Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées
Page 1 sur 1


 Fauve aka Aankh Garmee

Fauve
avatar
Dim 5 Fév - 2:43
Irys : 39994
Profession : Mercenaire
My'trän +2 ~ Suhury
Aankh Garmee



Passeport


Nom : Garmee
Prénom : Aankh  
Surnom : Fauve
Sexe : Femme
Âge : 44 ans. 24 en apparence.
Métier : Mercenaire/Provocatrice professionnelle
Communauté :  My'trän, Suhury
Lieu de naissance : Nislegiin



Aptitudes & possessions
  • Croyance : J'kiff bien le sens de l'humour de Suns et Möchlög. Parce que j'ai beau ne pas avoir de croyance fermement premier degré. Sous ma désinvolture de façade, mon nihilisme est née de leurs deux existences.
  • Armes : Les trucs des Daënars, ça reste pour moi un genre de parure technologique. Trop faillibles. Un cimeterre ou une dague courbe à portée de main. C'plus efficace à mon sens. Surtout que les lames de ces armes ont les gravures propre à mon clan nomade.
  • Capacités affiliés : Adepte en Magie de la protection.

    - Affaiblissement : De loin c'est l'utilisation la plus fréquente de mon répertoire. Quand quelqu'un me fait chier. Je faiblis doucement ses appuis ou a la rigueur, la force un muscle précis. Et paf ! Un crochet du talon sur l'articulation et il fait un câlin au sol sans comprendre d'où lui vient ce truc ! Quand je fais un combat d’arène et que je blaire que le type triche en ayant eu recourt a l'amélioration d'un My'träns. Je lui fais gouter sa propre cuisine et je penche subtilement la balance en ma faveur.
    Ça sert parfois en mission. Mais je m'économise l'usage pour le réduire au minimum le coût que ça peut avoir sur moi. Ouais. J'douille un peu beaucoup à chaque utilisation. J'utilise ça avec sagesse. Mais vous m'connaissez, je suis sage... Nan ? ♪

    - Soin. Ouais... J'aime pas utilisé gratuitement ce genre de chose. En cas de cale sèche au niveau des caisses, j’échange mes talents contre menus deniers. J'peux genre... J'sais pas, guérir des blessures sévère suite à une sortie qui a mal tourné.
    Parfois j'men sers un peu. Quand y'a un accident un peu grave qui pop alors que je participe à une escorte. Et même que je peux pas trop me permettre de laisser cette personne mourir en particulier. Généralement parce que c'est lui qui me paye à la fin.
    M'enfin, c'est de loin ce qui m'épuise le plus s'te merde. Alors, je fais souvent l'économie de dire aux gens que je suis capable de leur sauver la vie. Ça me fait moins de salaire. Ok, mais aussi moins de boulot sur les bras. Et puis moins de gens à l'arrivée, plus de part à partager pour le reste de la troupe ♪

    Bouclier : Boarf... Disons que je m'en sers en cas d'urgence. Quand j'ai provoqué un parfait idiot et que le cinglé est persuadé qu'il peut me descendre facilement avec sa "Superbe" arme de ouf guedin technologique. Dans ces instants, j'aime beaucoup voir le regard du type, son air effrayé quand il vient de comprendre qu'il est tombé sur un os. Genre un os tellement dur qu'il s'y est fracassé la mâchoire ♪

  • Familiers/montures :  Aucun
  • Autres possessions : Un étui de dague. Décoré par ma fille quand elle avait 9 ans. C'est moche. Mais j'ai beau le lui avoir dit, je peux pas m’empêcher de me dire que j'ai la flemme d'en racheter un. C'coute cher en vrai. Et puis... Il est pas si moche que ça, nan ?




Profil psychologiqueJe suis joueuse. Bon, je conçois que je trouve ça couvre un large spectre de personnalité ct'adjectif. Mais disons que j’apprécie les discutions et les tête à tête romantique quand les mots se composent de coup de lames et d'explosions. Pour faire simple : J'veux qu'ca pète ! J'veux qu'ca crève ! Le danger, l’adrénaline. C'est la raison qui anime mon corps. J'ai un genre de joie extatique quand je combat.

La vie civile, c'est pas faite pour moi. Parler, négocier. Merde, comment faites vous ? C'te connerie  C'est d'un chiant... Je veux dire... J'ai autre chose à foutre de ma vie que d'écouter les soucis politiques de tout le monde ou de m’intéresser à ce que pense les autres de moi. Vous me donnez un objectif, de l'argent éventuellement. J’accomplis la tâche, avec le sourire si la mission est assez pimentée. A la fin, vous êtes content, moi aussi. Tout s’arrête là. On se reverra peut être un jour si vous êtes satisfait de mon travail et que vous m’embauchez à nouveau.
Voilà, j'viens de résumer la majorité de ma sociabilité en peu de mots ♪

Mais je suis pas du genre à foncer dans le tas. J'obéis toujours aux ordres. Certes, avec un peu d'impertinence, pas mal de sarcasme et de sourire ironiques. Mais j'obéis quand même ! J'offre même quelques doux surnoms avec les gens que je fréquente. Oh... J'ai bien conscience que ça ne me rend pas agréable. Mais je m'en fout. ♪

Contrairement à ce que pense les autres de moi. Je suis pas stupide ou prompte à la colère. Pas même avide. Un peu cruelle gratuitement. J'vous l'accorde. Dénuée d'empathie. Certainement. Manipulatrice ? Faut' pas déconner. Parfois le boulot nécessite que je soit hypocrite envers des types pour se faire embaucher. Ça, c'est l'truc le plus complexe que j'arrive à faire en terme de manipulation. Et même là, je planche pas mal dans l'échec critique en social.



PhysiologieLes plus fins observateurs du siècle auront remarqué un truc vachement pertinent : Je ne suis pas blanche. Ouais. Félicitation à vous. Vous avez percez mon secret à jour. Je vous remercie, j'étais moi même pas trop au courant ♪

Passé ce petit écart, on peut enterrer l'info j'imagine. Mon regard ne transcende pas de chaleur ou d'émotion. Il est brun-gris. Relativement anodin. Je pense par contre pouvoir affirmer fièrement que mes cheveux sont aussi facile à dompter qu'un Dundaj mal léché. Quant à mon visage, on peut dire que c'est un modèle standard. Celui qui ne transpire ni la beauté ni la laideur. Du moins au premier regard. Quand on s'y attarde, il y a du charme j'imagine.
M'enfin. J'kiff surtout mon sourire. C'est mon principal outil de communication. Il provoque, il insulte ou il charme. Il fait peur. C'est con. Mais j'aime ça. Il va de paire avec cette attitude désinvolte qui exaspère les autres. M'enfin, en vrai, craignez moi le jour ou je ne sourirais plus ♥
En dehors de ça, j'ai clairement pas la gueule de l'emploi que je me donne. Très petite, un peu trapue. Un air trop jeune qui cache des dizaines années d'exercice à poutrer les créatures hostiles. C'est vrai que les citadins changent souvent leur regard quand ils me voient en action. Je paye pas mine. Je ne donne pas l'impression d'avoir de talent magiques ou physique particulier. Et mine de rien c'est un avantage que j'aime utiliser.

En dehors de ça, je me sape léger. Une tunique blanche sans manche. Je laisse paraitre paraître de manière désinvolte une fresque tatouée en blanc sur le teint sombre de mon bras gauche, souvenirs de mon pays d'origine. Je mets souvent un large pantalon qui me descend du haut de la taille jusqu'aux chevilles. La faute à ma peau de pierre. Sous le tissus, elle s'étend depuis presque cinq ans sur mon corps. Encore invisible. Mais pourtant bien présente. De ma cheville à mon aine, elle couvre la partie extérieure de ma jambe. La maladie fait son bout de chemin, et je me suis faite à l'idée que l'avancement est inexorable.



Biographie

Vous savez. J'ai grandi dans une communauté nomade du Nislegiin. Vous faites parti du groupe avant d'être un individu. Dans cet environnement hostile, vous êtes condamné à être utile. Ou vous crevez comme un rat. C'est con... Mais cette ambiance à la marche ou crève m'a poussé à suivre avidement la voie de la magie. Et il en a découlé que j'ai une affinité particulière avec la voie du soin.

J'ai eu des cours auprès du groupe pendant des années. Et je dois avouer que ma région natale m'offrait régulièrement de quoi passer de la théorie aux travaux pratiques. Et peu à peu je me suis retrouvée adepte de la voie de Suhury. Sans trop savoir comment, ni pourquoi.  
M'enfin... Quand j'étais gamine. J'étais plutôt conciliante, presque bienveillante, je crois. Mais je savais pertinemment que ça me plaisait moyen cette vie « utile ». Que ça empiétait pas mal sur mon plaisir perso. J'préfere largement chasser et m’entraîner aux armes que de jouer les petites médecins de campagne pour des gens avec qui je n'ai finalement que de l'indifférence. M'enfin, à l'époque. J'étais pas mal hypocrite. Personne n'a jamais su ce que je pensais des autres et je prenais mon boulot au sérieux. A défaut d'avoir à cœur cette tâche.

Je sais pas précisément quand j'ai basculé en anomalie. Le changement de comportement est passé sous le radar. Ni même ce qui a déclenché la chose. Probablement sauver la vie de plusieurs types que je méprisais, mais dont le groupe exigeait la survie. Peut être ma fille aussi. Y'a moyen que ce soit cette grossesse qui ait tout déclenché. Une fille née d'une union sans amour quand j'étais de passage dans une cité état. C'est peut-être le fait de voir mon corps gonfler comme un ballon de baudruche gorgé d'eau qui a tout déclenché. Ou les éloges de ces gens sur la maternité qui n'évoquaient aucun écho dans mon esprit.
Ou le travail douloureux qui a conclu ces neuf mois de calvaire. Quoique... Voir son corps déformé et perdre en muscle, ne plus pouvoir sortir pour chasser ou simplement se mouvoir comme je l'entendais... Ca pourrait en être l'origine. Des mois d'ennuis teintés d'inutilité, et des années d'effort pour rattraper ma fonte musculaire engendré par... ça.
C'pas que je l'ai jamais aimé c'te mome. Mais j'admets... Nan, je suis pas faite pour être mère. Remarque. Ma fille l'a vite compris. Elle s'est rapidement trouvé une mère adoptive auprès d'une femmes stérile de la compagnie. Et moi... Ça m'arrangeait bien d'échapper à ce... A ce truc.

Après ma grossesse j'ai libéré ma parole. J'en avais juste marre de jouer les faux culs. J'ai pris plus ou moins les commandes de ma vie et avec un humour à tout épreuve. Ouais... Je me soustrayais rapidement aux ordres. C'pas bien. Le groupe avant l'individu, toussa toussa. Mais quel rêve... J'étais la seule à pouvoir les soigner s'ils étaient attaqués par une bestiole. C'est ça qui pousse les gens à l'acceptation de ces nouvelles règles : Leur attachement à leur propre vie. ♪
Je pouvais donc largement me soustraire a ça et partir et m'amuser à risquer ma vie dans des parties de chasses funs au lieu de m'enfermer dans un rôle de médecin que j'aimais pas.

Il me semble que la première fois que l'idée que je soit pas normale m'a effleuré quand j'ai constaté que la trentaine venait d'être passé et que le temps me laissait peu de marques aux coins des yeux. Je m'étais pas franchement inquiété outre mesure. J'ai toujours eu une apparence juvénile et un caractère de merde. Et au final, personne dans le clan ne s'était inquiété.

Puis je l'ai compris, presque malgré moi un soir en me matant dans un bout de miroir. La... Mon aine... Bordel... Y'avait de la magilithe dessus. Pas quand chose. Un petit bout. Une pierre, un grain de sable quoi.... Mais c'est officiel. Je suis un monstre en devenir. Je porte en moi la marque de damné.

Ce soir là. J'ai compris que les gens allaient commencer a s'en douter. Je suis mauvaise au jeu des mensonges et des cachoteries. Mais maintenant que je sais... Je pourrais pas m’empêcher de faire des erreurs connes.
J'ai laissé mes maigres attaches et je suis partie un soir. Sans explication, ni remords.

C'était y'a 5 ans. Quand je pense à la fille que j'ai abandonné ce soir là... Je n'arrive pas a m’empêcher de penser. On doit avoir le même age maintenant... Du moins en apparence. Elle me ressemble ? Elle Lui ressemble ? Elle a quel caractère ? Quelle conception de la vie ? Il me semble qu'elle avait une aisance avec le feu. Est elle devenue une puissante My'träns ?
Hum... J'ai un peu de culpabilité en parlant d'ça j'crois. Je sas pas pourquoi. C'pas vraiment habituel.

Depuis ? Bah... Je voyage beaucoup sans d'autre de but que de chercher un travail ou on en trouve. rarement, je joue les médecins. Souvent, je m'arrange pour me faire de la thune en tuant quelques parasites locaux. Parfois, je me greffe à des escortes ou des convois nourriciers.
Et toujours, je m'amuse ♪





Dans la vraie vie ?


Quel âge avez-vous ? 20 ans
Comment avez-vous découvert le forum ? Top site
La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ?  Pas tellement
Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? Peut être mettre le guide du nouveau sur le bandeau de la page. Ca me semblerai être une bonne idée. Nan ? Z'êtes sûr ?
Code du règlement : [Ok par Mimisgal]


Dernière édition par Fauve le Mer 8 Fév - 22:57, édité 10 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Bolgokh
avatar
Mer 8 Fév - 10:39
Irys : 50028
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Liste des réputations de Fauve


Réputation auprès de Daënastre

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Ünellia--------
-2.501/30.000
Le Tyorum--------
-2.501/30.000
Rathram--------
-2.501/30.000
Vereist--------
-2.501/30.000
Hinaus--------
-2.501/30.000
Daënastre--------
-12.505/150.000
Réputation auprès de My'trä

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Suhury--------
7.741/30.000
Zagash--------
0/30.000
Zolios--------
0/30.000
Khurmag--------
0/30.000
Kharaal Gazar--------
240/30.000
Nomades d'Amisgal--------
0/30.000
Nomades d'Orshin--------
0/30.000
My'trä--------
7.981/210.000
Réputation auprès des Pérégrins

GROUPES
RÉPUTATIONS
POINTS
Pérégrins--------
0/30.000
Cité-État de Dyen--------
0/30.000
Cité-État d'Aalz--------
0/30.000
Cercles de l'aube--------
0/30.000
Ordre de la pénitence--------
0/30.000
Les Vigilants--------
0/30.000


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Asmigal, Khugatsaa ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~
Voir le profil de l'utilisateur