Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées
Page 1 sur 1


 Lenora Armand

Lenora Armand
avatar
Dim 30 Oct - 17:42
Irys : 320785
Profession : Aucune
My'trän +1
Lenora Armand



Passeport


Nom : Armand
Prénom : Lenora
Surnom : /
Sexe : Féminin
Âge : 25 ans
Métier : Aucun
Communauté : My'trä - Kharaal Gazar, affiliée à Delkhii
Lieu de naissance : Les sublimes steppes de Kharaal Gazar



Aptitudes & possessions

  • Croyance : Étant My'trän, elle croit en chaque architecte et les respecte tous (malgré comme ceux de son clan qu'elle ait du mal à communiquer avec les partisans de l'eau) mais se dévoue à Delkhii
  • Capacités affiliés : Novice. N'ayant pas besoin de capacité de combat dans sa vie quotidienne, elle se sert surtout de ses pouvoirs pour créer des objets, comme par exemple de la poterie comme sa mère ou encore lorsque l'occasion se présente aider à l'agriculture ou à la reconstruction des bâtiments. Si jamais un combat survenait réellement, il s'agirait plus d'élever un petit mur pour se protéger d'un projectile, le mur ne tiendrait pas plus de quelques coups répétés de la part d'une arme contact. Sinon, elle utiliserait par exemple la terre pour en faire de petites boules compactes pour les envoyer dans le visage de ses opposants et espérer les distraire ainsi ou dans le meilleur des cas, leur priver temporairement de leur visibilité. Quelques autres astuces de ce genre. Lenora n'étant pas du genre à se battre avec de la force brute.
  • Armes : Aucune
  • Familiers/montures : Aucun
  • Autres possessions : Son carnet de dessin et quelques crayons




Profil psychologiqueL'eau, bien qu'il ne soit pas son élément, est ce qui vient le plus souvent à l'esprit d'autrui lorsqu'ils aperçoivent Lenora pour la première fois. Celle-ci dégage en effet une sérénité qui se propage à ceux qui l'entourent, apaisant les esprits échauffés. La jeune femme n'est pas de ceux à s'affoler pour un rien et vous ne la verrez pas souvent se presser comme les citadins peuplant les grandes villes et toujours à la cours avec les lièvres. Cela ne veut pas dire pour autant qu'elle est moins ponctuelle. Au contraire, Lenora est une jeune fille sérieuse et assume les tâches qui lui sont données sans émettre la moindre protestation, considérant cela comme tout à fait normal de mettre la main à la pâte.

Toutefois, s'il y a bien une chose que vous remarquerez vite pour peu que vous y prêtiez attention, c'est que la demoiselle ne sourit presque jamais ou tout au plus ses lèvres s'étireront-elles en un sourire poli. Lenora n'a jamais été quelqu'un de très extravertie ou d'expressive. Pourtant, on se serait certainement attendu du contraire de la part d'une artiste. Et bien non ! Elle a beau avoir une grande soif de connaissance et adorer dessiner, rien ne paraît sur son visage. Seuls les membres de son clan et ses proches amis ont su avec le temps déceler les signes d'intérêt qu'elle peut montrer.

Si après avoir eu connaissance du caractère de la jeune femme, l'envie vous prend d’interagir avec elle, sachez qu'elle est ouverte d'esprit, peut se montrer curieuse mais surtout qu'elle a un vilain défaut : ne pas avoir la langue dans sa proche. Souvent, lors de déplacement ou encore à l'occasion de rencontres avec des gens venus d'ailleurs, il est déjà arrivé à certaines personnes de se frotter à cette langue acérée. Le fait est que Lenora n'est pas du genre à garder sa langue dans sa poche et dira souvent ce qu'elle pense. Évidemment, son niveau de tact variera tout dépendamment de l'individu lui faisant face. Les personnes rudes par exemple, ne lui échappent pas. Elle en aura parfois parfois énervé un ou deux bien que la majeure partie du temps, ses opposants s'en vont juste sans voix.

En résumé, elle n'est pas toujours facile à vivre pour ceux qui ne la connaisse pas et il vous faudra sans doute de la patience au début. Mais soyez sincère dans votre approche avec elle et vous réussirez à vous faire une vraie amie.




PhysiologieIl serait un peu malvenu de demander à une jeune femme ses mensurations exactes mais Lenora n'éprouve aucune gêne à ce propos. Dans une sublime vingtaine, la jeune femme mesure un bon 1m75. De peau blanche légèrement dorée par le soleil à force de promenades ici et là afin de trouver des sujets à dessiner, bien que sa condition de nomade dans les steppes doit y jouer un rôle également. Mais revenons à nos moutons. Une poitrine juste assez développée pour en distinguer quelques formes, mais généralement dissimulée par ses vêtements. Une fine musculature plus présente au niveau des jambes complète un corps harmonique. Comme dit plus haut, elle a déjà eut à répondre à des agresseurs n'ayant pas appréciés ses commentaires et sans avoir de larges notions de combats, la souplesse et l'agilité de la jeune femme en fait une cible difficile à toucher. Elle exerce encore aujourd'hui son corps en s'entraînant et en réalisant quelques acrobaties de ci delà.

Cette jeune femme au corps gracieux est tout aussi agréable à regarder au visage. Un visage laissant deviner une peau douce au toucher, dénué de marques. Un petit nez, au centre de son visage, surmonte des lèvres pulpeuses n'ayant besoin d'aucun artifice pour attirer l’œil. Finalement, ses yeux noisettes reflètent son caractère de prime abord froid, mais étrangement il ne reste pas moins que femmes comme hommes en sont charmés. Contrastant avec ce visage, encadrent des cheveux fins et noirs lui arrivant aux épaules, laissés libre à longueur de temps et ainsi donc exposé au vent, ce qui les laisse presque toujours légèrement en bataille. Bien que plusieurs personnes seraient curieux de voir la jeune femme avec une coiffure composée, tous s'accordent à dire que ses cheveux tels quels lui vont très bien, aidant à lui donner un air moins sévère.

Quant à ces vêtements, elle porte habituellement une simple chemise surmonté d'un corset de cuir, un pantalon souple lui collant à la peau mais dans lequel elle peut bouger aisément. Des bottes de cuir à lacets dotées de talons carrés lui arrivent à mi-mollet. Une longue veste lui arrive en dessous du fessier. Celle-ci est notamment utile pour protéger en journée d'un soleil parfois très ardent et de l'autre de nuits qui à l'inverse peuvent s'avérer fraîches dans les steppes où nul abris n'existe autre que celui temporairement mis en place par le clan. Finalement, elle porte un béret sur la tête que non seulement elle aime bien porter, mais qui tout comme le reste de ses vêtement, en fait une protection au besoin.



Biographie

"Terre ô notre mère, prenant de toi pour offrir à tes enfants de quoi combler leurs besoins, mère de la création qui nous insuffle chaque jour l'inspiration, sois notre guide bienveillant et notre protecteur." 

Ce sont dans les vastes steppes de Kharaal Gazar que Lenora a vu le jour, couvée à la naissance par le regard bienveillant de sa mère, le sourire attendri de son père et voyant chaque membre de son clan, de sa famille qui la prenait tour à tour dans leurs bras tout au long de la journée. Malgré les conditions de vie parfois difficiles de la région, ce nouveau-né apprendrait bien vite, tout comme ses pairs, à vivre avec la nature.

La jeune fille vécut une enfance heureuse avec son clan, élevée selon les principes des My'träns. Son clan étant composé pour la quasi-totalité d'enfants de Delkhii, elle se tourna elle-même vers cette direction. Bien qu'encore jeune et cet environnement ayant certainement un impact, Lenora se sentait néanmoins attiré par le fait de créer des choses de ses propres mains. Plus jeune, elle pouvait passer des heures à regarder sa mère faire de la poterie. Elle adorait voir cette amas de sol prendre forme pour devenir un objet de toute beauté, aux formes harmonique, sur lequel sa génitrice dessinait parfois des décorations, des arabesques complexes. C'est surtout cela que Lenora aimait regarder, son regard s'allumant davantage chaque fois que sa mère sortait ses outils pour entreprendre ce délicat travail. Aussi, voulant imiter la femme qui lui avait donner le jour, la demoiselle s'était, en plus de son éducation, rapidement mise à s'exercer au dessin.
Mais son éducation ne s'arrêtait pas là. En bonne croyante de Delkhii, elle avait découvert et appris bien d'autres facettes de la création. Les bases de l'agriculture auprès d'un autre membre du clan, mais également la connaissance sur les différentes pierres ainsi que la création d'armes auprès du forgeron du clan expert en son domaine et ainsi de suite. De ce point de vue, elle eut un large panel de connaissance acquises, ne sont-elles que basiques sur les différentes voies qu'elle pouvait emprunter. De même, son ouverture d'esprit lui venait de son père. En effet, si les Kharaaliens étaient de très bons professeurs sur l'enseignement de Delkhii, Lenora n'en préférait pas moins son père lorsqu'il s'agissait des histoires de l'extérieur.

En effet, son père est un mage s'étant voué à la magie de l'air. Aussi, il passait les longues nuits d'hiver, lorsque sa fille était jeune, à lui conter son histoire, ses aventures avec son clan, les endroits visités, les gens rencontrés. Elle avait su comment son père et sa mère s'étaient connus, leur histoire d'amour. Tout y était passé. Elle avait en effet l'habitude du côté farceur de son père et des plaisanteries qu'il faisait souvent à sa femme. Jamais rien de bien méchant mais lorsque celle-ci se fâchait, il savait tout de même quand s'arrêter et s'excuser s'il lui avait fait de la peine. Deux personnalités un peu différentes mais Lenora ne doutait pas une seconde du fait qu'ils s'aimaient vraiment. Quoiqu'il en soit, la jeune fille n'avait jamais eu de quoi se plaindre dans sa vie. Elle apprenait aux cycles des saisons les déplacements, continuait à apprendre auprès de ses aînés dans le clan, aidait à garder les moutons, se pratiquait dans plusieurs domaines mais surtout au dessin. Ainsi était la vie calme de Lenora durant toutes ses années.

Aujourd'hui âgée de 25, la jeune femme poursuit toujours cette vie. Elle emportait partout avec elle un carnet de dessin que lui a offert son père quelques années plus tôt lorsqu'il avait vu que c'était le dessin que préférait vraiment sa fille. Cette dernière, compilait dedans tout ses dessins, aussi bien des steppes que de paysages qu'elle avait imaginé, d'après ce que son père lui racontait. D'autres contrées et d'autres mages différents, d'autres manières de vivre. Et même, à l'extrême opposé même si son père ne lui en avait pas raconté beaucoup encore à ce sujet, des gens qui n'étaient pas magiciens mais avaient trouvé une différente voie. Eut-elle hérité cela de son père, il n'en restait pas moins que depuis son enfance, un sentiment était née et s'était développé avec les années. Un sentiment de vouloir voir à quoi ressemble le reste du monde mais en même temps, une partie d'elle voulait rester auprès de sa patrie qui était sa famille. Les jours passent et Lenora avance à son rythme...





Dans la vraie vie ?


Quel âge avez-vous ? 20
Comment avez-vous découvert le forum ? Je suis omnisciente huhu
La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ? Non
Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? Pour le moment, pas vraiment
Code du règlement : [Ok par Khugatsaa]
Voir le profil de l'utilisateur

Bolgokh
avatar
Sam 5 Nov - 21:18
Irys : 50028
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Liste des réputations de Lenora Armand

  Réputation auprès de Daënastre

                                                                                                                 
RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Ünellia--------
-2.501/30.000
Le Tyorum--------
-2.501/30.000
Rathram--------
-2.501/30.000
Vereist--------
-2.501/30.000
Hinaus--------
-2.501/30.000
Daënastre--------
-12.505/150.000

Réputation auprès de My'trä

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Suhury--------
0/30.000
Zagash--------
0/30.000
Zolios--------
0/30.000
Khurmag--------
0/30.000
Kharaal Gazar--------
2.501/30.000
Nomades d'Amisgal--------
0/30.000
Nomades d'Orshin--------
0/30.000
My'trä--------
2.501/210.000

Réputation auprès des Pérégrins

GROUPES
RÉPUTATIONS
POINTS
Pérégrins--------
0/30.000
Cité-État de Dyen--------
0/30.000
Cité-État d'Aalz--------
0/30.000
Cercles de l'aube--------
0/30.000
Ordre de la pénitence--------
0/30.000
Les Vigilants--------
0/30.000


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Asmigal, Khugatsaa ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~
Voir le profil de l'utilisateur

Lenora Armand
avatar
Sam 14 Jan - 4:30
Irys : 320785
Profession : Aucune
My'trän +1

Nom de la relation :

Post quorum necem nihilo lenius ferociens Gallus ut leo cadaveribus pastus multa huius modi scrutabatur. quae singula narrare non refert, me professione modum, quod evitandum est, excedamus.

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

Quam ob rem id primum videamus, si placet, quatenus amor in amicitia progredi debeat. Numne, si Coriolanus habuit amicos, ferre contra patriam arma illi cum Coriolano debuerunt? num Vecellinum amici regnum adpetentem, num Maelium debuerunt iuvare?





Nom de la relation :

Post quorum necem nihilo lenius ferociens Gallus ut leo cadaveribus pastus multa huius modi scrutabatur. quae singula narrare non refert, me professione modum, quod evitandum est, excedamus.

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

Quam ob rem id primum videamus, si placet, quatenus amor in amicitia progredi debeat. Numne, si Coriolanus habuit amicos, ferre contra patriam arma illi cum Coriolano debuerunt? num Vecellinum amici regnum adpetentem, num Maelium debuerunt iuvare?





Nom de la relation :

Post quorum necem nihilo lenius ferociens Gallus ut leo cadaveribus pastus multa huius modi scrutabatur. quae singula narrare non refert, me professione modum, quod evitandum est, excedamus.

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

Quam ob rem id primum videamus, si placet, quatenus amor in amicitia progredi debeat. Numne, si Coriolanus habuit amicos, ferre contra patriam arma illi cum Coriolano debuerunt? num Vecellinum amici regnum adpetentem, num Maelium debuerunt iuvare?





Nom de la relation :

Post quorum necem nihilo lenius ferociens Gallus ut leo cadaveribus pastus multa huius modi scrutabatur. quae singula narrare non refert, me professione modum, quod evitandum est, excedamus.

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

Quam ob rem id primum videamus, si placet, quatenus amor in amicitia progredi debeat. Numne, si Coriolanus habuit amicos, ferre contra patriam arma illi cum Coriolano debuerunt? num Vecellinum amici regnum adpetentem, num Maelium debuerunt iuvare?




Couleur de Lenora : #33cc66
Voir le profil de l'utilisateur