Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées
Page 1 sur 1


 Donovan de Cendre

Donovan de Cendre
avatar
Ven 28 Oct - 11:19
Irys : 65888
Profession : Gharyn du Village de Cedren
My'trän +2 ~ Khurmag
DONOVAN de CENDRE



Passeport


Nom : de CENDRE
Prénom : Donovan
Surnom : Le Briseur de Rêves
Sexe : Masculin
Âge : 28 ans
Métier : Gharyn du Village de Cedren
Communauté : My'trä - Khurmag- Village de Cedren
Lieu de naissance : Reoni



Aptitudes & possessions

  • Croyance : Khugatsaa / Süns
  • Capacités affiliés :
    Magie de l’illusion – Niveau Adepte

    Adepte de la Magie de l’Illusion, Donovan a avec cette magie une relation particulière, refusant de l’utiliser en dehors de cas d’absolu nécessité. En effet, de par sa philosophie de vie, Donovan considère qu’utiliser la Magie de L’illusion à des fins superficielles est un mode de vie absurde et non-constructif. Aussi son apprentissage de son art magique a été quelque peu différent de celui des Mages de l’Illusion plus traditionnel, différence due à son refus d’utiliser certaines techniques. En revanche, son art est pour lui un excellent moyen de défense en cas de combat.

    Télépathie : La télépathie est l’une des utilisations préférées de Donovan dans sa magie, et l’une qu’il a le plus travaillé. A son niveau actuel, Donovan est capable de communiquer avec une personne dans un rayon de 200 mètres si celle-ci lui a permis au préalable d’assurer une connexion psychique avec son esprit. En revanche, Donovan refuse de forcer le lien télépathique et de pénétrer l’esprit d’une personne pour le sonder ; aussi il n’est pas capable de sonder l’esprit d’un inconnu ou d’assurer une liaison mentale avec quelqu’un qui n’a pas donné son accord. Concernant la télépathie, Donovan est également capable de projeter des souvenirs et des images (illusoires ou réelles) dans l’esprit d’un individu, mais ne parvient pas à recevoir des images ou souvenirs en retour. Enfin, Donovan est capable de détecter la présence psychique d’un individu dans un rayon de 1 kilomètre s’il a déjà établi un lien psychique avec cet individu. Cette capacité lui permet seulement de localiser géographiquement un individu « ami » qui lui a au préalable donné son accord pour une liaison télépathique. Par ailleurs, une fois que cette connexion mentale a été réalisée, elle est permanente et Donovan n’aura pas besoin de redemander à chaque fois à un individu de lui ouvrir son esprit.

    Illusions de défense : il s’agit des tours de passe-passe utilisés par Donovan lors d’un combat. Il ne s’agit que d’illusions mineures, des détails sur sa personne ou sur son adversaire : une dague irréelle dans une main, une illusion de bouclier, ou bien alors une lame qui se transforme soudainement en fleur géante… Il ne s’agit ici que de déstabiliser l’adversaire. Donovan peut garder ces illusions sur une durée de 30 secondes environ. En revanche cela lui demande une certaine concentration ; aussi un assaut trop brutal de la part de son adversaire brisera l’illusion.

    Illusions physiques : il est entendu par « illusions physiques » les changements que peut apporter Donovan sur son propre physique. Pratique contraire à sa philosophie de vie, cet art est sous-développé chez lui. Donovan est incapable de se rendre invisible (s’il le fut à une époque, il n’y parvient plus aujourd’hui) ou de créer de trop grosses modifications corporelles sur lui-même. La seule illusion qu’il parvient à projeter concernant son propre aspect physique concerne les couleurs : couleur de peau, couleur de cheveux, couleur des yeux…

    Double Illusoire : c’est la fierté de ses capacités magiques. Donovan est capable de créer une réplique illusoire de lui-même, parfaitement identique, sur une durée de 15 secondes. Il peut contrôler ce double comme il le souhaite, et lui faire exécuter des mouvements indépendants des siens.

    Illusion d’environnement : encore une technique contraire à la philosophie de Donovan ! Profondément persuadé que créer des illusions d’environnement n’a rien de constructif, mais est en plus la cause du déclin de Khurmag, Donovan a toujours refusé de développer cette technique. C’est donc à peine s’il est capable de changer la couleur d’une fleur.

    Illusion brisée : une technique peu communique chez les Mages de l’Illusion : celle de pouvoir détecter et briser une illusion crée par un pair. Donovan a été très tôt attiré par cette pratique, qu’il a cherché à développer. Il est aujourd’hui capable de détecter rapidement une illusion de niveau novice et de la briser. Concernant une illusion de niveau adepte, il peut la repérer assez facilement. Briser une illusion de type tour de passe-passe lui est assez simple et ne lui demande que quelques secondes de concentration. En revanche, briser une illusion d’environnement lui est plus compliqué, et il n’y parvient qu’après une courte période de méditation. Pour les illusions de niveau maître, il faut un certain temps à Donovan pour les remarquer, et les briser lui est presque impossible. A ce sujet, il ne parviendra à voir la réalité à travers l’illusion qu’après une grosse période de méditation, et cela ne fonctionnera que durant quelques secondes (10 secondes au maximum pour plus d’une heure de méditation).

    Combat à mains nues : Donovan considère que le corps se doit d’être à la hauteur de l’esprit. Sous la tutelle de son ami, mentor et Khorog, l’aveugle Zarathoustra, il a appris des techniques de combat à mains nues se basant sur les mouvements des animaux peuplant le continent de My’Tra. Sa technique de combat est donc basée sur le contrôle, la vitesse et la fluidité des mouvements plutôt que sur la force brute.

    Combat au sabre : Conscient de ne pouvoir faire face à un individu armé avec ses poings seulement, Donovan est également entrainé au maniement d’un sabre à lame recourbée. Sa technique au sabre se base également sur les mouvements des animaux.  

  • Armes : Donovan possède un sabre dont la lame et la poignée décrivent chacune une courbe. Le pommeau de son sabre représente une tête de griffon.

  • Familiers/montures : Cheval

  • Autres possessions : Aucune




Profil psychologique
Donovan de Cendre est un homme humble et calme, qui se veut instruit, réfléchi et patient. C’est un homme de paix et de tolérance, qui préfère voir le bon en l’humanité et parler. Il possède une philosophie de vie bien particulière, dont l’osmose avec la nature et les forces mystiques que sont les Architectes est le principe de base. Pour lui, le monde est une question d’équilibre. C’est également un grand curieux, avide de découvrir les modes de vie et les principes des uns et des autres. Il est à l’écoute des forces de son monde, et cherche à en tirer le meilleur parti. Il ne lui est d’ailleurs rien de plus plaisant que ces moments qu’il passe parfois isolé du reste du monde- régulièrement, Donovan rejoint la forêt la plus proche pour y passer deux ou trois jours afin de maintenir son lien avec le monde sauvage.

Donovan est également adepte de la discipline du corps et de l’esprit. Sa soif de connaissance et de découverte lui font lire tout ce qu’il trouve, mais il aime avant tout l’échange d’idées avec d’autres individus autour de débats enflammés. Il s’impose également deux heures de méditation par jour : une heure au lever du soleil, et une heure au coucher du soleil. Il aime également faire travailler son corps via des exercices de combats avec Zarathoustra, son maître en la matière.
Donovan est donc un homme qui recherche la paix intérieure, et la paix atour de lui. Le monde, de son point de vue, n’est qu’un ensemble de forces qui s’opposent ; et la seule solution viable et durable selon lui est d’assurer l’équilibre de ces forces.

