Y A D'LA BLONDE, Y A D'LA ROUSSE ET UN GROOOS SAUCISSON ! ET...

- Ta gueule Pedro ! Tient toi tranquille bordel ! T'agrave ton cas!


Roh, on peut pu chanter librement !  Un comble, surtout que le publique semblait apprécier... haussant les épaules, le Vieux Loup ronchonna dans sa cellule mobile qui ne faisait que le secouer sur ce chemin pavé qui arpentait la cité de Skingrad. Malgré les apparences, le pirate cherchait à attirer l'attention d'eventuels membre d'équipage à sa recherche, mais si il continuer, la milice allait lui casser le nez pour sûre ! Lançant alors quelques grimaces aux enfants qu'il croisait à travers les barreaux, le temps semblait si long...

Soupirant, il rongea son frein de longue minutes durant avant de se remettre aux vocalises.

- A LA PÊCHE AUUUUUX... MOULES, MOULES, MOULEUUUH, JE...


Soudaine, de Sousa se tut, quelque chose dans l'air semblait bien étrange... il ne croisait plus que de rare regard de passant, comme si l'attention des riverains était occupé ailleurs. Fronçant les sourcils, il entendit alors ces geôliers murmurer puis sa chariote ralentir alors qu'elle s'engouffrait dans une ruelle étroite.

Le convoi ne pouvait se permettre de stopper sa progression, même si l'éclaireur mettait du temps à réapparaître. Alors, le cocher haussa le ton.

- Bernie, t'es où ?

C'est alors qu'un véhicule bloqua l'accès à la sortie de la ruelle, obligeant le conducteur a tirer sur ces rennes et mettre à l'arrêt le convoi.

- Dégage connard!


A l'arrière les trois sentinelles semblaient sur le qui vive, l'un d'eux levant le menton pour observer les toits, au cas ou, tandis qu'un second fixait d'un air mauvais Pedro qui ricanait soudainement au fond de sa geôle roulante. Le troisième luron se mit à couvert, revolver au point... Le convoi était bien entré dans le traquenard mit en place par Kelmina...



C'est qui l ' Patron, c'est qui !?? AHAH !!

×18
Voir le profil de l'utilisateur