Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: Zochlom
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2


 [Terminé] Tous les chemins mènent à Zochlom

Luka Toen
avatar
Jeu 19 Jan - 23:57
Irys : 294862
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Pérégrin 0
Luka attendait la jolie étudiante au tournant. Se démonterait-elle face à la remarque d’Eryn ? Elle n’avait pas foncièrement mis en lumière une faute de sa part, mais cela restait une remarquable leçon de vie pour la réorienter dans le droit chemin. Si Lassa n’avait pas encore les épaules pour se remettre en question sans se décomposer à tout va, alors peut-être n’était-elle pas prête à devenir Troisième Cercle, et donc médecin à part entière… Seule face à son patient, personne ne serait plus en mesure de lui indiquer les justes choix et gestes pour lui sauver la vie ; il était donc primordial qu’elle sache dès à présent réfléchir, s’adapter, et réagir rapidement sans se laisser abattre. L’indépendance et la maturité en somme, deux valeurs qui n’étaient mine de rien pas si aisés à apprendre et posséder !

« Oui, effectivement, vous avez raison, acquiesça Lassa d’une voix timorée. »

Cela ne dura pas cependant, car une fois écoulée la demi-seconde ou une lueur désemparée s’était invitée dans son regard, elle se redressa de toute sa hauteur et eut un mouvement d’épaule caractéristique de la gifle mentale qu’elle se donnait. Très bien, songea Luka, un énigmatique semi-sourire aux lèvres. Très bientôt Eryn serait également sa collègue : il était important qu’elle sache accueillir les remarques des autres médecins en tant que pure professionnelle. Elle n’était plus une gamine que l’on houspillait, mais une adulte que l’on informait d’une opinion.

Elle descendit l’estrade d’un pas plus que motivé, se figea devant la vitrine des ingrédients de première main. Elle parcourut les horizons possibles d’un rapide regard vertical et saisit plusieurs bocaux qu’elle coinça sous ses bras. Luka, pour sa part, vint se placer devant la scène les mains négligemment croisées derrière le dos dans l'attente de cette démonstration. Indifférente à leur présence Lassa démarra les braises sous son matériel d’alchimie, sortit ses ustensiles et s’attaqua à la découpe et à la préparation des ingrédients, toute une kyrielle de plantes de tailles et de formes différentes.

« Expliquez vos faits et gestes s’il-vous-plaît, l’encouragea-t-elle d’un air avenant. Eryn devrait parvenir à vous suivre sans aucun souci mais je crains de ne pas être dans ce cas de figure… »

Et puis, cela prouverait son aptitude à enseigner et décortiquer ses actions. Capacité non négligeable face à des patients belliqueux et angoissés à l’idée de ne pas pouvoir obtenir la parfaite décoction de leurs rêves…

« … Voilà, j’ai fini ! s’exclama Lassa après un certain temps de travail et d’agitation. »

Elle recula d’un pas et releva enfin le regard sur ses examinatrices.


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Eryn Caela
avatar
Ven 20 Jan - 11:21
Irys : 239956
Daënar +1






Tous les chemins mènent à Zochlom




Pendant un bref instant, Eryn crut que la demoiselle allait se décomposer sur place après sa remarque, mais elle ne put retenir un sourire de soulagement quand Lassa, après avoir acquiescé d'une voix timide, s'était reprise en main presque aussi sec pour descendre de l'estrade afin de récupérer les ingrédients dont elle aurait besoin. Eryn regarda Luka avec un sourire quand celle-ci demanda :

Expliquez vos faits et gestes s’il-vous-plaît. Eryn devrait parvenir à vous suivre sans aucun souci mais je crains de ne pas être dans ce cas de figure…

Et de fait, la jeune femme, si elle ne montra pas qu'elle avait entendu la consigne, prit bien soin d'expliquer chacun de ses gestes comme elle pourrait les expliquer à un nouveau patient ou à de jeunes étudiants. Décidément, Lassa était pleine de ressources...

Après quelques minutes de préparation intense pour Lassa, celle-ci finit par déclarer :

… Voilà, j’ai fini !

Eryn s'approcha de la préparation et y jeta un oeil avant de lancer :

Pour ce qui est de la consistance, c'est parfait. Cela doit pouvoir s'appliquer comme une sorte de pansement pour apaiser la douleur.

Elle huma la préparation et hocha la tête :

Qui plus est, vous n'êtes pas tombée dans le piège des médicaments efficaces quand ils sont ou sentent mauvais. Le patient doit pouvoir être soigné en douceur, et avec une préparation comme celle-ci, je ne doute pas qu'il appréciera le traitement ! Ceci dit, attention, c'est la dose qui fait le poison, donc veillez bien à préciser que les préparations à base de plantes ne sont à prendre que durant un temps très limité. En tout cas, je suis prête à valider votre candidature, vous irez loin...

© Jawilsia sur Never Utopia
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
avatar
Lun 23 Jan - 15:14
Irys : 294862
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Pérégrin 0
« Félicitations jeune fille. Ce n’est que la moitié du chemin parcouru, mais si vous poursuivez sur cette lancée nul doute que vous décrocherez votre diplôme. »

Lassa s’inclina face à ses deux examinatrices à la manière daënars, ajoutant à ce geste de respect symbolique le brin de bonheur que lui procurait la perspective d’avoir réussi cet entretien.

« Vous pouvez retourner à vos occupations, merci. N’oubliez pas de nettoyer et de ranger votre matériel, vous n’aurez qu’à apporter votre mixture à l’infirmerie pour qu’elle soit ajoutée au stock. »

Luka agrémenta ses propos par trop directifs d’un agréable sourire, soucieuse de montrer que sa façon de parler n’avait d’autre but que de couper court aux simagrées inutiles. Ici, toute potion réussie était une denrée rare. Même dans le cadre d’un exercice, et surtout lorsqu’il était effectué par des mains compétentes, il aurait été bien trop dommage de mettre tout cela à la poubelle. Tant que faire se peut, il fallait alimenter les stocks pour que les patients des Cercles de l’Aube ne manquent jamais de rien.

« Nous enchaînons sur Monsieur Gard ? s’enquit-elle auprès d’Eryn, tout en posant le point final de leurs conclusions au sujet de Lassa. »

Elle jeta un dernier regard aux gribouillages noirs de ses notes et eut un hochement de tête satisfait. Voilà qui devrait suffire à Norwin en terme de synthèse !

« Il doit être dans le bâtiment 3 d’après mes renseignements. Il a été affecté certaines après-midi aux services gérontologiques. J’espère que nous aurons trente secondes pour lui parler au milieu de ses visites médicales… »

Si elle ne se trompait pas, l’individu était un fumeur avéré de pipe. Il ne rechignerait probablement pas à une pause salutaire pour sa dose de tabac quotidienne, et pourquoi pas, répondre aux questions de deux charmantes jeunes femmes ! Emboîtant donc le pas à sa collègue dans les longs couloirs inondés de lumière solaire, Luka tourna vers elle un regard interrogatif :

« Vous vous y connaissez un peu en motricité du corps ? »


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Eryn Caela
avatar
Lun 23 Jan - 23:17
Irys : 239956
Daënar +1






Tous les chemins mènent à Zochlom




Eryn avait un large sourire sur le visage quand Luka confirma la validation de la candidature à son tour, faisant s'incliner Lassa avec bonheur et respect devant ses deux examinatrices avant de s'éclipser avec sa potion en direction de l'infirmerie pour l'y stocker. Les deux femmes profitèrent de l'absence de la demoiselle pour mettre le point final de leurs conclusions ; pas de doute, Lassa irait très loin, et Eryn veillerait comme une louve veille sur son petit tout au long de sa croissance.

Luka lui lança :

Nous enchaînons sur Monsieur Gard ? Il doit être dans le bâtiment 3 d’après mes renseignements. Il a été affecté certaines après-midi aux services gérontologiques. J’espère que nous aurons trente secondes pour lui parler au milieu de ses visites médicales…

Je vous suis, mais attendez juste deux petites secondes s'il vous plaît.

Eryn se dirigea vers le bureau où avait eu lieu l'expérience quelques instants plus tôt, ouvrit un tiroir et trouva deux pommes, dont une qu'elle lança à sa collègue en souriant :

Rassurez-vous, les professeurs qui sont dans cette salle ignorent ce tiroir, du coup il me sert de réserve de pommes quand je suis ici.

Elles marchèrent toutes deux dans le couloir pour se rendre au bâtiment où se trouvait leur dernier examen du jour, et Eryn croqua joyeusement dans sa pomme. Elle se résolut à avaler son morceau quand Luka lui demanda :

Vous vous y connaissez un peu en motricité du corps ?

Disons que je me débrouille, mais je suis loin de maîtriser toute cette histoire aussi bien que l'herboristerie... Et vous ?

© Jawilsia sur Never Utopia
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
avatar
Mer 25 Jan - 18:38
Irys : 294862
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Pérégrin 0
« Oh ! s’exclama-t-elle tout en attrapant la pomme au vol. Rappelez-moi de venir plus souvent vous demander de l’aide, vous êtes pleine de ressources. »

Elle fit tourner le fruit entre ses doigts, un grand sourire aux lèvres. Travailler n’était pas tout, si elles pouvaient s’offrir un petit quatre heures dans cette histoire, elle ne disait pas non… Elle n’avait pas eu non plus l’occasion d’absorber énormément de vitamines ces derniers temps, ses nombreux voyages s’agrémentant de viande séchée quand elle n’avait pas l’énergie de chasser et d’une simple tasse de thé chaude. D’ailleurs, en parlant de thé chaud, que n’aurait-elle pas donné pour profiter d’un court moment au soleil, leurs deux pommes, une tasse de thé, et Eryn à ses côtés ! Elle croqua donc à pleines dents dans le présent qui lui avait été fait, et se promit de fouiller tous les meubles du quartier général à l’avenir. Elle se faisait un défi de chercher toutes les planques de sa consoeur, qu’elle regardait à présent d’un nouveau regard mi méfiant, mi terriblement amusé. Elle savoura le jus sucré qui coula dans sa gorge et la sensation de satiété que cela lui procura valut toutes les heures de labeur du monde.

« Hmm, délicieuse ! D’où viennent-elles ? Nos plantations personnelles ou vous les avez rapportées du Tyorum ? »

Luka prit ensuite le temps de réfléchir à leur grand sujet du moment, levant les yeux en direction du plafond pour observer les circonvolutions des décorations défiler au fur et à mesure de leur paisible marche. Elle fit une nouvelle fois tourner sa pomme entre ses doigts et répondit enfin :

« Déjà beaucoup mieux qu’en herboristerie. Je connais quelques petites choses grâce à mon grand-père. Il souffrait de pas mal de difficultés de déplacement durant les dernières années de sa vie. »

Un vieux Monsieur avec une existence bien remplie. Il était mort sans souffrances particulières, juste en proie aux maux traditionnels de la vieillesse. Malgré la distance les infirmiers n’avaient jamais manqué de la tenir au courant de ses tracas quotidiens au cours de longues missives médicales, agrémentées bien sûr d’une petite note d’humour de son grand-père avec cette façon qu’il avait toujours de faire dans l’autodérision. Elle prit plusieurs autres bouchées de sa pomme, parlant dès que cela lui fut possible :

« Nous nous en sortirons quoi qu’il en soit. Après tout, Gard est déjà un Troisième Cercle donc un adulte parfaitement apte à communiquer. J’espère. »

Et elles ne tarderaient pas à le savoir, car une collègue de leur cible les informa qu’il terminait une visite médicale puis qu’il acceptait de leur céder plusieurs minutes de son temps. Dans cette partie des bâtiments, l’heure n’était plus aux étudiants mais bien aux malades, et plus particulièrement ceux en fin de vie...


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Eryn Caela
avatar
Mer 25 Jan - 20:22
Irys : 239956
Daënar +1






Tous les chemins mènent à Zochlom




Eryn éclata de rire avec malice quand Luka lui demanda :

Hmm, délicieuse ! D’où viennent-elles ? Nos plantations personnelles ou vous les avez rapportées du Tyorum ?

Nos plantations personnelles. Si je les avais emmenées avec moi du Tyorum, elles n'auraient peut-être pas cette fraîcheur...

Luka mit ensuite un petit moment avant de répondre à la question d'Eryn, qui croquait tranquillement dans sa pomme en appréciant le goût sucré du fruit dans son palais :

Déjà beaucoup mieux qu’en herboristerie. Je connais quelques petites choses grâce à mon grand-père. Il souffrait de pas mal de difficultés de déplacement durant les dernières années de sa vie.

Nous nous en sortirons quoi qu’il en soit. Après tout, Gard est déjà un Troisième Cercle donc un adulte parfaitement apte à communiquer. J’espère.


Je vous préviens, s'il s'agit d'un ours, pas de pitié. Le relationnel, c'est très important, répondit Eryn, juste avant qu'une collègue de Gard ne vienne les prévenir qu'il finissait sa visite médicale avant de leur accorder quelques minutes de son temps. L'herboriste adopta une attitude neutre, se doutant que la confrontation avec Gard n'allait pas être de tout repos.

Le jeune homme finit par sortir de la pièce où il se trouvait depuis quelques heures, et se dirigea directement vers les deux femmes à qui il lança :

Bonjour ! Excusez-moi, je suis tout à vous.

Parfait, l'examen allait pouvoir commencer...



© Jawilsia sur Never Utopia
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
avatar
Mar 7 Fév - 22:42
Irys : 294862
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Pérégrin 0
La première impression visuelle qui se dégageait de Jotine Gard était une étrange sensation de politesse mêlée d’une distance volontaire qu’il semblait créer entre lui et les autres. Il était cordial, on ne pouvait lui ôter ce trait de caractère. Bien en tous rapports, correct en société. Tout du moins, tant qu’on ne lui demandait pas une promiscuité plus… Intime dirons-nous. Ainsi faire la bise à autrui ou ne serait-ce qu’échanger une poignée de main était un haut-fait exceptionnel de sa part, des gestes d’ordinaire naturels qu’il n’effectuait qu’une fois l’an. Et encore fallait-il le forcer, le confronter à une situation où il n’avait d’autres choix que de faire acte de présence. Bizarrement, beaucoup disaient qu’il était également très doué dans ce qu’il faisait. La motricité du corps était un problème épineux, une science exacte demandant énormément de rigueur à ses initiés. Peut-être était-ce là toute l’ambivalence de la question… Jotine Gard ne s’adressait pas à la part humaine de ses patients, mais uniquement à la part mécanique de leur corps. C’était vraisemblablement ce qui donnait tant à ses interlocuteurs cette impression dérangeante d’un homme poli, presque gentleman, et tout à la fois misanthrope.

« Que puis-je pour vous ? »

Le ton y était, mais son regard était fuyant et peut-être même un brin récalcitrant. Il fouilla dans l’une des poches de sa blouse et en sortit un long cigare d’assez bonne facture. Il gratta une allumette et fit signe aux deux demoiselles de le devancer dans la petite cour arrière qui ceignait le bâtiment.

« La fumée dérange les patients. S’expliqua-t-il sobrement avec un simple haussement d’épaules. »

Luka acquiesça silencieusement et lui fit signe que cela lui était égal. Tout au plus pourrait-elle bénéficier d’un second bain de soleil inattendu et bienvenu ! Ce qui ressemblait fort à un patio méticuleusement entretenu abritait la plupart du temps le personnel soignant lors de leurs trop rares pauses de jour comme de nuit. Le climat désertique de Zochlom avait au moins cela de bon : même sous un ciel nocturne il y avait peu de chance d’attraper froid.

« Nous sommes ici de la part de Norwin Mererson. Vous avez demandé il y a quelques temps une promotion au rang de Second Cercle. Pourquoi ? »

« J’aime bouger, répondit-il sans s’étonner outre mesure. Je pense que mes aptitudes peuvent être utiles pour d’éventuelles expéditions. »

« Vous savez bien sûr que la vie là-bas n’est pas de tout repos ? »

« J’ai quelques rudiments en maîtrise de poignard. Autrement, je manie couramment le fouet. Oui, le fouet, ajouta-t-il machinalement, probablement habitué à voir réagir son public par une incrédulité amusée. »


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Eryn Caela
avatar
Jeu 9 Fév - 22:22
Irys : 239956
Daënar +1






Tous les chemins mènent à Zochlom




Eryn étudia Gard de la tête aux pieds en silence ; courtois, il faisait cependant preuve d'une certaine réserve, ce qui signifiait qu'à moins d'être très intime avec lui, l'on ne pouvait espérer une embrassade de sa part. Tant mieux, même s'il fallait savoir faire preuve d'un peu moins de réserve de temps en temps, ça ne pouvait pas faire de mal.

Ce fut Luka qui interrogea le médecin, laissant sa collègue continuer à analyser le jeune homme en silence :

Nous sommes ici de la part de Norwin Mererson. Vous avez demandé il y a quelques temps une promotion au rang de Second Cercle. Pourquoi ?

J’aime bouger. Je pense que mes aptitudes peuvent être utiles pour d’éventuelles expéditions.

Vous savez bien sûr que la vie là-bas n’est pas de tout repos ?

’ai quelques rudiments en maîtrise de poignard. Autrement, je manie couramment le fouet. Oui, le fouet.

Il avait précisé la dernière phrase comme s'il s'attendait à ce que les deux femmes se lancent un regard à la fois interloqué et amusé ; c'était sans compter Eryn qui, malgré le fait qu'elle puisse être amusée par l'idée, gardait les pieds sur terre et ramena habilement la conversation :

Loin de nous l'idée de vous sous-estimer, mais j'aimerais quand même savoir ce qui vous motive réellement à passer Second Cercle. Mis à part le fait que vous aimez bouger, je pense que ce n'est pas une raison suffisante pour demander une promotion... Est-ce que vous seriez prêt à sacrifier une vie paisible pour aller par monts et par vaux sans oublier votre mission principale ?



© Jawilsia sur Never Utopia
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
avatar
Dim 12 Fév - 14:12
Irys : 294862
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Pérégrin 0
La question d’Eryn eut le mérite de lui tirer un long instant de réflexion. Il aspira une grande goulée de son cigare qu’il recracha sous la forme d’une fine fumée entre ses lèvres plissées, le regard perdu dans l’infinité du ciel au-dessus d’eux. Que cherchait-il ? A mettre en ordre ses pensées ? Il n’avait pas l’air d’être le genre à se soucier de ce qu’il répondait à de probables supérieures hiérarchiques. A moins que cela ne soit susceptible de le projeter dans une situation ennuyeuse qu’il n’avait déjà pas l’énergie de gérer… Jotine Gard était un homme économe et organisé. Il faisait rarement les choses s’il les jugeait inutiles, surtout en matière de relations humaines. Ce qui n’était plus du tout vrai lorsqu’il s’agissait de son art, sa médecine, qu’il effectuait avec une passion incongrue chez un tel personnage.

« Je suis… Quelqu’un qui pèse beaucoup le pour et le contre, préféra-t-il dire pour se définir. Je n’aime pas dépenser de l’énergie inutilement, mais j’apprécie encore moins de ne pas pouvoir renouveler mes connaissances et mes découvertes sur le corps humain. »

Luka retint le sifflement admiratif un brin railleur qui lui titillait les lèvres. C’était la plus longue phrase composée qu’il ait dit jusqu’ici, et cela semblait lui coûter un effort non négligeable. Il devait toutefois avoir rapidement jugé qu’il valait mieux s’exprimer plutôt que de renoncer, dans le cas présent… Les conséquences auraient été d’autant plus ennuyantes qu’un brin de salive dépensé.

« Ce qui m’intéresse, ce sont les cas rares et palpitants où je dois soigner autrui, faire fonctionner mes cellules grises et relever un véritable défi. Ici, les seuls défis présents sont les personnes âgées et leurs conversations. »

Luka haussa un fin sourcil surpris. De l’humour ? Il paraissait avoir prononcé cette dernière phrase avec un sérieux implacable, l’expression de son visage absolument inébranlée et imperméable à toute réaction.

« J’ai pas mal bourlingué quand j’étais jeune, et des situations difficiles, j’en ai affronté pleins. Finalement, c’est peut-être encore ce qui me convient le mieux. Je suis trop placide pour un décor d’hôpital, ça agace mes collègues. Tandis qu’en combat, mon calme d’apparence peut avoir un effet bénéfique. »

Ainsi donc cherchait-il à optimiser ses défauts apparents, afin d’en extraire une certaine force. Ses raisons étaient louables, mais…

« N’avez-vous pas songé qu’ici vos compétences étaient inégalées et vitales pour votre service ? Peu connaissent autant sur le bout des doigts l’infinie complexité de la motricité du corps. En expédition, vous rencontrerez peu de problèmes d’articulations. Tandis qu’ici, les patients abondent et ont un besoin pressant de vos connaissances qu’ils ne pourront obtenir nulle part ailleurs. La guilde doit aussi penser à placer ses soigneurs là où ils sont les plus utiles. »

Il ne prononça mot ni ne changea d’expression, se contentant de hausser vaguement les épaules. S’il n’était pas heureux ici, il perdrait en efficacité, semblait dire sa posture.


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Eryn Caela
avatar
Dim 12 Fév - 14:35
Irys : 239956
Daënar +1






Tous les chemins mènent à Zochlom




La réponse de Gard confirma l'intuition d'Eryn sur la volonté de l'homme à aller au bout des choses :

Je suis… Quelqu’un qui pèse beaucoup le pour et le contre. Je n’aime pas dépenser de l’énergie inutilement, mais j’apprécie encore moins de ne pas pouvoir renouveler mes connaissances et mes découvertes sur le corps humain.

Ce qui m’intéresse, ce sont les cas rares et palpitants où je dois soigner autrui, faire fonctionner mes cellules grises et relever un véritable défi. Ici, les seuls défis présents sont les personnes âgées et leurs conversations.

J’ai pas mal bourlingué quand j’étais jeune, et des situations difficiles, j’en ai affronté pleins. Finalement, c’est peut-être encore ce qui me convient le mieux. Je suis trop placide pour un décor d’hôpital, ça agace mes collègues. Tandis qu’en combat, mon calme d’apparence peut avoir un effet bénéfique.


Hum.. Il tentait de se vendre en essayant d'optimiser ses défauts... Bien bien bien. Eryn se tourna vers Luka qui renchérit :

N’avez-vous pas songé qu’ici vos compétences étaient inégalées et vitales pour votre service ? Peu connaissent autant sur le bout des doigts l’infinie complexité de la motricité du corps. En expédition, vous rencontrerez peu de problèmes d’articulations. Tandis qu’ici, les patients abondent et ont un besoin pressant de vos connaissances qu’ils ne pourront obtenir nulle part ailleurs. La guilde doit aussi penser à placer ses soigneurs là où ils sont les plus utiles.

Un bon point souligné par la jeune femme, songea Eryn en regardant Gard qui se contenta de hausser les épaules ; s'il restait ici, il perdrait en efficacité. L'herboriste, les bras toujours croisés, demanda :

Supposons que vous obteniez votre promotion. Avez-vous l'intention de former des apprentis pour qu'ils prennent la relève ?


© Jawilsia sur Never Utopia
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
avatar
Sam 18 Fév - 22:31
Irys : 294862
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Pérégrin 0
Là, la question parut le prendre de court et il demeura un certain moment figé, son cigare à mi-chemin des lèvres, les sourcils légèrement haussés. Des apprentis ? Il n’avait visiblement jamais songé à cela, et la perspective d’avoir un agneau perdu dans les jambes n’était pas très attrayante. Lui qui n’était pas fondamentalement social, et que toutes tâches de cet acabit rebutait car elles lui demandaient trop d’énergie… Pour peu qu’il puisse tomber sur un adolescent énergique posant mille et une questions, son avenir risquait de considérablement se compromettre ! Il tira une longue bouffée, et vint passer sa dextre sur sa nuque d’un air ennuyé :

« Je n’avais pas du tout pensé à ça. Après plusieurs expériences désastreuses au début de ma carrière, on ne m’a plus confié d’apprentis depuis pas mal de temps. »

Luka fit la moue, partagée entre plusieurs points de vue. Par de nombreux aspects Jotine lui évoquait une certaine sympathie. Il n’était pas équipé pour survivre en société, et semblait assumer pleinement cet état de fait vu le peu d’efforts qu’il faisait pour s’intégrer. Sa vie ne devait pas être facile tous les jours… Néanmoins, il avait malgré tout un tempérament délicat. Et en expédition, le moindre détail pouvait se déformer en problème majeur en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire. Qui sait s’il n’allait pas pousser ses coéquipiers à quelques folies extrêmes ? Qui plus est, Luka était vraiment persuadée que son travail jusqu’ici était à privilégier. Que l’on dise ce que l’on voulait de lui, il était performant dans son domaine et s’il n’avait pas encore été viré ou discrètement évincé, c’était uniquement parce que ses capacités étaient inégalées et ses résultats réputés. Beaucoup de personnes âgées pouvaient se targuer d’avoir glané quelques années supplémentaires d’existence grâce à lui.

« … Je vous remercie d’avoir répondu à nos questions. Eryn ? Vous aurez autre chose à lui demander ? »

Pour sa part, elle pensait avoir fait le tour du personnage. Les questions lui manquaient, et mieux encore, elles n’apporteraient pas plus de sens à ce qu’elles savaient déjà. Mieux valait laisser leur confrère à son travail et en débattre de vive-voix toutes les deux, si tant est qu’Eryn jugeait également avoir récupéré suffisamment d’informations.


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Eryn Caela
avatar
Dim 19 Fév - 11:17
Irys : 239956
Daënar +1






Tous les chemins mènent à Zochlom




Quelque chose disait à Eryn que Gard n'avait pas tout anticipé en demandant sa promotion, vu la tête qu'il faisait quand elle lui demanda s'il avait l'intention de prendre des apprentis. Il passa la main droite derrière la nuque, un peu gêné, et répondit :

Je n’avais pas du tout pensé à ça. Après plusieurs expériences désastreuses au début de ma carrière, on ne m’a plus confié d’apprentis depuis pas mal de temps.

Eryn jeta un coup d'oeil à Luka, qui semblait circonspecte à l'idée de lui accorder une quelconque promotion, et elle pensait la même chose. Vouloir se "promener" sans préparer la relève montrait un certain égoïsme qui n'avait pas lieu d'être dans les métiers de la santé. Du moins au sens de l'herboriste.

Luka finit par lancer :

Je vous remercie d’avoir répondu à nos questions. Eryn ? Vous aurez autre chose à lui demander ?

J'en ai également fini. Nous allons en discuter tranquillement, répondit l'herboriste en s'inclinant devant Gard, avant de commencer à s'éloigner avec sa collègue, lui proposant :

Et si nous retournions à l'extérieur pour discuter et faire le point ? Nous ne devrions pas être dérangées en nous promenant dans les jardins...


© Jawilsia sur Never Utopia
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
avatar
Mer 1 Mar - 18:16
Irys : 294862
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Pérégrin 0
Luka suivit sa compagne du moment dans les dédales que composaient les bâtiments alentours. Un petit chemin de terre soigneusement recouvert de quelques dalles de marbre les menait tout droit vers une spacieuse arrière-cour. Le quartier général des Cercles de l’Aube était de toute façon réputé pour son apparence verdoyante et la kyrielle de jardins qui y siégeaient toute l’année ! Il n’était donc pas rare de trouver un autre de ces joyaux entre deux quartiers médicaux, agrémenté de ruisseaux artificiels et de bassins d’eau luxuriants. Ce fut justement dans l’un d’entre eux que les deux jeunes femmes établir domicile, sous le chaleureux soleil de Zochlom. La température était un tantinet moins insupportable que ce midi, l’astre ayant amorcé sa course déclinante quelques heures plus tôt. C’est qu’il commençait à se faire tard, toutes absorbées qu’elles avaient été dans leurs tâches !

« Je dois vous avouer que je suis assez mitigée sur la question… »

Marchant côte à côté, Luka calqua le rythme de son pas sur celui d’Eryn. Elle croisa les mains dans son dos et offrit son visage à la luminosité du ciel. Elle arborait un regard pensif, et pour les plus fins observateurs peut-être une légère nuance de scepticisme.

« Je persiste à penser qu’il ne sera nulle part ailleurs aussi bien qu’ici, directement au Quartier Général, pour aider nos patients. »

Elle ne savait guère trop… Un elle-ne-savait quoi l’empêchait d’être tout à fait rassérénée à l’idée de le livrer en terre inconnue, tout droit dans ce milieu hostile qu’était Ekhlen. Bien sûr, il fallait pouvoir juger de ses compétences en combat –et cela du moins faisait partie du travail de Norwin-, néanmoins son tempérament était suffisamment hors du commun pour constituer un frein en soi.

« Je ne sais vraiment pas, soupira-t-elle. J’ai envie d’écrire un rapport nuancé à Norwin, et de le laisser décider par lui-même. »

Elle releva les yeux sur Eryn, interrogative :

« A moins que vous n’ayez pour votre part un avis très tranché sur la question ? »


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Eryn Caela
avatar
Jeu 2 Mar - 21:20
Irys : 239956
Daënar +1






Tous les chemins mènent à Zochlom




Alors qu'elles marchaient tranquillement, sous le soleil qui avait commencé quelques heures plus tôt sa course descendante dans le ciel, Eryn profita de la chaleur des rayons solaires. Pendant un bref instant, elle eut l'impression que tout s'était arrêté autour d'elle, tellement son environnement respirait le calme et la volupté.

La voix de Luka la ramena sur terre :

Je dois vous avouer que je suis assez mitigée sur la question… Je persiste à penser qu’il ne sera nulle part ailleurs aussi bien qu’ici, directement au Quartier Général, pour aider nos patients.

Eryn posa son regard vert sur sa collègue, ayant une idée de ce qu'elle allait annoncer par la suite. Elle fut légèrement surprise quand elle proposa :

Je ne sais vraiment pas. J’ai envie d’écrire un rapport nuancé à Norwin, et de le laisser décider par lui-même. A moins que vous n’ayez pour votre part un avis très tranché sur la question ?

De fait, mon avis est tranché. S'il refuse de prendre des apprentis pour les former à son art, celui-ci se perdra et ce sera dommage pour les Cercles. Peut-être, dans le rapport, pourrions-nous préciser que s'il veut vraiment sa mutation, qu'il forme des apprentis, sinon hors de question qu'il se promène dans la nature, susceptible de mourir plus rapidement que s'il restait ici.

La jeune femme avait soutenu le regard de Luka en répondant à sa question, laissant transparaître une certaine fermeté dans son regard ; la transmission des savoirs était quelque chose à ne jamais négliger, à son sens, et Gard se devait de respecter cela s'il comptait évoluer dans sa carrière.


© Jawilsia sur Never Utopia
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
avatar
Sam 11 Mar - 16:18
Irys : 294862
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Pérégrin 0
Luka comprenait tout à fait la démarche logique de sa consœur. Si elle-même n’accordait qu’une importance toute relative à la formation des apprentis, elle en comprenait du moins l’importance capitale. Surtout dès que cela touchait des compétences particulières et plus spécifiques telle que la spécialité qu’avait justement choisie Jotine Gard. Elle fit quelques pas supplémentaires aux côtés d’Eryn, pensive. Malgré toutes ces craintes, elle ne considérait pas également juste le fait d’enfermer un médecin dans un espace réduit qu’il désirait de toutes façons quitter. Tel qu’il l’avait si bien sous-entendu lui-même, un homme qui n’est pas heureux dans sa tâche sera infiniment moins performant, ce qui serait une terrible perte pour les Cercles de l’Aube. Dans le même ordre d’idée, elle ne considérait pas la guilde comme une organisation restrictive avec son propre personnel… Bien sûr, ce genre de situations était typiquement l’exemple parfait d’exception légitime où la hiérarchie se devait d’imposer un tant soit peu d’ordre et de présence, mais elle pressentait qu’il y avait peut-être là une autre solution. Une solution qui permettrait de satisfaire autant la guilde que les envies de Jotine.

« Je crois que j’ai une idée. »

Elle s’immobilisa, un bras sous sa poitrine, pianotant son menton de son autre main libre et l’air de réfléchir intensément à un problème mathématique.

« Ce qu’il veut en réalité, c’est être muté ailleurs non ? Qu’il s’agisse d’une zone dangereuse ou non, sa demande de base consiste à voir d’autres paysages. »

Elle releva les yeux dans le regard d’Eryn, et ses lèvres se fendirent d’un léger sourire :

« Or, il n’y a pas que les expéditions à Ekhlen en dehors du quartier général. Vous en êtes la preuve vivante, puisque vous dédiez votre vie au soin des habitants du Tyorum. »

Parfois la solution la plus simple n’était pas la plus évidente au premier abord.

« Nous pourrions faire un consensus entre ses vœux de promotion et notre avis sur la question. Par exemple en le mutant ailleurs, à My’trän ou Daënar selon son choix et les disponibilités, dans une ville qui aurait grand besoin de ses services. Ainsi il ne perdrait pas son temps à servir de soutien à des guerriers lorsque le plus grand nombre a besoin de ses compétences en soins, tout en voyageant. Nous n’aurions qu’à lui proposer de changer d’affectation tous les quatre à cinq ans… Ünellia, Rathram, Khurmag, Zolios… Il verrait du pays. »


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Eryn Caela
avatar
Sam 11 Mar - 17:26
Irys : 239956
Daënar +1






Tous les chemins mènent à Zochlom




L'herboriste continua d'avancer, pensive, cherchant une solution à ce problème un peu épineux. En effet, malgré son avis tranché, Eryn pouvait parfaitement ressentir la nécessité de bouger, d'aller voir ailleurs... Mais elle ne pouvait décemment le laisser partir sans former quelques apprentis pour prendre la suite. La voix de Luka se fit entendre, sortant l'herboriste de ses pensées :

Je crois que j’ai une idée.

Il y eut un petit instant de flottement, durant lequel Eryn put voir que sa collègue prenait une position pensive, un bras croisé sur la poitrine, l'autre main posée sous le menton, et explicitait son idée :

Ce qu’il veut en réalité, c’est être muté ailleurs non ? Qu’il s’agisse d’une zone dangereuse ou non, sa demande de base consiste à voir d’autres paysages.

Or, il n’y a pas que les expéditions à Ekhlen en dehors du quartier général. Vous en êtes la preuve vivante, puisque vous dédiez votre vie au soin des habitants du Tyorum.


L'herboriste haussa un sourcil, en réponse au léger sourire que lui adressa Luka ; là, il fallait avouer qu'elle ne voyait pas spécialement où elle voulait en venir. Fort heureusement, la jeune femme eut sa réponse :

Nous pourrions faire un consensus entre ses vœux de promotion et notre avis sur la question. Par exemple en le mutant ailleurs, à My’trän ou Daënar selon son choix et les disponibilités, dans une ville qui aurait grand besoin de ses services. Ainsi il ne perdrait pas son temps à servir de soutien à des guerriers lorsque le plus grand nombre a besoin de ses compétences en soins, tout en voyageant. Nous n’aurions qu’à lui proposer de changer d’affectation tous les quatre à cinq ans… Ünellia, Rathram, Khurmag, Zolios… Il verrait du pays.

Ah, je vois où vous voulez en venir. Ma foi, c'est une bonne idée, mais je reste persuadée qu'il doit former des apprentis, soupira Eryn en croisant les bras. Son art est trop précieux pour qu'il tombe dans l'oubli... Mais à part ce point, je suis totalement d'accord avec cette idée. Nous pourrions voir avec le chef avec la clause de l'apprentissage ?

© Jawilsia sur Never Utopia
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
avatar
Sam 11 Mar - 17:59
Irys : 294862
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Pérégrin 0
« Très exactement ! »

Luka leva un doigt pour accentuer son propos, hochant la tête de concert avec l’assertion d’Eryn.

« Cela pourrait faire partie du consensus. Nous acceptons sa demande de mutation, mais à la condition qu’il forme un apprenti dans les cinq prochaines années. Ainsi, on lui laisse un peu de temps pour qu’il se fasse à l’idée, et trouve le partenaire de vie idéal. Après tout, les bons apprentis ne courent pas également les rues. »

Elle avisa un banc en marbre blanc à quelques mètres de leur étonnant duo, et se dirigea vers sa surface plane. Elle y installa ainsi son calepin de notes et tâcha de mettre au propre leurs conclusions ainsi que l’évaluation complexe de Jotine Gard.

« Bien sûr, la décision finale reviendra encore une fois à Norwin. Mais au moins nous lui donnons toute une kyrielle d’éléments de base sur lesquels il pourra s’appuyer… Je doute qu’il ait une infinité de temps pour s’occuper d’affaires de ce genre. »

Il ne ferait pas appel à l’aide de ses subalternes autrement. Intérieurement, Luka nota également de faire mention de la présence salutaire d’Eryn : sans elle, ces deux petites missions ne seraient certainement pas allées assez vite, ni avec la même dextérité. Luka aurait été bien en peine de préjuger des compétences de Lassa Manvin !

« Si vous voulez demander une augmentation à Norwin, je crois que ce sera le moment de le faire, blagua-t-elle gentiment tout en posant le point final de sa synthèse. Ou même toute autre type de demande. »

Eryn était-elle pleinement heureuse au Tyorum ? Luka n’aurait su le dire, elle ne connaissait pas assez sa consœur pour connaître les méandres de son existence. Néanmoins, elle tenait à lui faire comprendre que son aide avait été précieuse et qu’elle serait justement appréciée par la guilde. Au contraire de Luka, personne ne l’avait obligée à participer… Elle avait simplement accepté la demande polie de son double aux cheveux flammes, et cela seul révélait un grand cœur et du zèle au travail.

« Je ne vous ai d’ailleurs pas encore remercié pour aujourd’hui. »

Luka se releva donc et courba légèrement la nuque, preuve irréfutable de son respect.

« S’il y a quoi que ce soit à l’avenir que je puisse faire pour vous rendre la pareille, n’hésitez pas ! Entre médecins, nous devons nous serrer les coudes. »


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Eryn Caela
avatar
Sam 11 Mar - 18:40
Irys : 239956
Daënar +1






Tous les chemins mènent à Zochlom




Eryn sourit plus largement quand Luka accepta son idée :

Cela pourrait faire partie du consensus. Nous acceptons sa demande de mutation, mais à la condition qu’il forme un apprenti dans les cinq prochaines années. Ainsi, on lui laisse un peu de temps pour qu’il se fasse à l’idée, et trouve le partenaire de vie idéal. Après tout, les bons apprentis ne courent pas également les rues.

L'herboriste hocha la tête et suivit sa collègue, qui s'installa sur un banc avant de sortir un calepin et un crayon pour mettre à peu près au propre les conclusions tirées de leur entrevue avec Gard. Eryn resta silencieuse, se contentant de hocher de nouveau la tête, quand Luka reprit :

Bien sûr, la décision finale reviendra encore une fois à Norwin. Mais au moins nous lui donnons toute une kyrielle d’éléments de base sur lesquels il pourra s’appuyer… Je doute qu’il ait une infinité de temps pour s’occuper d’affaires de ce genre.

Certes, songea Eryn, Norwin avait sûrement beaucoup de choses à faire, mais elle était toujours ravie de rendre service, qu'on lui demande son avis ou non. Elle sourit quand Luka lui lança :

Si vous voulez demander une augmentation à Norwin, je crois que ce sera le moment de le faire. Ou même toute autre type de demande.

Ne vous en faites pas pour moi, ma situation me suffit amplement, mais si l'on m'offre une petite augmentation, je l'accepterai sans arrière pensée, répondit l'herboriste, alors que Luka se redressait et finissait en inclinant légèrement la nuque :

Je ne vous ai d’ailleurs pas encore remercié pour aujourd’hui. S’il y a quoi que ce soit à l’avenir que je puisse faire pour vous rendre la pareille, n’hésitez pas ! Entre médecins, nous devons nous serrer les coudes.

Je vous remercie pour votre proposition, répondit Eryn en lui prenant les mains en souriant, ne vous en faites pas. Quand j'aurai besoin de vous, je vous appellerai, n'ayez crainte. J'ai été ravie de vous aider, et je vous retourne le compliment. Bon, allons-nous rester là à nous enraciner, ou allons-nous faire notre rapport à Norwin ?, conclut-elle avec un sourire malicieux. C'était une journée extrêmement productive à son sens, pourvu que ça puisse continuer...


© Jawilsia sur Never Utopia
Voir le profil de l'utilisateur

Luka Toen
avatar
Mar 14 Mar - 19:01
Irys : 294862
Profession : Historienne et naturaliste à ses heures perdues, médecin officiellement
Pérégrin 0
Luka rit de l’enthousiasme soudain de sa consœur. Elle dégagea ses mains de son étreinte en prenant garde toutefois de le faire avec douceur. Il ne s’agissait pas de créer un fossé entre elle et Eryn, mais simplement de prendre la direction des opérations jusqu’aux hautes strates de la guilde. Elles cheminèrent donc sur une bonne partie de l’archipel volante, bien qu’empruntant les raccourcis communs à ceux qui vivaient couramment ici. Le quartier général n’était pas aussi grand qu’une véritable ville, mais son périmètre et ses constructions pouvaient aisément s’apparenter à un village. C’est qu’il en fallait de l’espace pour traiter des malades venus des quatre coins du monde dans l’espoir de recevoir des soins de qualité !

Elles se retrouvèrent à longer la falaise, charmant petit chemin qu’un joli muret venait protéger des rafales de vent qui étaient monnaie courante à cette hauteur. Les énormes chaines qui fixaient l’île au sol des mètres plus bas crissaient parfois dans ces aléas climatiques, produisant toute une série de cliquetis métalliques qui raisonnaient longuement contre les façades des bâtiments. A vrai dire, Luka n’avait jamais trouvé cela déplaisant. Cela lui évoquait par moment ces sons d’ambiance, et ces bols que l’on frottait pour en tirer une mélodie délicate et fragile, mais lourde et ample lorsqu’elle se lovait dans la poitrine. Cela, et le chant des criquets faisaient de toutes façons partie intégrante de son enfance : elle ne pouvait décemment pas les détester. Ancienne dragonnière, elle n’avait enfin aucune crainte de la hauteur, et la puissance du vent était toujours une invitée bienvenue.

« La vue est magnifique, attira-t-elle l’attention d’Eryn dans le but de partager ce simple plaisir de la vie. »

En contre-bas commençaient à s’allumer par endroits les lueurs tremblotantes de la ville portuaire, ancre éternelle du quartier général et porte d’entrée de Zochlom. A cette distance, il était impossible de distinguer les silhouettes des badauds, mais elle pouvait presque s’imaginer la fragrance des repas sur le feu, toutes ces odeurs et toutes ces âmes se préparant pour cette nuit d’été éternel… C’était presque un second reflet du miroir qui démarrait, les activités nocturnes constituant une part entière de l’existence de la ville.

Elles atteignirent un élégant parvis, et Luka libéra la place pour inviter sa collègue à entrer la première en toute politesse. A l’intérieur, une secrétaire leva la tête de sa nombreuse paperasse et sourit en reconnaissant les deux rousses nationales de la guilde.

« Mademoiselle Caela, Mademoiselle Toen. Que puis-je faire pour vous ? »

« Madame. Norwin est-il disponible ? J’aurais un dossier à lui remettre, au sujet de deux candidatures. »

« Il vient de s’absenter pour régler un souci dans l’aile nord-ouest. Déposez-moi tout ça ici et je lui transmettrai dès que possible. »

Elle désigna une extension de son comptoir, visiblement destinée au courrier reçu.

« Merci à vous. »

Luka s’exécuta, habituée au fonctionnement de la maison. Norwin leur ferait un retour dès qu’il le pourrait. Le rôle de chef de guilde n’était pas toujours une sinécure…

« Bien, sur ce, je pense que je vais aller rejoindre mes quartiers, expliqua-t-elle à Eryn une fois qu’elle l’eut rejointe dehors. Je ne vais pas tarder à devoir reprendre la route, et il me reste encore une pile de missives à traiter… »

Et un étrange manteau à analyser sous toutes les coutures ! Il était grand temps de s’attaquer à nouveau au courrier qu’elle avait laissé de côté plus tôt dans la matinée. Peut-être effectuerait-elle qui plus est un léger crochet par le réfectoire, mais elle n’arrivait pas encore à se résigner à affronter la foule présente à cette heure dans la salle…

« Merci encore pour votre aide. Passez une excellente soirée, nous nous recroiserons peut-être avant nos départs respectifs si Möchlog le veut bien ! »

Elle lui serra chaleureusement la main, sa dextre délicatement posée sur leurs deux mains réunies pour donner un côté un tantinet plus amical à cette empoignade.


Apparence complète de Renkhii
CODE COULEUR = #FFA500
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2