Il cherche également la paix pour Khurmag. De son point de vue, les habitants de cette région commettent un tort lorsqu’ils utilisent leur magie pour faire croire à un environnement meilleur. Donovan aime Khurmag, plus que tout, et cherche à tout prix à lui faire retrouver son éclat d’antan. La Magie de l’Illusion n’est pour lui pas la solution efficace. Il ne peut s’empêcher d’afficher un certain mépris pour ces gens qui utilisent les illusions à un point tel qu’ils finissent par s’illusionner eux-mêmes. L’homme se doit de travailler de ses mains, et redonner à Khurmag son prestige d’autrefois nécessite d’assurer un travail quotidien, difficile et ingrat. C’est autour de cette idée qu’il a réunis ses partisans afin de construire le village de Cedren. Il a été désigné par ces gens pour être leur Gharyn, et son ami et mentor Zarathoustra, combattant émérite et surtout mystique réputé, l’accompagne en tant que Khorog. Donovan est à l’écoute des membres de son village. Il connait chacun d’entre eux, et se tient à leur disposition pour les aider dans leurs tâches quotidiennes. Si l’un d’entre eux rencontre une difficulté, il fera tout son possible pour apporter son aide. Il s’est également juré de veiller à la sécurité de tous ; et par conséquent, il souhaite monter une réelle force armée afin d’assurer la défense de son village en cas de nécessité.

Donovan tient également à un autre principe plus contesté : celui selon lequel les différents entre les Architectes ne doivent affecter les My’Trans. Il rêve d’une nation My’Trans unie, et de mettre un jour fin à la notion de « tribus » pour accéder à un état fort et stable. La non mise en commun des ressources physique, magiques et intellectuelle est selon lui un frein à la paix.

A cause de ces pensées, Donovan est parfois considéré comme un blasphémateur, et rapproché des idéaux des Daenars. Cela est faux : Donovan ressent un profond respect pour les Architectes et ne remets en cause ni leur existence, ni leurs enseignements. En revanche, il considère que les Hommes ne doivent vivre au crochet des Architectes. Selon lui, le meilleur moyen de leurs rendre hommage est de vivre en harmonie avec leur création, dans un monde en paix ; l’objectif étant aux Hommes de prouver aux Architectes qu’ils sont dignes de les représenter. C’est pour cette raison que Donovan espère qu’un jour les My’Trans arriveront à se débarrasser des conflits internes stériles trop souvent dût à du fanatisme : il ne comprendra jamais que des hommes puissent se détester simplement parce que leurs Architectes vénérés sont en conflits, ou bien proposent des enseignements contradictoires.

Concernant Daenastre, Donovan est là encore sujet à la polémique. Comme tout My’Trans, il ne peut concevoir qu’un être vivant puisse réfuter l’existence des Architectes. En revanche, il comprend tout à fait le besoin de ne pas vivre sous l’égide des Architectes et de chercher à obtenir son libre arbitre. A ses yeux, les Daenars ont un objectif proche du sien, mais sont tout simplement trop excessifs et belliqueux. Par ailleurs, le plus gros problème que les Daenars posent à Donovan est la production et l’utilisation de la technologie. De par sa philosophie de vie, Donovan éprouve un profond respect pour le monde naturel. La technologie est pour lui un synonyme de destruction ; elle ne peut coexister pacifiquement avec la nature. Ainsi, il respecte le fait que les Daenars abandonnent la magie pour travailler de leurs mains. En revanche, il conteste fortement l’utilisation de la technologie, le non-respect du monde sauvage et la non-croyance dans l’existence et les enseignements des Architectes.

Malgré cela, Donovan considère que le conflit ouvert n’est pas une solution efficace pour lutter contre le fléau de la technologie. A ses yeux, il faut convaincre les Daenars d’abandonner leur technique pour revenir à un mode de vie plus simple et naturel, sans pour autant retomber dans les arts magiques. A My’Tra, ce genre de tolérance met parfois Donovan dans une situation délicate.



