Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !




 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Fiches en cours
Page 1 sur 1


 Annabeth de Mournanges

Annabeth de Mournanges
Annabeth de Mournanges
Mar 31 Juil - 3:24
Irys : 9999
Profession : Mercenaire - Voleuse
Annabeth de Mournanges


Passeport


Nom : de Mournanges
Prénom : Annabeth
Surnom : Ann', Anna', Bebeth (trouvez-lui un surnom ridicule, ça la fera marrer)
Sexe : Féminin
Âge : 24 ans
Métier : Mercenaire - Voleuse
Communauté : My'trä - Adepte de Möchlog
Lieu de naissance : Suhury, dans un groupe de nomades.



Aptitudes & possessions

  • Croyance : Adepte de Möchlog
  • Magies affiliées : Magie de soin : Adepte. Annabeth est née dans une famille de bons petits soigneurs particulièrement altruistes, mais contrairement à ce qu'on pourrait bien pensé, elle en a été dégoûtée. Toujours fière croyante de Möchlog, elle a basculé de l'autre côté de la force octroyée par cet Architecte. Elle ne fait très peu usage de sa magie, mais quand elle l'utilise, c'est généralement pour handicaper ceux qui l'ennuient. Une main dans le dos - toujours au niveau de la colonne vertébrale - chez elle, ce n'est pas un signe d'amitié, loin de là. Dès qu'elle peut affaiblir un gêneur, elle le fera avant d'avoir recours à son katana.
        Il lui arrive d'user de sa magie de soin, mais c'est exclusivement pour elle, pour soigner les blessures qu'elle peut se voir infliger.

  • Armes et habiletés : Annabeth a avec elle un katana entièrement blanc, protégé d'un fourreau noir à sa ceinture. Larme est de belle manufacture, héritage familial : la lame est gravée d'arabesques discrètes et l'extrémité du manche est affublée d'un ruban blanc. La maîtrise du katana est somme toute correcte sans être exceptionnelle, Annabeth ne s'en sert que très peu. Toutefois, elle aimerait faire l'acquisition d'une nouvelle lame pour occuper sa seconde main, juste au cas où.
    Autrement, Annabeth n'a aucune capacité physique particulière. Elle a de trop petites jambes pour courir vite, par contre elle profite de sa petite taille pour se faufiler dans les endroits les plus exigus, profitant davantage de ce que l'environnement a à lui offrir plutôt que de supposés talents en camouflage.

  • Familiers/montures : Annabeth recherche activement une monture équine, elle sait déjà comment elle l'appellera. Mardröm-Fe.

  • Autres possessions : Annabeth possède un artefact volé, une broche, qu'elle a gardé après un certain incident. Elle ne sait pas à quoi elle sert, mais a décidé de la garde plutôt que de la vendre, attendant de retomber sur ceux qui lui avaient demander de la voler.




Profil psychologique Pour poser les bases, il est bon de dire qu'Annabeth n'est pas vraiment la chic fille avec qui tout le monde a envie de passer du temps, en dépit de son apparence plutôt agréable à l'oeil. Les roses ont des épines et les différents travers de la personnalité de cette jeune femme sont de véritables troncs d'arbres, en comparaison.

D'abord, il faut savoir qu'Annabeth a décidé depuis bien longtemps que les normes sociales étaient une perte de temps et que la vie était trop courte sur Irydaë pour s'embêter avec des politesses plus contraignantes qu'utiles. De ce fait, Annabeth ne se restreint sur rien sur le plan social et avec ce postulat naissent de nombreuses petites rhétoriques qui résument plutôt bien sa façon de penser :

- Annabeth n'est pas une voyeuse, elle profite du spectacle.
- Annabeth n'est pas curieuse, elle s'intéresse de manière envahissante à votre vie.
- Annabeth ne vole pas, elle récupère ce qui traînait par là.

