Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: My'trä :: Zagash
Page 1 sur 1


 L'étrange forêt - Chapitre I.1

Kumo Elderich
Kumo Elderich
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty
L'étrange forêt - Chapitre I.1 EmptyMer 20 Fév - 21:38
Irys : 39994
My'trän +1





L'étrange forêt
feat Tom Comswa





"Que l'aventure commence !"

Du moins, c'est ce que je pensais, perché en haut de mon arbre, a tenter de voler un simple petit déjeuner pour moi et Aaron. Deux ou trois fruits, du pain, de la confiture, peut-être quelques affaires pour m'habiller, rien de méchant. Aaron montait la garde et déstabilisait le vendeur en lui faisant les yeux doux et moi, accroché grâce à une corde à un arbre au-dessus de l'étalage de la victime, j'en profitais pour choper quelques trucs. Néanmoins, tout ne s'est jamais vraiment passé comme prévu durant mon aventure... J'avais décidé de passer ma vie à découvrir le monde entier ainsi que ses secrets, mais le soir de mon départ, alors que j'étais plutôt bien partie, un groupe de voleur m'avait volés tout mon argent et la plupart des choses que j'avais emmené avec moi, me faisant donc repartir à zéro... Voulant tout simplement de l'aide de ma famille, j'étais retourné sur mes pas, découvrant qu'eux aussi avait disparu, m'ayant laissé comme je l'avais toujours demandé. À présent, c'était donc à moi d'écrire mon histoire et celle-ci a finalement commencé une petite semaine après cette tragédie, quand j'ai décidé de voler rien qu'une pomme.

"REVIENS ICI TOI!"

J'imagine qu'il est inutile de vous expliquer que rien ne s'est passé comme prévu. Aaron étant dissipé et surtout étourdi à la vue de toute la charcuterie que proposait le vendeur, celui-ci s'est retourné vers moi, me faisant donc repérer, les poches de mon manteau pleines de pommes. Après une brève course poursuite et après m'être surtout prit un autre arbre en pleine tronche, le commerçant, légèrement énervé et surtout prêt à me faire la peau m'attrapa par le col, Aaron suivant derrière, les babines laissant dépasser quelques tranches de viande. Autant dire que j'étais plutôt mal barré...

"Mais tu serais pas ce foutu gamin qui fout le bordel dans tout le village ?! On est civilisé ici alors tu vas nous foutre la paix?!"

"Ehh.. Désolé, vos pommes sont si brillantes et semblent si juteuses, je ne voulais qu'en croquer une ou deux. Aller, je suis sûr qu'on pourrait trouver un arrangement, ne me dénoncez pas et je traîne plus dans le quartier, promis..."


Et c'est précisément grâce à ça que je me suis retrouvé ici, en pleine prairie a tirer une pleine palette de marchandise. Bien évidemment, j'étais bien moins souriant, le soleil tapant sur mon dos et ma tête pendant qu'Aaron faisait bronzette, les babines à l'air.

"Ehhh.. Descend des courgettes et vient m'aider à tirer sac à puces."

"Désolé, humain, les légumes sont frais et ça aide à me détendre."


Clairement, Aaron se foutait de moi. D'un autre côté ça me faisait plaisir de pouvoir communiquer avec lui ces temps-ci. Eropo me manquait beaucoup et mes amis aussi. En plus de ça, de savoir que ce chien qui était littéralement que tout et qu'il se sentait bien m'encourageait à rejoindre ma famille et a avancer dans ces décors de My'trä. Je fixais l'horizon après plusieurs minutes à traîner cette palette au bout de la même corde qui m'avait servie à voler une simple pomme... Après que les autorités du village m'avaient attrapé, je m'étais vu confier une mission si je ne voulais pas me voir bannis du village en question. Je devais donc emmener les fournitures d'un point A à un point B de livraison, dans la gigantesque grande forêt au sud de Kereeh.






Arrivé en gros d'une immense colline, je pouvais observer la forêt devant moi. J'avais passé déjà plus d'une bonne heure à grimper cette même colline pour savourer un spectacle à couper le souffle, presque littéralement. Aaron regardait les oiseaux s'envoler pendant que le soleil éclairait cette descente. Je n'avais qu'une envie, m'y jeter pour glisser en faisant la course avec mon chien, mais je devais faire attention à ces fournitures. Néanmoins, l'air taquin, Aaron avait une toute autre idée. Je le regardais dans les yeux, complètement crevé.

"On va pas faire ça, il faut être réaliste, si jamais on tombe avec la bouffe... Woh, non!"

Sans crier gare, Aaron me bouscula, emportant avec moi la palette qui à présent dévalait la gigantesque colline ! Le bois qui maintenant les provisions, heureusement, suffisamment bien attachées, surfait littéralement sur le parterre de fleurs qui trônait paisiblement depuis facilement des mois. Je sautais rapidement sur la palette, me positionnant derrière Aaron qui semblait aimer la vitesse bien plus que moi. Je fronçais les sourcils, voulant presque l'engueuler d'avoir fait une bêtise aussi grosse, mais malgré tout, je m'amusais. Je perdais le peu de sérieux que j'avais pour rigoler si fort, criant aussi fort que possible, Aaron rejoignant mon cri avec des aboiements. L'aventure avait vraiment commencé ! J'en avais les larmes aux yeux de profiter de ma vie comme je l'entendais à présent. Je tirais sur la corde le plus possible pour soulever l'avant de la palette pour prendre une sorte de tremplin naturel et sauter en l'air, retombant lourdement sur le bas de la colline, celle-ci redevenant de plus en plus plat. Je pensais d'ailleurs pouvoir freiner assez facilement, mais plus je m'approchais de la forêt à toute vitesse et plus l'herbe semblait humide, faisant glisser lentement, mais sûrement la palette.