Physiologie
Si au fond Donovan ne se soucie que peu de son apparence, il reste un homme ayant son charme. De par son regard paisible et chaleureux peut-être, dans lequel (chose rare pour un Mage de l’Illusion) on peut facilement discerner une honnêteté intelligente. Ou bien encore dans le sourire qui se dessine si souvent sur ses lèvres minces. D’autres trouveront du réconfort dans sa posture ; Donovan, en tant que fier Gharyn, met un point d’honneur à adopter un maintien droit et franc. Ses yeux marrons sont souvent cachés par sa longue chevelure brune laissée libre, et il aime à arborer une barbe de quelques jours.

Son corps musclé et sec reflète sa manière de vivre ; Donovan contrôle son alimentation, rechigne à manger trop de viande, et ne néglige aucun entraînement. Il aime d’ailleurs à faire travailler chaque partie de son corps, toujours à la recherche d’un équilibre parfait. Il présente ainsi une aura de force tranquille, cherchant à donner l’impression que c’est un homme civilisé sur lequel on peut compter.

Il n’attire cependant que peu les regards, n’affichant jamais rien d’ostentatoire. Ses vêtements en temps normal restent simples, si ce n’est qu’il affectionne les pantalons en cuir marron. Il aime à porter des chemises à manche longue, et possède tout une collection de longs manteaux, traînants jusqu’à ses pieds, de couleur diverses et variées. Enfin, des bottes en cuir montent jusqu’à ses genoux afin de protéger le bas de ses jambes. A sa hanche trône toujours son sabre, enveloppé dans un fourreau de couleur noir.

Lorsqu’il sort de son village, pour passer quelques jours en forêt ou bien encore afin de parer à toute éventualité de combat, Donovan revêt toute une panoplie de cuir. Laquelle est de confection assez simple, constituée des pièces de cuir rassemblées en un harnais via d’épaisses sangles. Les articulations sont cependant dégagées, afin de n’entraver aucun de ses mouvements, et l’armure reste légère afin que Donovan puisse conserver toute son agilité et sa rapidité, bien qu’il reste effectivement assez exposé aux coups bien placés.




Biographie


Chapitre 1

Donovan Ced a cinq ans, et il vit dans un monde fabuleux. Il faut dire qu’ici tout est parfait ; et sa vie, menée par la bienveillance de sa mère et de son père, s’écoule paisiblement. Il faut dire, Donovan est un enfant plein de promesse, avec une vivacité d’esprit rare pour son âge et une prédisposition certaine à la magie. De cette époque, le Gharyn garde des souvenirs radieux. L’enfant passe son temps à jouer avec d’autres de son âge ; la tribu de nomade vagabonde au gré des vents, passant par des endroits plus merveilleux les uns que les autres. Son propre père est un bon Gharyn, aimé de tous, tandis que sa mère est une Khorog respectée. Donovan s’émerveille d’ailleurs de voir comme la réputation de ses parents précède l’arrivée de son clan. Partout où marchent la tribu, les voilà loués ; on leur demande conseil et aide.

Donovan est un enfant heureux parmi les siens, bercé par l’amour de ses parents. Mais il n’aime rien de plus que la compagnie des animaux, et ceux-ci le lui rende bien. L’enfant a le contact facile, et même s’il est aussi jeune, ses parents le laissent déjà approcher les créatures les plus dangereuses ; et pourtant elles ne lui font jamais rien.

Chapitre 2

L’enfant a grandi, et Donovan Ced a maintenant dix ans. L’enfant se porte bien ; son esprit est toujours aussi affuté, et ses parents ont commencé à lui apprendre la Magie de l’Illusion. Il est un surdoué ; aussi jeune, il parvient à créer des Illusions sublimes. Il crée à tour de bras des paysages splendides ; il se transforme en dragon, crée des mers de nuages, et invente des plantes qui n’existent même pas.

Puis, un jour, Donovan Ced s’éloigne un peu plus de ses parents ; au détour d’un chemin de forêt, bercé par la douce lumière d’une matinée ensoleillée, il rencontre un jeune homme, qui se tient assis sur un rocher, au milieu du chemin. Ses yeux sont fermés, son crâne rasé ne laissant apparaître qu’une longue tresse à la base de sa nuque ; sa tête repose sur un long bâton.

- Qui est-tu ? , demande Donovan.

L’homme relève la tête, et, ses yeux toujours fermé, lui répond.

- Je réponds au nom de Zarathoustra. Je ne suis qu’un vagabond, qui cherche à répandre l’enseignement de Khugatsaa, lui dit l’homme. Et toi, gamin ? Quel est ton nom ?

- Je suis Donovan Ced. Pourquoi n’ouvre-tu pas les yeux ?

- Mes yeux ne fonctionnent pas, répond Zarathoustra.

- Tu es donc aveugle. Comment peux-tu espérer survivre en ce monde si tu ne vois rien ?

- Je suis moins aveugle que toi, enfant. Je vois bien plus de choses.

- Que veux-tu dire ?

A ces mots, le jeune homme se lève, et, délicatement, pose un doigt sur le front de Donovan. Alors, comme dans un éclat violacée, tout son monde s’écroule. La forêt merveilleuse et la douce lumière du soleil laissent place à un paysage froid, dénué de toute douceur. L’enfant, qui se croyait bien portant et en bonne santé, découvre qu’il n’a que la peau sur les os. Pour la première fois de sa vie, Donovan se rend compte qu’il a faim, qu’il a soif, qu’il a froid, et surtout, qu’il souffre. Ses mains sont ensanglantées à force d’agripper les rochers coupants ; son corps est couvert de bleus, et sa gorge le brûle. Apeuré, l’enfant retourne en pleurant auprès de ses parents- le voilà victime d’une illusion, il faut la briser. Alors qu’il cherche le doux réconfort de ceux qui l’ont toujours protégé, il les découvre vivant dans un terrier à même le sol, dans une crasse extrême. Lorsque l’enfant arrive, ses parents le rassurent : ils briseront cette illusion pour le faire retourner à la réalité.

Mais alors qu’ils s’y essayent survient Zarathoustra.

- Vos tours ne marcheront plus sur cet enfant, dit-il d’une voix forte.

En colère, les parents de Donovan se ruent sur lui- mais il les repousse aisément avec son bâton. Alors, terrifiés, ils s’enfuient et abandonnent leur fils à cet inconnu. Et en les voyant détaler ainsi, Donovan comprend. Il comprend que toute sa vie il fut sous l’emprise de l’illusion de ses parents. Et que le jeune homme aveugle l’en a sauvé, décelant quelque chose chez l’enfant que toujours il gardera pour lui.

Chapitre 3

Donovan de Cendre a quinze ans maintenant. Et depuis cinq années, il vit auprès de celui qui est devenu son ami et mentor, Zarathoustra. Il a échangé son nom pour lui donner une nouvelle forme, coupant ainsi tout lien avec son passé.

Les cinq années écoulées ont été difficile. Au final, Donovan n’était ni instruit, ni doué pour la magie, ni apte pour une quelconque aptitude au combat. Les créatures qu’il croyait apprivoiser aisément se sont révélées être plus coriaces que dans son illusion permanente. Mais Zarathoustra est là afin de veiller sur lui, et le mystique lui a transmis tout son savoir. Zara, comme l’appelle dorénavant Donovan, lui enseigne la discipline du corps et de l’esprit. Il lui apprend comment renforcer son corps, et comment s’inspirer des mouvements sauvages des animaux pour pouvoir se défendre. Il lui transmet également tout son savoir concernant la Magie de l’Illusion, et si Donovan débute avec beaucoup de retard, il est un élève assidu.

Les deux compagnons vagabondent, seuls, passent de village en village, de tribu en tribu, et à chaque rencontre, Donovan voit d’abord un monde paisible. Mais à chaque fois il demande la réalité à Zarathoustra ; et comme il le fit quelques années plus tôt, l’aveugle brise l’illusion. Donovan ne veut plus se réfugier dans cette faiblesse : le voilà qui veut affronter le monde réel, et sa fougue fait souvent sourire son mentor.

Cette même fougue qui leur attire des ennuis ; car Donovan ne sait rester à sa place, et ne peut s’empêcher de parler avec les jeunes de son âge. Il tente tant bien que mal de leur faire comprendre la nécessité de sortir de l’illusion ; que le monde ne peut être modelé par leur simple esprit. Ce monde, qui est le résultat du travail des Architectes, ne peut être dénaturé par des dons psychiques. Donovan parle de sa vie, parle de ses voyages et de l’apprentissage de Zarathoustra ; et alors les deux compagnons se font chasser car les parents craignent que leurs enfants ne les quittent.

C’est également durant cette période que Donovan, sous la tutelle du mystique aveugle, s’ouvre de plus en plus au monde et aux conflits qui le marquent. Très vite, il trouve absurde les tensions entre My’Trans, trop souvent dues à de simples divergences de points de vue ou de dévotion. L’adolescent considère que chaque My’Trans, même s’ils sont dévoués à des Architectes bien précis, doivent respecter chacun de leurs dieux vivants. Alors, qu’importe si les créateurs se chamaillent ? Autant dire que ce genre de propos soulève des regards noirs, à Khurmag.

Par ailleurs, Donovan s’interroge également beaucoup à propos des Daenars ; depuis toujours, ce peuple lui semble monstrueux. Mais si durant toute sa vie, ce qu’il croyait fut faux : alors pourquoi ce que l’on racontait au sujet des Daenars serait vrai ? Donovan ne peut répondre à cette question, et ses interrogations perpétuelles auront au moins le mérite de faire rire Zarathoustra.

Chapitre 4

Donovan de Cendre a vingt ans, et c’est un jeune homme fait. Il n’a peut-être encore jamais connu l’amour, mais son apprentissage est complet ; en l’espace de dix années, il est devenu un combattant doué et un Mage accomplit. Mais avant tout, Donovan est un homme bon et un véritable leader. Ces cinq dernières années, ses discussions ont porté leurs fruits ; Donovan fut écouté, et certains ont commencé à se poser des questions.

Oh, comme Zarathoustra fut surpris de voir leur réputation grandir ainsi, tant en bien qu’en mal. Parfois, ils sont reçus avec curiosité ; d’autres fois, ils n’ont pas ouvert la bouche que déjà on les chasse. Mais les idées de Donovan trouvent peu à peu leur chemin ; le jeune homme possède maintenant une philosophie de vie forte qu’il cherche à transmettre en toute bienveillance. Son tempérament s’est calmé ; Donovan se veut sage et réfléchi, et utilise toujours son art magique avec précaution. Zarathoustra est fier de son apprenti : le voilà devenu un jeune homme plein de ressources, à la poursuite de rêves.

Par-dessus tout, Donovan s’est mis en tête de faire retrouver à Khurmag son éclat d’antan ; ce rêve plaît bien au mystique aveugle, mais touche également d’autres jeunes gens las des guerres et des illusions. Donovan propose un monde nouveau, dans lequel ils pourraient vivre en paix.

Un jour, sans qu’ils ne s’y attendent, voilà qu’un groupe de jeunes adultes vient les trouver. Ils sont six en tout, et disent chercher le Briseur de Rêves. Au départ, ni Donovan ni Zarathoustra ne savent de qui il s’agit. Mais après quelques échanges de paroles, tous deux s’aperçoivent que c’est ainsi qu’ils nomment le jeune de Cendre. Ce groupe a déjà entendu parler des deux compagnons ; à travers le bouche à oreille, les principes de Donovan ont trouvé le chemin de leurs esprits, et les voilà qui veulent rencontrer cet homme de Khurmag qui aime tant sa région qu’il délaisse les illusions. Ils souhaitent le rejoindre : ils veulent faire partie de ce renouveau.

Alors Donovan de Cendre accepte. Les voilà qui le désigne comme Gharyn ; et Zarathoustra se propose comme Khorog.

