Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !
Le Deal du moment : -32%
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ ...
Voir le deal
1499 €




 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées
Page 1 sur 1


 Aesa Ishara

Aesa Ishara
Aesa Ishara
Aesa Ishara Empty
Aesa Ishara EmptyMar 20 Mar - 20:31
Irys : 84991
Profession : Chasseuse / Mercenaire
My'trän +2 ~ Kharaal Gazar
AESA ISHARA



Passeport


Nom : Ishara
Prénom : Aesa
Surnom : Hiryû  (Dragonne)
Sexe : Féminin
Âge : 27 ans
Métier : Chasseuse / Mercenaire
Communauté : My'trä – Zolios / Delkhii
Lieu de naissance : Esarim / 10 septembre 906



Aptitudes & possessions
  • Croyance : Delkii même si elle croit aussi en Süns grâce à sa famille, elle n'utilise pas son lien avec lui et n'a pas chercher à apprendre sa magie encore.

  • Magies affiliées : Niveau adepte.
    Aesa est plus axée sur la magie dite d'expression, donc très offensive. C'est une magie qu'elle utilise à distance car elle lui demande de l'énergie considérable et du temps. Elle doit donc anticiper les actions de ses adversaires, ce qui n'est pas simple à gérer.

    Elle est capable de fabriquer des armes de jet, de faire léviter la roche ou de construire des murs de pierre ou créer du vide sous vos pieds. Elle peut également rendre des parties de son corps aussi dur que la pierre en guise d'armure mais cela entrave ses mouvements qui se révèlent alors plus lents. Elle ne l'utilise donc que pour se protéger uniquement et non s'en servir pour attaquer car un adversaire coriace la surpasserait et pourrait craqueler sa carapace en quelques coups seulement.

    En revanche, elle est très faible pour ce qui est de l'évocation. Elle n'est pas en mesure d’enchanter des armes, ou ce serait bien peu efficace ou de courte durée, ce qui n'aurait aucun intérêt. De même, ses pouvoirs de renforcements ne peuvent être placés sur un allié, elle en est incapable.

  • Armes et habiletés : Un katzbalger (épée courte)
    La jeune femme n'est pas une proie facile. Elle n'est pas forcément mauvaise en combat à l'épée du fait de ses longs entrainements depuis l'enfance. En revanche, elle est loin d'avoir la souplesse et l'agilité d'un chat, n'espérez pas la voir faire des cabrioles. Imaginez-là plutôt comme une melkii bien ancrée au sol qui se contente surtout de contrer et chercher vos failles plutôt que de vous agresser. C'est sa force et sa faiblesse car si elle n'a pas suffisamment de temps pour vous analyser et vous pousser à l'erreur elle se fera vaincre aisément.

  • Familiers/montures : Aesa possède un Salkhi (Shuurga Delkhii) Obtenu en guise de bienvenu par son oncle.
  • Autres possessions : Un médaillon contenant les noms et les portraits dessinés de ses défunts parents, son chapeau particulier et ses multiples grelots.




Profil psychologiqueLà dessus tout le monde s'accordera à dire que c'est une bonne âme. Même si elle aime combattre et qu'elle sait donner la mort si elle n'en a pas le choix, elle l'fera toujours avec le plus grand respect, accordant même une prière au défunt. Et quand je dis ça, je parle bien de tout : Humain comme créature, tout être vivant est considéré de la même manière à ses yeux. C'est une chasseuse mais elle ne le fait pas pour le plaisir de mettre à mort tout comme lorsqu'elle effectue des contrats ou se bat en tant que mercenaire à vos côtés. Oh, elle aime se battre, ça c'est indéniable ! Il suffit de voir son sourire suffisant lorsque vous la provoquer. Ça, ça veut dire qu'elle relève votre défi avec plaisir. Pour autant c'est pas une femme au tempérament colérique ou susceptible, ça elle a apprit très jeune  avec les mages de Süns de contrôler ses émotions.

Après, je ne la connais pas aussi bien que son frère, mais je sais que c'est une femme avec un sacré code d'honneur, comme nous tous en faite. En dehors du fait qu'elle respecte la vie en elle-même, elle est du genre digne, pas de ceux qui vous font des crasses par derrière. Si votre tête lui r'vient pas elle vous le fera savoir très ouvertement. Fin, elle va pas vous cracher dessus mais vous le signifier avec dédain ou lassitude plutôt j'dirais. C'est quelqu'un qui ne montre pas trop ses sentiments. Elle est très secrète et mystérieuse la miss. Par contre elle est loin de cacher ses origines ou sa famille d'coeur. Elle considère son clan comme sa famille et elle a un sacré caractère protecteur ça je vous le garanti.

Après voilà, c'est une femme bien. Elle va pas sauver la veuve et l'orphelin comme ça non plus, mais même si son travail lui demande de rester impartiale, elle n'ira pas à l'encontre de ses principes non plus. Si elle estime que c'est mauvais, elle va chercher à le combattre. De toute façon tout est bon comme excuse pour elle de vous mettre la pâté... Ma mâchoire s'en souviens toujours du coup qu'elle m'a mit un jour... Ouais ouais j'lai cherché je sais, à mon excuse j'étais un peu bourré et j'ai eu le malheur de lui manquer de respect... En parlant de ça, bigre ce qu'elle a une descente ! Elle pourrait avaler un tonneau entier qu'elle serait à peine pompette. Et ça l'amuse en plus, c'est qu'elle aime bien parier sur ses victoires. S't'une bonne vivante quand elle s'y met. Elle a pas l'air comme ça mais c'est un sacré bout de femme.

Après, j'sais pas trop quoi vous dire d'autre. Si vous voulez apprendre à la connaître, allez la voir directement. Juste, essayez pas de la draguer comme un malpropre, elle aime pas les lourdingue. Si elle voit que vous faites le charmeur, elle va pas s'ouvrir à vous comme une fleur. A vrai dire je sais pas trop si elle a déjà eu un homme dans sa vie c'te nana.

Voilà, bonne chance à vous, essayez de pas vous faire trucider...



PhysiologieQu'est-ce qu'vous lui voulez à notre Hiryû   ? Si c'est pour la draguer, laissez tomber, même moi je lui fais rien. Pourtant vous avez vu s'te carrure ?.. Quoi ? Vous ne savez même pas à quoi elle ressemble ? Bien, je veux bien vous en faire le portrait d'ma beauté.

Aesa est une femme mesurant un bon mètre soixante-cinq pour cinquante-six kilos. Cela n'en fait ni une femme petite et insignifiante ni grande et menue. Elle a une stature élancée, les muscles finement dessinés par des années d’entraînements intensifs au combat rapproché. De plus, étant une enfant de Delkii, elle possède une endurance supérieur à la moyenne ce qui lui enlève clairement l’image d'une jeune fille en détresse. La mage à plutôt l'air d'une guerrière, ce qu'elle est d'ailleurs.

Pour autant, cela ne lui enlève aucun charme au contraire. N'allez pas penser que la belle plante que voici soit dépourvue de ses attributs féminins bien au contraire. Des courbes, ça elle a, il y a largement de quoi faire. Elle possède de bonnes cuisses rehaussées par de longs bas s'arrêtant assez haut sur ses jambes, ses larges hanches sont souvent soulignées grâces aux larges bandes de tissus qu'elle serre à sa taille, ce qui amplifie son déhanché ravageur, quant à savoir si elle possède ce qu'il faut plus haut, ça c'est à vous d'en juger mais elle n'a pas de quoi jalouser la voisine. En conclusion Aesa est une femme à la beauté dangereuse, savant mixte entre la guerrière et la volupté.

Parlons en tient de son air de femme fatale. A commencé par son regard profond d'un bleu ensorcelant. Ah ça elle en a piégé des pauvres âmes avec son air mi-angélique mi-mystérieuse, d'autant plus qu'elle n'est pas désagréable à regarder avec son visage anguleux et fier qu'elle adoucie par sa manie de se triturer les cheveux comme si elle pouvait être timide. Cheveux qu'elle a d'ailleurs d'un châtain foncé, plus court devant que derrière. S'ils sont en réalité longs, elle les attaches souvent ce qui donne l'illusion d'un carré court avec ses mèches folles.

Mais parlons d'autre chose. L'air mystérieux qu'elle aborde est dû surtout aux multiples marques qu'elle dessine sur son corps, qui ne sont pas toujours les même comme si cela pouvait avoir une signification particulière mais rares sont ceux en connaissent la raison. Peut être pourriez-vous le savoir si vous reconnaissiez son chapeau particulier si typique de son clan fait d'un matière très légère, en forme de cône et surmonté de pompon ou clochettes. Ou si vous reconnaissiez le style vestimentaire de la jeune femme... Ah vous voulez que j'en parle plus ?

Soit. Elle ne se drape que des vêtements qui la laissent libre de ses mouvements, ce qui est très important pour combattre. Si elle est bien maintenue au niveau du torse, notamment sa poitrine soigneusement bien harnachée, ce qui la fait un peu ressortir dans son décolleté... Ce qui n'aiderait pas la faction masculine en face... Hem, donc pour ses jambes, elle ne met jamais de pantalon mais bien des robes ou jupes, car celles-ci n'entravent pas ses mouvements. Si elle ne s’embarrasse pas d'armures puisqu'elle use de sa magie pour renforcer son corps, elle aime malgré tout protéger ses mains et avants bras de tissus supplémentaires. Côté couleurs, elle est sobre ne portant que du sombre hormis quelques touches de rouge qui lui rappellent son clan. Si elle enlève sa tunique et que vous ayez la chance de la voir de dos, il est possible qu'elle ait des tenues qui ne masquent pas l'immense dragon tatoué qui lui parcoure le dos dans son ensemble et même si vous avez l’œil vous pourrez voir les quelques branches qui l'entourent, petit clin d’œil à son appartenance à la magie de la terre.

Enfin, s'il vous viens à l'idée de l'affronter, soyez sûr qu'elle possède toujours  une arme sur elle. Après c'est à vous de voir...



Biographie

« Aller, racontes-moi encore l'histoire de la femme dragon ! »
« Hiryû tu veux dire ? »
« Ouuuuui ! Aller s'il te plais ! »
« Et si pour une fois tu laissait ta tante te l'expliquer ? »
« Non, toi tu rajoute des détails plus mieux ! T'euplais, t'euplais ! »
« D'accord d'accord petit monstre. Voilà donc comment tout commence... 

Il était une fois deux enfants de Süns qui s'aimaient d'un amour sincère. La femme s'appelait Sigrit, elle était ce que l'on pourrait qualifier de tisseuse. L'art de modeler la matière pour en faire des fils délicats et confectionner des broderies, vêtements et autres patrons n'avaient aucun secret pour elle. Son époux, Menac, n'était qu'un humble mineur, explorant sans relâche les profondeurs terribles de la montagne. Leur vie était simple mais pourtant sans saveur. Et puis un jour la belle Sigrit tomba enceinte.

Mais le malheur gagna la famille autant qu'il fut source de joie car des suites d'un accouchement difficile Sigrit rendit son dernier soupire pour le transmettre à sa fille nouvelle-née. Ainsi le cycle de la vie en eut décidé. Bien qui en soit fortement attristé, Menac décida alors de nommer sa fille Aesa, ce qui signifie « Espoir » car il comptait profiter de la vie chérie que les architectes lui permirent de garder auprès de lui.

L'enfant grandit ainsi dépourvue de figure maternelle mais avait tout l'amour qu'un père puisse lui donner. Compensant l'absence de son aimée, il n'en était devenu que plus attentionné. Cependant, le sort sembler s'acharner sur la famille car un jour il y eut un accident terrible dans la mine où Menac travaillait. Par chance cependant, Menac fut tiré hors de la mine et survit mais pas sans séquelles. En effet, il avait été grièvement blessé, notamment à cause des effluves de magilithe. Sa vie ne tenait plus qu'à un fil. Aesa n'avait alors que cinq ans. L'état de son père se stabilisa tout d'abord mais la pierre magique avait fait son œuvre, le condamnant à petit feu vers un destin funeste. »

« Oh mais c'est triste p'pa... »
« Shhhh, si tu ne te souviens pas de la suite, écoutes, tu vas voir...

L'état de Menac priva la petite famille de leurs pourtant maigres revenus mais il eut la présence d'esprit d'envoyer une lettre à son frère cadet, Seylan. Celui-ci les rejoins aussi vite que fusse se peut. Menac lui avait demandé de veiller sur sa fille et que lorsque son esprit rejoindrait les architectes qu'il la prenne avec elle et l'élève comme sa propre fille. Malgré tout, il continua de prier Süns de leur venir en aide, à lui et sa famille. Et... »

« Tu peux me la chanter s'il te plais ? »
« D'accord, mais je ne répèterai pas, compris ?.. Bien.

Entends mes paroles, toi qui gouverne Zolios
Süns, Ô divine, Griffon d'ébène,
Tu m'écoutais jadis dans mes prières,
Une fois encore, exauce mes vœux
Et que ton feu rayonne, pourfende nos cœurs
Ainsi pourrons-nous des cendres renaître.

Satisfait ? Je peux poursuivre ? Hm... Donc, où j'en étais ? Ah, oui. Menac fini par s'éteindre peut après l’anniversaire des six ans de la jeune Aesa. Son oncle la prit alors son son aile, l'emmenant auprès de son clan dans les terres sacrées de Zolios. C'est à cette période que ta tante prit la résolution de se dévouer corps et âme à Delkii contrairement à l'ensemble de la famille. Elle avait été si touchée par la mort de son père et si impressionnée de constater la force implacable de la terre qu'elle a commencé à croire très fortement en Lui car elle était certaine que si elle avait pu croire plus en Lui, il aurait pu répondre à ses prières de protéger l'homme qui l'a élevée et qui avait toujours travaillé au cœur de ce que l'architecte à bâti, c'est à dire la terre, la pierre... Et ce fut en quelque sorte sa rédemption d'apprendre à modeler la force de la nature afin de protéger les autres par la suite.

Avant de pénétrer dans son nouveau foyer cependant, Seylan eut l'attention d'offrir à sa nièce, nouvellement devenue fille par adoption, un  Salkhi nouveau-né. Celui-ci s'imprégna alors de la magie naissante de l'enfant et devint donc un Shuurga Delkii. Ce fut le plus beau cadeau qu'il pouvait faire à sa nièce car même si elle avait perdu ses parents, elle avait maintenant un lien très fort avec l'animal. Et quand je dis fort je parle d'indestructible puisqu'il la suivrait jusqu'au bout du monde.

Enfin, ils arrivèrent au clan. Ce fut tout un autre mode de vie puisque ici la jeune Aesa découvrit que plus qu'un clan, c'était une famille qui lui ouvrait les bras. Mais une famille bien particulière, avec des coutumes et une philosophie qui lui était propre. Mais ma chère Aesa allait me rencontrer tout d'abord. Je n'étais pas bien âgé moi non plus puisque je n'avais que deux ans de plus qu'elle. Je l'ai accueilli comme une réelle sœur et j'ai prit à cœur mon rôle de grand frère afin de l'aider à comprendre au mieux son nouvel univers et l'aider à progresser. »

« Waaaw t'es le meilleur de toute façon p'pa ! »
« Oh mais elle ne me dois pas tout tu sais, elle a fait preuve d'une ténacité féroce même aussi jeune...

