Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !




 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Fiches en cours
Page 1 sur 1


 Eyline Daen

Eyline Daen
Eyline Daen
Mar 31 Juil - 22:03
Irys : 10001
Eyline Daen



Passeport


Nom : Daen
Prénom : Eyline
Surnom : Eyle
Sexe : Féminin
Âge : 16 ans
Métier : Entre vol et petits contrats légaux
Communauté : Daënastre – Ünellia
Lieu de naissance : Alexandria



Aptitudes & possessions

  • Armes et habiletés : Indiquez les armes que votre personnage porte habituellement sur lui ainsi que ses compétences quotidiennes. N'hésitez pas à consulter les technologies débloquées grâce au deux premiers paliers de votre réputation.
  • Familiers/montures : /
  • Autres possessions : /




Profil psychologique
Née dans les bas-fonds d'Alenxandria là où la vermine côtoie le désespoir et le malheur, Eyline aurait dû rapidement apprendre à courber l'échine et survivre. Pourtant, ses proches ont su préserver une certaine joie et une capacité à rêver dans l'esprit de la jeune femme. Seize années de vie dans le difficile quartier des versos ne l'ont pas encore brisé et elle ne perd pas espoir de pouvoir réaliser un jour ses rêves.

Sympathique et bienveillante, la jeune fille est un petit soleil dans les ténèbres. Toujours souriante, elle a rapidement su se faire apprécier de la majorité des habitants de son quartier. Quant aux autres, ceux constituant un potentiel danger, elle a appris à les éviter avec ruse et intelligence. Facile d'accès, elle aime discuter bien qu'une part de méfiance octroyée par son éducation reste ancrée en elle. Malgré la dureté de sa vie, elle tente simplement de s'en sortir avec le sourire.

Sans doute doit-elle cela à son père qui malgré une forte rancoeur envers les dirigeants d'Alenxandria a su lui montrer la beauté qui pouvait se cacher dans un lieu aussi sombre que le quartier des versos. En effet, elle retire du temps passé avec lui une passion pour la mécanique et l'ingénierie en général. Il n'est pas rare de la voir passer de longs moments à imaginer et fabriquer des mécanismes basiques. Elle est fascinée par les aéronefs ainsi que les planeurs ; voler, voilà une chose qu'elle aimerait réaliser dans sa vie.

Ayant toujours vécu loin du ciel, la jeune fille a une envie irrépressible d'air pur et de grand espace. Sa plus grande aspiration est de partir à la découverte du monde. Malheureusement, il ne suffit pas pour cela de partir à l'aventure seulement armée de son couteau. Être aventureux, sans devenir suicidaire, cela a un coût et la jeune fille n'a pas de quoi l'assumer. Alors, elle se contente de rêver pour le moment, tentant de réunir la somme nécessaire à un voyage et cherchant à chaque instant des opportunités de découvrir le monde.

Pourtant, à côté de ce rêve d'aventure, Eyline reste ancré dans la réalité : celle de sa famille. En effet, bien loin de vouloir renier ces derniers, elle les aime profondément et veut faire son possible afin de les aider eux aussi à obtenir un meilleur avenir. C'est donc dans un conflit permanent entre son aspiration d'aventure et sa loyauté envers ses parents qu'Eyline évolue.

Ce conflit n'est pas le seul à secouer son esprit encore jeune. En effet, très travailleur, et ne rechignant pas à la tâche la jeune fille est un atout pour ceux qui l'emploi. Malheureusement, les salaires sont bas et les discours de son père sur l'exploitation résonnent encore dans son esprit. À côté de cela, une voie plus facile s'offre à elle : celle du vol pour lequel elle se montre plutôt douée. Il devient alors plus aisé de gagner de l'argent et d'embrasser ses rêves. Le choix semble vite fait dans ces conditions. Cependant, Eyline n'a pas encore complètement franchi le pas et hésite encore à le faire.

En effet, elle n'est pas foncièrement malhonnête et dispose d'assez de morale pour se rendre compte que le vol est moralement mauvais. Cependant, pour justifier cette voie, des idées commencent à traverser l'esprit de la jeune fille : voler à quelqu'un qui n'a pas réellement besoin de cet argent, ce n'est pas vraiment voler puisque celui-ci ne lui manquera pas ? D'autant plus que d'une certaine manière, lorsque l'on s'attaque aux riches patrons, on récupère une part de ceux qu'eux même ont volés en exploitant les ouvriers ? Quoiqu'alambiquer ce discours fait doucement son chemin dans l'esprit de la jeune fille qui semble de plus en plus attirée vers ce vol éthique.

Eyline est donc une jeune femme dont le caractère demande encore à être forgé. Amicale et encore légèrement naïve, elle a pourtant su tirer son épingle du jeu afin de survivre dans un monde de brute. Elle a encore beaucoup de choses à apprendre du monde et de la vie en général. Pour le moment, elle suit encore l'avis préconçu que lui ont servi ses proches, mais de plus en plus elle ressent le besoin de se forger sa propre vision du monde dans lequel elle évolue et dont elle ne connait pour ainsi dire rien.



PhysiologieIl serait bien présomptueux de qualifier Eyline de reine de beauté. Si la jeune femme possède un certain charme, celui-ci est sans aucun doute masqué par ses origines. Comment en effet porter une magnifique chevelure resplendissante quand le manque de soleil et la malnutrition sont votre quotidien ? Comment afficher une manucure de rêve quand vos mains passent la majeure partie à travailler dans la crasse ? Comment conserver une peau de porcelaine quand vous luttez pour votre vie ? Vous l'aurez compris bien loin d'être magnifique, Eyline est somme toute plutôt banale. Cela ne la dérange cependant pas. Si dans le plan des astraux la beauté peut être un atout, ici bas, ce n'est pas le cas. Il est préférable de ne pas attirer les regards et de se fondre dans le décor morne des canalisations.

Dotée d'une longue tignasse châtain foncé, elle n'a jamais voulu opter pour une chevelure courte pourtant bien plus pratique et discrète. Sans doute cela s'explique-t-il par le rituel de sa mère lui brossant chaque soir les cheveux. Ainsi, elle garde cette chevelure sèche et cassante. Le plus souvent, pour simple raison de praticité elle les attache en une queue de cheval ou un chignon bâclé. Le quartier des versos n'est pas un endroit où l'apparence compte réellement et dès lors Line n'y a jamais prêté attention, choisissant la praticité.

Ce côté pratique se retrouve dans les vêtements de la demoiselle. Pas question ici de longue robe à froufrou ou de corsets trop serrés. Elle opte la majorité du temps pour un simple pantalon et une chemise de tissu ainsi qu'une bonne paire de bottes. Inutile encore une fois de mettre ses formes en valeur. Le simple but de se vêtir est de se protéger de la crasse ambiante, elle limite donc son style vestimentaire à cela. De plus, la jeune fille venant d'un milieu pauvre elle ne possède pas de quoi changer sa garde de robe régulièrement. Ainsi, cette dernière est constituée de pièces usagées, trouées et ternes, qu'elle a souvent rafistolées grossièrement ici et là.

Ces bouts de tissu servent à cacher un corps. Un corps à la peau blanchâtre, il ne s'agit cependant pas ici du blanc nacré et délicat d'un astral n'ayant jamais travaillé en extérieur. C'est un blanc terne, celui de l'ouvrier qui ne voit que trop peu le soleil et dont la santé est incertaine. Un blanc cadavérique, celui qui dérange et qui signe les origines d'Eyline. Pour le reste, la jeune femme est plutôt petite ce qui lui permet d'accéder à de nombreux endroits inaccessibles des autres. Plutôt fine, elle arrive à manger suffisamment pour disposer d'un corps relativement tonique et musclé. En dehors de cela, il n'y a pas de superflus, comme si un choix avait été fait entre lui offrir une musculature suffisante à la survie ou des fioritures agréables à l’œil. Ainsi, la jeune femme dispose de peu de signes révélant son appartenance au sexe féminin : ses hanches ne sont absolument pas développées et sa poitrine quoi que présente reste loin des standards appréciés par la gent masculine.

Pourtant, dans toute cette banalité insignifiante Eyline possède deux attributs qui lorsqu'on l'observe suffisamment la font sortir du lot. Ainsi, il arrive parfois qu'elle les attire ses regards. Après tout, si son physique ne diffère pas réellement de celui des habitants du quartier, son comportement est tout autre. Loin d'être abattue et emplie de tristesse comme la majorité de ses voisins elle respire une étrange envie de vivre qui est palpable rien qu'à l'observer. Ses épaules ne sont pas voûtées et ses gestes ne sont pas marqués par la lassitude d'une vie de labeur sans récompense. Encore jeune et pleine de rêve, son visage plutôt insipide s'illumine quand elle sourit.

De plus, ses yeux d'un vert gris sont emplis d'intelligence et d'une étincelle d'enthousiasme qui ne semble jamais s'éteindre. Il suffit ainsi de s'attarder quelques instants sur son regard pour comprendre que la jeune fille ne se laissera pas mourir dans le trou qui l'a vu naître et qu'elle aspire à beaucoup plus que cela. La seule question qui reste en suspens est de savoir comment elle s'y prendra pour s'élever là ou tant sont tombés.



Biographie

ÉCRIVEZ ICI L'HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE (315 mots minimum)





Dans la vraie vie ?


Quel âge avez-vous ? 26 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? En me baladant de partenariat en parternariat
La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ? /
Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? /
Code du règlement : [Ok par Amisgal]


Dernière édition par Eyline Daen le Ven 3 Aoû - 18:03, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
Luka Toen
Mer 1 Aoû - 0:16
Irys : 594730
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Guilde +2 (femme)
Mohoho, tu pars donc sur une voleuse daënar.

La bienvenue officielle sur Irydaë Eyline ! N'hésite pas si tu as des questions ou besoin de quoi que ce soit. I love you


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500

Voir le profil de l'utilisateur

Arslan Arkhiralt
Arslan Arkhiralt
Mer 1 Aoû - 1:54
Irys : 34996
Profession : Dragonnier
La bienvenue à toi o/ Bon courage pour la rédaction de ta fiche et bonne chance pour ta validation Very Happy


Voir le profil de l'utilisateur

Zora Viz'Herei
Zora Viz'Herei
Sam 4 Aoû - 9:23
Irys : 2086439
Profession : Nécromancienne (en formation)
My'trän -3
Bienvenue parmi nous, Eyl'! =D

Sublime avatar, au passage! **




Zora s'exprime en: #8FBC8F (darkseagreen)

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Laurelin
Laurelin
Mar 7 Aoû - 17:32
Irys : 259950
Profession : Vagabond
My'trän +2 ~ Khurmag
Coucou Eyline Very Happy

Bon courage pour ta fiche ! Hâte de te lire ! Very Happy



La folie est une douce façon de vivre.
Une vie légère est une vie sincère.
Il n'est rien de plus agréable qu'une douce folie mêlée d'une vie simple et légère.
Chaque spectacle de la vie et de la nature n'en est ainsi que plus beau et plus exaltant.

Laurelin s'exprime comme cela
Laurelin pense de cette manière
Laurelin télépathe comme ceci
Couleur : #00ccff
Voir le profil de l'utilisateur

Jameson Reef
Jameson Reef
Mar 7 Aoû - 22:57
Irys : 44995
Profession : Peintre.
Daënar +1
Salut et courage pour la fiche
Voir le profil de l'utilisateur

Lillith Shaw
Lillith Shaw
Mer 8 Aoû - 12:34
Irys : 239955
Profession : Pirate
Daënar 0
Bienvenue à toi ! pirat




Quand le chaos grondera, que le monde s’effondrera, il n'y à que deux armes qui te sauverons.
La parole et la force. Un bon dirigeant n'est-il finalement pas avant toute chose, un bon orateur ?
La force n'intervient qu'en seconde place, elle n'est à utiliser quand dernier recours.
Car trop en abuser est un signe de faiblesse.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé