Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !




 :: Les terres d'Irydaë :: My'trä :: Zolios
Page 1 sur 1


 Chasseurs chassés ( contrat )

Gwen Feien
avatar
Mar 11 Sep - 23:02
Irys : 1721825
Profession : Voleuse
Guilde +1 (femme)
Mes premiers jours sur cette terre étrangère sont loin d’avoir été fructueux. On peut même dire qu’ils ont été catastrophiques et les rencontres plus que lamentables. Mais bon, la prison doit souvent faire ça. Je suppose. Je n’ai pas vraiment l’habitude d’y séjourner malgré mes activitées. D’ailleurs, si j’ai raison mon nom n’est pas dans leur fichier ou quoique ce soit qui leur sert de trace. À la rigueur, une vague description. Difficile de savoir, je n’ai pas vraiment eu le loisir de rester à Eoril pour vérifier. J’ai préféré prendre le large et accessoirement me dissocier des deux fous furieux avec qui j’ai commencé l’évasion. J’ai voyagé seule dés que j’ai pu. Ici pas de gros bestiaux auxquels ont doit se méfier, ça simplifie les déplacements à pied. Ou à cheval. Je n’en ai pas acheté, évidemment. C’est un investissement que je ne referais pas, j’ai appris ma leçon. Je l’ai juste subtilisé pour lui rendre sa liberté par la suite. Moins de risque et je compte me faire plus d’argent que ce que m’aurait rapporté ce quadrupède.

Bref, je suis dans une autre ville. Moins rigide que l’autre sur ses horaires nocturnes ! Et cette fois, pour éviter tout problème, je me suis attelée à contacter la Guilde sur place. Je vous épargne les moments embarrassants ou je pense avoir trouvé un de ses membres pour ne croiser qu’un regard vide à la vue de mon irys arborant le signe des Danseurs. Je suis arrivée à les contacter, c’est l’essentiel. Puis encore plus intéressant à récupérer une mission d’ici. Vu comme ce sont passés mes jours de loisirs, j’ai fait une crois dessus.

C’est pas du solo comme je préfère habituellement, mais ça a de gros enjeux. J’ai de la chance de pouvoir mettre la main à la patte. Ça fera une occasion de voir des my’trans à l’oeuvre. Enfin, des my’trans de ma profession. Je suis curieuse de voir comment se déroule leur larcin. Si leur pouvoir ajoute un plus. De voir, s’ils ont des choses à m’apprendre. Ça je ne leur dis pas. Ils sont déjà bien assez condescendants comme ça. Surtout ce Ivan. Le petit chef – pas physiquement hein- de notre trio. Comme c’est moi l’étrangère, c’est moi qui est dû donner des infos sur mes capacités et pas inversement. Ça et le fait qu’ils sont plus anciens. Lui comme sa collègue. À peine plus aimable soit dit en passant. Non pas que ça me gêne, je ne suis pas un exemple du genre. J’aurais quand même préféré autre chose qu’un « tait toi et laisse nous gérer la discussion » et « suis le mouvement sans poser de question ». J’ai beau avoir déjà traité avec l’Ordre à Skingrad, ça compte pour du beurre par ici. Du moins, c’est bien l’impression qu’ils font passer ! Et ça me reste quelque peu au travers de la gorge, je ne suis pas une vulgaire débutante.

Voilà la raison pour laquelle je me trouve honteusement reléguée dans le couloir avec ce que je suppose , être le larbin du côté des assassins. Les responsables sont en train de discuter en petit comité dans la chambre de cette auberge située non loin du port. Une composition de client éclectique, voyou comme plus honnêtes, mais avant tout constituée de nombreux voyageurs. Ils ne nous ont pas dit de partir et au dernier étage, il y a peu de circulation. Le début d’après midi doit également jouer. Nous ne travaillons pas que la nuit !

C’est mon droit légitime de coller l’oreille à la porte. J’hésite. Pas à cause de l’assassine mais presque…

« Qu’est ce que tu comptes faire ? »

Ça m’arrangerait qu’elle parte pour que je puisse tranquillement écouter ce qu’ils racontent. Je ne connais pas trop leurs mœurs chez eux et j’aimerais éviter qu’elle me balance. Quant à son nom, ce n’est qu’un détail..




x3
Gwen parle en #0033ff
Voir le profil de l'utilisateur