Aaron et moi passèrent sur notre monture improvisée entre les animaux de la forêt tout aussi choqué que nous d'être encore en vie après cette mésaventure. La lumière commençait d'ailleurs a devenir moindre à chaque secondes, la palette s'enfonçant naturellement dans la forêt jusqu'à taper lourdement contre un gigantesque arbre. Je serrais les dents, légèrement effrayer de m'aventurer dans l'antre d'un nouvel environnement qu'on m'avait toujours déconseillé de visiter, la spécialité de ma famille étant surtout les droits chemins aussi longs qu'ennuyants...






"Hey ? Y a quelqu'un ? J'espère qu'on va pas avoir encore plus d'ennuis et que personne n'a été écrasé sur le trajet."

J'observais alors ce qui ressemblait le plus à une sorte de cerf juste devant nous, caché derrière quelques buissons. J'agitais ma main en l'air pour le saluer, l'air assez fier et enjoué, mais, logiquement, le cerf s'en est allé, effrayé. Je faisais une moue boudeuse, trouvant ce cerf bien mal élevé. Je sautais des provisions, Aaron me suivant pour enfin se dégourdir les pattes. Il semblait aux aguets. Ma famille l'avait si bien éduqué durant toute sa vie qu'il pouvait prévenir d'un danger, ce qui m'arrangeait. J'avais pas envie de tomber sur une sorte d'ours enragé ou un truc du style. Je prenais à présent la carte approximative de la forêt qu'on m'avait confiée. Je devais traîner ce gigantesque "présent" au beau milieu de la forêt pour ce commerçant. Étrangement, je sentais que je m'en étais plutôt bien sortie avec lui, mais au vu de la quantité de fruits et de légumes à apporter, j'imaginais bien que c'était pas vraiment un travail pour n'importe qui ! Ou peut-être juste pour une bonne poire.

Je soupirais, me mettant enfin en route, me sentant plus qu'observer. Plus qu'à espérer de ne pas tomber sur une bestiole ou deux. Je déglutissais, tirant la palette avec bien plus de difficulté que dans la prairie. Tout semblait humide et morbide ici, même si le soleil m'envoyait quelques rayons, comme pour me rassurer et me guider ces bois.


©️ Jawilsia sur Never Utopia



L'étrange forêt - Chapitre I.1 435m10
Voir le profil de l'utilisateur

Tom Comswa
Tom Comswa
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty
L'étrange forêt - Chapitre I.1 EmptyJeu 21 Fév - 2:03
Irys : 124979
Profession : Guérisseur
My'trän +1
Aaaaah, les forêts de Zagash à la frontière de Suhury, Tom n'avait jamais réellement quitté sa région d'origine, il restait dans sa bonne vielle forêt de Suhury. Cette forêt qu'il ne connait que trop bien, cette forêt dans laquelle il habite, s'entraine et passe le plus clair de son temps, loin des regards des autres et surtout… dans le monde dans lequel il s'enferme, loin des vils monstruosités et cruautés qui peuvent que trop souvent intervenir dans ce monde. Il reste seul, comme un ermite dans sa forêt, cohabitant avec la nature. Et pourtant, il aimerait pouvoir trouver une ou plusieurs personnes avec qui faire un bout de route, après tout...qu'est-ce qu'un guérisseur sans personne à soigner ou soutenir ? Hé bien…pas grand chose…

Cela fait maintenant des années qu'il arpente les espaces boisés et plaines de Suhury sans réellement trouver quelqu'un avec qui faire un bout de chemin et quelqu'un avec qui il pourrait se sentir utile mais surtout… pouvoir prendre soin de quelqu'un. Tom étant quelqu'un d'extrêmement doux et tendre, si quelqu'un à le bonheur ou….le malheur, selon les points de vue, de s'attacher à lui, cette même personne risque de se voir chouchouter tout au long de son temps passé avec Tom. Malheureusement peu de personnes s'attachent aux Petit Des Etoiles, c'est l'une des raisons principales pour laquelle il reste seul loin de tout.

Cependant, Tom aura décidé d'aller explorer de nouvelles choses, des nouveaux endroits qu'il pourrait apprendre à connaitre si il décide d'y revenir ou d'y rester. Ainsi pourra t-il peut-être trouver des personnes qui arriveront à l'apprécier ou l'accepter. Nous en revenons donc aux forêts de Zagash, le nouveau territoire que Tom décida d'arpenter à la recherche de quelque chose de nouveau. Bien que cela ne change pas réellement l'ambiance habituelle dans laquelle Tom à l'habitude de trainer, la forêt est différente, les arbres, les buissons, l'herbe, les cailloux, la roche, les animaux, c'est un nouvel endroit qu'il observe attentivement durant sa marche.

Il ne sait pas vrai où il peut tomber mais il a confiance et surtout… pourquoi une menace viendrait le chercher lui, petit guérisseur inoffensif. Alors il avance dans cette forêt attrapant quelques baies au passage dans un buisson délicatement, il prendra également le temps de ramasser quelques plantes et autres spécimens végétaux qui pourrait lui permettre de concocter diverses remèdes ou poison non létal. L'ambiance est assez agréable, les rayons du soleil se frayant un chemin à travers les feuillages et branches d'arbres, une très légère brise venant effleurer le visage du garçon, les diverses crie d'animaux venant se mêler au calme ambiant pour constituer une ambiance vivante et naturelle comme Tom les aime.

L'étrange forêt - Chapitre I.1 Sans-t10

Il arrive finalement au niveau d'une grande étendue d'herbe, vierge, cette partie de la forêt était assez étrange, quelques arbres morts, des feuilles jaunâtre avec le temps sur le sol, une humidité ambiante qui laisserait penser qu'il y a eu de la pluie récemment, cet endroit semble beaucoup plus effrayant et moins vivant, mais cela ne semble pas trop déranger le jeune Tom qui observe les alentours attentivement alors qu'il arrête son regard sur un point bien précis du décor, il penche la tête en plissant les yeux très légèrement alors qu'il vient se gratter la joue droite doucement.

De loin, cela ressemble à un humanoïde poussant quelque chose, accompagné par une créature à quatre pattes, difficile à dire, les rayons du soleil venant de la direction vers laquelle regarde Tom, cela rend un peu plus compliqué l'identification visuelle. Il contournera un arbre, puis suivra cet….Homme, doucement pendant quelques minutes, peut-être deux ou trois avant qu'il ne s'approche un peu plus, accroupi derrière son arbre et d'une discrétion digne d'un petit enfant de la forêt mais bien évidement… Tom a toujours la poisse quand il s'agit de rester discret, il va faire un petit pas sans voir la racine qui sort du sol… Il va se prendre le pied dedans et juste tomber au sol.

- Aaah ! ...

Suite à ce petit cri maladroit, il se retrouve à faire l'étoile par terre sur le ventre à quelques mètres de la personne qu'il observait… Et comme toujours dans ce genre de situation, il prie pour qu'on ne le voit pas… Sa touffe de cheveux noisettes ne se liant pas réellement à l'herbe verte, niveau camouflage on aura déjà vu mieux…


S'exprime comme ça. #00cc00
Voir le profil de l'utilisateur

Kumo Elderich
Kumo Elderich
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty
L'étrange forêt - Chapitre I.1 EmptyJeu 21 Fév - 14:08
Irys : 39994
My'trän +1





L'étrange forêt
feat Tom Comswa





Tout ça commençait à me peser depuis quelque temps. Cette marche avec comme fardeau tout un tas de marchandises délicieuses me faisait regretter le temps où ma famille transportait ça dans d'immenses calèches tirées par mes oncles et tantes pendant que mon grand-oncle remportait d'ores et déjà ses parties d'échec pour passer son tour à la fois prochaine. Malgré tout le mal que mon dos et mes mains supportait, mon esprit à moi était libre. Malgré mon désarroi et ma détresse de ne plus trouver d'un simple regard mon oncle Eropo, mon esprit à moi restait toujours aussi libre. Je prenais une grande inspiration, mon insouciance prenait le dessus plutôt qu'autre chose. Aaron semblait lui aussi si détendu, de simples rayons de lumière réchauffant ses poils ébouriffés de la course précédente. Je me moquais de lui, celui-ci me boudant presque. Malgré tout, je sentais qu'il était heureux, comme moi. 

J'étais si jeune la dernière fois que le monde s'offrait à moi. À peine debout, je m'étais perdu dans des bois ressemblant à ceux-ci. Eropo était mort d'inquiétude et c'est sans doute à partir de ce moment-là qu'il avait compris qu'un jour, je recommencerais sans vraiment revenir... J'espérais au fond de moi qu'il ne soit pas trop fâché de la façon dont je suis parti, mais j'étais sûr d'une chose, c'est qu'il allait bien. Je visualisais déjà dans ma tête mes oncles et tantes le réconforter en lui avouant que c'était sans doute mon destin et qu'il ne fallait qu'il m'en veuille. Je souriais sincèrement, fixant le ciel à travers les feuille des gigantesques arbres. J'allais revenir rapidement une fois de cette livraison achevée. 

Malgré toutes mes pensées aussi profondes soit elles, non-loin de moi, un bruit se faisait entendre. Une énorme pierre était sans doute tombée, mais... toute seule ? 

Aaah ! ... 






Un gémissement s'était fait entendre très distinctement ! Je ne devais pas laisser qui que ce soit ou quoi que ce soit s'approcher de la marchandise ! Même Aaron n'avait pas le droit de goûter à quoi que ce soit. Celui-ci se plaça devant moi, sur la défensive pendant que j'envoyais la lourde corde en l'air, tentant de dégager ma dague de son fourreau, mais entre temps, la corde m'était directement tombé sur la tête. J'agitais alors mon crâne dans tous les sens, le tenant avec mes mains, pleurant presque de douleur. Sur le coup, j'étais presque sonné et j'avais l'air parfaitement ridicule... Mais c'était moi. Mon ancien moi. 

"Ehhhhh! Sortez de votre cachette, sinon je vous embroche en un rien de temps !"

Une menace bien futile... J'agitais ma petite lame aussi efficace qu'un couteau à beurre dans le vide, fermant un œil, frottant ma tête encore endolorie. Je voyais quelques mètres plus loin quelqu'un dans le sol, la face la première. Je distinguais une petite tignasse brune dépasser du sol. Je penchais ma tête sur le côté, ignorant la douleur et étant déjà bien plus intrigué de voir un autre être humain ici. Je rangeais machinalement ma dague dans son fourreau en faisant bien attention de ne pas me la planter en même temps. Aaron redevenait plus calme, m'accompagnant à la rencontre de ce qui semblait être un garçon. Sans doute de mon âge, bien qu'un brin plus âgé ? Je n'ai pas pu trouver à ce moment. Je m'avançais dangereusement vers un inconnu. C'était sans doute un piège. Avec le recul à présent, c'est clairement ce que j'aurais dû me dire, mais non. À cet âge-là, j'aurais pu croire un tyran...

"Eh beh. Belle gamelle l'ami. Rien de cassé ?"

Aaron s'agitait. Il faisait tout le temps ça quand je rencontrais quelqu'un d'amical. Je n'étais pas le seul à être un peu trop naïf à cette époque. J'examinais minutieusement la tenue de cette personne semblant tombé du ciel, du moins c'est ce que cet énorme bruit lourd et vraiment pas discret semblait indiquer. Mes deux yeux bleus clignaient une fois, puis une seconde avant qu'un léger sourire se dessinait naturellement sur mon visage. Je tendais une main à l'inconnu pour l'aider à se relever, prenant la parole pour tenter de le mettre à l'aise.

"Bon, étant donné qu'il n'y a pas mort d'homme, je pourrais peut-être connaître ton prénom. Ohhh ! Tu es peut-être un.. un... Naaaan. J'avais vu ça dans un bouquin. Je crois que c'est un ange ! Ça explique pourquoi t'es tombé de si haut ! T'es une légende?! Énoooorme ! C'est ma première sortie hors de la famille et j'ai découvert une vraie légende ! Je rêve d'en voir une depuis tellement longtemps ! Aussi longtemps que le toutou derrière moi bave des litres ! "


Je montrais avec un signe de la tête Aaron qui s'empressait de cacher la bave qui coulait le long de sa gueule. Il était vexé, mais c'était notre petit jeu à tous les deux de se taquinais. Je rigolais pendant que mon chien retournait monter la garde. Je repassais mon regard bien plus intrigué vers le garçon, l'examinant en tournant lentement autour de lui, griffonnait quelques notes dans un petit carnet que j'avais sortie avant de l'inspecter. Je marmonnais dans mon coin, essayant de comprendre ce qui faisait un "ange" et en quoi il était fait...


©️ Jawilsia sur Never Utopia



L'étrange forêt - Chapitre I.1 435m10
Voir le profil de l'utilisateur

Tom Comswa
Tom Comswa
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty
L'étrange forêt - Chapitre I.1 EmptyJeu 21 Fév - 15:01
Irys : 124979
Profession : Guérisseur
My'trän +1
"Ehhhhh! Sortez de votre cachette, sinon je vous embroche en un rien de temps !"

Il sera resté totalement immobile, la tête dans l'herbe. Cependant, il se posait des questions, les mots sont menaçants mais la façon de le dire rend cela presque totalement mignon… Il ne sait pas vraiment quoi penser ce cela alors dans le doute, il ne bouge pas. Et puis...il a l'habitude de se retrouver dans ce genre de position, c'est un champion pour faire des entrées fracassantes. Il sert une touffe d'herbe entre ses doigts, pensant surement que cela lui permettra de se transformer en pelouse pour être camoufler...malheureusement pour lui ça ne marche pas comme cela.

"Eh beh. Belle gamelle l'ami. Rien de cassé ?"

L'individu s'était approché, et en plus de cela, il essaye d'ouvrir un dialogue. Tom sera resté silencieux… En même temps, le petit bonhomme est allongé dans l'herbe après avoir trébuché, étant de nature très timide et discret, il aura pris quelques instants avant de lever le regard doucement vers ce qui semble être… un garçon de son âge ? Il déglutit alors qu'il se retourne pour se retrouver assis par terre. Et quand Kumo lui tend la main, Tom va observer la main, puis Kumo, puis la main à nouveau avant de rougir totalement et de rentrer la tête dans les épaules. Puis pinçant les lèvres, il viendra attraper la main du garçon pour se relever acceptant l'aide.

"Bon, étant donné qu'il n'y a pas mort d'homme, je pourrais peut-être connaître ton prénom. Ohhh ! Tu es peut-être un.. un... Naaaan. J'avais vu ça dans un bouquin. Je crois que c'est un ange ! Ça explique pourquoi t'es tombé de si haut ! T'es une légende?! Énoooorme ! C'est ma première sortie hors de la famille et j'ai découvert une vraie légende ! Je rêve d'en voir une depuis tellement longtemps ! Aussi longtemps que le toutou derrière moi bave des litres !"

Tom maintenant debout, il vient se frotter un peu les vêtements pour retirer les feuilles, l'herbe et autres choses qui pourrait s'être collé sur lui. Et durant son inspection, Kumo pourra donc s'apercevoir que "l'ange" qui lui fait fasse est un jeune garçon qui semble d'apparence, avoir quatorze ou quinze ans. Du haut de ses un mètre cinquante neuf, de sa touffe de cheveux noisette dans laquelle s'est niché une petite branche ainsi qu'une feuille surement venu se mettre là pendant la chute, de ses yeux noisette également, qui reflète toute la tendresse qui entoure le garçon, ses habits d'une simplicité sans nom ainsi que sa sacoche de laquelle dépasse la tête d'un ours en peluche, il pourra comprendre qu'il fait face à un jeune garçon très enfantin et/ou extrêmement timide dans sa posture et son apparence.

- J-J-je....B-bonjour...j-je s-suis T-Tom...J-je....s-suis gué-guérisseur...