Et puisque tu seras bientôt en âge toi aussi, je vais t'expliquer comment fonctionne le clan. Tu l'as bien vu, nous arborons des marques et tatouages différents les uns des autres. Les tatouages sont représentatifs de ce qu'on est en tant qu'individu, par exemple moi j'ai un Dalavoï sur le bras car je possède des particularités semblables à ces créatures, notamment ma curiosité et ma tempérance. Les marques en revanches sont nombreuses et possèdent toutes une signification. Celles sur nos mains et nos bras sont de formes et couleurs différentes en fonction de notre rang dans le groupe c'est-à-dire notre métier mais aussi notre niveau et capacités guerrières. Celles que nous affichons sur le visages sont plus malléables, elles changent en fonction d'événements : la célébration d'un naissance, d'un mariage, de la mort ou du passage à l'âge adulte par exemple, mais aussi la première chasse seul...

Il y a aussi une particulière au moment du passage à l'âge adulte. A ce moment nous devons passer une épreuve. Un duel mêlé de magie et de techniques au sabre avec son mentor. A la suite de celui-ci il faudra passer devant les anciens et trouver sa place dans notre clan, se choisir un métier. Une fois les deux passages effectués, le jeune obtient son tatouage et son nouveau nom dans la communauté. Il fera alors partie intégrante du clan.

Pour en revenir à Aesa, ta tante à tout fait pour s'intégrer à notre communauté. Elle s'est entraînée à l'épée dès lors qu'elle fut suffisamment grande pour en connaître les rudiments. Elle a assimilé notre code d'honneur, nos valeurs et bien qu'elle ait toujours voué un amour inconditionnel à Delkii, elle n'a pourtant pas renié Süns. Cependant, elle n'a jamais émit le souhait d'apprendre notre magie, se concentrant uniquement sur les dons que lui avaient accordé l'architecte qu'elle avait choisi seule. Loin de la mettre à l'écart ton grand père en a fait une force car il aimait beaucoup nous voir nous confronter l'un l'autre, autant par des démonstrations de magie que pour nous entraîner mutuellement à devenirs de fiers guerriers. Nous avons d'ailleurs effectuer notre première chasse ensemble... Le travail en équipe ayant toujours été notre spécialité.

Nous avons grandis ensemble comme frère et sœur et c'est tout ce qui a toujours importé pour elle. A mesure que le temps passait, elle oubliait ses parents et ce n'est que parce que grand père avait tout consigné par écrit que nous portons encore une trace de ce qu'il s'est passé. Ce n'est pas un mal, car sinon comment aurais-pu tout te raconter ? Enfin, passons.

J'ai été le premier à entrer en âge adulte et passer mes épreuves. J'ai affronté mon père, notre mentor à tout les deux, et je dois dire que cette montagne de muscles de presque deux mètres m'avait extrêmement impressionné. Je n'ai pas réussi à le vaincre mais il a été impressionné par mon ingéniosité. A la suite de mon entretien avec les sages du clan, il en a été convenu que je devienne forgeron et puis j'ai reçut mon tatouage.

Puis ce fut au tour de ma sœur... Lorsque Aesa se dressa devant ton grand-père, elle posa sa main sur son cœur en signe de profond respect puis elle a frappé dans ses mains avant de poser les paumes contres le sol afin d’entamer une prière toute particulière... Et oui, je vais te la chanter.

Ô Delkii, ô façonneur, puissant titan,
Entends mes mots, entend mes pensées.
Fais de mon bras le plus solide des monuments
Et de mon esprit le plus acéré des bouclier.

Ô golem à la puissance incommensurable
Laisses-moi sculpter ce minéral,
Faire de la poussière un sol inébranlable
Pour triompher de cette bataille !

J'ai vu sa peau se métamorphoser sous mes yeux, du bout de ses doigts jusqu'à ses épaules, se changeant en carapace bien plus solide que du roc. Elle s'est élancé vers son maître à mains nues, entamant un duel dont je me souviendrais toujours. Le feu et la terre s'étaient réunis pour le former qu'un mais c'était bien plus impressionnant que lorsque nous le faisions ensemble. Ils ont entamé un combat à corps perdu et sous mes yeux j'ai vu le sol s'élever devant elle pour la protéger des flammes dévastatrices, formant un mur opaque. Et pour un fois, je l'ai vue se transcender, faire de sa fougue un atout à leurs échanges aux corps à corps. Et aussi facilement qu'elle fait ployer la montagne, elle a vaincu ton grand-père.»

« Humf, j'aurais bien voulu voir ça moi aussi ! »
« Tu n'aimerais pas plutôt battre ton vieux père le moment venu ? »
« Oh oui ! je vais m’entraîner tout fort et j'deviendrai plus fort que toi ! »
« C'est bien mon fils ça, c'est bien. »
« Et après, qu'est-ce qu'il s'est passé ? »
« Eh bien, elle s'est entretenue elle aussi auprès des sages...

Il a été convenu de la laisser libre de voyager à travers My'trä tant son esprit de liberté était difficilement soutenable ici bas. Contrairement à moi, ma sœur n'est pas à l'aise en grand groupe et bien qu'elle garde une place importante en son cœur de chacun d'entre nous, elle à besoin d'une vie plus riche que ce qu'offre la sédentarité. Mais surtout... elle a soif d'aventures et à toujours eu un intérêt particulier pour les confrontations. Elle affronte la vie comme elle affronte les adversaires, même les plus redoutable, aussi farouchement qu'un dragon. »

« C'est pour ça  Hiryû ! »
« Oui, c'est exacte. Il signifie dragonne.

C'est le tatouage qu'elle porte également dans le dos. Mais il représente autant ce qu'elle est mais aussi la famille qu'elle n'oubliera ainsi jamais totalement. Car même si elle nous à quitté à présent et  qu'elle affronte le monde avec férocité jamais elle n'est vraiment seule. Nous sommes une partie d'elle autant qu'elle est la notre. Tu comprend ? »

« Oui, je crois... Elle reviendra nous raconter ses aventures ? »
« Elle revient toujours. Aller, maintenant il est l'heure d'aller dormir. Demain si tu veux je te raconterai l'une d'entre elles. »
« Merci papa, bonne nuit ! »





Dans la vraie vie ?


Quel âge avez-vous ? 24
Comment avez-vous découvert le forum ? Un pirate (faussement) borgne si mes souvenirs sont bons.
La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ? Je sais pas, ça dépendra de mon taux de "j'sais pas quoi faire de ma vie"
Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? Répondez-moi moins vite, comme ça je ferai plus vite la fiche ^^ Mais comme j'aime bien mes rps aussi bah c'est pas grave <3
Code du règlement : [Ok par Amisgal]


Dernière édition par Aesa Ishara le Lun 26 Mar - 22:05, édité 13 fois

Bolgokh
Bolgokh
Aesa Ishara Empty
Aesa Ishara EmptyMar 27 Mar - 19:27
Irys : 759949
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Liste des réputations d'Aesa Ishara
Réputation principale : Kharaal Gazar (positive)


Réputation auprès de Daënastre
                                                                                                         
RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Ünellia--------
-2.501/30.000
Le Tyorum--------
-2.501/30.000
Rathram--------
-2.501/30.000
Vereist--------
-2.501/30.000
Hinaus--------
-2.501/30.000
Daënastre--------
-12.505/150.000


Réputation auprès de My'trä

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Suhury--------
0/30.000
Zagash--------
0/30.000
Zolios--------
2.000/30.000
Khurmag--------
0/30.000
Kharaal Gazar--------
7.501/30.000
Nomades d'Amisgal--------
0/30.000
Nomades d'Orshin--------
0/30.000
My'trä--------
9.501/210.000


Réputations annexes

GROUPES
RÉPUTATIONS
POINTS
Cités-État pérégrines--------
0/30.000
Cercles de l'aube--------
0/30.000
Ordre de la pénitence--------
0/30.000
Les Danseurs du Crépuscule--------
0/30.000
Les Vigilants--------
0/30.000
La Flamme Noire--------
0/30.000


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Orshin, Dalai ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~

Chroniques d'Irydaë :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées