Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 :: Prologue :: Correspondances :: Vos questions
Page 1 sur 1


 Quelques petites questions !

Levis Downson
avatar
Lun 14 Nov - 15:48
Irys : 202483
Profession : Braconnier - Médecin
Pérégrin 0
Bonjour, bonsoir - selon l'heure !

Vu qu'aucune question n'a été posée ici, soit je me suis trompé de topic, soit je suis le premier à le faire... Enfin, s'pas grave, on a tous le droit à l'erreur (enfin j'éspère).

J'ai quelques questions à poser, j'ai vérifié et je ne crois pas qu'elles trouvent une réponse dans le contenu déjà présent sur le forum, et au pire des cas j'imagine que vous me renverrez gentiment vers le topic concerné si jamais j'me suis gouré !



Première question :

Une exposition trop prolongée à la magilithe transforme la personne en anomalie physique si je ne me trompe pas, et lorsque l'on est une anomalie on ne vieillit plus jusqu'à ce qu'on arrive à se défaire de ce statut.

- Mais est-ce qu'être exposé à la magilithe sans devenir une anomalie peut également ralentir le vieillissement d'une personne ? Sans que ce soit complètement coupé comme lorsque l'ont est une anomalie bien sur !

Seconde question :

J'ai vu que les conditions pour rentrer dans les Cercles de l'Aube sont de passer un entretien et un examen.

- Mais par exemple, lorsqu'un membre des Cercles de l'Aube de 3eme Cercle est apte à pouvoir passer 2nd Cercle, qui décide de sa nomination ? Est-ce qu'il y a une cérémonie, est-ce qu'il doit passer une épreuve spéciale ou quoi que ce soit d'autre ?


Troisième question :


- Est-ce qu'il y a moyen de reconnaître physiquement un membre du 2nd, 3eme ou 4eme Cercle, du genre une modification de l’emblème ou bien une couleur différente ?



~~~~~~


Voili voilou. Si j'ai d'autres questions, je les reposerais dans le même topic ! En attendant merci de vos futures réponses ! =D


Dernière édition par Levis Downson le Jeu 19 Jan - 18:03, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Amisgal
avatar
Lun 14 Nov - 20:56
Irys : 154969
Profession : Façonneuse de climats
Administrateur
Je profite d'une courte connexion internet pour te répondre, puisque les Cercles de l'Aube font partie intégrante de mon domaine. =)

Melan Marian a écrit:
Mais est-ce qu'être exposé à la magilithe sans devenir une anomalie peut également ralentir le vieillissement d'une personne ? Sans que ce soit complètement coupé comme lorsque l'ont est une anomalie bien sur !

Non, tout simplement parce que si le statut d'anomalie procure une certaine intemporalité, c'est uniquement parce que l'être est considéré incomplet par les Architectes. Il s'agit donc d'un état à part entière qui ne permet aucune demi-mesure : soit tu es considéré comme incomplet et tu échappes au temps, soit tu es considéré comme complet et la question ne se pose pas aux yeux des Architectes.

Melan Marian a écrit:
Mais par exemple, lorsqu'un membre des Cercles de l'Aube de 3eme Cercle est apte à pouvoir passer 2nd Cercle, qui décide de sa nomination ? Est-ce qu'il y a une cérémonie, est-ce qu'il doit passer une épreuve spéciale ou quoi que ce soit d'autre ?

Considère cela comme un système de promotion standard ! Si ton personnage est réputé pour ses hauts faits en médecine ainsi que son aptitude à survivre dans des conditions extrêmes, le chef de guilde en personne peut en venir à lui proposer une telle promotion. De la même manière, un 2nd Cercle déjà promu peut conseiller ton nom au 1er Cercle ! Tu peux également demander toi-même une promotion si tu t'en estimes digne : dans ce cas très précis tes compétences seront passées en revue par les Cercles plus haut gradés que toi, bien que la décision finale revienne au Chef de guilde. Ils étudieront ton dossier, mèneront une enquête et peut-être même testeront tes connaissances si des doutes subsistent. Par exemple en te proposant de les accompagner sur Ekhlen pour voir comment tu te débrouilles. Les possibilités sont vastes et il n'y a pas vraiment de rite de passage prédéfini pour le moment, mise à part la décision toute puissante de Norwin Mererson, qui est quelqu'un de fort consciencieux. Si cela peut t'aider, n'hésite pas à consulter sa fiche de prédéfini, ici même !

Melan Marian a écrit:
Est-ce qu'il y a moyen de reconnaître physiquement un membre du 2nd, 3eme ou 4eme Cercle, du genre une modification de l’emblème ou bien une couleur différente ?

Seuls les 4ème Cercles sont tenus de porter un emblème différent qui les signale en tant qu'apprentis. Outre cela, la guilde n'étant pas du tout portée sur le mérite de l'individu, rien ne permet de distinguer un rang d'un autre ! En général toutefois, plus on monte les échelons moins les représentants sont nombreux : il est donc relativement aisé de connaître tous les 2nd Cercles et le 1er Cercle de nom, au moins. Mais rien ne les distingue physiquement, leur philosophie d'existence étant de mettre sur le même plan tous les êtres vivants qui méritent tous le respect et le droit aux soins.


J'espère avoir un peu mieux éclairé ta lanterne, n'hésite pas si tu as encore des doutes ou si un point n'était pas clair ! Very Happy




~ N'hésitez pas à m'envoyer un mp si vous avez le moindre soucis ou une question, j'y répondrai avec plaisir ! ~
Voir le profil de l'utilisateur

Levis Downson
avatar
Ven 18 Nov - 22:14
Irys : 202483
Profession : Braconnier - Médecin
Pérégrin 0
Yo, merci de la réponse tout d'abord !

J'ai deux nouvelles questions ! Tout d'abord, est-ce qu'il est possible d'avoir à disposition un code que l'on pourrait c/c à la suite de notre fiche afin d'obtenir un post "relations", mais quelque chose qui soit raccord avec le thème du fofo ? Un peu comme ce qu'il y a à la fin de la fiche de Luka ? °-° Ça serait cool pour ceux qui ne sont pas très doués en codage mais qui souhaitent quelque chose qui soit quand même assez joli (j'éspère juste que vous avez pas déjà mis ça quelque part, j'ai pas envie de passer pour un con D8).

Ensuite, est-ce qu'il est possible pour le moment de participer à la création de nouveaux lieux, villes etc. ? Car il n'y pour le moment pas grand choix dans certaines zones !



Mon code couleur #cc99cc
Voir le profil de l'utilisateur

Khugatsaa
avatar
Dim 20 Nov - 0:40
Irys : 69986
Administrateur
Bien le bonsoir o/

Levis Downson a écrit:
Est-ce qu'il est possible d'avoir à disposition un code que l'on pourrait c/c à la suite de notre fiche afin d'obtenir un post "relations", mais quelque chose qui soit raccord avec le thème du fofo ? Un peu comme ce qu'il y a à la fin de la fiche de Luka ? °-° Ça serait cool pour ceux qui ne sont pas très doués en codage mais qui souhaitent quelque chose qui soit quand même assez joli (j'éspère juste que vous avez pas déjà mis ça quelque part, j'ai pas envie de passer pour un con D8).

Alors à l'heure actuelle, aucun code "pré-fabriqué" n'a été conçu pour la rédaction des journaux de bords, pour la simple et bonne raison que nous n'y avions pas du tout pensé x) Mais c'est désormais noté dans ma liste de priorités, aussi soi sur que je reviendrai vers toi dès lors que j'aurai mis en place quelque chose de viable et d'agréable à regarder Smile