Ce ne sont que des exemples.
Cela ne veut pas dire qu'elle le fera de manière systématique, juste que, si l'occasion se présente, il se peut qu'elle vous observe pendant un moment intime avec un sourire insouciant, ou qu'elle vous canarde de questions plus loufoques les unes que les autres à propos de votre manière de vivre... et de vous en général.
De manière plus globale, Annabeth n'est pas très stable dans ses relations, tout d'abord parce qu'elle n'en a pas vraiment cure. Que les gens l'apprécient ou non lui importe très peu et elle pourrait juste s'asseoir à la table d'une personne qui ne peut pas la voir en peinture... avec une pinte d'alcool et une grande tape dans le dos. Malgré tout, la jeune femme est capable de s'attacher à quelqu'un, même si son affection n'est pas gage d'immunité face à ses bizarreries. Mais une Annabeth attachée à une personne est une Annabeth qui aidera plus aisément celle-ci si elle est dans le besoin.

Aussi, Annabeth est cleptomane. Et pour elle, c'est sa plus grande qualité. Et comme elle est cleptomane, qu'elle voit ça d'un bon oeil, et que rien ne la rattachera au fait que c'est éthiquement incorrect, il se peut qu'elle subtilise le premier objet qui lui aura attiré l'oeil. Et comme elle trouve que c'est une excellente qualité et qu'elle fait ça à merveille, elle en a fait son "métier".
Ajoutons à cela qu'Annabeth vit beaucoup pour le plaisir au jour le jour. Elle cherche le divertissement. Sur tous les plans. Tous. Alors, il est fort probable qu'elle accepte de vous rendre service, ou de rendre service à sa nation, quitte à braver le danger. Mais ce n'est pas parce qu'elle veut vous aider ou parce qu'elle aime sa nation  - la vérité est que dans les deux cas elle s'en contrefiche  - mais simplement parce que c'est drôle.  

En parlant de "drôle", Annabeth a un rapport très particulier avec l'humour. C'est-à-dire qu'elle adore en faire. Toutefois, son humour n'est pas forcément apprécié ou à la portée de tous. Une fille qui n'a pas de tabous qui fait de l'humour... cela peut donner des cocktails assez écoeurants. Et la dimension du "drôle" pour elle est assez éloignée de la norme (comme d'habitude) : Ann' aime beaucoup faire des farces aux autres et si ce ne sont pas les jeux de mots douteux qui sortent en premier, elle est fortement capable de ramasser [insérer ici quelque chose de profondément morbide] et de le lancer à la personne marchant devant elle en criant un "REFLEXE !". Et elle a beaucoup de petits jeux sordides du genre en tête.

D'un point de vue extérieur, Annabeth peut facilement sembler insouciante, voire un peu stupide. En vérité, elle est très consciente du monde qui l'entoure (dans une mesure raisonnable) mais préfère garder un comportement quelque peu enfantin tant que la situation le lui permet. Cette attitude lui est parfois utile, notamment pour laisser penser qu'elle est trop idiote pour avoir des informations sur certains sujets, par exemple. Si elle a la fâcheuse tendance à se moquer de tout, elle observe beaucoup autour d'elle et a appris à comprendre quelques stéréotypes comportementaux.
Malgré cette attitude désabusée, il se peut qu'Annabeth se retrouve touchée par une situation et prenne l'initiative d'agir pour ce qui semblerait être le bien d'autrui. Toutefois, en creusant un peu, on pourra presque toujours se rendre compte que la My'tränne a un intérêt dissimulé. Généralement, ça commence par le fait que ses affaires ont été perturbées par un événement opportun. Et s'il y a bien une chose qu'Annabeth ne supporte pas, c'est d'être un dommage collatéral et que ses plans s'en retrouvent contrecarrés par un tiers.  



PhysiologiePhysiquement, Annabeth ne se démarque pas beaucoup des autres. Elle est plutôt petite, avec son 1m56, et elle n'est pas bien épaisse. Au niveau de la silhouette, il n'y a pas grand-chose à dire, elle ne se démarque ni de par une poitrine généreuse, ni par un fessier bien arrondi. Et très honnêtement, Annabeth ne s'en préoccupe absolument pas. La seule chose dont elle se préoccupe un peu plus, ce sont ses cheveux.
D'ailleurs, elle a de longs cheveux raides ondulés aux pointes, bleu de minuit avec un dégradé rose pâle vers les pointes. Elle les coiffe toujours de manière obstinément compliquée ; on la retrouvera toujours avec une petite tresse qui part de la base de son crâne, une mèche de cheveux plus courte qui cache son oeil gauche (tout en sachant qu'il n'y a rien à cacher : son oeil est parfaitement normal  - bien que ses yeux sont violets  - et elle n'est pas tatouée ou marquée par un quelconque événement), et après c'est à son bon vouloir. Elle adore se mettre des fleurs et des plumes dans les cheveux, elle en est systématiquement parée.
En terme vestimentaire, Annabeth s'habille beaucoup avec des vêtements sombres, avec très peu de décorations. Elle porte souvent des hauts noirs aux manches amples, resserrées seulement au niveau des poignets. Elle porte souvent de longues jupes composées de plusieurs tissus sombres, rayés ou unis, avec une fente pour libérer l'amplitude de ses jambes. Et elle se chausse avec des chaussures à talonnettes, ou plates. Enfin, ça, c'est quand elle n'a pas à s'infiltrer pour voler quelque chose. Quand elle doit s'infiltrer quelque part, elle préférera un short. Dans tous les cas, il faut savoir que la My'tränne ne laisse que très peu voir sa peau. En effet, elle enroule systématiquement ses bras et ses jambes de fines bandelettes violet foncé, lesquelles sont visibles.



Biographie

Annabeth a toujours eu une vie globalement simple. Native de Suhury, elle n'a jamais vraiment eu à se plaindre de quoi que ce fût et ce, même si elle était née dans un petit groupe de nomades en voyage perpétuel sur la frontière Suhur. La petite fille qu'elle était avait donc les souvenirs de différents paysages, depuis la protection rocheuse des montagnes de l'Est à l'enchantement qu'étaient les abords du Lac de Mergen.
Ces voyages permettaient à son groupe de soigneurs itinérants d'atteindre le plus de personnes possible. Ils soignaient gratuitement toute personne dans le besoin et déjà, ce postulat dérangea très rapidement Annabeth bien qu'elle ne disait rien. Elle se demandait pourquoi diable les siens s'épuisaient pour pratiquer des interventions sur ceux qui n'avaient pas été touchés par la grâce de Möchlog... et surtout, pourquoi ils le faisaient gratuitement. Pour Annabeth, il avait toujours été évident que la Mort était la destination finale de chaque personne et que ça ne servait à rien de la fuir ou de courir dans ses bras. Il fallait juste profiter de la vie tant qu'on avait un coeur qui battait, point final.
Mais voilà, les moeurs de sa famille n'étaient pas en accord avec les siennes. Eux, ils étaient profondément enfermés dans des valeurs, dans un désir de convenir aux normes de la société, de rentrer dans le moule, de ne pas faire de vagues. Ca ne convenait pas à Annabeth. Pour elle, la vie était trop courte pour s'embêter de normes. Elle rêvait d'autres choses, elle avait d'autres projets.
Toutefois, la jeune femme croyait en Möchlog, cet Architecte sous les majestueux apparats d'une chouette. Les moeurs biaisées de sa famille n'ébranlaient pas sa foi envers lui et elle savait faire usage, dans de moindres mesures, de sa magie. Personne ne la demandait spécifiquement pour une intervention car sa magie était encore trop fragile, mais toujours était-il qu'elle pouvait s'en servir... et elle s'en servait pour elle seule.

Les années passaient et Annabeth supportait de moins en moins ce rythme de vie contraint et l'obligation d'être polie et aimable envers ces gens qui ne payaient même pas les services rendus. Annabeth ne comprenait plus. Le groupe dans lequel elle était née ne roulait vraiment pas sur l'or mais ses parents et les autres membres du groupe continuaient de prodiguer des soins aux plus démunis. Leur vie pouvait être tellement plus simple... même s'ils parvenaient à vivre de la chasse et de la pêche, ainsi que de quelques ventes, ils ne pouvaient s'offrir que le strict nécessaire pour survivre. Le seul objet de valeur qu'ils avaient, c'était un katana blanc qui était toujours accroché à la ceinture de celui que l'on pouvait nommer "chef". Il ne s'en servait jamais mais avait vivement houspillé Annabeth quand celle-ci avait proposé l'idée de le vendre. Il s'agissait d'un héritage et, n'étant pas la fille du chef, elle ne pourrait jamais y prétendre, ni supposer pouvoir avoir une influence sur le destin de cette arme.

Annabeth trouvait cela terriblement ridicule.

Ce désir de s'enrichir, sans doute pathologique, la poussa à commencer un petit commerce alternatif, profitant des voyages et de la sécurité que pouvaient lui procurer les siens pour le rendre prospère. Ainsi, en se rendant dans les demeures des malades, Annabeth avait de nombreuses occasions en or de remplir ses poches. Son premier larcin eut lieu quand elle avait un peu moins de quatorze ans. Elle avait décidé de prendre quelque chose qui ne se verrait pas  beaucoup, mais dont la valeur serait sûre. L'avantage qu'elle avait, à ne jamais être sollicitée par sa famille ou par les proches du malade, c'était que depuis qu'elle était toute petite, elle pouvait se promener dans les pièces ouvertes des maisons. Tout le monde était trop occupé à s'affairer auprès des malades, alors elle avait le champ libre. Alors, elle tenta le coup. Elle vit en la bourse pleine d'Irys posée sur la table de la cuisine un moyen rapide et pas trop difficile de se faire de l'argent. Pas même besoin d'aller revendre l'objet du larcin, c'était déjà de l'argent ! Elle en prit quelques pièces pour ne pas que cela se voie trop vite et les mit dans les poches de sa jupe.
Elle quitta ensuite la maison avec sa famille, sans rien laisser paraître. Pourtant, intérieurement, elle jubilait. La poussée d'adrénaline avait été forte, mais ce n'était pas la crainte d'être découverte qui faisait trembler légèrement ses mains... c'était l'excitation. Annabeth ne fut jamais rongée par les remords, elle trouvait que c'était parfaitement normal d'être payé pour un travail, même si ce n'était pas le sien directement. Ces quelques Irys dans les poches, elle attendit patiemment qu'ils rejoignent une autre cité pour parcourir les marchés et dépenser cet argent volé. Elle opta pour une sucrerie et cela lui fit un bien fou. Ce n'était qu'une confiserie à bas prix, quelque chose que beaucoup de personnes pouvaient goûter... mais pour elle, c'était la première fois et elle y prit immédiatement goût.

Par la suite, elle multiplia ses larcins dans les différentes maisons et roulettes dans lesquelles ils se rendaient. Elle amassa plusieurs objets de valeur et quelques richesses. Elle les revendait dès qu'elle le pouvait et profiter d'une petite bourse d'Irys bien remplie, toujours prudemment camouflée sous les multiples tissus de ses vêtements. Mais alors que sa petite fortune personnelle grandissait doucement, ses relations avec sa famille se détérioraient. Annabeth ne comprenait et ne supportait plus l'altruisme désintéressé de sa famille, pas plus que de devoir les suivre partout à un rythme qu'elle ne décidait pas. Elle en avait marre de tout ça. Alors, quand elle fut en âge de se débrouiller seule, elle planifia son départ. Elle avait de quoi vivre un petit moment, des affaires héritées de ses voyages et de sa famille...

