Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 :: Les terres d'Irydaë :: Au-delà du monde :: Lieux spéciaux
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2


 [Terminé] Phoroth, ville des interdits

Bolgokh
avatar
Mer 29 Mar 2017 - 20:44
Irys : 50028
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Imaginez vous, conscient de votre environnement, vaquant à vos occupations, comme par exemple écrire un livre, ou garder une frontière. Et en un instant tout ce qui vous entoure se retrouve changé, altéré. N’allez pas penser que ce n’est que la couleur de la peinture qui recouvre vos murs, si c’était le cas, personne n’aurait risqué plus qu’un incroyable manque de goût. Non, chacun s’est retrouvé dans un environnement qu’il n’avait ne serait-ce qu’imaginer. Phoroth, la ville des interdits ! Bien sûr, aucun ne connaissait ce nom, et ils ne le connaissent toujours pas, en revanche, ils connaissent à présent l’effervescence d’une ville nocturne. Alors, tout ceci a t-il été réel ? Ou peut-être cela n’a t-il été qu’un rêve extraordinairement extravagant ? Ou peut-être que certains y verraient la source d’amusement d’une quelconque entité supérieure ?

Dans cette ville aux milles lumières, aux vagues musicales et aux flots d’alcool, que s’est-il réellement passé ? Aucun ne devrais me répondre “Une nuit comme les autres”, mis à part les pires débauché de notre (ou de nos) mondes ! Il s’est passé nombre de choses, en cette nuit, les envies ont transcendés les réalités, les voeux les plus secrets ont été entendu, et les paroles, les corps, les esprits ont transpercés leurs prisons pour s’adonner à une soirée, une unique soirée. Pour pousser si loin les limites de l’esprits et du réel, cette soirée aurait dû être légendaire. L’a t-elle été ? J’ose espérer que oui.

Malheureusement la nuit progresse, et bientôt le rideaux tombe sur cette gigantesque pièce de théâtre de laquelle ces esprits vagabonds ont été les acteurs, les comédiens, et même les metteurs en scènes. Est-ce réellement le cas ? Les paroles n’ont-elles été que des répliques ? Le doute reste présent, mais bientôt nos malins acteurs si fier de leur pièce se rendent compte de leur situation, encerclé par la milice d’une ville lumière, chassés pour certains depuis le début de leur aventure, lorsque cette aventure ne s’est pas soldée par le premier alcool consommé.

Bientôt, chacun de nos acteurs se remémorent les événements, les robes, le masque, la poigne forte resserrée, le sensation de vol, puis d’écrasement contre une surface qui cède. Le bruit de verre, les cris, la joie, les rires, et cette puissante odeur d’alcool. Tout cela semble si réel, et pourtant, chacune des actions de nos chers acteurs semblent de moins en moins fluides, comme si l’environnement dont ils étaient si conscient ralentissait. Les bras qui se lèvent ne serons ainsi jamais tendu, le corps d’une sauveuse ne sera jamais caché. Tant de choses inachevée, et pourtant la réalité si fragile d’âmes rêveuses s'éclipse peu à peu pour libérer nos fabuleux acteurs.

Et chacun se réveil ainsi, là même où il s’était laissé emporter vers les coulisses d’un si grand chef d’oeuvre. Les sensations persistantes d’une soyeuse robe, d’un bras lacéré, d’un puissant mal de tête, résultat d’une trop forte consommation d’alcool. Tout cela semblait si réel, et pourtant tout cela ne semblait être qu’un rêve, un merveilleux rêve duquel chacun a été le plus habile et le plus talentueux des joueurs.

Alors, était-ce vrai ? Était-ce réel ? Ou n’était-ce que le fruit d’une pure invention, ou encore l’acte d’une entité particulièrement inspirée ?



Hrp : Nous clôturons avec ce poste l'event cross-RP ! Un grand merci à tous les participants !


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Asmigal, Khugatsaa ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~
Voir le profil de l'utilisateur

Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2