Levis Downson a écrit:
Est-ce qu'il est possible pour le moment de participer à la création de nouveaux lieux, villes etc. ? Car il n'y pour le moment pas grand choix dans certaines zones !

La question m'a été posé par une autre personne en privé, et j'attends le retour d'Amisgal et Möchlog pour en discuter avec eux. Si c'est un lieu dont le seul but est d'apparaître sur la carte (donc sans possibilité d'évolution), je pense que tu peux dors et déjà te lancer dans la description de celui-ci, le temps que l'on en parle entre administrateur. En revanche si c'est dans l'optique de créer une ville, qui aura pour ambition de prendre en importance jusqu'à (peut-être) égaler les capitales, alors je te demanderai de patienter un petit peu, car c'est un système de jeu auquel nous avions déjà réfléchi, mais qui demande de nombreux ajustement pour qu'il n’empiète pas sur d'autres systèmes similaires tels que les guildes, et autres affiliations.


J'ai bien conscience que ces réponses ne t'apporteront peut-être pas entière satisfaction, mais c'est malheureusement tout ce que je peux faire pour l'instant D8
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Levis Downson
avatar
Jeu 19 Jan - 18:02
Irys : 202483
Profession : Braconnier - Médecin
Pérégrin 0
B'soir.

J'ai une question vis à vis de la musique sur Irydaë ! Je voulais savoir à quelle époque celle-ci se situe à peu près pour les Daënars (pour les My'träns j'imagine que ce sera assez limite). Quels genre musicaux sont joués, en gros, et quels sont les instruments qui existent du coup...

C'est simplement parce que je souhaiterai parfois agrémenter mes RPs de musiques, et je ne veux pas mettre quelque chose qui ne corresponde pas du tout ou qui soit anachronique.

Merci d'avance !




Mon code couleur #cc99cc
Voir le profil de l'utilisateur

Amisgal
avatar
Jeu 19 Jan - 20:36
Irys : 154969
Profession : Façonneuse de climats
Administrateur
Hé bien, nous voyons très bien une ambiance musicale composée essentiellement de musiques classiques ! Ainsi que quelques débuts de jazz, et donc tous les instruments qui vont avec. Je ne m'y connais pas particulièrement en instruments de musique mais si tu cherches vraiment de la précision nous ferons des recherches ! xD

Si cela peut t'aider, tu peux imaginer une ambiance à la Bioshock, ou encore certains moments de Fallout.

Et pour la petite anecdote, les My'träns sont beaucoup plus civilisés qu'il n'y parait ! Leur musique a également sa propre identité, très loin d'une musique vraiment tribale. On retrouve chez eux beaucoup d'instruments à vent, comme des cors des Alphes, mais aussi de la guitare, du tambour... etc. Leurs cérémonies sont réputées fastueuses et incroyables, ce sont des rythmes qui résonnent en général dans le corps ! Wink




~ N'hésitez pas à m'envoyer un mp si vous avez le moindre soucis ou une question, j'y répondrai avec plaisir ! ~
Voir le profil de l'utilisateur

Levis Downson
avatar
Jeu 19 Jan - 21:03
Irys : 202483
Profession : Braconnier - Médecin
Pérégrin 0
Ouais, j'imaginais bien un style un peu Jazzie, ca serait une ambiance vraiment cool. Merci du coup, et ca serait effectivement pas mal d'avoir des précisions là dessus si possible ^^



Mon code couleur #cc99cc
Voir le profil de l'utilisateur

Amisgal
avatar
Lun 6 Fév - 22:01
Irys : 154969
Profession : Façonneuse de climats
Administrateur
Me revoilà enfin avec toute une petite étude sur la question ! J'espère que cet article te paraîtra intéressant et permettra d'éclairer ta lanterne. N'étant pas non plus une professionnelle de la musique (et étant même plutôt néophyte en la matière...) je n'ai pu rédiger tout ceci qu'à partir de mes propres recherches et de mon imagination. La liste est donc loin d'être exhaustive !



La musique daënar

Grands amateurs de musique, leur culture se divise principalement de nos jours en deux lignées omniprésentes, négligeant la plupart des autres courants musicaux et instruments qui ne sont plus à la mode en l'an 932 de la VIIème ère.


La musique classique

Musique très prisée de la bourgeoisie, des plus riches, et de ceux qui désirent se donner un style classieux, elle s'écoute massivement dans les salons privés et dans toutes représentations officielles tel qu'un discours, gala ou une investiture. Savoir nommer des noms d'artistes, leurs instruments ainsi que les morceaux les plus appréciés est une marque d'intelligence et permet d'intégrer des cercles intellectuels inatteignables autrement. En général la musique classique fait partie de l'éducation des jeunes gens pour peu que la fortune familiale le permette, et se rendre à un concert de musique classique ou à l'opéra pour animer ses soirées n'est pas chose rare. Elle se compose des instruments ci-après :
  • Voix

  • Instruments à vent
    Cuivre : Cors (cor naturel), trompettes (trompettes à clé + trompettes à coulisse), trombones.
    Bois : Flûtes (flûte traversière moderne avec système de Bhöm en opposition à la flûte baroque + flûte piccolo), Hautbois, Bassons et Contrebassons, Clarinette (clarinette de basset + cor de basset + clarinette alto. On ne trouve pas encore de clarinette moderne).

  • Instruments à corde
    Violons, Altos, Violoncelle, Contrebasse, Baryton, Gambe (viole de gambe).

  • Instruments à clavier
    Piano (piano à queue).

  • Instruments à percussion
    Timbales (primordiales dans un orchestre), triangles, grosse caisse, cymbales frappées.


Le Jazz

Un courant musical qui n'en est qu'à ses prémices dans la société Daënars. Toutefois, loin de peiner à se faire connaître le Jazz gagne le cœur des foules comme une traînée de poudre. La plupart des gens de bonne famille le voit donc d'un très mauvais œil et mènent une guerre assez cocasse envers cette musique beaucoup trop chaude pour les bonnes mœurs sociales. Ce n'est néanmoins que le comportement des plus conservateurs, et entendre du Jazz chez de très grandes personnalités n'est plus une chose si improbable que cela, bien au contraire. Les Daënars s'en servent pour affirmer une personnalité innovante et en avance sur leur temps, dans le but de se tailler une réputation d'excentriques révolutionnaires. Le Jazz est également la musique favorite du petit peuple qui fait vibrer les cabarets et bars nocturnes de leurs airs lancinants. C'est une véritable institution et une manière à part entière de penser et de vivre. Des sessions réputées de JAM sont d'ailleurs régulièrement organisées dans les établissements les plus côtés. On retrouve principalement les instruments suivants :
  • Voix

  • Instruments à vent
    Cuivre : Cors (cor naturel), trompettes, Trombones, Saxophone (soprano + tenor + baryton).

  • Instruments à corde
    Contrebasse, guitare

  • Instruments à clavier
    Piano (piano à queue + piano droit, qui se retrouve surtout dans les cabarets).

  • Instruments à percussion
    Fûts, cymbales + les premières batteries commencent à apparaitre (grosse caisse, caisse claire, cymbales...).


Il est à noter que les tournes-disques existent dans la société Daënar ! Il s'agit de gramaphones ou encore de phonographes assez primaires en terme de fonctionnement mais qui peuvent dans certains cas être finement ouvragés ou améliorés pour les plus riches possesseurs.




La musique my'trän

Loin d'être aussi tribale qu'on l'imagine, les My'träns ont fait de leur culture musicale un véritable trésor national. Cela est en partie due à leur nature nomade et à la nécessité de tisser rapidement des liens avec les voyageurs qui croiseraient leur chemin : la musique est un lien fort qui uni lors des soirées festives et des grandes beuveries. Elle ne connait ni langue ni frontière et touche directement au cœur. C'est pour cette raison précise que les rythmes et les notes profondes sont au centre de leur musique, puisqu'ils ont pour particularité de résonner dans la cage thoracique ainsi que de marquer les esprits. C'est également un excellent moyen de rendre régulièrement hommage aux Architectes. D'immenses fêtes sont ainsi organisées en leur nom, accompagnées de cérémonies fastueuses et grandiloquentes. Il est habituel et très accepté pour un musicien de se déplacer de ville en ville dans le but de proposer ses services aux tavernes, caravanes et villageois qu'il pourrait croiser. Bien sûr, toutes les régions ne sont pas aussi ouvertes sur cette question musicale, et la musique de rue peut être moins acceptée que celle spécifiquement réservée aux cérémonies idéologiques. Là encore, c'est surtout un courant de pensée qui touche les plus conservateurs et renfrognés des My'träns. Voici les instruments principalement concernés :
  • Voix

  • Instruments à vent
    Cuivre : Cors (cor naturel + cor des Alpes), trompettes (trompettes à clé), tuba latine (semblable à un cor d'harmonie), buccin ou cornu.
    Bois : Flûtes (flûte double + flûte à bec + flûte de pan), Hautbois, Bassons et Contrebassons, Clarinette (clarinette de basset + cor de basset + clarinette alto / Pas de clarinette moderne, encore une fois).
    Ascaules, sorte de cornemuse.

  • Instruments à corde
    Lyre, cithare, luth, harpe.

  • Instruments à clavier
    Orgue (orgue greco-romaine + hydraule, orgue qui fonctionne avec un système hydraulique).

  • Instruments à percussion
    Scabellum ou cymbales, sistre (se retrouve surtout durant les cérémonies en l'honneur des Architectes), crécelles, grelots, tambourins, tambours, timballes, castagnettes.



Oppositions et contradictions

Bien entendu, avec la fin de la guerre et la cessation officielle des hostilités, le commerce s'est ré-ouvert entre les deux nations. Et avec lui, l'exportation des instruments de musique et des genres. Il est par conséquent tout à fait possible qu'un instrument se retrouve chez l'un et chez l'autre, même s'il fera plutôt figure d'outil exotique chez celui dont il ne sera pas originaire.

Il faut également prendre en compte que les Daënars sont anciennement des My'träns. Ils avaient donc par le passé une culture musicale très proche, qui a simplement évolué avec l'arrivée de la technologie. De fait, certains instruments sont négligés et assez mal vus par les Daënars car ils sont employés principalement par les My'träns et par conséquent jugés trop primaires. Et inversement, le trop plein de technologie sur certains instruments peut écœurer les My'träns, qui ne se donnent pas la nécessité de les posséder. Les instruments concernés tombent alors en désuétude ou souffrent d’une mauvaise réputation, raison pour laquelle ils peuvent être rarissimes d’un continent à l’autre. Les préjugés ont la vie dure d’un peuple à l’autre !

Dans de rares cas, il est cependant très amusant de constater que certains instruments sont autant utilisés et adorés par les deux nations, comme par exemple les timbales ou le cor naturel. Gardez-vous toutefois de le signaler aux uns comme aux autres, en général, c’est une évidence qu’ils préfèrent ignorer…




~ N'hésitez pas à m'envoyer un mp si vous avez le moindre soucis ou une question, j'y répondrai avec plaisir ! ~
Voir le profil de l'utilisateur