Elle partit de nuit. Quand tout le monde dormait, elle se leva. C'était en forêt et elle connaissait ces bois par coeur après les avoir tant et tellement traversés. Juste avant de quitter cette famille pour de bon, Annabeth décida de voler le katana blanc de leur dirigeant pour sa propre protection. Au moins, là, il servirait.

Annabeth se débrouilla longtemps grâce à ses petits larcins. Elle avait vendu beaucoup d'effets qu'elle avait dérobés à son ancien groupe de voyage. Aussi surprenant que cela puisse pût paraitre, elle décida de conserver une vie de nomade. Elle dormait là où elle en avait envie et n'avait aucune attache, elle était complètement libre. Quand elle traversait les villes, elle mangeait ce qu'elle volait sur les étales, quand personne ne regardait.
Elle s'était découvert un véritable plaisir à voler les autres. Cela lui permettait de vivre une vie correcte sans trop se fatiguer. Elle ne vivait qu'avec un couchage, quelques vêtements et son katana. L'argent qu'elle se faisait en revendant le fruit de ses larcins lui permettait d'acheter sa nourriture et continuer sur un rythme de vie dénué de toute contrainte. Ca, c'était la vraie vie.

Sauf qu'un jour, on la vit à l'oeuvre. On la prit sur le fait. Toutefois, Annabeth ne le sut pas tout de suite. ce fut après quelques jours passés dans la capitale qu'elle fut approchée par d'autres My'träns, très intéressés par ses talents de voleuse. Ne faisant partie d'aucune guilde, ses services se moyennaient moins cher. Bien sûr, quand on lui demanda de voler quelque chose pour un autre compte que le sien, on ne lui laissa pas la possibilité de refuser. Les épaules alourdies par la menace d'être balancée aux autorités, elle réalisa son premier contrat.

      Elle n'eut pas à se plaindre d'un quelconque incident, elle n'eut pas à tuer même si dans l'absolu ça ne l'aurait pas dérangée. Toutefois, quand elle rapporta les fruits de son larcin à ses commanditaires, ceux-ci avaient visiblement perdu toute envie de la rémunérer et ils s'en prirent à elle. Elle ne sut se défendre, puisque trop longtemps couvée par les siens.
      Elle feignit une perte de connaissance rapide pour qu'on laisse tranquille plus facilement. Acculée au fond d'une ruelle, allongée dans la boue et un goût ferreux dans la bouche, elle se releva quand la menace avait migré vers d'autres rues. Elle se releva rapidement, bien que chancelante, et rouvrit sa main sous ses yeux, dévoilant la petite broche qu'on lui avait demandé de voler.
       C'était elle qui volait, pas l'inverse.
      S'ils avaient été sots au point de ne pas faire attention à l'artefact, c'était leur problème. Elle dissimula l'objet dans son barda de tissus et partit rapidement. Elle se cacha dans la forêt la plus proche, environnement bien plus rassurant, et commença à penser ses blessures en songeant à sa faiblesse de tantôt. Elle réfléchit longuement à comment sa vie couvée l'avait empêchée d'être assez forte pour résister à un pareil affront et bientôt vite, elle prit la résolution de s'endurcir.

