Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !
-44%
Le deal à ne pas rater :
Moulinex i-Companion – Robot cuiseur connecté
499.99 € 899.99 €
Voir le deal




 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées
Page 1 sur 1


 Catherine "Kate" Hawkeye

Catherine Hawkeye
Catherine Hawkeye
Catherine "Kate" Hawkeye Empty
Catherine "Kate" Hawkeye EmptyLun 18 Nov - 22:04
Irys : 24996
Daënar +1
Catherine Hawkeye



Passeport


Nom: Hawkeye
Prénom: Catherine
Surnom: Kate
Sexe: F
Âge: 19
Métier: Soldate de 1° classe, franc-tireuse
Communauté: Daënastre – Hinaus
Lieu de naissance : Arkaria



Aptitudes & possessions

  • Armes et habiletés :

    -2 Revolvers à 6 coups de modèle Faucon de l’armée et une dague de combat (pas besoin de fusil c’est Feliwen qui l’a ^^).
    -Vue précise : Kate peut estimer la taille d’un objet qu’elle a en main comme elle peut estimer une distance entre elle et un point tant qu’elle l’a en vue avec une faible marge d’erreur.
    -Présence apaisante : Sa présence rassure ceux qui l’accompagnent par sa joie et son optimisme.
    -Premier soins de fortune : Avec du scotch et de la vodka, elle peut panser une blessure ou faire une attelle avec ce qu’elle trouve.
    -Pistolero : Son agilité et son entraînement lui on permit d'utiliser deux revolvers en même temps (hé hé la classe^^)


  • Familiers/montures : Boki, un petit oiseau farceur brun avec un poitraille blanc et une crête jaune.

  • Autres possessions : Packetage de l’armée Daënastre (pelle, gamelle, rations de combat), uniforme militaire avec un long manteau blanc avec une doublure épaisse, une paire de bottes rembourrées et une plaque en acier au niveau du torse et des épaulières, lunette de franc-tireur, un anémomètre et une boussole gravée en étain.




Profil psychologique Catherine ou "Kate" pour ses amis a toujours été de nature joyeuse depuis sa tendre enfance, elle a toujours voulu aider les autres, et sa bonté d'âme lui valut la sympathie des gens qu'elle rencontre lors de ses périples, que ce soit avec les villageois ou les mineurs à qui elle prodigua quelques soins de fortune ou simplement du réconfort par son sourire.
Énergique et optimiste, elle sait motiver les troupes à l’entraînement comme au combat et à leur redonner du courage et de la détermination dans beaucoup de situations qui ont l'air perdues ou compliquées.
Sociable en tous temps de faite de son origine du grand Est où la chaleur humaine réchauffe les cœurs, elle a la rencontre facile et surtout autour d’un bon verre où elle peut parfois pousser la chansonnette pour mettre l’ambiance et passer une bonne soirée entre amis ou camarades.
Ne se laissant pas marcher sur les pieds, elle n’hésite pas à répondre à toute agression envers elle et surtout celles dirigées vers ses amis, auquel cas elle peut devenir violente verbalement voire physiquement au point d’avoir déjà rendu compte à ses supérieurs pour quelques nez cassés ou épaules déboîtées.

Le côté caché de tout cet optimisme et de joie de vivre est la peur de l'isolement,  d'être rejetée par les autres et de se retrouver seul comme après la mort de ses parents. Depuis leurs disparitions, Kate est terrifiée à l’idée de reperdre des êtres chers à son cœur et fait ce qu’il faut pour les garder en vie, d’où sa volonté de rentrer chez les franc-tireurs pour soutenir son groupe afin de leur éviter de prendre des balles plutôt que de jouer les infirmières à les recoudre.



PhysiologieUne présence rassurante est ce que l’on peut constater chez Kate avant de poser les yeux sur son physique. Au premier coup d’œil on n’imagine pas qu’elle soit soldate dans l’armée, son allure élégante et svelte et ses 1m70 en font plutôt une actrice de cinéma ou un top modèle même si sa démarche un peu lourde rompt la féerie et rappel qu'elle est issu d'une petite bourgade rurale des montagnes.

Cette beauté au naturelle qui a toujours vécu dans la plus grande simplicité loin de la richesse et des paillettes de la bourgeoisie ne se maquille que rarement hormis le camouflage de l’armée qu’elle utilise en mission et ne se permet de mettre des bijoux autour du cou ou du bras qu’à de rares occasions ou elle possède du temps libre pour sortir entre amis. De même, ce n’est qu’une fois en jupe que l’on peut constater toute l'élégance de son corps encore en pleine croissance.

Ses longs cheveux blonds comme les blés, tressés lorsqu’elle porte l’uniforme, dévoilent toutes leurs beautés lorsqu’elle les laisses voleter dans les airs caressés par la brise du vent. Son visage rond et ses traits fins légèrement enfantin du fait de son jeune âge et son teint rose la rendent tout de suite attachante auprès de la gent masculine et des personnes âgées. Ses yeux d'un bleu clair comme le ciel rappelle celui que l'on peut voir dans les montagnes boréliennes d'Hinaus.

Son sourire lorsqu'elle est avec ses amis illumine son visage et réconforte celui qui ose poser les yeux sur elle tel un ange descendu du paradis. Mais Kate ne manque pas de répondant et en cas de bagarre, son corps agile lui permet d'esquiver les coups lourds et lents des brigands voulant s'en prendre à elle ou à ses amis et de balancer une pluie de phalanges avec un regard de braise de tous les enfers pour que les sombres sots qui ont osé lever la main sur elle s'en souviennent pour un long moment, comme dit « méfiez-vous de l'eau qui dort ».

 



Biographie

Catherine Hawkeye est née dans le petit village minier d’Arkaria, son père Trévor et sa mère Rikku étaient heureux de l’arrivée de leur petite princesse, qui dès qu’elle put être par terre voulu déjà courir avant de savoir se tenir debout. Son éducation se fit à la maison, par sa mère qui lui apprit les bases (lire, écrire, compter, tenir une maison), quand elle n’étudie pas, Kate joue dehors avec les autres enfants du village à faire des batailles de boules de neige ou à construire une cabane dans la forêt et s’imaginer des aventures extraordinaires dans des lieux insolites avec des trésors abondants en sucrerie à la clé.

Arrivée à l’adolescence, Kate devint une jolie jeune fille pleine de gentillesse et de bonté, prête à aider son prochain, elle donne volontiers un coup de main à sa mère pour améliorer la dure vie des mineurs du village en usant des pièges et astuces que lui a appris son père lors de leurs nombreuses sorties en pleine nature, ce qui lui permet ainsi de pouvoir ramener 2-3 petits gibiers pour les incorporer dans le ragoût. Elle travaille aussi de temps à autre comme aide infirmière au dispensaire de la carrière pour soigner les petits bobos.

Pendant son temps libre, elle apprécie d’aller se balader en forêt avec ses amis ou faire du patin à glace sur le lac Yoah quand il est gelé. Elle aime aussi prendre un peu d’altitude et admirer la nature autour de son village, or la variété ne manque pas entre les reflets du soleil sur le lac, le mouvement gracieux de la cime des arbres poussé par le vent ou encore l’immensité des montagnes alentour recouvertes d’une neige éternelle. Cela la repose de pouvoir observer dans le silence, assise sur un promontoire les cheveux au vent, tout ce que la nature avait à offrir à ceux qui savait où regarder et qui est invisible aux autres, c’est là qu’elle se promit de partir voyager quand elle serait majeure.

C’est lors de l’une de ses petites escapades qu’elle adopta son petit oiseau « Boki » qu’elle trouva blessé par terre dans le froid de la neige. Elle le ramena vite à la maison pour prendre soin de lui en confectionnant un petit nid chaleureux et tenter de panser ses blessures. Le plus dur fut de le nourrir, car étant très faible il ne put le faire par lui-même et Kate dut préparer une sorte de petite bouillie d’insectes et lui donner la nourriture dans son bec. Après quelques jours, le petit oiseau commença à remarcher et à pouvoir se nourrir seul et au moment où Catherine le remit en liberté pour qu’il puisse prendre son envol, le petit Boki ne s’en alla pas, à la place il se tourna vers elle et comme si un lien s’était créé entre eux ces derniers jours, il voleta pour aller se placer sur l’épaule de Kate pour ne plus se séparer de celle qui lui avait sauvé la vie.

Et le jour décisif vint enfin, alors que Catherine franchie le seuil de sa maison, la scène la prie à la gorge, « surprise !!!! » crièrent tous en cœur sa famille et ses amis, « Joyeux 18e anniversaires, bienvenue dans la cour des grands ma chérie » dirent ses parents. Il ne fut pas un instant de plus pour Kate pour sauter de joie et aller embrasser tout le monde pour les remercier pour cette petite fête improvisée. Un superbe gâteau aux fraises avec  une ganache de chocolat trônait au milieu de la table décorée de bougies prête à être soufflée par la petite fille pleine de vie qui est devenu avec le temps une exploratrice en herbe qui a hâte de découvrir le monde. La journée se poursuivit en parts de gâteau dévorées, jeux d’anniversaire et souvenir d’enfance datant encore d’hier.
Une fois les invités partis, Kate se posa enfin sur une chaise pour souffler au calme après autant d’activités, ses parents en profitèrent pour lui glisser sur la table leur cadeau soigneusement emballé dans une belle petite boîte en bois ciré.
-« Encore un joyeux anniversaire ma princesse, je suis sur que cela te plaira ». Elle ouvrit la somptueuse boite et y découvrit une boussole gravée en étain.
-« C’est un trésor de famille, elle a appartenu à ton arrière grand-père qui parcourut le pays quand il était plus jeune avant de s’installer dans le coin et maintenant elle te revient ».
-« Ohhh !!!, merci papa, merci maman, avec ça je pourrais partir à l‘aventure et explorer de nouvelles contrées ».

Et le lendemain, comme elle se l’était promis du haut de sa montagne, Kate fit son sac et commença son périple par la capitale d’Hinaus, Ankar.
C’est une fois sur place qu’elle planifia le début de son aventure grâce aux nombreux moyens de locomotion qui sont à portée de main. Seul hic, il faut de l’argent et Kate n’en a pas. Mais cela ne va sûrement pas la décourager et même au contraire lui permettre d’acquérir de l’expérience qu’elle ne pourrait jamais vivre dans sa petite bourgade.
Certes elle ne possède pas de diplôme car ayant reçu son éducation par sa mère, son énergie débordante et sa hargne vont lui permettre après quelques heures de recherche, de trouver un petit boulot de serveuse dans un bar.
Ayant la tchat facile, les pourboires ne furent pas trop durs à obtenir mais Catherine dut de temps à autre filer quelques gifles bien appuyées sur des hommes qui abusaient de l’alcool et qui se montraient un peu trop attachants envers elle. Kate fit aussi la rencontre d’un groupe de filles qui passaient du bon temps mais ce qui lui sauta aux yeux était leurs uniformes militaires.
-« Tu es nouvelle ? » lui demanda l’une des soldates.
-« Oui je prends juste ce petit boulot pour gagner un peu d’argent pour partir explorer le pays ».
-« Hé ben, si l’envie te dit d’un taf où tu vois du pays et où tu es nourris logé, l’armée est pour toi, et au vu des gens que tu as mis dehors, je dirais que tu pourrais bien t’y plaire. Passe me voir à l’entrée du régiment si cela t’intéresse ».
-« Je passerais jeter un œil mais je pense pas que je sois faite pour l’armée ».
Le lendemain, Kate prit sa journée et comme la nuit porte conseil, alla revoir la soldate à l’entrée de son régiment. Elle vit que la nuit fut assez courte pour la militaire mais conserva un certain « équilibre », assez pour tenir la garde.
-« J’ai parlé de toi à mon sergent recruteur, tu pourras le trouver au bureau juste à côté. Au pire tu fais juste un petit listing de tes compétences et tu verras si tu es toujours intéressée ».
-« Je suis surtout venu par curiosité mais bon, on va bien voir ».
Kate toqua à la porte et un homme assez costaud lui fit signe d’entrée. Il était grand avec le crâne rasé, une balafre sur sa tempe droite crispa un peu Kate en pensant à ce qu’il a du enduré lors de ses missions. Bien qu’impressionnant, le sergent recruteur mit Kate en confiance et l’enjoigna à s’asseoir afin de discuter de ses compétences et de sa motivation pour intégrer l’armée. Kate lui raconta son histoire, sa jeunesse dans les montagnes entourant Arkaria, la mort de ses parents, ses envies d’explorer le monde. Après un bilan de compétences, le sergent proposa à Kate d’intégrer une compagnie de recrue afin de commencer ses classes et par la suite pouvoir choisir une spécialité. C’est ainsi que Kate commença une nouvelle aventure.

Les premiers temps ne furent pas aisés pour notre petite blonde des montagnes, physiquement elle se place assez bien et arrive même à battre certains garçons, ce qui ne manque pas de créer quelques jalousies de leur part. Elle montre aussi une certaine agilité avec les armes de poing qu’elle manie avec dextérité. Intellectuellement par contre c’est autre chose, n’ayant pas fait de grandes études, Kate a quelques difficultés sur les cours théoriques et a besoin de plus de temps pour apprendre.
La formation avance et vient le moment des choix de spécialité. Bien que ses instructeurs lui aient proposé d’intégrer le corps médical ou celui du secrétariat, Kate choisit contre toute attente la spécialité de franc-tireur. Surpris par ce choix, sa hiérarchie et lui demanda si elle confirmait bien sa décision. Fort de son caractère, Kate campa sur sa position et réaffirma son choix de servir l’arme à la main et non en tant que soutien technique ou médical. Quelques jours passèrent et son commandant de peloton la convoqua dans on bureau. Son chef lui remit un ordre de mutation : « Sur autorisation du commandement, vous avez l’honneur de servir au sein du corps des francs-tireurs de l’armée Daënastre. Vous trouverez ci-joint votre ordre de mutation avec effet immédiat dans votre nouvelle unité. Vous êtes promu au titre « d’observateur » et serez binômé avec le soldat de 1° classe ARCKANGE Feliwen. »

Le temps passe et une amitié sincère naît entre la tireuse et son observatrice, la formation est rude mais elles tinrent bon . Leur duo ne passa pas inaperçu, non dans le fait qu’elles soient des femmes mais plutôt par leurs compétences combinées, ce qui leur permet d’obtenir de très bons résultats lors des entraînements au tir à longue et très longue distance. Finissant très bien classées dans leur promotion, Kate et Féli débutèrent leurs carrières ensemble dans l’armée Daënastre. (sans oublier Boki ^^)





Dans la vraie vie ?


Quel âge avez-vous ? 30 ans
Comment avez-vous découvert le forum? Par Feliwen ^^. 
La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ? Oui,c’est ma première fiche sur un forum RP.
Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? Plus de cookies Very Happy
Code du règlement : [Validé par Momo]


Dernière édition par Catherine Hawkeye le Dim 24 Nov - 23:33, édité 8 fois

Bolgokh
Bolgokh
Catherine "Kate" Hawkeye Empty
Catherine "Kate" Hawkeye EmptyLun 25 Nov - 16:07
Irys : 759949
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Liste des réputations de Catherine
Réputation principale : Hinaus (positive)


Réputation auprès de Daënastre
   
RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Ünellia--------
0/30.000
Le Tyorum--------
0/30.000
Rathram--------
0/30.000
Vereist--------
0/30.000
Hinaus--------
2.501/30.000
Daënastre--------
2.501/150.000


Réputation auprès de My'trä

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Suhury--------
-2.501/30.000
Zagash--------
-2.501/30.000
Zolios--------
-2.501/30.000
Khurmag--------
-2.501/30.000
Kharaal Gazar--------
-2.501/30.000
Nomades d'Amisgal--------
-2.501/30.000
Nomades d'Orshin--------
-2.501/30.000
My'trä--------
-17.501/210.000


Réputations annexes

GROUPES
RÉPUTATIONS
POINTS
Cités-État pérégrines--------
0/30.000
Cercles de l'aube--------
0/30.000
Ordre de la pénitence--------
0/30.000
Les Danseurs du Crépuscule--------
0/30.000
Les Vigilants--------
0/30.000
La Flamme Noire--------
0/30.000


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Orshin, Dalai ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~

Chroniques d'Irydaë :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées