Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Ünellia
Page 1 sur 1


 Rencontre vraiment S.P.E.C.I.A.L

Wendy Wedsley
avatar
Jeu 18 Mai - 23:22
Irys : 174975
Profession : Vendeuse d'armure assistée
Daënar 0
«Venez découvrir les nouvelles technologies et améliorations pour Vous, fabricant de machines en tout genre, Le marché Géant du Vault est fait pour vous !»

Cela ne s'arrêtait pas de hurler depuis des jours pour l'ouverture de la nouvelle usine Vault, selon les informations cette entreprise à fait des prouesses technologique importante en matière de construction navale, aérienne, dans le domaine des armes et des armures également. En tant que vendeuse d'armes j'ai étais conviée à venir voir le nouveau marché que cette entreprise avait projetée d'ouvrir depuis quelques semaines en plein Alexandria. Évidemment, il ne restait que quelques jours et ce voulais itinérant afin de toucher tout les vendeurs, concepteur de Daënastre. Cela avait piquée ma curiosité donc je pris mon sac, un peu d'argent et mon arme de poing avec quelques balles au cas où .

Après un petit quart d'heure je remarquais l'ampleur du marché. Celui-ci était un marché immense il prenait tout l'espace de commerce. Celui-ci était une bâtisse de bois avec quelques vitraux, beaucoup de lumière tamisée rentrer dans ce lieu quelques peu remplit poussières. La bâtisse n'en restait pas autant haute et accueillez trois étages en bois chacun parcouru de pilonne en acier sur lequel on avait disposer des plantes qui donnée l'impression d'avoir un rideau de végétation. Le marché était noir de monde on entendait les poulies bouger avec le brouhaha des discussions. Je me sentais chez moi de plus il y avait un temps sublime cela donner vraiment envie de fouiner dans ce marché.

En plein milieu de ce brouhaha je vis quelqu'un un homme d'une cinquantaine d'années assis prêt d'une table d'échec l'homme semblait parier des pièces contre de l'argent . La tentation était trop fort il fallait que j'essaye au moins une fois.
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Laura L. Greyson
avatar
Mar 23 Mai - 12:46
Irys : 29996
Profession : Ingénieure aéronautique
Daënar +2 ~ Alexandria
ϑϑϑϑ L'annonce était alléchante. Les promesses faciles à tenir sur une simple carte d'invitation pourtant bien faite. Tout à fait le genre d'évènement que Laura n'aimait pas mais qui faisait partie intégrante de son travail. Elle ne trouverait probablement rien d'intéressant. Elle avait déjà un réseau qui lui permettait de surveiller la plupart des chercheurs au moins en développement d'aéronef. Mais on n'était jamais vraiment à l'abri qu'un concepteur d'arme ou d'armure n'ait fait une découverte utile. Notamment dans l'utilisation de la magilithe. Laura avait toujours trouvé handicapant l'utilisation de ce matériau. Pas pour des balivernes comme les architectes ou la soi-disant malédiction que cela apportait rassurez-vous, On ne prendrait certainement pas une Greyson avec des pensées pareilles. Mais l'instabilité et le peu de connaissance qu'avait les Daënars n'aidait pas à la fiabilité de leurs appareil violent. Encore moins au vu de la quantité de magilithe qu'il fallait embarquer à bord !

ϑϑϑϑ Laura était arrivée dès l'ouverture du marché, espérant ainsi éviter la foule des représentants de toutes les grandes maisons mécaniques et des autres. Erreur de calcul, il y avait déjà un monde fou et elle fut obligé de saluer et de discuter avec certains de ses confrères plutôt que de pouvoir se concentrer sur son travail. Résignée à perdre une journée dans ce fatras de bois et d'étales, elle avait finalement pris le partit de rester calme et de flâner dans tous les recoins du marché. Les nouveautés étaient parfois farfelus -qui avait besoin de cuire ses œufs dans une boite en métal chargé à la magilithe quand une poêle avait toujours suffi franchement- parfois un peu décevantes. Soyons honnête, Laura était exigeante et la moindre imperfection la faisait tiquer. Elle discuta pourtant avec plusieurs ingénieurs dans le coin réserver aux aéronefs. Surtout des discussions théoriques dont nous passerons la teneur. Une fois le troisième étage fini, puisque les aéronefs avaient besoin de hauteur, il était bien naturel qu'ils soient en haut. Elle descendit au rez-de-chaussée où les constructeurs d'armures régnaient en maître. Prototype lourd, ou nouvelle mécanique. Elle cherchait surtout de nouveaux alliages plus légers.

ϑϑϑϑ Sa marche hasardeuse mena la jeune femme jusqu'à un stand qui n'avait pas dû être totalement prévue par les très honorables dignitaires des entreprises Vault. Un petit stand de paris d'échec. L'annonce griffonnée discrètement sur une pancarte annonçait un mystère dans chaque pièce, que chacun pouvait essayait de faire tomber. Laura eut une moue déçue. Elle n'aimait pas les échecs. En réalité, elle n'aimait pas les jeux où elle n'était pas sûre d'avoir au moins une probabilité élever de gagner avec un mélange de talent et de chance. Elle se posta cependant prêt de la table pour observer les joueurs défiler les uns après les autres, repartant d'ailleurs souvent bredouilles.

ϑϑϑϑ Au bout d'un moment, une jeune fille aux cheveux rouges s'approcha. Elle était placée à côté de Laura tout en attendant son tour. La scientifique jaugea la jeune fille quelques secondes. Après tout, elle aussi pouvait faire un pari non ?

    ϑϑϑϑ Vous comptez vous y essayer ? demanda l'ingénieure à la jeune fille à mi-voix. Je crois qu'il est très fort, si vous ne connaissez pas les échecs il vaut mieux éviter. Mais si vous êtes d'attaque, je vous paye deux entrées, et en échange, vous me donnez une des pièces gagnées ?

ϑϑϑϑ La proposition était faite. Allait-elle mordre à l’hameçon ? Difficile à dire, mais l'instinct de notre amie lui disait qu'on ne venait pas à une telle table si on n'avait pas un minimum l'âme d'un joueur. Et aucun joueur digne de ce nom n'aurait dédaigné une offre gagnant gagnant...
Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Wedsley
avatar
Mer 24 Mai - 22:14
Irys : 174975
Profession : Vendeuse d'armure assistée
Daënar 0
Une femme me coupa dans ma suivie du jeu très brouillon de ce vendeur.
«Vous comptez vous y essayer ?» demanda la femme, je ne savais pas qui c'était j'étais concentré sur le jeux je hocha la tête en signe d'approbation.
Elle ajouta « Je crois qu'il est très fort, si vous ne connaissez pas les échecs il vaut mieux éviter. Mais si vous êtes d'attaque, je vous paye deux entrées, et en échange, vous me donnez une des pièces gagnées ?»

Je me suis mis à rire elle n'avait vraiment pas remarquait la pièce intéressante parmi le tas de déchets. Bonne âme que j'étais j'allais lui dire.

«Vous savez il n'a pas vraiment de talent il joue avec une grosse ouverture sur son roi je n'ai aucune chance de perdre de plus si vous avez l'oeil il y a un objet qui m'intéresse beaucoup(je lui montre une plaque banal pour n'importe quel oeil expert). Cette plaque est un alliage très léger, j'aimerais en savoir la composition pour en recouvrir mes armures, de plus de sa légèreté et donc de sa facilité d'utilisation, il semble doté d'une grande résistance au poid. Regardez, malgré le tas de pièce aussi lourde, il ne fléchit pas. (La plaque était recouvert de divers objet de la vie courante plus ou moins lourd leur accumulation aurais fait flancher n'importe quel plaque en acier). Mais bon je suis contente de votre gentillesse mais je ne pense pas en avoir besoin par contre je veux bien partager ma découverte avec vous»

A ce moment précis je vis quelqu'un que je connaissais une Greyson. Eh bien en voilà une veine la famille féru d'aéronautique avec la fille unique du féru d'armures assistée.

«Wendy Wedsley, enchantée » après m'être présentée je fixais le jeux de l'homme.
En ligne Voir le profil de l'utilisateur