Chapitre 5

Le Gharyn Donovan de Cendre a vingt-cinq ans, et sa communauté se porte bien. Elle s’est agrandie au fil des ans, et s’ils sont passés par des jours difficiles, les gens de la communauté de Cedren, comme ils se sont eux-mêmes nommés, n’en démordent pas dans leur rêve.

A l’unanimité, ils ont récemment décidé d’abandonner le train de vie nomade pour réaliser la construction d’un village. Cela leur permettra d’assurer la pérennité de leur idéal, et il leur faut en passer par là afin de garantir leur avenir. Les voilà donc à la recherche d’un endroit paisible, où ils pourront vivre en paix et, surtout, tenter de développer l’agriculture et l’élevage.

Chaque individu de Cedren y met du sien et de rechigne pas à la tâche ; d’autant que Donovan apporte son aide à chacun d’entre eux, même pour les choses les plus ingrates. Il les protège, les soutiens ; il leur parle, se montre confident, conseiller et dirigeant. Des tensions, il y en a quelques-unes, mais toujours la sagesse de Zarathoustra parvient à calmer les ardeurs.

Donovan de Cendre est un Gharyn respecté des siens. Et maintenant, petit à petit, c’est son rêve qui prend forme.





Dans la vraie vie ?


Quel âge avez-vous ? 26 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? Grâce à Luka Smile
La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ? ] Un peu, mais tellement intéressante à faire !
Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? Aucune, et surtout merci à Khugatsaa pour avoir répondu à toutes mes questions !
Code du règlement : [Ok par Khugatsaa]


Dernière édition par Donovan de Cendre le Ven 4 Nov - 8:51, édité 5 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Bolgokh
avatar
Sam 5 Nov - 21:38
Irys : 100027
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Liste des réputations de Donovan de Cendre


 Réputation auprès de Daënastre
                                                                                                                 
RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Ünellia--------
-2.501/30.000
Le Tyorum--------
-2.501/30.000
Rathram--------
-2.501/30.000
Vereist--------
-2.501/30.000
Hinaus--------
-2.501/30.000
Daënastre--------
-12.505/150.000

Réputation auprès de My'trä

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Suhury--------
0/30.000
Zagash--------
0/30.000
Zolios--------
0/30.000
Khurmag--------
7.501/30.000
Kharaal Gazar--------
0/30.000
Nomades d'Amisgal--------
0/30.000
Nomades d'Orshin--------
0/30.000
My'trä--------
7.501/210.000

Réputation auprès des Pérégrins

GROUPES
RÉPUTATIONS
POINTS
Pérégrins--------
0/30.000
Cité-État de Dyen--------
0/30.000
Cité-État d'Aalz--------
0/30.000
Cercles de l'aube--------
0/30.000
Ordre de la pénitence--------
0/30.000
Les Vigilants--------
0/30.000


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Asmigal, Khugatsaa ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~


Dernière édition par Bolgokh le Ven 13 Jan - 23:27, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Donovan de Cendre
avatar
Mar 15 Nov - 16:54
Irys : 65888
Profession : Gharyn du Village de Cedren
My'trän +2 ~ Khurmag
Relations



Lenora Armand
A venir





Adramus
A venir



Donovan: darkseagreen
Voir le profil de l'utilisateur

Donovan de Cendre
avatar
Lun 9 Jan - 12:44
Irys : 65888
Profession : Gharyn du Village de Cedren
My'trän +2 ~ Khurmag
RP EN COURS




Ayant grand besoin de l'aide d'autres mages afin de faire prospérer le Village de Cedren, Donovan a envoyé plusieurs émissaires dans diverses régions de My'Tra. Plusieurs semaines plus tard, une jeune mage de terre, Lenora Armand, accepte de venir à Cedren.





Alors qu'il passe un moment seul dans le monde sauvage afin de s'offrir une petite cure de méditation, Donovan est surpris par un brave guerrier... qui lui tombe pratiquement dessus !





Donovan: darkseagreen
Voir le profil de l'utilisateur