      Elle passa quelques jours en forêt, aux aguets, surveillant la petite ville où elle avait été abordée par ces my'träns qui avaient bien dû se rendre compte qu'ils n'avaient plus l'objet qu'ils avaient omis de payer. Puis, elle décida de revenir pour s'instruire. Elle passa de longs après-midi à lire des livres dérobés, parlant d'anatomie. Bien sûr, elle avait quelques connaissances car son groupe s'était toujours attendu à ce qu'elle reprenne un jour le flambeau, mais c'était loin d'être suffisant. À l'époque, elle n'avait pas été intéressée par ces connaissances, elle trouvait cela beaucoup trop barbant à son goût... mais désormais, elle regardait cela d'un oeil nouveau. Toutefois, si elle apprenait les rudiments des arcanes liées à son Architecte, c'était pour suivre l'autre voie qui était ouverte aux mages du soin. Elle ne soignerait pas ses pairs... elle n'aurait pas un rôle d'assistance... oh non... la lumière de sa magie était pour elle seule et elle n'accorderait que la noirceur de son arcane aux autres. Elle prit la ferme résolution de devenir une mage des maladies, tout en convoitant le titre de nécromancienne.
     En plus de la lecture, elle s'entraîna longuement en forêt, n'hésitant pas à affaiblir animaux et plantes, avant de les soigner à nouveau, s'entraînant aux deux arcanes en même temps. Son niveau s'améliora significativement, même si elle n'était toujours pas rodée à l'art du combat. Malgré tout, elle se mit à appréhender ses missions avec davantage d'assurance. Elle reprit des contrats en demandant toujours une caution avant de commencer sa mission et se mit à vivre de cette activité, en toute indépendance.





Dans la vraie vie ?


Quel âge avez-vous ? 23 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? En regardant un top-site au pif, j'ai vu "STEAMPUNK" et "MAGIE", dans ma tête ça a fait "JACKPOT"
La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ? Alors. Fastidieuse à cause du forum et du contexte : non. Fastidieuse à cause de moi qui n'arrive pas à me décider : OUI.
Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? Euuuuh ?
Code du règlement : [Ok par Amisgal]
[/b]


Dernière édition par Annabeth de Mournanges le Mer 5 Sep - 16:47, édité 11 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Ophélia Narcisse
Ophélia Narcisse
Mar 31 Juil - 7:02
Irys : 1569627
Profession : Cible mouvante pour Régisseur
Pérégrins -1 (femme)
Hey Anna ! Bienvenue parmi nous !!! \o/


 x17

Ophélia s'exprime en #9966cc
Voir le profil de l'utilisateur

Arslan Arkhiralt
Arslan Arkhiralt
Mar 31 Juil - 12:11
Irys : 34996
Profession : Dragonnier
Bienvenue officiellement parmi nous !


Voir le profil de l'utilisateur

Ludwig Strauss
Ludwig Strauss
Mar 31 Juil - 13:41
Irys : 1057986
Profession : [Officielle] Propriétaire d'industries de l'armement [Officieusement] Baron du crime
Daënar -2
Bienvenue parmi nous et au plaisir de te lire ^^


 X 8
Voir le profil de l'utilisateur

Gwen Feien
Gwen Feien
Mar 31 Juil - 14:43
Irys : 1726824
Profession : Voleuse
Guilde +1 (femme)
Bienvenue !

Si jamais ça t'intéresse, il y a une guilde des voleurs Wink




x3
Gwen parle en #0033ff
Voir le profil de l'utilisateur

Annabeth de Mournanges
Annabeth de Mournanges
Mar 31 Juil - 14:51
Irys : 9999
Profession : Mercenaire - Voleuse
Bonjour !
Merci à tous pour votre accueil ! ^^

Gwen > Oui, ça m'intéresse, mais je pense que je ferai en sorte de l'intégrer durant ma progression RP, si les moeurs de la guilde et d'Ann' correspondent ! Merci en tout cas !
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
Luka Toen
Mer 1 Aoû - 0:14
Irys : 594730
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Guilde +2 (femme)
Bienvenuuue officiellement sur le forum Anna' ! =D
J'espère que l'aventure te plaira !


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500

Voir le profil de l'utilisateur

Gwen Feien
Gwen Feien
Mer 1 Aoû - 17:54
Irys : 1726824
Profession : Voleuse
Guilde +1 (femme)
Ok xD

Dans un cas comme dans l'autre nos persos auront l'occasion de se croiser




x3
Gwen parle en #0033ff
Voir le profil de l'utilisateur

Annabeth de Mournanges
Annabeth de Mournanges
Mer 1 Aoû - 22:43
Irys : 9999
Profession : Mercenaire - Voleuse
Luka > Merci encore ! ^^

Gwen : Ce sera avec grand plaisir !
Voir le profil de l'utilisateur

Jameson Reef
Jameson Reef
Jeu 2 Aoû - 13:43
Irys : 44995
Profession : Peintre.
Daënar +1
Salut, bon courage pour la fiche
Voir le profil de l'utilisateur

Annabeth de Mournanges
Annabeth de Mournanges
Ven 3 Aoû - 17:03
Irys : 9999
Profession : Mercenaire - Voleuse
Merci beaucoup !


Dernière édition par Annabeth de Mournanges le Dim 5 Aoû - 21:35, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Zora Viz'Herei
Zora Viz'Herei
Sam 4 Aoû - 9:25
Irys : 2086439
Profession : Nécromancienne (en formation)
My'trän -3
Coucou ici et bienvenue "officiellement" parmi nous! \o/

En espérant que tu te plaises parmi nous! **




Zora s'exprime en: #8FBC8F (darkseagreen)

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Möchlog
Möchlog
Sam 8 Sep - 12:03
Irys : 244952
Administrateur
Bonjour, Annabeth ! On s'est croisés plusieurs fois, mais je te souhaite tout de même encore une fois la bienvenue parmi nous. Et oui, je modère enfin ta fiche ! Je t'avais dit que je m'y mettrai au plus vite.

Toutefois, malheureusement elle n'est pas encore vraiment conforme à une validation. Il y a plusieurs détails à étoffer ou à modifier avant. Le premier, c'est simplement une indication. Tu dis que ta demoiselle aimerait trouver une seconde lame pour occuper sa deuxième main... Vu son gabarit, elle ne fera pas la fière avec deux épées, déjà que c'est une mauvaise idée en soi de combattre de cette manière. Voilà, c'était juste une petite précision, mais qui me semblait importante pour l'avenir !

Ensuite, au sujet des pouvoirs d'Annabeth, j'aimerai que tu précises ses "sphères d'influence". Sa spécialité. D'accord, elle affaiblie, mais comment ? Elle affaibli le système immunitaire ? Elle retire des forces, tout simplement, pour que sa cible s'écroule ? Elle se concentre sur quelques points, genre les jambes/pattes ? Il faut le préciser tout ça, parce qu'en cas de confrontation avec un autre joueur ce sera plus pratique pour lui de savoir à l'avance à quelle sauce il va être mangé, et plus fairplay aussi.

Enfin, il y a le problème du look d'Annabeth. D'abord les cheveux. On a des My'träns aux cheveux teints, Tiha Ludost par exemple, mais vu qu'à My'trä c'est beaucoup plus difficile d'accès elle a développé la manière dont elle se teignait les cheveux. Parce que le problème c'est que les pointes violettes ça peut très difficilement être naturel. Donc il faudra développer un minimum tout ça dans le physique. Ensuite, les vêtements. Là, pareil, on est assez ouverts sur les tenues, mais si tu as des vêtements très atypiques et carrément rares sur My'trä, comme c'est le cas pour ceux d'Annabeth, il te faudra expliquer comment elle les a obtenus, et surtout garder en tête -dans ta fiche et dans tes futurs RPs- que les gens n'ont pas duuuu tout l'habitude de voir ce genre de vêtements. Annabeth vient d'un milieu très pauvre et est à My'trä, donc c'est possible d'avoir la tenue que tu as décrite, mais il ne faut pas sous-entendre qu'elle est parfaitement ordinaire et trouvable à chaque coin de rue.

Voilà ! C'est tout ce que j'avais à dire ! N'ai pas peur devant la longueur du message, au final ce ne sont que des précisions et les modifications à faire sont légères.

Aller, bon courage à toi et je te dis à très vite !


Une question, une requête, une tasse de café ? Envoyez-moi un MP ! Je suis à votre disposition.
Möchlog
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé