Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !
-32%
Le deal à ne pas rater :
Apple iPad 10.2 (2019) 32Go Wifi
266 € 389 €
Voir le deal




 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées
Page 1 sur 1


 Aldartai Khargis

Aldartai Khargis
Aldartai Khargis
Aldartai Khargis Empty
Aldartai Khargis EmptyJeu 7 Juin 2018 - 0:39
Irys : 104970
Profession : Guerrier itinérant, maître d'armes
My'trän +2 ~ Suhury
Aldartai Khargis



Passeport


Nom : Khargis
Prénom : Aldartai
Surnom : /
Sexe : Homme
Âge : 44 ans
Métier : Guerrier itinérant, Maître d'armes
Communauté : My'trä - Suhury
Lieu de naissance : Suhury



Aptitudes & possessions

  • Croyance : Möchlog
  • Magies affiliées : Möchlog - adepte
    Aldartai s’est spécialisé dans le renforcement, augmenter son agilité ou sa force de sorte à utiliser avec plus d’aisance son arme est loin d’être un problème pour lui, et il est tout à fait capable de produire ces effets aussi bien chez lui que chez les autres. En outre, la force conférée par sa croyance en Möchlog lui permettrait peut-être même d’utiliser son arme d’une seule main, même si le faire relèverait d’une perte d’énergie et d’intérêts plus que significatif, et surtout d’une prestation guerrière peu convaincante.

    Comme tout autre adepte de Möchlog il est capable de fournir des soins et de former des boucliers, mais ceux-ci sont d’une puissance nettement inférieure à ce que tout autre adepte de Möchlog pourrait fournir.
    Pour ce qui touche à un domaine plus utilitaire, disons simplement qu’Aldartai marchera sans doute plus longtemps que vous alors que lui porte une armure et que vous n’en portez pas.

  • Armes et habiletés :-Un espadon d’une apparence singulière qu’il porte généralement dans son dos. Il en a fait l’acquisition alors que l’arme prenait la poussière chez un forgeron d’Eoril, l’épée qui était censée être le chef d’œuvre de l’artisan s’est révélée inutile au vu de ses caractéristiques, ce qui n’a pas empêché Aldartai d’adopter l’arme. Plus grand, plus large et plus lourd que la normale et avoisinant aisément les 200 centimètres cet espadon est difficile à soulever pour le commun des mortels, Aldartai en a pourtant fait son arme de prédilection, utilisant cette arme, sa force et sa magie pour faire mordre la poussière à quiconque le menacerait.

    L’espadon:
     

    -Maître d’armes : Au cours de sa vie Aldartai a utilisé de nombreuses armes, que cela aille des dagues aux armes d’hast, il utilise ces armes avec une efficacité toute relative, puisque d’aucun dirait que les armes qu’il trouve les plus efficaces sont les espadons et les marteaux de guerre. Il n’a cependant jamais utilisé d’armes à distance, et serait bien incapable d’en utiliser une. Ne sous-estimez pas les compétences guerrières du Suhur, nombreux sont ceux qui ont pensé qu’il ne se reposait que sur sa force pour utiliser son épée et ont appris à leur dépend qu’il pouvait faire preuve d’une précision redoutable.

  • Familiers/montures : Un cheval nommé Zorigt, une bête bien bâtie qui est rodée au poids de son propriétaire et de son armure.

  • Autres possessions : -Une armure en plaques de métal dont il a fait l’acquisition à Marnaka. Malgré ce qu’on pourrait croire, c’est un ouvrage de grande qualité qui a assuré la survie d’Aldartai de nombreuses fois. Très lourde et résistante au détriment de l’agilité du porteur, ses mouvement se voient ralentis si le porteur n’y est pas habitué. Inutile de dire que le Suhur n’aurait auparavant jamais imaginé porter une telle armure s’il n’avait pas eu la vie sauve grâce à elle, s’il la regardait autrefois avec dédain, lui préférant des armures de cuir plus légère et le laissant libre de ses mouvements, son opinion a changé au fil du temps, et désormais il prend grand soin de son armure.




Profil psychologiqueD’un naturel taciturne et solitaire, Aldartai n’est pas de ceux qui se répandent inutilement en palabres, mais s’il se considère plus volontiers comme un homme d’action il préfère choisir la cible de son épée non sans une certaine réflexion. Si contrairement à ses collègues il s’est spécialisé dans l’art d’ôter la vie, ce n’est pas pour autant qu’il ne la respecte pas, et s’il ôte la vie il peut aussi bien décider de soigner ceux qui sont dans un triste état.


Au-delà de ça, il est quelqu’un d’agréable et aimable lorsqu’on le connaît assez bien, et d’une loyauté frisant le fanatisme lorsque les gens en qui il a confiance ont besoin de lui, il ne reculera devant rien pour les aider et d’aucun sacrifice pour les protéger. En outre, se lier d’amitié est plutôt difficile de part son comportement réservé, mais si vous y arrivez vous pourrez toujours compter sur son soutien. Mais pour cela il faut passer outre l’attitude froide, distante et détaché de l’homme.


Il a beau être parfois sympathique, il ne faut pas croire qu’il fait preuve de la même gentillesse au combat. Lorsqu’il dégaine son arme c’est un homme implacable qui ne s’arrêtera que lorsque son adversaire sera hors d’état de continuer à se battre ou gisant au sol devant lui. Homme pointilleux pour tout ce qui touche aux techniques martiales, pour lui le combat est presque un art, un art meurtrier et qui peut être profondément horrible lors des guerres et des batailles, mais auquel il trouve une certaine beauté lors des duels entre deux combattants. Mais il n’oublie pas que la plupart du temps les duels qu’il livre sont des combats à mort, et il veille particulièrement à écourter ces duels, contrairement aux duels convenus avec d’autres qu’il peut chercher à rallonger, parfois au mépris de sa propre santé.C’est un homme qui parcourt My’trä sans véritable autre but que se battre, puisqu’il ne sait faire que ça, et il s’est fait l’adversaire de nombreux mercenaires et bandits qui croisaient le fer avec lui. Malgré son amour pour le combat ces duels ne durent jamais bien longtemps, et finissent souvent avec son adversaire invalide, il n’y a aucun intérêt à prolonger un combat avec un adversaire médiocre.


Homme profondément honnête et droit, il dédaigne le mensonge et les faux semblants, et ne peut que détester ceux qui les utilisent au quotidien, en particulier s’ils occupent un poste prestigieux ou qu’il s’agisse de dirigeants. Il a beau être droit, il a tout de mêmes quelques travers, en particulier avec la loi. S’il la suit la plupart du temps, il est capable d’en dévier s’il le considère nécessaire et que cela lui permet d’éliminer des menaces rapidement, aussi bien pour lui que pour les autres.


Vis-à-vis des daënars il n’a rien de spécial. Vraiment. Si ce n’est qu’il leur souhaite de faire sortir leur technologie infecte de Myträ et dans l’idéal de l’abandonner purement et simplement, il regarde d’un œil mauvais les mines de magilithe sur les terres de son peuple et ne rêve que de les voir s’effondrer. A titre personnel il ne les déteste pas, mais gardera toujours une certaine inimitée envers  les technologistes



PhysiologieLa première chose qu’on peut penser d’Aldartai est qu’il est d’une stature assez impressionnante. En effet haut de ses 1 mètre 97 et de tout les muscles que cela représente, ses interlocuteurs n’ont généralement pas d’autre choix que de faire attention en sa présence. Il porte la plupart du temps son armure de plate, ouvrage d’un forgeron plus que compétent qui lui a sauvé la vie de nombreuses fois. Cette cuirasse est devenue comme une seconde peau pour lui, et il prend bien soin d’essayer de la garder dans son état d’origine.


Les rares fois où il ne porte pas son cocon de métal, il porte généralement une tunique qui laisse apercevoir les nombreuses cicatrices qui parsèment son corps, après tout que serait un guerrier sans l’héritage des nombreuses batailles qu’il a mené ? Sa cicatrice la plus notable se trouve sur son visage, qui bien que rassurant est traversé par une large balafre qui commence à son arcade sourcilière droite tout en passant par son œil et sa bouche et finissant sur le côté gauche de son menton.
Aldartai fait plus vieux qu’il ne l’est, de légères rides commencent à se creuser sur son visage et ses cheveux et sa barbe de trois jours qui étaient autrefois bruns ont considérablement grisés, il ne reste plus que quelques touches de bruns sur ses cheveux qu’il garde court pour éviter toute gêne lors d’un affrontement.


Il se dégage du guerrier une sensation qui peut se vouloir aussi rassurante que menaçante en rapport avec ses intentions. Cela peut autant se sentir au niveau de ses yeux bleus qui dégagent une certaine froideur que lors des rares sourires qui peuvent se former sur son visage avec un mélange d’arrogance et de sympathie, se voulant protecteur envers ceux qu’il apprécie. Ce visage peut se durcir à une vitesse impressionnante, aussi bien dans la fureur du combat que sous la menace de n’importe quel homme ou bête, et c’est à ce moment que ce colosse se prépare à la bataille et qu’il frappe son adversaire de toute sa force et de tout son savoir martial. Bien que plus lent en raison de son armure, ce n’est pas pour autant qu’il faut sous-estimer Aldartai, il peut faire preuve d’une étonnante rapidité lorsqu’il utilise ses pouvoirs, et les coups qu’il porte avec son arme sont souvent dévastateur.



Biographie

Pour certains, la vie est une succession de combats et de voyages.


Pourtant tout porterait à croire qu’il était écrit qu’Aldartai mènerait une telle vie. Né en 889 dans une tribu nomade de Suhury, en pleine période de trouble à cause du tulaan khonzo qui vit débarquer les armées de Daënastre. Si désormais les souvenirs de cette époque se sont effacés de sa mémoire, une certaine inimité reste ancrée dans l’esprit du Suhur. Difficile de résister à la rancœur lorsque votre plus petite enfance est modelée par le dédain de la technologie, et que le reste de vos jeunes années voient les stigmates laissé par la guerre, aussi bien sur le corps que dans l’esprit des habitants de Myträ. Mais il ne restait qu’un enfant, et les années qui suivirent lui inculquèrent la méfiance envers les technologistes. Mais plus que tout, il souhaitait être capable de se protéger et de protéger les autres de ce fléau technologique, alors dès qu’il fût en âge de tenir une arme en main il commença à apprendre à se battre afin de devenir un guerrier de son clan. Un entraînement rigoureux et éprouvant, mais qui a forgé au fil des années sa carrure et son art du combat. Ce n’est que lors de son adolescence qu’il apprit les merveilles de la magie de Möchlog, même s’il avait toujours eu un profond respect pour la guérison, la perspective d’améliorer sa condition physique lui ouvrait de nouveaux horizons, et il s’attela à s’améliorer dans ce domaine.


Mais plus il se renforçait, plus Aldartai sentait naître en lui le désir de voyager et de se battre contre différents adversaire afin de tester ses aptitudes guerrières. C’est ainsi qu’en 908 il commença son périple à travers My’trä, avec une carrure et une force assez honorable. Ces années forgèrent ses aptitudes martiales, il affronta une multitudes de bêtes et d’hommes au fil des années, il rencontra des gens qui méritaient sa sympathie, d’autre son mépris, mais il devait bien avouer que ceux qu’il méprisait étaient bien plus nombreux. Après tout il n’a jamais vraiment fait en sorte de ne pas froisser l’égo de ses interlocuteurs ou ses adversaires en les complimentant inutilement sur des qualités inexistantes, il ne voyait pas l'intérêt de les flatter inutilement alors qu'ils ne le méritaient pas. Des années d’entraînement et de combats l’ont ensuite vu s’améliorer dans le maniement de différentes armes, ce qui renforça son désir de trouver des adversaires à sa hauteur.


Il voyagea à travers tout My’trä, mais également en Nislegiin et les étendues glaciales d’Als’kholyn, mais n’a jamais posé les pieds sur la terre des technologistes, l’idée ne lui aurait même jamais traversé l’esprit, même en ayant rencontré des gens utilisant la technologie, son dégoût de la technologie étant encore trop vivace. Son voyage à Marnaka se fit en 917, et vit l’acquisition de son armure, un cadeau d’un forgeron dont il avait sauvé la vie et s’était lié d’amitié. Il n’aurait pourtant jamais cru qu’il porterait une armure pareille, ayant toujours préféré les armures de cuir ou faites avec des matériaux aussi résistants que le fer ou l’acier. Mais il dût bien se résoudre à porter cette armure de métal, car celle qu’il portait jusqu’à ce jour était dans un état tel qu’il fût obligé de s’en séparer, notamment à cause de multiples attaques envers sa personne en Aildor, le fait qu’il ait achevé l’existence des sbires de certains barons du crime locaux n’était visiblement pas passé inaperçu. Ainsi il continua de voyager dans le territoire glacé de Marnaka pour se faire oublier quelques temps, et il voyagea même en Kashin. Il serait bien orgueilleux de prétendre que la mort n’a pas failli l’emporter lorsqu’il bravait le froid de cette terre hostile. Mais il survécu de peu, seul ses prières envers Möchlog lui apportèrent du réconfort sur cette terre gelée, et il se décida à retourner à Aildor afin de prendre un bateau qui le mènerait vers My’trä. Affaibli par ce périple, il trouva refuge chez un ami forgeron dont il avait sauvé la vie, cet artisan avait certes dénoncé Aldartai aux mafieux locaux, mais quelle importance ? Le Suhur l’avait protégé, fidèle à son désir de toujours, et le forgeron lui en était reconnaissant, assez pour le laisser reprendre des forces chez lui, et lui offrir une armure de plaques d’aciers en remerciement. Aldartai dédaignait cette armure dans un premier temps, étant habitué à des protections autres que le métal, puis devant la perspective de sortir sans protection et à la merci de n’importe quelle flèche il se résigna à porter la cuirasse. Elle lui servit bien, il ne fit pas un pas en direction des docks qu’il se fit attaquer par quelques hommes de main qu’il écrasa assez rapidement. Sur le navire qui le ramenait vers sa terre natale, il se promit de mieux entretenir son armure, et de conserver cette cuirasse d’acier tant qu’elle offrirait une protection plus que convenable.


Il revint donc à My’trä, de nouvelles cicatrices jonchant son corps, et portant sa nouvelle cuirasse dont il comptait bien vérifier la solidité. Il n’en fût pas déçu, mais bientôt son arme se retrouva elle aussi dans un triste état. Il se maudit lui et sa négligence, devant trouver une arme alors qu’à ce moment ses moyens financiers étaient plus que limités. Il trouva à Eoril l’espadon qui deviendrait son arme de prédilection, prenant la poussière dans un coin d’une forge. Un espadon d’une apparence qu’Aldartai n’avait jamais vu auparavant, et dont les dimensions semblaient plus grande que la normale. Le Suhur prit l’arme en main devant le regard étonné du forgeron. L’arme était lourde, mais son poids n’était pas un problème pour le guerrier qui la maniait avec une certaine adresse, sans pour autant la maîtriser. Il lui faudrait certainement un temps d’adaptation pour combattre efficacement avec. Ainsi il acheta cette arme avec la majeure partie de ses économies, il n'aurait pu blâmer le forgeron de vouloir rentabiliser son œuvre. Plus il y réfléchissait plus il avait l’impression que le forgeron essayait de s’en débarrasser, de ce qu'il en avait compris l'artisan avait espéré que cette arme serait un véritable chef d'œuvre, une création qui serait admirée, mais qu'il avait de ses propres dires raté honteusement. Ce ne serait pas une perte pour tout le monde au moins.


Le guerrier voyagea ensuite surtout en My’trä, travaillant parfois en tant que mercenaire, surtout dans la protection de caravanes. Il arrivait qu’il rencontre parfois des voyageurs seuls sur les routes qu’il accompagnait jusqu’à leur destination, avec une sympathie toute relative. Il faisait ce pourquoi  il s’était entraîné toutes ces années, ce pourquoi toutes ces cicatrices jonchaient son corps et pourquoi il savait manier autant d’armes. Au fond ses buts étaient restés les mêmes, protéger et trouver des adversaires avec lesquels se battre en duel de temps à autres, après tout que sait-il faire d'autre ? Il n'a jamais poursuivi d'autre buts que ceux-ci, et cela n'a pas changé depuis tout ce temps.





Dans la vraie vie ?


Quel âge avez-vous ? 19 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? C'était il y a trois mois, je regardais les forums sur Topsite et j'ai vu la lumière
La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ? /
Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? /
Code du règlement : [Validé par Momo]


Dernière édition par Aldartai Khargis le Dim 10 Juin 2018 - 10:34, édité 1 fois

Bolgokh
Bolgokh
Aldartai Khargis Empty
Aldartai Khargis EmptyDim 10 Juin 2018 - 1:00
Irys : 759949
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Liste des réputations d'Aldartai
Réputation principale : Suhury (positive)


Réputation auprès de Daënastre

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Ünellia--------
-2.501/30.000
Le Tyorum--------
-2.501/30.000
Rathram--------
-2.501/30.000
Vereist--------
-2.501/30.000
Hinaus--------
-2.501/30.000
Daënastre--------
-17.501/150.000


Réputation auprès de My'trä

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Suhury--------
7.821/30.000
Zagash--------
0/30.000
Zolios--------
0/30.000
Khurmag--------
0/30.000
Kharaal Gazar--------
0/30.000
Nomades d'Amisgal--------
0/30.000
Nomades d'Orshin--------
0/30.000
My'trä--------
7.821/210.000


Réputation auprès des Pérégrins

GROUPES
RÉPUTATIONS
POINTS
Cités-État Pérégrines--------
0/30.000
Cercles de l'aube--------
0/30.000
Ordre de la pénitence--------
0/30.000
Les Danseurs du Crépuscule--------
0/30.000
Les Vigilants--------
0/30.000
La Flamme Noire--------
0/30.000


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Orshin, Dalai ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~

Aldartai Khargis
Aldartai Khargis
Aldartai Khargis Empty
Aldartai Khargis EmptyMer 17 Oct 2018 - 20:14
Irys : 104970
Profession : Guerrier itinérant, maître d'armes
My'trän +2 ~ Suhury


Couleur: #336633

Contenu sponsorisé
Aldartai Khargis Empty
Aldartai Khargis Empty

Chroniques d'Irydaë :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées