Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Gestion du personnage :: Registre des Initiés :: Identités classifiées
Page 1 sur 1


 Allys Terasu

Allys Terasu
avatar
Sam 18 Fév - 12:50
Irys : 223872
Profession : Ingénieur mécanique
Daënar +1
ALLYS TERASU


 

  Passeport
 

  Nom : Terasu
  Prénom : Allys
  Surnom : Lys
  Sexe : Féminin
  Âge : 21 ans
  Métier : Ingénieur mécanique
  Communauté :  Daënar
  Lieu de naissance : Tyorum
 


 

  Aptitudes & possessions
 
[list]
[*]Magies affiliées : Elle n'utilise pas de magie.
   
[*]Armes et habiletés : Un couteau grossier. Elle ne connait rien au combat, c'est juste pour éviter les mauvaises surprises.

[*]Familiers/montures : Un Alkhach - Appelé affectueusement Alky.
   
[*]Autres possessions : Son attirail de mécanicienne / prothèse mécanique.

Noeunoeuf:
 

Il s'agit d'un oeuf mécanique très particulier, impossible à dater, mais qui possède une propriété intéressante. A chaque fois que Allys appuiera sur un bouton derrière l'appareil, celui-ci se mettre à travailler quelques instants, avant de lâcher, par un orifice, une authentique pièce d'or datant de l'aube de la civilisation Daënar, donc d'une valeur sans commune mesure. Son usage est illimité InRP, mais il n'influera pas sur le compteur d'irys HRP.
 





Psychologie
La jeune femme semble sympathique de premier abord. Son regard doux, son air angélique, son corps harmonieux... Oubliez tout cela. Dès lors qu'elle pose le regard sur vous, vous n'y verrez plus rien. La jeune femme n'est pas d'une nature très avenante.

Premièrement, elle ne fera pas le premier pas. Ce n'est pas le genre de personne à appeler à l'aide. Les problèmes, elle les résous seule ou rien. Ne voyez donc pas en elle une belle damoiselle en détresse. De toute façon, vu le regard qu'elle vous lancerait, vous auriez sans doute envie de tourner les talons au final.

Deuxièmement, elle est polie, bien élevée, mais pas gentille. Si vous voulez l'ennuyer, elle vous fera savoir que sa patience à des limites. Elle n'a pas beaucoup de tact et ne tournera pas autour du pot pour vous transmettre ce qu'elle aura à vous dire.

Troisièmement, prenez pour acquis que tant qu'elle ne vous connais pas, elle ne vous aime pas. Elle vous analysera, sera méfiante et ne se laissera pas marcher sur les pieds donc si vous comptez la prendre de haut parce c'est une infirme prenez garde, elle ne vous ratera pas non plus.

Passé ces trois avertissements, Allys est une femme possédant des qualités malgré tout. Elle est honnête et peut se montrer compréhensive. Elle est travailleuse, têtue, et c'est une personne d'un tempérament calme et réfléchi.

Si vous parvenez à traverser sa carapace vous verrez qu'elle n'a pas un mauvais fond. Allys possède simplement une histoire particulière et des blessures aussi profondes cachées en elle, tout autant que celle visible. Si vous gagnez sa confiance elle se révèlera quelqu'un de fiable, sur qui on peut compter à la personnalité plus attachante qu'à première vue.



 

  Physiologie
Allys est une femme d'un bon mètre soixante quinze. D'allure générale, elle est élancée et plutôt gâtée par la nature. C'est une belle jeune femme à la taille marquée, les hanches bien dessinées et la poitrine voluptueuse. Malgré tout ne la prenez pas pour une créature délicate ou elle risque d'utiliser l'une de ses clés accrochée à sa ceinture pour vous refaire le portrait.

En ce qui concerne son minois, Allys possède un long visage ovale et une longue chevelure d'une blancheur éclatante, celle-ci souvent attachée de façon à lui dégager le visage lorsqu'elle travaille. De plus, grâce à sa bouche et son nez délicats accompagnés d'immenses yeux ambrés, son visage vous semblera doux et avenant.

Côté look, la belle affiche un style vestimentaire plutôt décontracté. Ayant le sang chaud, et en accord avec la région où elle vit actuellement, elle ne porte que des vêtements légers. Pantalon et corset court dévoilant à la fois son ventre et ses épaules, elle pourrait passer inaperçue si elle n'y ajoutais pas sa touche personnelle. Une belle gamme d’accessoires ne la quittent pas. Sa montre à double cadrants, son sac à dos rempli de pièces mécaniques et instruments, ainsi bien sur sa ceinture d'où pend son trousseau fétiche et ses lunettes à loupes. Elle porte également un long gant à sa main droite et couvre également systématiquement ses jambes, il faudrait donc avoir l’œil ou la connaitre suffisamment pour savoir ce qu'il s'y cache en dessous.

Malgré son allure agréable mais relativement passe partout, vous vous rappellerez d'elle. La démarche malhabile, elle semble compenser par une attitude forte.



 

  Biographie
 


Vous connaissez tous l'histoire des deux clans que tout oppose. Cependant, sachez que tout n'est pas noir ou blanc. Dans un monde où la méfiance règne, deux inconnus se croisèrent par le plus grand des hasards. La femme, Mélëna, était une My'trän, une guérisseuse remplies de bonnes intentions. Le second était un homme Daënar, du nom de Anar, marchand itinérant à la recherche de marchandises rares. Ils tombèrent follement amoureux malgré leurs différences. Et dans leur idylle, Mélëna tomba enceinte.

Mais que pourrait bien arriver à un couple aussi atypique ? Et bien, Anar le découvrit lorsqu'il rentra au pays accompagné de la magicienne. Boosté par sa situation de futur père, il s'attela à travailler deux fois plus tandis que sa bien aimée ouvrit une petite clinique sans prétention pour exercer sa médecine. Cependant, la présence d'une My'trän n'était pas la bienvenue. Bientôt, par précaution, elle arrêta de travailler pour rester, ainsi que son bébé à venir, bien en sécurité chez elle. Bien lui en prit puisque quelques vauriens s'amusèrent à vandaliser sa clinique. Inquiets pour eux et pour l'avenir de leur enfant, ils décidèrent de quitter Daenastre dès la naissance de leur fille chérie, Allys.

Quoi de mieux pour se faire oublier et mener une vie aussi insolite que leur famille que de se rendre en Zochlom ? Qui pourrait bien les poursuivre dans un continent aussi indomptable ? Heureusement pour eux personne ne vint les déranger. Au contraire, la famille vécu là-bas de très belles années, tout particulièrement Mélëna, qui semblait retrouver le bonheur de ne plus vivre dans la crainte et exercer ses dons magiques et médicinales en toute liberté. Quant à Allys, baignée depuis l'enfance dans cet environnement, grandit en toute insouciance.

Arrivé à l'adolescence, la jeune fille sembla trouver un intérêt tout particulier à la mécanique. Elle prenait plaisir à imaginer et créer des inventions. Les moments qu'elle préférait étaient ceux où son père revenait les bras chargé de parchemins car elle savait alors qu'il lui était à nouveau possible de s'attabler à la confection de nouveaux croquis.

Et puis se parents décidèrent qu'il était temps pour eux de redémarrer à nouveau. Après s'être isolés pour offrir une enfance décente à leur enfant, ils espérèrent lui offrir un apprentissage de bonne qualité en retournant sur les terres Daenastre. Inutile de préciser qu'ils avaient fait un choix entre une vie simple mais sans risque avec la possibilité d'offrir un avenir plus stable pour leur fille mais risqué. Docile et encore bien naïve, Allys n'y opposa pas de résistance. Elle connaissait l'histoire des deux peuples et se doutait du caractère surprenant de la relation entre ses parents mais n'avait jamais été aux premières loges pour constater la méfiance et la haine qui existait entre les deux clans.

La famille s'installe à Rathram. Si l'endroit permis à la jeune fille de pouvoir suivre un apprentissage enrichissant et complet de l’ingénierie mécanique, ses parents prenaient un risque. Financièrement, pour son père marchand l'endroit était idéal pour travailler mais la criminalité faisait également partie intégrante de la ville. De plus, au fil des quatre années passées sur le continent, sa famille atypique se fit assez mal voir. Malheureusement pour Allys, l'accident arriva et ce fut pour elle...

C'est au détour d'une ruelle étroite qu'elle se senti suivie. Nerveuse, elle accéléra le pas. C'est presque avec des coups d’œils constants qu'elle se rendit à sa cachette habituelle. C'était un lieu isolé, quelque peu délabré, mais d'où la vue était agréable. Il se situait en hauteur si bien qu'elle prenait toujours attention à ne pas se rapprocher trop du rebord. Cette fois, elle hésita à s'y rendre mais rien ne semblait bouger à l'horizon. Un haussement d'épaules et elle s'y engagea. Déployant ses grands parchemins, elle se mit très vite à griffonner, fidèle à son passe temps fétiche. C'est alors qu'une bande de Daënars surgirent. Elle n'eut pas le temps d'esquisser un mouvement qu'un coup de poing s'écrasa sur sa mâchoire, la projetant au sol. La suite fut une série de douleurs. Tentant en vain de s'échapper, elle réalisa vite que la situation lui échappait totalement. Ils la passèrent à tabac jusqu'à ce qu'elle n'ait plus la force de résister, alors, enfin, les coups stoppèrent.

- Bien fait pour toi l'Anomalie !" cracha l'un d'entre eux, satisfait.
- La prochaine fois que je te vois je te ferai baiser mes pieds, ça plairait à ta mère la sorcière, elle est bonne qu'à l'esclavage comme ses congénères de toute façon...

Alors qu'ils tournaient les talons, riants de satisfaction, Allys trouva dans ces paroles la force de se relever, bien que chancelante.

- Dans... Tes.. Rêves!

C'est alors qu'un coup de feu fusa.

- Mais merde t'es con toi! Pourquoi t'as tiré ? On a pas besoin de ça.

Allys ignorait lequel d'entre eux avait pu utiliser une arme. Elle hoqueta, vacilla, avant de sentir le sol se dérober sous elle. Non pas qu'elle se soit écroulée sur le sol, mais bien qu'elle s'était trop approchée du bord. Un craquement lui vrilla les oreilles alors qu'une tâche de sang se rependit lentement... Puis ce fut le noir.

**

- Où suis-je ? Que s'est-il passé ?
- Ne paniquez pas, vous êtes dans ma clinique. On vous a amenée dans un état critique…

Alors que le médecin lui expliquait la situation, la mémoire lui revient. Elle se souvenait des coups, de l’arme à feu, la chute, le sang chaud qui s’échappait de son corps.

- … nous avons dû vous opérer. Votre vie n’est plus en danger désormais.

Allys se redressa brusquement. Ses parents Allaient-ils bien ? S'en étaient-ils prit à sa mère aussi ?! Mais c’est une douleur fulgurante dans son corps qui l'a cueilli, ainsi qu'une sensation étrange.

- Vous ne devriez pas bouger. Cela ne va pas être facile de vous adapter, comme je vous disais on a dû vous opérer… je vais vous montrer, surtout gardez votre calme.
- Que m’avez-vous fait ?

Il ne répondit pas. A la place il lui tendit un miroir. Tout d'abord, elle scruta son visage. Marqué par la brutalité des hommes, il semblait avoir échappé à la chute. Puis son regard se posa sur ses mains. Sa main gauche avait changé, disparue, remplacée. Une prothèse dynamique la remplaçait. Doucement, elle remua ses doigts.

- Ce côté de votre corps à souffert le plus, je vous déconseille de trop bouger. Nous avons immobilisé votre bras, il pourra retrouver de sa mobilité après un certain temps et de la rééducation mais nous n'avons pas pu sauver votre main.

Encore trop ébranlée par la nouvelle, elle se contenta d'explorer le reste de son corps de sa main valide, frissonnant de douleur. Il ne faisait aucun doute qu'elle avait quelques os brisés ou fêlés au moins. Il n'y avait pas que son bras gauche d'immobilisé. Et puis... elle remarqua la seconde prothèse, plus sommaire. Il s'agissait d'une prothèse mécanique. Celle-ci recouvrait toute la partie basse de sa jambe droite.

- Ce n’est pas aussi avancé que l'autre prothèse mais cela vous permettra de bouger votre jambe et rétablir votre équilibre. Cela n’en est qu’à la phase un, nous pouvons vous opérer à nouveau pour régler son apparence…
- Je... Je n'ai pas de quoi payer ces prothèses...
- Cela à déjà été fait mademoiselle, rassurez-vous, vos proches se sont occupés de tout. Mais si vous désirez une prothèse aussi perfectionné pour votre jambe...
- Non." Le coupa-t-elle froidement. Laissez moi à présent.

Le ton était sans appel, il n’insista pas et quitta la pièce. De quel droit ces Daënars et sa famille se permettaient-ils de choisir ce qui pouvait ou non être bon pour elle ? Comment avaient-ils osé la transformer sans son accord ? Qu'elle veuille ou non avoir un corps brisé c'était son choix pas le leur. C'est alors que la porte s'ouvrit à la volée.

- Oh mon bébé !

Cette voix angoissée ne pouvait appartenir qu’à Mélëna. La mère se précipita au chevet de la jeune femme, très vite accompagnée de son mari. L’inquiétude se lisait sur leur visages.

- On s’est fait un sang d’encre...
- Tout va bien maman.

Ce n'était pas le cas mais cela eut pour effet d’atténuer l'angoisse de sa mère. En réalité elle souffrait le martyr. Partout. Anar, lui, ne disait mot jusque là, il scrutait avec attention la jambe de la jeune femme en plissant les yeux.

- Je sais ce que tu pense mais c’est non.
- Je n'ai pas encore les fonds suffisants mais quand j'aurai réuni assez d'argent je pourrai remplacer cette prothèse grossière.
- C’est non. Je refuse.
- Ma chérie, laisse nous au moins t'apaiser. Ta peau si belle... Peut être qu’avec ma magie je pourrai soulager…” tenta Mélëna.
- C’est non. N'insistez pas, je me débrouillerai toute seule.
- Cesse donc ces caprices, il s'agit de ton bien être." répliqua Anar.
-Ca suffit ! Cessez de me prendre pour une enfant, c'est fini le temps où je vous suivait aveuglément. Maintenant je sais pourquoi vous avez tenus à m'élever en Tyorum. Je l'ai compris pendant ces quatre années, mieux encore aujourd'hui. Vous n'auriez jamais dû revenir ici. Si vous voulez jouer avec le feu très bien mais ne m’impliquez pas !

Il y eu un long silence. Ce fut Mélëna, d'une voix hésitante, qui le brisa.

- Cela veut dire que tu nous quitte ?
- Nous sommes venus ici pour toi, pour t’offrir les moyens de devenir une talentueuse ingénieur, pour que tu n’ai à manquer de rien." Rugit Anar.
- Et tout cela pour quoi ? Pour ça ?!? Regardez moi. J’étais bien mieux avant, regardez donc ce que fais vos clans stupides. Parce que les uns renient leurs divinités les autres les chassent comme du gibier tandis que les autres se vengent par l’exploitation et le meurtre. Et vous deux, si fiers de ce que vous êtes, vous me demandez sans cesse de choisir comme s’il n’y avait que cette solution. Non, c’est fini je prendrai mon propre chemin. Ce qu'il m'est arrivé c'est votre votre, c'est vous qui m'avez fait ça !
- Tu ne penses pas ce que tu dis...
- Allez-vous en !

A contre cœur, les parents d'Allys quittèrent la pièce. Les jours passèrent et l'opinion de la jeune femme ne changea pas. Seul sa rééducation progressa. A sa sortie, on lui offrit une grande canne de bois pour l'aider à marcher. Avec le temps, sa marche serait à nouveau correcte un jour mais elle ne récupérerait jamais totalement. Elle le savait.

Une fois sa rééducation terminée, elle se rendit donc sur le continent désertique. C'était si on lui rendait son âme. C'était chez elle, son foyer, sa vie. Allys avait grandit dans ce paysage désolé et elle aimait ce calme. C'était donc pour elle une évidence. Afin de gagner sa vie, elle proposa ses services de mécanicienne, bien que le travail demandé soit plus rudimentaire qu'en Daenastre. C'est d'ailleurs pour se rentre dans un village plus reculé qu'elle rencontra un Alkhach, qui deviendrait sa monture. Il était comme elle, un boiteux. Son propriétaire comptait s'en débarrasser. Allys ne pouvait pas laisser faire cela, au lieu de prendre une monture plus fiable c'est celui-ci qu'elle acheta. Elle le ramena chez elle et lui confectionna une attelle. L'animal, possédant une forte empathie, se laissa approcher et elle put la lui accrocher. Après quelques pas hésitant, il sembla réaliser que sa patte folle ne l'empêchait plus de se mouvoir. C'est ainsi que le lien entre la jeune femme et la créature se tissa.

Lorsqu'elle pouvait s'accorder du temps, Allys s'isolait dans son atelier. Elle entama plan sur plan jusqu'à trouver la perle rare. Et puis elle s'attela à la confection, la partie qu'elle aimait le plus. Ce serait sa plus grande création : Un harnais dont trônait deux ailes mécaniques. Puisqu'elle n'était devenue qu'une infirme, elle espérait qu'un jour elle puisse pouvoir voler de ses propres ailes au sens propre. Le projet ne mena malheureusement qu'à des échecs successifs, mais elle ne désespère pas qu'un jour elle parvienne voler.

A présent, deux ans se sont écoulés. Maintenant, il est grand temps pour Allys de vivre des aventures nouvelles.


 


 

  Dans la vraie vie ?
 

  Quel âge avez-vous ? 23 ans
  Comment avez-vous découvert le forum ? Levis m'en a parlé =)
  La création de votre fiche a-t-elle été fastidieuse ? Je vais y aller petit à petit ^^
  Avez-vous des suggestions pour rendre la validation plus facile ? Nop
  Code du règlement : [Ok par Amisgal]
 



Ma couleur : #9999cc


Dernière édition par Allys Terasu le Sam 22 Avr - 18:06, édité 24 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Bolgokh
avatar
Mer 1 Mar - 22:09
Irys : 50028
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Liste des réputations d'Allys Terasu

Réputation auprès de Daënastre

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Ünellia--------
1.880/30.000
Le Tyorum--------
0/30.000
Rathram--------
2.501/30.000
Vereist--------
0/30.000
Hinaus--------
0/30.000
Daënastre--------
4.381/150.000


Réputation auprès de My'trä

RÉGIONS
RÉPUTATIONS
POINTS
Suhury--------
-2.501/30.000
Zagash--------
-2.501/30.000
Zolios--------
-2.501/30.000
Khurmag--------
-2.501/30.000
Kharaal Gazar--------
-2.501/30.000
Nomades d'Amisgal--------
-2.501/30.000
Nomades d'Orshin--------
-2.501/30.000
My'trä--------
-17.507/210.000


Réputation auprès des Pérégrins

GROUPES
RÉPUTATIONS
POINTS
Pérégrins--------
0/30.000
Cité-État de Dyen--------
0/30.000
Cité-État d'Aalz--------
0/30.000
Cercles de l'aube--------
0/30.000
Ordre de la pénitence--------
0/30.000
Les Vigilants--------
0/30.000




Succès n°1 VerrouilléSuccès n°2 VerrouilléSuccès n°3 VerrouilléSuccès n°4 VerrouilléSuccès n°5 VerrouilléSuccès n°6 VerrouilléSuccès n°7 VerrouilléSuccès n°8 Verrouillé
Succès n°9 VerrouilléDans quel État j’ère ?
Vous vous êtes rendu en Zochlom pour dieu sait quelle raison !
Succès n°11 VerrouilléSuccès n°12 VerrouilléSuccès n°13 VerrouilléSuccès n°14 VerrouilléSuccès n°15 VerrouilléSuccès n°16 Verrouillé
Succès n°17 VerrouilléSuccès n°18 VerrouilléSuccès n°19 VerrouilléSuccès n°20 VerrouilléSuccès n°21 VerrouilléSuccès n°22 VerrouilléSuccès n°23 VerrouilléSuccès n°24 Verrouillé
Succès n°25 VerrouilléSuccès n°26 VerrouilléSuccès n°27 VerrouilléSuccès n°28 VerrouilléSuccès n°29 VerrouilléSuccès n°30 VerrouilléSuccès n°31 VerrouilléSuccès n°32 Verrouillé




Succès n°1 VerrouilléSuccès n°2 VerrouilléSuccès n°3 VerrouilléSuccès n°4 VerrouilléSuccès n°5 VerrouilléSuccès n°6 VerrouilléSuccès n°7 VerrouilléSuccès n°8 Verrouillé
Bienfaiteur
Vous avez voté sur un ou plusieurs Topsites.
Succès n°10 VerrouilléSuccès n°11 VerrouilléSuccès n°12 VerrouilléSuccès n°13 VerrouilléSuccès n°14 VerrouilléAventurier ascensionnel
Vous avez participé à un event ou un concours du forum, hors expéditions à Ekhlen.
Succès n°16 Verrouillé
Succès n°17 VerrouilléSuccès n°18 VerrouilléFloodeur de l'extrême
L'inondation, c'est votre truc. Vous avez participé à tous les jeux de la Terrasse de Papy Bolgokh.
Succès n°20 VerrouilléF.I.I.
Vous êtes le légendaire Floodeur Intergalactique Innovant. Vous avez inventé un nouveau jeu dans la Terrasse de Papy Bolgokh.
Succès n°22 VerrouilléSuccès n°23 VerrouilléSuccès n°24 Verrouillé
Spammeur privé
Vous avez rempli votre boîte de messages privés à plus de 50%, screen à l'appui.
Succès n°26 VerrouilléSuccès n°27 VerrouilléEsprit, es-tu là ?
Vous avez fait une demande de RP ou de relation.
Succès n°29 VerrouilléSuccès n°30 VerrouilléSuccès n°31 VerrouilléSuccès n°32 Verrouillé


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Asmigal, Khugatsaa ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~
Voir le profil de l'utilisateur

Allys Terasu
avatar
Sam 12 Aoû - 17:23
Irys : 223872
Profession : Ingénieur mécanique
Daënar +1

RPs en commun


Mars 932
- Mille et une nuit



Luciole Aldebarra


Ils se sont rencontrés en pleins désert, au cœur d'une tempête. Allys le considère comme un ami bien qu'ils ne se soient plus vus depuis.









RPs en commun


Octobre 932
- Les spectres de l'estropiée



Valduis


De retour à Ratham, elle a fait appel à contacté l'ordre de la pénitence. C'est ainsi que grâce à l'assassin elle à pu réaliser sa vengeance. Elle éprouve un profond respect et de l'admiration envers lui. Autant dire qu'elle le prend pour exemple.









Hex Hekmatyar


En cours







RPs en commun


a venir
- A venir



Alises Torouciave


En cours.






Ma couleur : #9999cc
Voir le profil de l'utilisateur