Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Ünellia
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Ils paieront pour ça

Gwen Feien
avatar
Sam 24 Juin - 1:01
Irys : 770909
Profession : Voleuse
Daënar 0
Lonfaure, étrangement je ne me suis encore jamais rendue dans cette cité de l’autre côté du bras de mer d’Orkhig par rapport à ma ville natale. Pourtant, j’en ai parcouru du pays depuis que je vagabonde. Je suis même allée me perdre à Klumpen et c’est pas peu dire !

Bon pour être honnête, je n’y suis par plaisir ou pour faire du tourisme ou quoique ce soit. C’est juste une escale pour mon voyage vers Skingrad. Là-bas un boulot m’attend d’après Arabella, je m’en méfie depuis cette histoire avec les anomalies mais vu la somme engagée, je ne peux pas vraiment passer à côté. Et puis ça fera du pays à mon « apprenti ». Je pense que je peux l’appeler comme ça après deux mois passé avec lui… Il n’est pas avec moi là, j’ai refusé tout net de reprendre un cheval entre le calvaire de la montée et la perte financière, ça laisse un sale goût… On a donc fait chemin séparé : lui en griffon, moi en train.

Bien sûr, je suis arrivée un jour avant lui. Normalement je devrais le retrouver aujourd’hui sur la place centrale. Ça me saoule un peu de devoir l’attendre. Ou plutôt, c’est cette ville que je n’aime pas, son ambiance. C’est tendu comme c’est pas permis. Presque pire qu’à Alexandria alors qu’il y a des mages fous qui sont pris de folie furieuse là-bas. Peut-être est-ce moi le problème ? J’essaie de me détendre en jouant avec mes élastiques tout en observant la foule au milieu des immeubles presque étouffants, angoissants, sans un souffle d’air pour éclaircir la tension.

Le ton commence à monter dans l’attroupement d’une quarantaine de personnes que j’observe depuis quelques minutes maintenant. Groupe bizarre, disparate, des jeunes, des vieux, des hommes et des femmes de toutes classes avec seul point commun d’être de la ville. Je perçois quelque regard haineux à mon égard sans en comprendre l’origine : je ne les gêne pas, je ne leur parle pas. Si je n’attendais pas Cinder et que je n’avais pas l’impression de lui devoir une, je m’éclipserais. D’ailleurs, je devrais peut-être le faire…  

Le groupe semble avoir pris une décision, il entre en mouvement. Je prends la tangente bien décidée à ne pas me retrouver entre les pattes de ce groupe. Manque de pot, certain ne semble pas de l’avis de me laisser filer ou alors c’est le groupe qui se fractionne : dans un cas comme dans l’autre, je n’aime pas ça. Comble de la malchance tout semble fermé, barricadé alors qu’il n’est que 19h. Les habitants l’auraient senti venir ? J’hésite à courir de peur de les inciter à faire de même. Dans cette ville que je ne connais pas, je suis clairement désavantagée.

Des bruits de verres cassés me font me retourner. Les « poursuivants » se sont arrêtés plus haut dans la rue et lancent des cailloux sur les fenêtres des premiers étages ou sur les volets. Je remarque que leurs cibles sont affublés de tag rouge sang, les mêmes qui m’avaient laissée perplexe à mon arrivée. Des cris fusent des deux côtés : effrayés pour les uns, plein de violence pour les autres. Deux des baraqués commencent à défoncer la porte.  Peu de temps après que celle-ci a cédé des cris stridents d’une mère en détresse se font entendre.

« Arrêtez, je vous en prie ! Il y a des enfants »



Gwen parle en #0033ff

Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Wedsley
avatar
Sam 24 Juin - 11:57
Irys : 315557
Profession : Vendeuse d'armure assistée
Daënar 0
Personnellement j'étais dans la ville depuis déjà quelque jours la population local semblait vouloir vengée le sang par le sang. Je voulais assistée à ce massacre j'avoue que l'Histoire du mage m'est restée un peu en travers de la gorge et que pour moi rien n'est plus beau que Daënastre, enfin bref je n'avais pas grand chose à reprocher à ses individus mais je pense que choisir de s'alliée avec une foule nombreuse ou un petit groupe qui ne font même pas partie de ma patrie le choix me semblais évident. Et puis merde, la guerre approche alors que la femme supplie la foule je vois sa tête dépasser légèrement du haut de la fenêtre. Je prend mon fusil et dans un mouvement de foule je lui tire dans le crâne, c'est bon je ne contrôle plus rien la violence est de mise je vais tous les tuer sans exception. Alors que, le coup retentis j'entend des hurlement de terreur dans la maison et de joie dans la foule. MMmmm la bonne idée, maintenant voyons voir si ils décident de les brûlés dans leur maison, c'est vrai quoi on à d'autre personne à exécuter sans forme de procès. Comme on dit œil pour œil , dents pour dents , mort pour mort. J'essaie tout de même de faire en sorte que personne ne remarque que je suis la meurtrière en tout cas en dehors de la foule.


Wendy s'exprime en #ff0000
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Sam 24 Juin - 12:23
Irys : 89986
Profession : Aventurier
Daënar 0
Cela fait maintenant trois semaines que je suis partis pour l'exploration de Daënastre. J'avais vu des merveilles et fais des rencontres plus ou moins étrange. Je me suis dit que je pourrais rendre visite à ma famille pour le faire une petite surprise et surtout m'excuser envers Iulia de mon départ. J’embarque alors dans le train direction Lonfaure, accompagné de Tiama, qui en surprendra plus d'un à la maison.

J'arrive enfin à Lonfaure et une chose me perturbe dans l'air. Une odeur de flamme et de sang coure dans la ville. Je me mis à courir dans le dédale de rues qui m'a vu grandir mais qui ressemble plus à un champ de bataille. J'entendis des gens hurler et j’accélère ma course.

Quand j'arrive enfin à la source du bruit, mon cœur rata un bond. Une véritable boucherie. Une masse d'homme et de femme en armes rentre dans toutes les maisons et des crie en sortie. Du sang coule sur les pavés de la rue et quelques corps était pendu. J'en eut des vertiges, je dois arrêter le massacre. Mais comment ? L'odeur me prit à la tête.

Malgré le brouhaha, je reconnu un visage. Une fille aux cheveux blancs. Je resta bloquer devant ce spectacle. Ma sœur vient de tuer un homme.
Voir le profil de l'utilisateur

Billy Lyons
avatar
Lun 26 Juin - 15:46
Irys : 186167
Daënar 0
Billy était à peine arrivé à Lonfaure qu'il regrettait déjà d'y être. L'ambiance y était oppressante, comme si un orage allait éclater. Il espérait juste qu'il aurait le temps de se réapprovisionner et de partir avant que celui ci n'éclate. Mais comme à son habitude il se retrouva impliqué dans quelque chose qui ne le concernait pas et qui risquait bien de lui coûter la vie...

Il marchait dans une ruelle lorsqu'il vit une foule de personne passer au coin de la rue. Une foule furieuse et visiblement à la recherche d'un coupable. Et dans ces cas là, les minorités faisaient toujours d'excellents bouc-émissaires... Ces gens devaient donc se diriger vers le quartier My'trän vu les événements récents.
Billy jura entre ses dents, fatigué de voir la bêtise humaine à l'oeuvre une fois de plus.

Il attendit que la foule passe avant de la suivre de loin, se demandant pourquoi il ne se contentait pas de vaquer à ses affaires.
La foule commença peu après à briser les vitres, puis à défoncer les portes pour en faire sortir ses occupants. La violence ne faisait que débuter, on en était pas encore à massacrer les gens. Jusqu'au moment où un coup de feu retentit (il porta la main à son revolver par réflexe) et ce fut le début du massacre, tout était désormais permis.

Billy soupira, lui qui espérait pouvoir prendre quelques jours de vacances, il allait devoir encore travailler sur son temps libre. Il accéléra le pas pour rattraper la foule, qui s'était éparpillé dans les différents immeubles. Il entra par la première porte défoncée qu'il vit, dégaina son arme et abattit deux hommes qui étaient en train de rouer de coup de pied un troisième au sol. Billy le releva, il avait l'air encore assez en forme pour pouvoir se sauver.

- Vous devez partir immédiatement. Prenez une arme et emmenez votre famille loin d'ici. Le temps est contre vous.

Il ressortit aussi rapidement qu'il était entré, laissant l'homme complètement hébété. Il devait profiter de la confusion ambiante, et de son apparence l'identifiant clairement comme un local (ou au moins venant du continent) pour passer inaperçu et ne pas faire parti des victimes de la journée. La situation avait empirée à l'extérieur et les premiers feux démarraient déjà dans la rue.


Code couleur : #cc9933


Dernière édition par Billy Lyons le Jeu 29 Juin - 17:18, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Cinder Lauwens
avatar
Jeu 29 Juin - 4:33
Irys : 135128
Profession : voleur
Daënar 0
Nous nous dirigeons vers Lonfaure pour y retrouver Gwen. Nous, c’est moi et Séléphir. Nous nous sommes séparés de celle-ci pour le voyage, car elle ne voulait pas acheter un autre cheval. Elle en a quand même perdu un a la fin du mois passé. Je me demande bien ou il est passé celui-là en fait. On ne le retrouvera surement jamais.

Gwen est supposé être déjà arrivé en ville depuis hier en fait. On s’entend qu’un train voyage plus vite qu’un griffon. J’espère simplement que je ne la ferai pas attendre trop longtemps en fait. Bon… De toute façon, je ne peux pas vraiment dire à Séléphir d’aller plus vite en fait… Il fait déjà son possible pour qu’on arrive à temps.

On finit par arriver devant la ville. Je fis signe à Séléphir qu’il pouvait partir et c’est ce qu’il se produise. Il partit faire je ne sais pas trop quoi, surement dormir à l’ombre ou quelque chose comme ça. Il mérite bien de se reposer en fait.
J’entre dans cette ville où je n’avais jamais mis les pieds. L’air est lourd et l’ambiance, presque étouffante. Je marche dans la ville pour essayer de trouver Gwen… C’est un plutôt ardu de retrouver quelqu’un dans une ville qu’on ne connaît pas. J’ai l’impression que quelque chose va se passer dans cette ville et je comprends pourquoi j’ai cette impression lorsque je tourne un coin de rue : je vois une foule en panique se dirige vers moi. J’aimerais bien savoir il se passe quoi en ce moment pour que la panique règne dans les rues de cette ville. Je me dirige vers l’endroit que je crois être la source de cet affolement. Une fois arrivé, je réalise que c’est le bordel total. Il y a des morts un peu partout. J’ai fait quoi pour me retrouver sans arrêt dans des situations de ce genre la moi ? J’ai à peine eu le temps de me remettre de mes blessures de l’autre fois que je me mets déjà dans une autre situation semblable… Il faut croire que je n’aurai jamais de pose… J’essaie de me faufiler dans la foule pour arriver a l’endroit où ce carnage a commencé. Plus je m’approche de cet endroit, plus je vois de corps mort au sol. Très rassurant ! Je regarde partout voir si je peux trouver Gwen. Dans ce genre de situation, vaux mieux retrouver les gens qu’on connaît.

Je finis par trouver un visage familier, mais ce n’était pas exactement celui que je cherchais… Je ne m’attendais pas à le revoir si tôt… Faut avouer que ce n’est pas la meilleure des situations pour retrouver une connaissance, mais je me dirige vers lui. Le garçon aux cheveux rouge ne semblait pas trop rassuré ni savoir ce qu’il se passe, mais je lui adresse tout de même la parole pour lui dire ceci.

- Salut ! Je sais pas si tu te souviens de moi, mais bon... pas le temps pour ce genre de dialogue en ce moment, on parlera quand tout sera remis en ordre, si jamais on réussit et si on a le temps de se reparler par la suite. Tu sais ce qu’il se passe en ce moment ? Je viens d’arriver en ville et je cherchais quelqu’un, mais il y a ce bordel en ce moment…

J’ai été quand même été chanceux d’avoir trouvé un visage familier parmi la foule en panique. Je dois avouer que notre première rencontre a été un peu… Spéciale si je peux le dire comme ça….


Cinder parle en #00ccff
Voir le profil de l'utilisateur

Gwen Feien
avatar
Jeu 29 Juin - 16:10
Irys : 770909
Profession : Voleuse
Daënar 0
Rien ne me retient, plus personne semble s’occuper de moi, pourtant je suis encore là, dans la rue, à deux pas d’un déchaînement de violence incompréhensible. Je ne suis pas totalement étrangère à la violence, j’ai tué des gens et vu d’autres en tuer mais jamais dans ces circonstances. Pas par des attaques de foule en colère. Rien ne sembles les arrêter et la peur des uns nourri la violence des autres. Une détonation sonne le déchaînement total. À cette distance et avec la foule, je ne vois pas le tireur.

Je m’approche comme hypnotisée alors que le groupe d’une dizaine d’individu s’est dispersé dans les étages de l’immeuble. Peu de temps après que le dernier homme eut pénétré dans le bâtiment j’entends de nouveau deux détonations puis des gens sortent avec le feu aux fesses,presque littéralement, même si les feux de joies se trouvent ailleurs.

Une fois n’est pas coutume, je suis indécise : je n’ai aucune raison d’aider ses familles et je pourrai profiter de la confusion pour voler quelques trucs. D’ailleurs pourquoi ne pas commencer avec ce type à l’allure peu recommandable et suspect qui vient de sortir ?! Dissimuler sous le porche voisin, je décide de le filouter tandis qu’il s’engage dans la rue.



Gwen parle en #0033ff

Voir le profil de l'utilisateur

Billy Lyons
avatar
Dim 2 Juil - 12:34
Irys : 186167
Daënar 0
Billy jeta un rapide coup d'oeil circulaire en sortant de l'immeuble, afin de se décider pour sa prochaine action. C'était le chaos, les gens couraient partout, des cadavres commençaient à joncher la rue, des incendies avaient éclatés. Il respira un grand coup, sentant l'adrénaline arriver.

Une personne semblait se détacher du lot, par son inactivité. Il avait toujours eu l'oeil pour les éléments n'étant pas à leur place et cela lui avait sauvé la vie plus d'une fois. Il jeta un rapide coup d'oeil en coin, n'arrivant pas à se décider pour l'instant si cette personne était tétanisée de terreur ou bien dans l'attente de quelque chose. Elle semblait suffisamment à l'écart pour ne rien risquer pour l'instant, il décida donc de se concentrer sur la marche à suivre, tout en rechargeant machinalement son revolver.

Il ne pouvait bien évidemment pas sauver tout le monde, mais il pouvait toujours détourner l'attention pour faire gagner du temps aux My'trans. Ils avaient désormais compris que leur temps dans la cité était compté. Et si ce n'était pas le cas, c'est qu'ils étaient trop bornés pour s'enfuir et tant pis pour eux.
Sur ces pensées, il entrevit un plan, simple, efficace et qui lui permettrait de s'enfuir, tout en étant payé. Il vérifia que toutes ses affaires étaient bien à leur place, prit ce dont il avait besoin de son sac et mit tout cela dans une de ses nombreuses poches.

Il se dirigea vers un groupe posté en plein milieu de la rue, un homme venait d'y tirer une femme par les cheveux. Ils étaient bien une dizaine autour, hurlant, mauvais et assoiffés de sang. Détail important, une ruelle parallèle était juste à côté, permettant une retraite rapide. Billy traça un arc de cercle afin d'être dos à la ruelle lorsqu'il atteignit le groupe. Là, il asséna un coup de crosse derrière la nuque à la personne la plus proche de lui, avant de le mettre à genoux d'un coup de pied derrière la jambe. Sans prendre le temps de marquer une pause, il tira une balle dans la tête de celui ci, avant d'abattre l'homme qui frappait la femme au sol.

Un silence de plomb était tombé dans le groupe, personne n'avait pu raté la scène. Avant même que les gens ne réalisent ce qui venait de se passer, Billy était déjà parti en sprintant dans la ruelle. Il sortit de ses poches sa prochaine surprise, attendant d'être suivi. La deuxième partie de son "plan" venait de démarrer.


Code couleur : #cc9933
Voir le profil de l'utilisateur

Gwen Feien
avatar
Dim 2 Juil - 20:02
Irys : 770909
Profession : Voleuse
Daënar 0
Bizarre sa façon de tout regarder. Les femmes et les hommes entraînaient dans le chaos et le tumulte des événements ne prenaient pas ce genre de pause. À tord certainement. Je me demande s’il m’a repérée bien qu’au final ça n’ait pas d’importance : il a des choses plus importante à s’occuper.

Je le suis en restant en retrait lorsqu’il s’approche du groupe de personne. Ça ne m’arrange pas ! Curieuse et inquiète que ma cible se joigne au groupe, je ne patiente pas longtemps avant de savoir ce qu’il en est : c’est un fouteur de trouble ! Évidemment ! Avec ma chance, je ne pouvais tomber que sur ça… Bon faut admettre qu’il a du cran de s’en prendre ainsi à un aussi gros groupe en solo. Et pas tout à fait inefficace puisque au moment où il prend la poudre d’escampette deux ont rejoins les bras de la mort.

De là où je suis, je ne peux le suivre dans l’allée en devançant les excités qui lui ont emboîté le pas. Ce n’est pas bien grave. Au contraire, j’en profite pour éliminer le retardataire sans que les autres s’en rendent compte. Un de moins et des sous en plus. Je récupère ma dague et ses biens pour filer rejoindre la queue de file. Pas trop difficile vu le boucan qu’ils font ! Finalement j’ai peut-être choppé le bon type : il va bien me rapporter ou plutôt toutes ses victimes !

Heureusement que je ne viens pas juste d’arriver et que je ne traîne pas mon deltaplane sinon je n’aurai pas tenu la course !



Gwen parle en #0033ff

Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Lun 3 Juil - 13:37
Irys : 89986
Profession : Aventurier
Daënar 0
Pourquoi Iulia était là ? Et surtout, pourquoi vient-elle de tuer un homme ? À quoi rime se massacre, Lonfaure était paisible à mon départ, et là c'est un charnier ou la population s’entre tue à coup d'arme et de magie.

Mon regard était focalisé que sur ma sœur, je dois l’arrêter et la sortir de ce massacre. Les idées se bousculer dans ma tête alors que l'odeur de fumée et de sang montent dans mes narines. J'entendis une voix familière derrière moi.

-Salut ! Je sais pas si tu te souviens de moi, mais bon... pas le temps pour ce genre de dialogue en ce moment, on parlera quand tout sera remis en ordre, si jamais on réussit et si on a le temps de se reparler par la suite. Tu sais ce qui se passe en ce moment ? Je viens d’arriver en ville et je cherchais quelqu’un, mais il y a ce bordel en ce moment… 

Je me retourne et vis le type aux cheveux bleus d'Alexandrie, Cinder. Il se demandait ce qui se passe dans la ville et ma seule réaction fut :

-heu salut... Cinder. Tien moi ça.

Je lui jetai mon tagta dans un chaos de cri et je m’élance dans le carnage. J’évite tous les coups, comme à l'entraime mais du sang aspergea mes habits, le sang d'un daënar; 

J'arrive enfin derrière ma sœur qui va abaiser de nouveau son épée sur une femme qui protège son enfant. Sa lame s'abattit sur la mienne dans un grand fracas. Elle me regarda avec des yeux immenses.

-A... Adol ?

-Salut sœurette.

Je lui mis un coup au niveau des cotes qui la fit s’écrouler. Je relevai la mere et lui dit de partir vite, puis je récupérai ma sœur et je partis en courant en direction de Cinder.
Adol parle en #cc0000
Voir le profil de l'utilisateur

Cinder Lauwens
avatar
Mer 5 Juil - 8:57
Irys : 135128
Profession : voleur
Daënar 0
- heu salut... Cinder. Tiens-moi ça.

Je ne sais pas trop quoi faire avec, mais bon… Je n'ai pas vraiment d’autre choix que de le prendre. Le même regard qu’il a toujours quoi.

Je me retrouve avec le tagta dans les mains… Je ne sais pas trop quoi faire avec, mais bon… Je n'ai pas vraiment d’autre choix que de le prendre. Le tagta m’observe avec un regard sans expression… Le même regard qu’il a toujours quoi. Je ne sais pas trop pour quelle raison, je me suis encore retrouvé dans une situation pareille ! L'autre fois, c’était juste un mage, pourquoi il y en a une tonne cette fois-ci ? J'ai le don de me retrouver au mauvais endroit au mauvais moment…

Je regarde Adol partir en courent… Il a surement quelque chose à faire là-bas… Après quelques minutes dans les quel j'ai failli me prendre un rocher par la tête, je le vois revenir en courant avec quelqu’un dans les bras. Je lui rends son tagta vu que c’est plus encombrant qu’autre chose en ce moment.

- Bon, maintenant, je peux savoir il se passe quoi ici ?

Je dégaine mon épée juste au cas où j’aurais besoin de me défendre, ce qui ne m’étonnerait pas vu la quantité de My’tran dans la ville. Une chance que je n’aie pas amené Séléphir avec moi… ça aurait été le bordel… enfin… encore plus le bordel qu’en ce moment.


Cinder parle en #00ccff
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Ven 7 Juil - 10:59
Irys : 89986
Profession : Aventurier
Daënar 0
J’arrive enfin à coté de Cinder, qui avec un mélange d'incompréhension et de colère me jeta Tiama dessus. Je le récupérai au vole et avant que Cinder n'e pu dire un mot, je fis les présentations :

-Cinder voici Iulia. Avant de poser des questions il faut partir d'ici avant que ça dégénère plus. Je connais un endroit où on sera en sécurité.

Il hocha la tête sans rien dire, il devait m'en vouloir pour le tagta, ce qui était compréhensible 

Je mis donc à courir vers la direction la plus sûre de la ville pour moi, ma maison. Dans les rues, le sang était mélangé au pavé du sol, formant une mosaïque macabre. Par deux fois, je faillis glisser mais je dois s me dépêcher de mettre ma sœur à l'abri des autres et surtout les mettre à l'abri d'elle.

Une seule pensée m'accompagne sur le trajet, pourquoi ? Pourquoi a telle participé à ce massacre, pourquoi elle avait tué cet homme.

A mis chemin, elle se réveilla et se débattit pour que je la lâche. Je la posai au sol et je me mis face à elle.

-Que faisait tu là-bas ? Pourquoi tu mis à tuer des gens ? 

-Mais...ils étaient dangereux, je devais les arrêter.

Je la plaquai contre le mur. Elle m'avait jamais vu aussi énervée, cela n'était pas dans mon habitude de me mettre en colère.

-Je suis désolé... Adol... mais tu sais qu'ils sont dangereux, les mages sont imprévisibles, on ne peut les laissés ainsi.

-Et donc pour les empêcher, tu les tue ! Tu viens de tuer un homme, peut-être un père de famille qui la protégeait. Ici c'est toi qui es dangereuse.

Je la pris par le bras et l'emmenai. Je me retournai vers Cinder et m'excusai de tout ça. Cette journée s'annonce longue


Voir le profil de l'utilisateur

Billy Lyons
avatar
Sam 8 Juil - 12:14
Irys : 186167
Daënar 0
Billy risqua un coup d'oeil en arrière, et ce qu'il vit lui arracha un sourire en coin. La foule le suivait, comme prévu. Et ils étaient même plus nombreux que prévu.
Il ne savait pas pour l'instant si c'était une bonne ou mauvaise chose. Mais les dés étaient jetés, et il était temps qu'il en fasse de même avec la grenade qu'il venait d'allumer pendant qu'il courait. Il l'avait déjà gardé en main pendant une petite seconde, afin qu'elle explose pile au moment où ses poursuivants arriveraient dessus.

Les explosifs étaient sa deuxième passion après les armes, rien n'était plus satisfaisant que le bruit retentissant d'une explosion. Et les mages se trouvaient puissant avec leurs petits sorts...

Il lâcha donc sa grenade discrètement tout en continuant sa course, qui rebondit sur les pavés, roula un peu et se stabilisa. La mèche finit de se consumer un poil trop tôt, explosant juste devant la foule en colère. Mais l'effet escompté était quand même au rendez-vous. Mort, confusion, bousculades, chutes et un gros arrêt pour ceux qui poursuivaient Billy.

Ce dernier avait déjà tourné à l'angle de la rue, le mettant ainsi hors de portée d'éventuels éclats. Il accéléra sa course, maintenant qu'il n'avait plus rien dans les mains et qu'il ne devait plus se concentrer sur ses poursuivants. Il continua à longer parallèlement la rue principale pendant quelques secondes, avant de prendre une ruelle pour y retourner. Son objectif était désormais de trouver un immeuble encore épargné, de s'y ruer et d'en faire sortir autant de gens qu'il pouvait pour les emmener au port le plus proche pour s'enfuir. Et se faire payer pour la protection et pour le prix de l'embarquement.

Si tout se déroulait bien, il pouvait même sortir plus riche d'une journée pareille, tout en ayant sauvé des vies. Ou comment faire son travail tout en ayant la conscience tranquille.


Code couleur : #cc9933
Voir le profil de l'utilisateur

Gwen Feien
avatar
Mer 12 Juil - 10:19
Irys : 770909
Profession : Voleuse
Daënar 0
Le groupe de déchaînés est à cent mètres devant moi quand il explose mystérieusement, un adepte qui ne se serait pas laissé faire ? Ou est-ce encore l’œuvre du gars que je suivais ? Enfin, qu’importe : je ne pourrais rien faire de ce tas de corps, pas avant que des gens se ramettent par là après le boucan et il y a de toute façon trop de survivant au même endroit.

La rue plus loin semble déserte : j’ai perdu la trace du responsable. Comme ceux encore debout sont trop occupés à aider les survivants, il ne me remarque même pas alors que je les dépasse en courant pour m’enfoncer dans une ruelle parallèle et retourner vers le centre d’attention. Enfin, en périphérie, je n’ai pas besoin de beaucoup de monde pour mener à bien mes activités. Alors que j’avance, je croise des familles et des personnes seules en train de se diriger dans le sens opposé. Il est plus sage pour eux de quitter la ville !

Je regarde derrière moi alors que j’entends des interjections dans mon dos et percute de plein fouet une personne à un angle de rue.

-Eh, vous pouvez pas faire attention !

C’est bête en plus, comme je ne l’ai pas percuté volontairement, je n’ai pas pu lui faire les poches.



Gwen parle en #0033ff

Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Wedsley
avatar
Ven 14 Juil - 15:55
Irys : 315557
Profession : Vendeuse d'armure assistée
Daënar 0
Mes exactions allez forcément me retomber dessus mais quitte à commencer quelques choses autant finir en beauté. L'odeur de la chair brûlée me donner des fou rire, le sang sur mes vêtements et les crie de ses chiens ne font qu'empirer ma décente en enfer. Un petit groupe de personnes me suivait torche à la main on exécuté tout ses fumier à même leur palier. C'est vraiment une excellente idée , sa enverra un signal fort au mage vous tuer notre communauté on décime tout vos expatrié. Je sais très bien que personne ne pourras arrêter ce massacre à part moi je l'ai commencer je peux le terminé à tout moment mais pour l'instant nos mort non pas était vengé.
Je pris un petit groupe à parti et me balader en ville pour être sûr que aucun de nos ennemis ne puisse s'enfuir. Il nous on déclarer la guerre nous allons la terminé.

«venez partisan de la justice allons faire couler le sang pour nos frères et sœurs mortes durant l'attaque de ce mage, montrons leur comment à Daënastre on venge nos mort !» criait je avec enthousiasme.
Les péons qui me suivait brandissent leur torche et criait d'un commun accord.

«OUUUUAAAISSS , vive la witch rousse !»
Voir le profil de l'utilisateur

Cinder Lauwens
avatar
Dim 16 Juil - 19:15
Irys : 135128
Profession : voleur
Daënar 0
Je ne comprenais pas grand-chose a la situation… J'ai peu être été trop brusque en lui redondant le tagta ,mais bon, c’est quand meme drole lancer un tagta sur quelqu’un, je dois l’admettre.

-Cinder voici Lulia. Avant de poser des questions, il faut partir d'ici avant que ça dégénère plus. Je connais un endroit où on sera en sécurité.

Je l’écoute et je dis rien, je vais attendre d’être à l’endroit qu’il a mentionné pour avoir mes réponses. Tant que je peux rester en vie et pas me blesser de façon stupide encore une fois et me retrouver à nouveau en prison pour absolument rien. J’espère que Gwen va bien par contre… Je ne l’ai pas vu tout à l’heure. Mais la connaissant, elle va s’en sortir, j’en suis certain.
Après un moment, Lulia commençais à se débattre pour qu'Adol la lâche. Elle eut droit à quelques questions avant de se faire plaquer sur un mur. Ce jour-là, j'ai appris qu’il ne faut pas mettre Adol en colère.

Adol s’excuse et je lui fais signe que ce n’était rien. On reprend la route, et j'étais perdu dans mes pensées… Si j'avais été à la place de Lulia, j’aurais surement fait la même chose… Dans ce genre de situation, c’est tué, ou être tué… Je comprends la façon de penser d'Adol, mais quand on n'a pas le choix, on est obligé d’agir ainsi…

- On va ou en fait ?

J’aimerais bien le savoir, car je ne connais aucunement cette ville… Une chance que je n’ai pas Séléphir avec moi…


Cinder parle en #00ccff
Voir le profil de l'utilisateur

Billy Lyons
avatar
Lun 31 Juil - 18:37
Irys : 186167
Daënar 0
Billy courait toujours, il était presque revenu dans la grande rue, où prenait toujours place le massacre au vu des bruits environnants qui ne s'étaient pas calmé. Il jeta un dernier coup d'oeil derrière lui pour s'assurer qu'il avait bien semé ses poursuivants.

Il eu à peine le temps de rediriger son regard devant lui qu'une personne apparu dans son champ de vision. Il la percuta violemment et, emmené par son élan, il chuta en avant. Il se réceptionna sur le côté afin de rouler et de pouvoir se relever rapidement dans le même mouvement.

Il fit face à la personne qui avait interrompu sa course, qu'il dépassait d'une bonne tête. Il n'avait pas de temps à perdre avec ça, la situation était clairement urgente.
Il voulait lui répondre violemment afin d'en être débarrassé, avant de la reconnaître. C'était la personne qu'il avait aperçu plus tôt, cachée en retrait. Son premier réflexe fut de tâter ses poches pour être sûr que rien ne lui manquait, un chaos pareil c'était le paradis pour toutes sortes de détrousseurs et de brigands. Dans le même mouvement, il serra le poing autour de son petit revolver et passa les doigts dans la crosse repliée, composée de quatre anneaux en métal, justement prévu à cet effet.

- Vous n'êtes clairement pas à votre place ici, et pourtant vous ne vous êtes toujours pas enfuie. Que faites-vous là ?

La curiosité avait prit le pas sur l'urgence de la situation, et il n'y avait personne autour d'eux pour l'instant, ils pouvaient encore se payer le luxe d'une conversation au sein même du chaos environnant.


Code couleur : #cc9933
Voir le profil de l'utilisateur

Gwen Feien
avatar
Mer 2 Aoû - 11:10
Irys : 770909
Profession : Voleuse
Daënar 0
Heureusement le type ne m’est pas tombé dessus en plus de me bousculer ! Je me relève en rouspétant. Je ne remarque pas son geste insultant de se tâter les poches, seulement celui de mettre la main sur son arme. C’est un nerveux celui-là ! Bon, certes, les circonstances l’excusent amplement. Mais je ne peux pas non plus le regarder sans rien faire, ma main se porte comme en miroir sur ma propre arme dans ma manche.

- Vous n'êtes clairement pas à votre place ici, et pourtant vous ne vous êtes toujours pas enfuie. Que faites-vous là ?

-Je pourrais en dire autant de vous.

C’est vrai, à part s’il aime faire fauteur de trouble. Difficile de ne pas reconnaître celui que je suivais. Et encore moins évident de lui dire ce que je faisais.

-Je cherche quelqu’un, je suis censée le retrouver ici.

Sait-on jamais, il l’aurait peut-être croisé dans ce bazar. Au moins que ça serve à quelque chose que je me sois grillée toute seule comme une bleue.

-C’est un jeune homme aux cheveux bleutés avec une cicatrice sur le visage et qui porte une épée ?

Les exclamations se rapprochent de nous. Je distingue des cris, des « ouai » énigmatiques au vu des événements.



Gwen parle en #0033ff

Voir le profil de l'utilisateur

Billy Lyons
avatar
Sam 12 Aoû - 17:40
Irys : 186167
Daënar 0
Visiblement, la jeune femme ne se démontait pas malgré la situation. Billy poussa un soupir, il sentait qu'il allait se faire entraîner dans quelque chose qui ne le concernait pas, alors qu'il était sur le point de partir.

- Retrouver quelqu'un ? Ici ? C'est de la folie maintenant ! Oubliez-le, il vaudrait mieux pour vous, comme pour tout le monde, de simplement quitter cet...

Il ne finit pas sa phrase, incrédule. Il avait cru voir au loin une tâche bleu émerger de la foule. La fortune était bien capricieuse quand elle le désirait...
Il poussa un autre soupir, plus long cette fois ci. Il aurait tellement voulu que, pour une fois, la journée se déroule sans incident.

- Je viens peut être de l'apercevoir, de l'autre côté de la rue... Si vous voulez le retrouver, il va falloir être rapide.

La foule se rapprochait dangereusement, il était temps de partir. Il jeta un dernier coup d'oeil à l'endroit où il avait aperçu les cheveux bleus, afin de déterminer un chemin pour s'y rendre en passant par des rues adjacentes, reporta son regard sur la jeune fille et dit :

- Suivez-moi.

Sur ces paroles, il retourna dans la ruelle d'où il était sorti et commença à guider, au pas de course, la jeune femme vers son "rendez-vous".


Code couleur : #cc9933
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Lun 14 Aoû - 18:31
Irys : 89986
Profession : Aventurier
Daënar 0
Il fallait que je me mette à l’abri de ce bain de sang. Il fallait que je mette les mages à l'abri d'Iulia.
Des cris se font encore entendre en ville et l'odeur de fumée et de sang est toujours présente. Mais quand cette folie aller s’arrêter... 

J’accélère l'allure, toujours avec Tiama sur mon épaule qui était paniqué. Iulia marche derrière moi, la tête baisser et perdu dans ces pensées pendant que Cinder semblait à l’affût. Je me sentis mal de l'avoir entraîné dans cette histoire. Je m'excuserai quand j'aurai mis tout à l'abri.

Soudain, Tiama et moi, on se mit à tourner la tête au même moment vers une ruelle à notre gauche. Un homme ensanglanté nous fixa, des flammes dans ses mains. Je hurlai aux autres de se mettre à couvert au moment où le trait de flamme parcourut la ruelle, parcouru ma cuisse et s’arrêta à quelque s centimètre d'Iulia. Malgré la douleur qui me parcourut la jambe, je fonçai vers ce mage, arma mon arbalète avec un simple carreau et tira avec précisons, comme à l’entraînement. Le carreau lui perfore l'épaule, ce qui le fit chuter à genoux.

Au moment où il essaye de se relever, je me mis contre lui, mon épée au clair.

-Pitiez, ne me tuez pas, je veux juste protéger ma famille

-Je compte pas te tuer, je ne compte tuer aucun mage. Fui avec ta famille loin de cet enfer.

-Ou... Oui d'accord mer...merci, dit-il, les larmes aux yeux, je ne vous oublierai jamais

-Moi non plus, en lui répondant avec un sourire, ma jambe se souviendra.

Je le vis siffler sur-le-champ, une femme et une petite fille apparue de derrière un mur. La fille me salut et ils partirent. Je retournai en direction du groupe, Iulia sembla pas de la toute inquiète mais je savais quelle cache son jeu.

-Cinder, tu te souviens d'Alexandrie où tu étais blessé et que je t'aidais ? Bah je pense que c'est ton tour de m'aider...

Et je m’effondre sur le sol, la cuisse brûlée.


Voir le profil de l'utilisateur

Cinder Lauwens
avatar
Mar 15 Aoû - 20:32
Irys : 135128
Profession : voleur
Daënar 0
Je n’ai pas eut le temps de voir ce qu’il se passe qu'Adol nous hurla de se mettre a couvert. Au moment ou j'ai vu le feu traverser la ruelle, Je ne cherchait plus à comprendre et je me mets à labris en traînant Lulia avec moi. Adol était sûrement blessé, mais il semble avoir le contrôle de la situation. Je le laisse donc s’occuper du mage pendant que je garde un œil sur sa sœur. Après quelques minutes, il revient vers nous.

- Cinder, tu te souviens d'Alexandrie où tu étais blessé et que je t'aidais ? Bah, je pense que c'est ton tour de m'aider…

Il s’effondre au sol en même temps de me dire ca. Je me penche pour l’aider à se relever et je l’aide à marcher jusqu'à l'endroit qu’il voulait nous amener.

- je m’en souviens très bien, t’inquiète.

Je n’oubliai jamais cette journée en fait…


Cinder parle en #00ccff
Voir le profil de l'utilisateur

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2