Dit-il de sa voix toute petite et toute douce alors qu'il fait un petit coucou de la main droite à Kumo, avec un sourire timide qui orne son visage. Tom regardera le garçon en face de lui de haut en bas, calmement, l'examinant en clignant des yeux lentement avant de le regarder dans les yeux l'espace d'une seconde et de détourner le regard vers le sol. Venant attraper l'une des oreilles de son nounours dans les mains, avec laquelle il commence à jouer un peu pour essayer d'évacuer le stress et surtout gérer au mieux la situation… pour éviter de partir en courant. Mais surtout….pour avoir le soutien de son compagnon de voyage, même si c'est une peluche, cela n'en reste pas moins la seule personne qui est avec Tom depuis son plus jeune âge.

- Et...et t-toi ?...

Alors qu'il dodeline légèrement de la tête, les pieds joints posant son regard sur le visage de Kumo de temps à autres, histoire de montrer qu'il est toujours là, ouvert à la discussion même si il n'est pas forcément vraiment à l'aise. Pour le coup, Tom n'est pas dans son élément même si cette rencontre est sans hésité l'une des meilleurs qu'il a eu jusqu'à présent. C'est surement la raison qui fait qu'il n'est pas encore parti en courant…


S'exprime comme ça. #00cc00
Voir le profil de l'utilisateur

Kumo Elderich
Kumo Elderich
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty
L'étrange forêt - Chapitre I.1 EmptyJeu 21 Fév - 21:35
Irys : 39994
My'trän +1





L'étrange forêt
feat Tom Comswa





Une fois de bout, le "danger" semblait nettement moins impressionnants. Je fronçais les sourcils en croisant les bras, inspectant une fois de plus le garçon en me posant juste devant lui. Il avait l'air presque intimidé... Ça devait être à cause d'Aaron. Je reprenais un sourire sincère une fois que sa voix se fit entendre.

- J-J-je....B-bonjour...j-je s-suis T-Tom...J-je....s-suis gué-guérisseur...

Tom ? Un guérisseur. Je penchais ma tête sur le côté, observant son regard qui ne faisait que me fuir. J'avais l'air d'un monstre ? Je plissais légèrement les yeux, presque boudeur. Il reprit pendant qu'Aaron vint s'asseoir à côté de moi, observant en bavant le plus possible le nounours que tenait Tom.

- Et...et t-toi ?...

Je passais ma main dans mes cheveux, écartant quelques mèches de mon visage pour y voir un peu plus clair. Un air bien trop pur pour un monde aussi dur que le monde extérieur, des manières quelque peu enfantines en incohérence avec cet environnement et deux billes marron clair en guise de reflet d'âme. Je souriais de nouveau, écartant définitivement toute inquiétude de ma part. Ce garçon était aussi inofenssif que moi avec une poêle à frire. Je posais ma main sur la tête d'Aaron qui semblait content de parler à un autre être humain que moi, reprenant la parole d'un air enjoué.

"Je suis Kumo ! Et lui c'est Aaron ! On est des aventuriers du monde !"

Clairement, c'était légèrement m'avancer avant de nous appeler "aventuriers", mais c'était à mon jeune âge. Un âge où je voulais impressionner tout le monde de part mon statut et mes haut-faits bien que je n'en avais aucun. Je tournais mon regard vers cette peluche semblant venir d'une décennie ou deux. J'attrapais doucement la patte avant de ce petit nounours, me présentant à mon tour à ce petit être inanimé. Quand j'étais petit, j'avais l'intime conviction que toutes nos peluches étaient en vérité vivantes, mais ça, seulement quand nous avions le dos tourné. Aaron respirait bien lui, pourquoi pas une simple peluche et ça, même si ce n'était que dans le cœur des enfants. Visiblement, j'en avais un devant les yeux, un enfant abandonné sans doute. Malgré son statut de guérisseur que je trouvais plutôt impressionnant pour un garçon de notre âge, j'avais bel et bien l'impression qu'il fallait que je l'emmène avec moi jusqu'à la prochaine ville où se trouvait sans doute ses parents.

Je tournais les talons, attrapant la corde de la palette de nourriture pour me préparer au départ.

"Bien, j'imagine que tu t'es perdu ! T'en fais pas, ça m'arrive tout le temps, néanmoins, tu sais, quand on se perd, nos parents s'inquiète. Je sais pas toi, mais mon oncle Eropo, quand je me perds, me fais la morale pendant des heures et des heures sur les dangers d'une forêt, d'une plaine... Ohh ! Tu sais qu'il y a un monstre géant qui rôde la nuit ?! C'est une sorte de gros loup qui vient et qui te mange ! Roaaar!"

J'imitais le grognement d'un loup, faisant un geste feintant la terreur pour mon interlocuteur, Aaron venait à son tour tout casser en aboyant, d'humeur joyeuse. Je gonflais les joues, donnant un léger coup de pied dans une botte de terre, embêté.

"Ça va, on va y aller. Je sais que tu as faim, j'ai faim aussi, tu sais ! Et toi Tom ? Tu veux venir nous rejoindre ? On pourrait retrouver tes parents. Ils doivent pas habiter très loin et ça me permettra de terminer cette livraison."

Je prenais la corde, traînant le traîneau de fourniture pour rejoindre mon nouvel ami. Je pointais légèrement mon poing vers Tom en souriant.

"Alors ? Partant partenaire ?"



©️ Jawilsia sur Never Utopia



L'étrange forêt - Chapitre I.1 435m10
Voir le profil de l'utilisateur

Tom Comswa
Tom Comswa
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty
L'étrange forêt - Chapitre I.1 EmptyJeu 21 Fév - 22:42
Irys : 124979
Profession : Guérisseur
My'trän +1
Tom n'était pas forcément à l'aise, bien qu'on puisse clairement voir que ce malaise semble se tuer avec le temps. Effectivement, l'attitude de Kumo et d'Aaron semblait le mettre en confiance. Et comme beaucoup de personnes, Tom commence à bien aimer le duo qu'il a fasse à lui. Son innocence et son envie de voir un monde meilleur fait qu'il a cette faculté d'apprécier rapidement les personnes qu'il peut croiser et qui ne lui saute pas à la gorge ou qui ne cherche pas à le ligoter. Il aura posé le regard sur le chien qui vient se poster à côté de son compagnon humain, il aura sourit en le regardant puis aura regardé à nouveau le sol.

- Je suis Kumo ! Et lui c'est Aaron ! On est des aventuriers du monde !

Tom pouvait mettre un nom sur les visages du duo en face de lui, qu'il aura regardé alors que le garçon se présente comme étant un aventurier. Son regard examinant attentivement Kumo de haut en bas, lentement, observant les vêtements ainsi que l'équipement de celui-ci, son inspection bien vite arrêté par une action du petit aventurier, celle de venir se présenter à son nounours d'une manière très particulière. Il aura cligné des yeux rapidement en regardant Kumo, la bouche légèrement entre ouverte, un mélange de stupéfaction et de joie mais il refermera vite la bouche en ce reprenant en main. Désormais la posture de Tom se fait beaucoup plus assuré et plus à l'aise, ce que vient de faire Kumo touche Tom, c'est d'ailleurs l'un des meilleurs moyens pour vous retrouver avec un Tom qui vous colle jusqu'à ce que vous décidiez de vous débarrasser de lui.

- Bien, j'imagine que tu t'es perdu ! T'en fais pas, ça m'arrive tout le temps, néanmoins, tu sais, quand on se perd, nos parents s'inquiète. Je sais pas toi, mais mon oncle Eropo, quand je me perds, me fais la morale pendant des heures et des heures sur les dangers d'une forêt, d'une plaine... Ohh ! Tu sais qu'il y a un monstre géant qui rôde la nuit ?! C'est une sorte de gros loup qui vient et qui te mange ! Roaaar!

Il sera resté silencieux en observant le spectacle qui se joue devant lui, il aura lâché un petit rire devant l'interprétation de Kumo. L'histoire en elle même aurait pu lui faire peur mais visiblement le compteur sait comment faire pour rendre une histoire beaucoup moins effrayante. Puis il pincera les lèvres sans dire quoi que ce soit pour le moment, ne voulant pas retarder plus l'aventurier qu'il vient de rencontrer.

- Ça va, on va y aller. Je sais que tu as faim, j'ai faim aussi, tu sais ! Et toi Tom ? Tu veux venir nous rejoindre ? On pourrait retrouver tes parents. Ils doivent pas habiter très loin et ça me permettra de terminer cette livraison.

Il regarde Aaron, puis Kumo, chacun leur tour un peu dans les nuages, c'est vrai. Il réfléchit venant se gratter la joue droite en se mordillant l'intérieur de la joue. Il reste là, sans savoir quoi faire sur l'instant, encore absorbé par ses pensées.

- Alors ? Partant partenaire ?

Tom secoue sa tête doucement alors qu'il pose son regard sur le chien, il s'en approchera pour venir lui faire des petites gratouilles sur le crâne, avec énormément de douceur, en guise de salutations, puis il s'avancera vers Kumo et avant que vous posiez la question, non il ne va pas lui faire la même chose.

- J-je n-ne s-suis p-pas p-perdu. J-J'ai sei-seize ans et...j-j'ai qu-quitté m-ma f-famille p-pour p-partir à...à l'a-l'aventure. M-mes p-parents s-sont...à S-Suhury. A-alors...j-je v-veux b-bien m-me j-joindre à v-vous. Au-aussi long-longtemps qu-que t-tu v-voudras...

Tom est beaucoup plus à l'aise maintenant, un sublime et doux sourire sur le visage, une posture moins tassé sur lui même. Il viendra fouiller dans sa sacoche, sortant des bocaux en verre, contenant diverses choses mais surtout des plantes à première vue, un par un pour en vérifier le contenu, un, deux, trois, quatre, allez savoir combien de bocaux il y a là dedans, mais il finira par hocher de la tête en regardant le contenu de l'un des bocaux, puis il le tendra à Kumo. Le bocal étant coupé en deux compartiments, l'un contenant de la viande séchée et l'autre contenant une sorte de bouilli orange.

- T-tiens...p-pour v-vous...d-de l-la v-viande et...et d-de la p-purée d-de b-baie... V-vous d-devez a-avoir f-faim...


S'exprime comme ça. #00cc00
Voir le profil de l'utilisateur

Kumo Elderich
Kumo Elderich
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty
L'étrange forêt - Chapitre I.1 EmptyVen 22 Fév - 22:38
Irys : 39994
My'trän +1





L'étrange forêt
feat Tom Comswa





Plus le temps passait, plus j'avais l'impression que Tom allait exploser. Il ne pouvait pas sortir un seul mot sans perdre ses moyens. J'hochais les épaules quand tout à coup, le jeune homme devant moi avait décidé de partager quelque chose d'intéressant pour mon estomac et celui d'Aaron surtout. Il tendait quelques secondes plus tard des bocaux avec dedans de vraies merveilles. Je pouvais sentir une sorte de jambon légèrement fumée, conservée dans un emballage en verre qui respirait la campagne. Dans l'autre bocal, se trouvait une gelée orage me rappelant les jours les plus chaud de l'année. J'étais complètement aux anges, l'eau à la bouche, la bave à la gueule pour certains. J'attrapais délicatement les bocaux, manquant même de tout faire tomber sur la tête d'Aaron. J'étais sûr qu'il avait été très heureux comme ça, mais non. J'attrapais une tranche, redonnant des forces à mon chien, dégustant cette délicieuse saveur salée. Rapidement rassasié, je redonnais les bocaux à Tom avant de reprendre mon travail. On avait encore pas mal de trajet à faire avant d'atteindre le centre de la forêt. Des commerçants m'attendaient là-bas à coup sûr et je devais ramener la marchandise intacte.

J'attrapais la corde par-dessus mon épaule, tirant de toutes mes forces malgré des cloques commençant à se former sur mes mains. Je n'avais pas le ventre complètement vide, mais l'idée de pouvoir me retrouver dans une auberge avant la nuit me séduisait bien plus maintenant que j'avais encore en tête la délicate gelée orangée. Je m'élançais alors en trimballant comme je pouvais les provisions. Je tournais la tête vers Tom. Il semblait être un peu plus à l'aise. Naturellement, ne pouvant pas être aussi muet à cette époque, j'engageais la conversation.

"Tu m'as l'air bien terrifié des autres pour avoir quitté ta famille comme ça. Qu'est-ce qu'il s'est passé ?"

Clairement, Tom ne semblait pas vraiment faire le poids pour vivre dans la nature, comme ça, seul. Moi non plus, c'était clair et net, même si l'assurance futile de pouvoir parler aux animaux m'avait entraînée par la suite dans des lieux pas possible. Tom lui semblait fragile, presque effrayé au moins bruit ou même de mes simples faits et gestes. Je baissais la tête, tirant toujours et progressant dans le peu de lumière disponible.

"Quand j'étais petit, mon oncle Eropo disait qu'il existait des gens plutôt méchants et que parfois, ils sont plus proches qu'on ne peut l'imaginer. À cause de ça, j'étais complètement effrayé qu'il me dise bonne nuit. Et quand je me suis aperçu qu'il me donnait de la gelée de fruit, je me suis dit qu'il était pas si méchant. Tes parents étaient méchants avec toi ?"

Je n'étais qu'un gosse. J'étais clairement pas capable de comprendre les tenants et aboutissants de la famille de ce jeune homme, mais au lieu de comprendre, je voulais avant tout le faire parler pour qu'il se sente en sécurité. On avait encore un bout de chemin avant d'aller à Suhury, il me fallait quelques sujets de conversation ! Je n'allais pas rester muet pendant le trajet !


©️ Jawilsia sur Never Utopia



L'étrange forêt - Chapitre I.1 435m10
Voir le profil de l'utilisateur

Tom Comswa
Tom Comswa
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty
L'étrange forêt - Chapitre I.1 EmptyDim 24 Fév - 13:32
Irys : 124979
Profession : Guérisseur
My'trän +1
Le jeune aventurier avait visiblement aimé la nourriture que Tom lui a offert gentiment. Certes, il n'avait rien dit à ce sujet mais le jeune guérisseur ne s'en formalise pas, l'attitude du garçon face à lui sonnait comme un remerciement et puis Tom sait que cela a pu l'aider et lui faire plaisir donc rien que pour ça il est heureux. Il récupérera les bocaux pour les replacer dans sa sacoche délicatement. Il observera ensuite les alentours attentivement, de manière très nostalgique et rêveur. Mais son regard se replace rapidement sur Kumo alors qu'il penche la tête légèrement de côté en voyant ce qu'il est censé transporter. Il fait un léger "o" avec la bouche et des grands yeux, admiratif de la volonté du garçon.

- Tu m'as l'air bien terrifié des autres pour avoir quitté ta famille comme ça. Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Tom le regardera alors sans réellement comprendre, cela fait maintenant quelques temps que le guérisseur a quitté sa famille pour partir à l'aventure et surtout, pour avoir une chance de pouvoir aider des gens, tel est la vision de Tom concernant sa place dans ce monde, il est là pour aider les personnes qui en ont le plus besoin ainsi qu'essayer de redonner le sourire aux personnes tristes. Même si, il n'est pas forcément à l'aise avec les gens, il y a des situations particulières qui font qu'il arrive à mettre sa timidité de côté l'espace d'un instant, comme créer des liens avec certaines personnes ou même si quelqu'un est en grand danger ou inonder d'une grande tristesse, alors dans ses moments là, Tom devient un guérisseur aimant, protecteur et qui apporte son soutien le plus possible et dans la limite de ses capacités. Donc la question du jeune aventurier trotte dans sa tête sans qu'il puisse donner de réponse, cela fait un peu plus d'un an qu'il est parti et il est toujours là.

- Quand j'étais petit, mon oncle Eropo disait qu'il existait des gens plutôt méchants et que parfois, ils sont plus proches qu'on ne peut l'imaginer. À cause de ça, j'étais complètement effrayé qu'il me dise bonne nuit. Et quand je me suis aperçu qu'il me donnait de la gelée de fruit, je me suis dit qu'il était pas si méchant. Tes parents étaient méchants avec toi ?

Le jeune guérisseur à la chevelure noisette clignera des yeux à ces quelques mots, il regardera Kumo alors qu'il se prépare à prendre la parole sans même réfléchir à instant. Après tout, il n'a pas besoin de réfléchir pour répondre à cette interrogation, il en connait déjà la réponse. Et au final, il en profitera aussi pour répondre à la question de Kumo à laquelle il n'avait pas fourni de réponse.

- N-non...p-pas d-du t-tout. I-ils s-sont t-très g-gentils. C'-c'est m-mon p-papa qu-qui m'-m'a ap-appris à...à u-utiliser m-mon d-don. J-je s-suis p-parti p-parce qu-que j-je v-voulais p-partir à....à l'a-l'aventure et p-pour ai-aider l-les g-gens. D'-d'ailleurs s-si t-tu as b-besoin d'-d'aide j-je p-peux t'-t'aider.

Dit-il alors que la sincérité entoure ses paroles, et il le dit sans aucune hésitation. Il observe les provisions puis Kumo. Il pourrait l'aider c'est indéniable, le don que Tom possède, la magie de Möchlog, lui permet de faire des choses très utiles sur les autres, comme agir directement sur les capacités physiques de quelqu'un. Il aurait pu le faire sans demander, mais Tom sait que certaines personnes sont réticentes face à la magie, c'est très rare sur ce côté du monde mais cela existe donc il préfère prendre des précautions et demander si il peut l'aider directement. Et puis pour Tom, un garçon de son âge ne devrait pas trainer cette grosse charge à travers la foret. Donc si il peut aider Kumo à "tricher" il le fera pour le bien de son nouveau compagnon de route.[/b]


S'exprime comme ça. #00cc00
Voir le profil de l'utilisateur

Kumo Elderich
Kumo Elderich
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty
L'étrange forêt - Chapitre I.1 EmptyLun 25 Fév - 9:42
Irys : 39994
My'trän +1





L'étrange forêt
feat Tom Comswa





Ça se confirmait bien, ce garçon semblait totalement paniqué et n'arrêtait pas de bégayer. Ça ne me dérangeait pas vraiment, mais je commençais sincèrement à me sentir un peu de trop dans sa vie. Je n'étais pas vraiment le compagnon idéale pour une aventure, il fallait avouer et j'avais d'ores et déjà posé trop de questions semblait-il. Néanmoins, j'en apprenais un peu plus sur lui.


- N-non...p-pas d-du t-tout. I-ils s-sont t-très g-gentils. C'-c'est m-mon p-papa qu-qui m'-m'a ap-appris à...à u-utiliser m-mon d-don. J-je s-suis p-parti p-parce qu-que j-je v-voulais p-partir à....à l'a-l'aventure et p-pour ai-aider l-les g-gens. D'-d'ailleurs s-si t-tu as b-besoin d'-d'aide j-je p-peux t'-t'aider.


Mes yeux s'écarquillaient, surpris, mais surtout heureux ! Je lâchais la corde d'un seul coup, m'avançant devant lui, fermant les yeux, les bras au vent.

"Transforme-moi en loup-garou-dragon ! Comme ça, on pourra s'envoler où on veut ! Aller, dis moi que tu peux faire ça, je t'en supplie..."

J'allais presque en pleurer de joie. Si seulement ça pouvait être possible, voler au-dessus de ces gigantesques coussins d'air, libre comme n'importe quel nouveau né dans ce monde. Je souriais, pouffant de rire en tapotant la tête de Tom. Rien de tout ça pouvait arriver, j'en avais bien conscience, mais j'avais simplement eu envie de voir sa tête à ma demande. Je l'ébouriffais et je revenais à ma corde, Aaron restant auprès du garçon.

"Je plaisante bien entendu, personne ne pourrait devenir une bête aussi puissante et en garder toute sa tête. D'ailleurs, je doute que les loup-garous existent. Dans tous les cas, moi, je me retrouve dans cette situation un peu par dépit, je dois retrouver ma famille. Mais si un jour, je pars de nouveau à l'aventure, ce sera pour voir toutes ces choses qui peuvent briller, qui peuvent en valoir le coup ou qui peuvent me rendre plus fort."

J'attrapais la corde, recommençant a tirer sur celle-ci comme un dératé, légèrement énervé.

"Quand j'étais tout petit, je me souviens de m'être battu avec un garçon qui avait mon âge. Il disait que de vouloir découvrir le monde était ridicule. Lui préférait en devenir le roi. Une querelle de gosse s'en suivant d'une autre, on s'est battu. Au départ, ce n'était qu'un jeu. J'étais le défenseur du monde et lui était le grand tyran ! On se battait avec des bâtons évidemment et... après un coup mal placé, je partais dans ma tente, un œil presque crevé. Mais tu sais quoi ? Je l'ai aimé cette blessure ! Et puis ça me donnait un avant-goût d'être un pirate !"


Je donnais mon plus grand sourire aux arbres qui nous servait de toit. Je tirais sur la corde, mais j'en étais fier. Cette étape n'était qu'une toute petite tâche sur celles qui m'attendaient et je ne comptais pas abandonner maintenant. Malheureusement, pour tout gâcher comme à mon habitude, je tournais ma tête vers Tom, un regard qui appelait à l'aide de façon ridicule.

"Après.. si tu as une idée pour qu'on aille plus vite et sans le moindre effort, je suis aussi preneur ! Attends, je suis pas l'aventurier ici quand même."

Aaron aboya, faisant part de sa joie. J'aboyais à mon tour comme pour lui répondre et pour jouer. La route n'était plus si longue que ça jusqu'au point de rendez-vous. À peine quelques minutes de marche.


©️ Jawilsia sur Never Utopia



L'étrange forêt - Chapitre I.1 435m10
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty
L'étrange forêt - Chapitre I.1 Empty