Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !




 :: Les terres d'Irydaë :: My'trä :: Zagash
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2


 Solitude partagée

Bolgokh
Bolgokh
Solitude partagée - Page 2 Empty
Solitude partagée - Page 2 EmptyVen 18 Jan - 14:03
Irys : 504986
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Le membre 'Lavryn & Khardi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 20' : 3

--------------------------------

#2 'Dé 6' : 6
Voir le profil de l'utilisateur

Svenya Nahir
Svenya Nahir
Solitude partagée - Page 2 Empty
Solitude partagée - Page 2 EmptyJeu 31 Jan - 14:03
Irys : 297749
Profession : Mercenaire - assassine de l'Ordre
Guilde +2 (femme)
Difficile d'être aveugle à la douleur qu'elle venait de causer chez celle qu'elle s'était pourtant promis de protéger. Une fois de plus, Svenya maudit cette condition qui la forçait à renoncer à tout contact humain prolongé. Mais elle repoussa bien vite ces pensées, laissant la place à un endurcissement plus froid mais moins douloureux. Le moment était mal choisi pour se laisser aller au sentimentalisme: elle avait un problème plus urgent sur les bras.

Khardan ne se fit pas prier pour prendre le galop, rapide grâce à ses longues jambes. Il sentait bien l'angoisse de sa cavalière et, comme n'importe quel cheval, il l'absorbait et la faisait sienne, si bien que c'était comme si lui aussi sentait la terrible pression annonciatrice de l'arrivée de la persécutrice. Il ne pourrait bien sûr pas prolonger cette pointe de vitesse éternellement, mais pour le moment elle profitait du bref soulagement de la sensation de danger imminent qui l'avait écrasée. Son coeur battait toujours vite, mais cette fois c'était grâce à l'adrénaline qui dissipait toute trace de fatigue.

Maintenant qu'elle avait l'esprit un peu plus clair, il lui fallait un plan d'action. Elle courait à sa perte si elle se contentait de foncer droit devant elle, sans compter qu'elle parviendrait uniquement à épuiser sa monture. Il lui fallait pouvoir se cacher. Il n'y avait pas de grande ville à proximité, mais si elle s'y prenait bien, elle devrait pouvoir atteindre la forêt au pied des Tsagaan Oi. Il serait plus simple de semer son prédateur en terrain couvert.

Enfin, encore fallait-il y arriver dans cette forêt! À peine eut-elle préparé son plan qu'un changement météorologique trop brusque pour être naturel se fit sentir. D'accord, en septembre il arrivait que le temps tourne brusquement, mais il y avait de limites. Khardan aussi avait senti l'arrivée de ce nouveau désagrément, probablement même bien avant sa cavalière, et il allongea encore sa foulée. À ce rythme-là, il s'épuiserait bien trop vite. Convaincue que la créature à ses trousses était à blâmer pour ce nouveau problème, Svenya jeta un coup d'oeil en arrière... et retint par habitude le hoquet de surprise qui lui avait presque échappé. La trombe qui lui fonçait dessus était clairement tout sauf naturelle.

Maudissant les Architecte pour la énième fois, elle infléchit la course de sa monture pour quitter la trajectoire de la redoutable spirale. Elle dut pour cela traverser un des nombreux cours d'eau sillonnant la région et récolta de belles éclaboussures des gerbes soulevées par son géant de cheval. Elle aurait sans doute froid quand le soir tomberait, mais pour le moment, c'était le cadet de ses soucis.

La bonne nouvelle dans tout cela, c'est qu'elle parvint à s'éloigner suffisamment pour que la trombe passe sans causer trop de dégâts. Tout au plus Khardan et elle furent-ils la cible de quelques projectiles soulevés par les violents courants d'air. La mauvaise nouvelle, elle, ne tarda pas à se faire sentir, toujours plus pressante dans l'esprit de l'Anomalie. Elle avait perdu de son avance. Et merde. Sous elle, Khardan soufflait bruyamment, signe qu'elle ne pouvait plus lui demander d'efforts conséquents pendant un moment. Tant pis, son avance actuelle devrait suffire pour le moment. Résignée, elle fit repasser l'étalon à un trot certes plus lent, mais aussi tenable plus longtemps. Histoire de couvrir ses traces, elle dirigea sa monture dans un autre cours d'eau. C'était parti pour une longue course-poursuite qui mettrait à mal leur endurance à tous les deux.

Svenya Nahir a effectué 1 lancé(s) d'un Dé 6 (Image non renseignée.) :
3
Voir le profil de l'utilisateur

Lavryn & Khardi
Lavryn & Khardi
Solitude partagée - Page 2 Empty
Solitude partagée - Page 2 EmptyVen 1 Fév - 17:15
Irys : 159968


Intervention MJ - Traque

La créature des dieux trottine dans le sillage de la tornade. L'herbe, écrasée par les bourrasques, facilite sa progression. Un sourire s'est installés sur le visage de cet enfant. Il n'évoque évidemment pas la joie. Et est dénué de la moindre malice. Mais, couplé au regard nimbé d'une brume bleutée, il accentue quelque peu l'impression d'irréalité qui se dégage de ce petit corps fluet. Tout comme les chants qui continuent de filtrer à travers cette bouche juvénile. D'abord portés par une voix délicate, les voici à présents assombris par un ton rocailleux.

♪ Petite sorcière, tape, tape, tape des mains ♪
♪ Petite sorcière, tape, tape, tape des mains ♪
♪ Petite sorcière, tape, tape, tape des pieds ♪
♪ Petite sorcière, tape, tape, tape des pieds ♪

Et la voici à taper des mains et des pieds comme pour mieux illustrer les propos de sa parole. Et comme si l'urgence que sa proie doit ressentir est étrangère à la chasseuse. Oui, elle prend son temps. Pourquoi ne le prendrait-elle pas? Cette anomalie doit manger, se reposer. Elle, elle n'est plus tributaire des impératifs imposés aux mortels. Elle marche jour et nuit, inlassablement. Si sa cible lui échappe cette fois, tant pis! Les regrets ne l'habitent plus depuis longtemps.

Shaznak attire à nouveau l'intention de sa maîtresse via une ondée mentale. De nouvelles traces de sabots dans l'herbe. L'enfant applaudit avec une grâce toute juvénile. Son sourire s'accentue tellement que la commissure de ses lèvres cède. Elle ne s'en offusque pas. Elle ne le ressent même pas. Ce corps n'est qu'un costume. La Régisseuse adoptera une autre forme lorsque le petit papillon ne sera plus.

♪ Petite sorcière, saute, saute, saute en l'air ♪
♪ Petite sorcière, saute, saute, saute en l'air ♪
♪ Petite sorcière, tourne, tourne, tourne en rond ♪
♪ Petite sorcière, tourne, tourne, tourne en rond ♪

Là encore, ses mouvements s'accordent avec les paroles de la comptine. Ses pieds sales entrent bientôt en contact avec l'eau du ruisseau dans lequel les traces se perdent. La proie est maline. C'est tout à son honneur. Et cela ne rend la traque que plus passionnante encore. Finalement la créature désigne à son gardien la direction dans laquelle le sang de Dalaï se déverse. Une manière bien inutile de lui signifier qu'elle compte désormais sur lui pour ouvrir la marche et, pourquoi pas, profiter de sa vitesse féline pour retenir sa proie?

♪ Petit chat danse, danse, danse ♪
♪ Garde la cadence et danse et danse ♪
♪ Petit chat danse, danse, danse ♪
♪Allez à toi de mettre l'ambiance ♪

Le petit fauve qui n'a rien d'un adorable chaton lâche un feulement assassin puis bondit en avant, utilisant parfois les pierres émergées comme de petits tremplins improvisés. Va-t-il parvenir à rattraper la cible désignée par les dieux? Peu importe, dans le fond...
Meyou:
 
Voir le profil de l'utilisateur

Bolgokh
Bolgokh
Solitude partagée - Page 2 Empty
Solitude partagée - Page 2 EmptyVen 1 Fév - 17:15
Irys : 504986
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Le membre 'Lavryn & Khardi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 6
Voir le profil de l'utilisateur

Svenya Nahir
Svenya Nahir
Solitude partagée - Page 2 Empty
Solitude partagée - Page 2 EmptyVen 8 Fév - 17:10
Irys : 297749
Profession : Mercenaire - assassine de l'Ordre
Guilde +2 (femme)
Si Svenya avait été de ceux qui croient au Destin, elle aurait sans doute vu une certaine ironie à ce qu'elle, une traqueuse d'hommes, se retrouve traquée à son tour. Mais elle n'avait jamais cru à une telle entité équilibrant les vies des mortels. Après tout, s'il y avait une puissance supérieure veillant à un juste sort pour chaque mortel, l'existence même de l'Ordre n'aurait pas lieu d'être. Non, il n'y avait dans sa situation actuelle ni ironie du sort ni justice divine. Seulement cette sensation d'oppression mentale qui grandissait au fur et à mesure que la menace se rapprochait (car oui, elle se rapprochait).

Ravalant tant bien que mal une angoisse plus forte que tout ce qu'elle avait jamais ressenti, elle relâcha consciemment certains muscles pour éviter de souffrir de courbatures plus tard et tenta de se concentrer sur sa respiration. Ca ne fit rien pour ralentir les battements effrénés de son coeur, mais au moins ça lui permit de se concentrer à nouveau sur sa fuite. Sa seule chance serait de semer la créature qui la talonnait, puisqu'elle savait d'instinct que l'affronter serait voué à l'échec.

À défaut d'un relief plus propice à la dissimulation, Svenya ne pouvait compter que sur la distance pour la cacher à sa poursuivante. Le seul avantage du terrain était la présence des nombreux cours d'eau qui sillonnaient la région et dans lesquels elle ne laisserait ni traces ni odeur. Elle resta dans le même ruisseau pendant quelques kilomètres, puis prit un embranchement qui la menait vers le sud, piqua à nouveau vers l'ouest après un kilomètre et parcourut à nouveau quelques kilomètres dans cette direction avant de repiquer vers le sud-ouest. Elle espérait que cela suffirait à désorienter même un court laps de temps la créature, même si elle savait d'expérience que les choses étaient rarement aussi faciles que ça.

Maintenant qu'elle était partie dans cette direction pour un certain temps, elle prêta un peu plus attention à sa monture. Khardan maintenait vaillamment le trot et son souffle, bien qu'un poil rapide, n'était de loin plus aussi laborieux que lorsqu'elle avait été contrainte de réduire l'allure. Tant mieux. Il ne paraissait pas non plus trop gêné par le sol irrégulier et rattrapait de lui-même l'occasionnel dérapage sur un galet glissant. La hantise de la Negiin était qu'il se mette à boiter à cause des conditions assez peu idéales de leur progression, mais heureusement l'étalon était robuste et l'avait déjà prouvé maintes fois. Ses lourds sabots soulevaient des éclaboussures à chaque pas, mais le cours d'eau était assez large pour qu'elles ne la trahissent pas en atteignant la berge. Si elle avait eu une divinité vers qui se tourner, sans doute la shudarga aurait-elle prié pour sa survie. Mais il se trouvait qu'elle avait un léger désaccord avec les seules divinités dont elle ait déjà entendu parler et qu'elle était de toute façon trop fière pour laisser dépendre son sort d'une entité extérieure. Il ne lui restait qu'à serrer les dents et continuer.


HRP:
 

Svenya Nahir a effectué 1 lancé(s) d'un Dé 6 (Image non renseignée.) :
6
Voir le profil de l'utilisateur

Lavryn & Khardi
Lavryn & Khardi
Solitude partagée - Page 2 Empty
Solitude partagée - Page 2 EmptyDim 10 Fév - 1:31
Irys : 159968


Intervention MJ - Traque

Penchée sur un caillou émergeant des flots, l'enfant observe, tête penchée sur le côté, une grenouille aux multiples nuances colorées. Un intérêt réciproque puisque le batracien n'hésite que brièvement avant de sauter dans la paume offerte de la Régisseuse. L'intéressée se redresse lentement en prenant de multiples précautions pour ne pas brusquer l'animal. Puis elle le caresse délicatement du bout de l'index avant de reprendre sa traque.

♪ Ma petite grenouille ♪
♪ Aime les chatouilles ♪
♪ On lui fait des guilis ♪
♪ Elle saute ainsi ♪
♪ Uip uip uip uip ♪

Shaznak, lui, est déjà hors de vue. Elle ne s'inquiète pas pour lui dans la mesure où son destin est déjà écrit. Peut-être qu'il succombera à une adversaire particulièrement coriace! Peut-être aura-t-il l'opportunité de la vaincre et de lui ramener le corps maudit de la proie. Les deux options lui conviennent et aucune d'elle ne lui insuffle un quelconque sentiment de tristesse. Comme bien des choses, la demi-déesse a abandonné nombre de traits qui faisaient autrefois d'elle une humaine.

♪ Ma petite grenouille ♪
♪ Ne fait pas que ça ♪
♪ Quand je lui chante ceci ♪
♪ Elle coasse comme ça ♪
♪ Coah Coah Coah Coah ♪

Le batracien répond à la voix rauque de l'enfant par le contraste de son chant animal. La Régisseuse tourne sur elle-même, imitant une drôle de danse avec la grenouille dans le rôle bien involontaire de cavalier. Un rire aussi froid que les glaces d'Als'lokhyn vient rythmer cette étrange agitation, de même que les gerbes d'eau qui se soulèvent gracieusement au rythme des pas de la traqueuse. Puis, à regret, elle dépose son éphémère compagnon sur le bord de la rivière.

Certains considéreraient la perte de temps que de telles frivolités ont fait perdre à la Régisseuse. Elle, elle n'y songe même pas. Le monde est vaste, certes. Mais pas assez grand pour permettre à la proie de se cacher éternellement. Elle ne peut fuir au-delà des frontières imposées à Irydaë. Comme souvent, tout se résume au temps. Les mois et les années n'incarnent plus rien lorsque l'éternité vous habite.

♪ Les petits poissons dans l'eau ♪
♪ Nagent aussi bien que les gros ♪
♪ Les petits les gros nagent comme il faut ♪
♪ Les gros les petits nagent bien aussi ♪

Les poissons en question semblent vouloir s'agglutiner autours des pieds juvéniles de l'enfant. À défaut, ils se content de nager dans le sillage de ses pas. Une garde d'honneur qui éveille évidemment l'attention de la Régisseuse. Elle hésite. Son regard inexpressif se fixe sur l'horizon et la proie que ce dernier dissimule puis sur le petit banc de créatures aquatiques. Elle finit par s'agenouiller afin de jouer avec eux.

Mais Shaznak, lui, ne chôme guère. Il progresse sur le flanc de la rivière, usant autant de son flair que de sa vision féline pour tenter de focaliser celle que sa maîtresse qualifie de "petit papillon". Son instinct prédateur le pousse naturellement à apprécier cette chasse mais également à en sortir vainqueur. Seulement la cible est rapide. Et sa progression dans les lits des diverses rivières et ruisseaux ne facilitent guère la mission du gardien. D'autant plus qu'il n'est pas relié à la proie comme la Régisseuse qu'il accompagne. Il ne peut compter que sur ses facultés.

Mais il ne remet pas en doute la décision étrange de sa guide et se contente de lui obéir. Il prend même un certain plaisir à se laisser gagner par l'excitation de la traque. Shaznak arrive finalement à un confluent qui multiplie encore les choix qui s'offrent à lui. Il hésite un instant puis décide de remonter l'une des rivières. Le hasard, parfois, fait bien les choses...
Meyou:
 


Dernière édition par Lavryn & Khardi le Dim 10 Fév - 2:11, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Bolgokh
Bolgokh
Solitude partagée - Page 2 Empty
Solitude partagée - Page 2 EmptyDim 10 Fév - 1:31
Irys : 504986
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Le membre 'Lavryn & Khardi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 2
Voir le profil de l'utilisateur

Svenya Nahir
Svenya Nahir
Solitude partagée - Page 2 Empty
Solitude partagée - Page 2 EmptyDim 10 Fév - 20:20
Irys : 297749
Profession : Mercenaire - assassine de l'Ordre
Guilde +2 (femme)
Etait-ce juste une impression, ou la pression qui l'assaillait venait-elle de diminuer? Six ans d'expérience lui avaient appris à ne pas s'estimer tirée hors d'affaire trop vite. Elle ne ralentit donc pas l'allure, pas plus qu'elle ne relâcha sa vigilance. Elle ne repassa au pas que quand l'endurance de sa monture commença à atteindre ses limites et continua à multiplier les bifurcations, tantôt vers le nord, tantôt vers le sud, tout en gardant une direction général ouest-sud-ouest. Dès que Khardan eut récupéré, elle reprit le trot pour creuser à nouveau la distance entre elle et sa poursuivante (distance qui s'était trop réduite durant son ralentissement forcé).

Elle maintint le rythme plusieurs jours, marchant parfois dans le lit de la rivière à côté de Khardan pour soulager son dos, trottant tant qu'elle le pouvait, mangeant à cheval, ne dormant que par tranches d'une demi-heure à la fois. C'était un rythme éprouvant, tant pour elle que pour sa monture, mais un rythme qui avait fait ses preuves par le passé et pourrait bien la sauver une nouvelle fois. Chaque jour qui passait, elle sentait l'aura de la créature à ses trousses diminuer. Elle s'éloignait, et cette prise de conscience lui donna une nouvelle poussée d'énergie, l'espoir prenant le relais de l'angoisse pour lui donner des ailes.

Comme toujours quand sa vie était en jeu, Svenya faisait assez peu attention à la succession des nuits et des jours. Elle aurait donc eu du mal à dire si elle maintint ce rythme effréné pendant quatre, cinq ou six jours. En tout cas, elle finit par atteindre la forêt et s'enfonça dans les fourrés pour s'effondrer, vaincue par la fatigue à qui elle avait tenu tête bien trop longtemps.

* * *

Elle s'attendait presque à réaliser au réveil que sa traqueuse la talonnait à nouveau, mais il n'en fut rien. Oh, elle sentait sa présence toujours trop proche pour pouvoir être vraiment à l'aise, mais au moins le danger s'était-il fait moins immédiat. Elle harnacha à nouveau Khardan, à qui un temps de repos plus conséquent avait aussi profité. Repos qu'il avait bien mérité et qu'il serait plus susceptible d'obtenir à l'avenir: après son dernier coup d'éclat chez les Zagashiens, elle aurait été folle de garder une monture aussi reconnaissable. Elle mit donc le cap vers le sud, faisant marcher sa monture d'un bon pas sans toutefois le pousser comme elle l'avait fait ces derniers jours. Il n'était dans l'intérêt de personne de le faire s'effondrer maintenant.

Elle atteignit son but en milieu de journée: une petite bourgade suhure dont le principal intérêt était de se trouver au bord d'un lac aux eaux très poissonneuses. Mais ce qui intéressait la shudargaa, c'était qu'elle savait qu'elle y trouverait à coup sûr un acheteur pour un cheval de la qualité de Khardan. Elle ne se trompait pas et, après un peu de marchandage obligatoire, elle serra la main de l'acheteur et retira son matériel du dos de l'étalon (sauf le harnachement). Elle était arrivée dans le village à cheval, elle le quitta à pied, son bâton de marche en main. Tout l'intérêt de changer de monture était de brouiller les pistes, après tout. Il ne manquerait plus qu'on puisse facilement découvrir l'apparence du remplaçant de Khardan.

Svenya Nahir a effectué 1 lancé(s) d'un Dé 6 (Image non renseignée.) :
2
Voir le profil de l'utilisateur

Lavryn & Khardi
Lavryn & Khardi
Solitude partagée - Page 2 Empty
Solitude partagée - Page 2 EmptyMar 12 Fév - 12:37
Irys : 159968


Intervention MJ - Traque

Elle sent bien avant de poser son regard brillant d'éternité sur lui. Elle sait bien ce que cela veut dire mais la Régisseuse n'adresse pas le moindre reproche à son gardien. Il a échoué. Elle aussi. Il n'y a pas de coupable ou de victime. Le duo est bien au-dessus de ces considérations propres au mortels. Ce n'est qu'une occasion parmi tant d'autres, ils le savent. Le petit papillon ne pourra pas voltiger indéfiniment. Comment s'offusquer de ce qui ressemble à un échec mais n'est rien de plus qu'un vague contretemps?

La présence de l'anomalie et la direction dans laquelle elle se trouve se fait plus précise dans l'esprit de la gamine. Le signe évident que cette dernière les a suffisamment distancées pour croire, peut-être, à une victoire au simple parfum de sursis. La semi-déesse sait désormais quel cap elle doit suivre pour retrouver cet élément rebelle dans le vaste jardin de la création. Et le soulagement que la créature maudite doit peut-être ressentir n'est rien de plus qu'une illusion qui se volatilisera dans les prochaines semaines, années ou décennies. La fin de l'histoire est déjà écrite même si sa proie a encore le loisir d'écrire les chapitres intermédiaires narrant sa fuite.

♪ Mon petit oiseau ♪
♪ A pris sa volée ♪
♪ Mon petit oiseau ♪
♪ A pris sa volée ♪

La voix est redevenue aussi douce qu'autrefois. Comme si sa tonalité dépendait de la distance s'obstine courageusement à placer entre son existence imméritée et le destin que Möchlog lui a accordé. L'enfant s'arrête à côté du chat et hoche la tête. La nature de leur échange reste confiné au secret des pensées. Le fait est que la Régisseuse s'accorde désormais une denrée dont elle dispose en quantité: elle prend simplement le temps de laver sa peau sale dans l'eau claire de la rivière.

Les plaies de sa joue se referment lentement tandis que la boue et les diverses écorchures de ses pieds s'effacent au profit d'une juvénilité due aux artifices de la magie. La Régisseuse retrouve l'éclat de l'enfance, imitée par un gardien qui se débarrasse lentement de la saleté incrustée dans sa fourrure. D'une manière sensiblement différente puisque il enflamme ses poils un instant pour les purger des amoncellements brunâtres non désirés. Simple et efficace. Comme toujours. Ou presque...

♪ A pris sa ♪
♪ A la volette ♪
♪ A pris sa ♪
♪ A la volette ♪
♪ A pris sa volée ♪

Cette sommaire - mais nécessaire - toilette terminée, la Régisseuse tend son petit index devant elle. Il voltige comme l'aiguille d'une boussole à la recherche du nord. La direction indiquée est assez vague mais déjà plus précise qu'elle le fut pendant ces derniers jours. La demi-déesse ouvre ensuite les bras et son gardien y saute sans la moindre retenue avant d'escalader la chair jusqu'à venir se percher sur les épaules de l'enfant.

La traque continue...
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
Solitude partagée - Page 2 Empty
Solitude partagée - Page 2 Empty

Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2