Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 :: Prologue :: Correspondances :: Vos propositions
Page 1 sur 1


 [Traitée] Comité scientifique et études sur Irydae

Alises Torouciave
avatar
Sam 1 Juil 2017 - 20:48
Irys : 500226
Profession : Scientifique : zoologue
Daënar +1
Bonjour

Juste une idée qui m'a traversé l'esprit pendant que je créais mon perso et que je voudrais partager. Il s'agit tout d'abord du système éducatif d'Irydae ou du moins de ces différents continents : est-ce qu'on doit le considérer similaire à celui qu'on connait ? Sachant que nous sommes une communauté francophone, il y serait peut-être utile de prédéfinir quel genre de système nous avons.

Deuxième truc au niveau scientifique. Irl, je termine un Master en Histoire et il existe pour ceux qui veulent faire de la recherche un comité scientifique, plusieurs "unité" du CNRS qui étudient différents sujets. En plus de ça, il y a une "réputation" en tant que chercheur qui se passe entre autre par la publication sur des revues plus ou moins visible et par les postes qu'on peut proposer à l'étranger ou les recherches collectives qu'on te propose de faire. Je suis partie du principe qu'il devait y avoir quelque chose de similaire à Daënastre pour le moins.

Ce que j'avais imaginé, pour simplifier, c'est qu'il y a des universités et que chacune à ses spécialités. Par exemple, celles de Rathram pourrait s'occuper de la médecine, de la technique médicinale et de l'étude des zoologique. Et il y aurait un comité de chercheurs qui attribue des bourses inrp en fonction de si la personne a des recherches intéressantes. Et hrp, ça se traduirait par des points de réputation positif pour la personne.

Par ex :
inrp

Alises est une inconnue qui vient d'avoir son doctorat ou un autre diplôme (oui, à 20 ans elle a fini les études, elle est douée Very Happy ). Elle réussit à démontrer qu'elle a rencontré une nouvelle espèce de serpents. Elle écrit son article ou son bouquin, peut importe, et le fait publier. Les gens du comité le lisent et apprécient ce travail. Quand elle arrive, elle demande des sous pour monter une expédition en vue d'étudier une forêt et on lui accorde les frais.

hrp

Je gagne juste, mettons, 50pts de réputation positif envers Rathram pour mes recherches.

Voili, voilà, voilou,
Voir le profil de l'utilisateur

Amisgal
avatar
Mar 4 Juil 2017 - 23:21
Irys : 154969
Profession : Façonneuse de climats
Administrateur
Bien le bonsoir Alises ! Very Happy

Et je vais d'ores et déjà répondre à la plupart de tes interrogations en t'invitant à lire une réponse que j'avais faite à l'époque à Mary : La mémoire des Mytrans et autres questionnements existentiels. Ce poste-là t'intéressera tout particulièrement, car j'y décris tout le système éducatif de My'trä et Daënastre par le biais de l'écriture et de la diffusion des savoirs :

Amisgal a écrit:
Les deux grandes nations d'Irydaë possèdent le savoir de l'écriture ! Pas au même niveau néanmoins, comme tu l'as justement précisé. Chez les My'träns l'écriture se fait sur des parchemins (peaux d'animaux pour les plus démunis et pâtes végétales finement travaillées pour les plus aisés) ou encore des codex, ces carnets reliés en cuir qui s'ouvrent en labyrinthe de feuilles reliées. L'écriture ne sert qu'à la communication entre les villes et clans nomades, membres d'une même famille ou informations importantes, mais il n'existe aucune Presse à proprement parler : ce sont les voyageurs qui transfèrent les nouveautés et les rumeurs du monde de tribus en tribus. Vis à vis de l'éducation, en général il s'agit de précepteurs nomades qui distillent ici et là leur savoir à tous les enfants de la tribu dans laquelle ils logent durant quelques temps. Puis vient le moment où ils reprennent leur route personnelle et se dirige vers une autre tribu, et ainsi de suite. Les précepteurs se partagent donc l'ensemble du continent, le but étant de varier les points de vue et les enseignements auprès des enfants. Cependant les My'träns les plus aisés peuvent aussi embaucher un précepteur privé qui, lui, restera pour sa part avec l'enfant jusqu'à ce qu'il devienne adulte ou n'ait plus rien à apprendre.

Chez les Daënars, la culture du livre est déjà la même que celle de notre XIXème siècle : on retrouve déjà le livre sous sa forme actuelle, de grosses encyclopédies à la typographie poussée comme des formats poches ou des magasines. La Presse est omniprésente dans leur culture, et les firmes de magasines se disputent les gros titres comme des chats un bout de poisson. L'Iryd' Hebdo est le plus connu d'entre tous ! Pour ce qui est de l'école, il s'agit également d'une scolarisation ouverte, gratuite et obligatoire pour tous les enfants jusqu'à leur douze ans. Donc des bâtiments dédiés à cela, avec des maîtres d'école, mixtes la plupart du temps. Les enfants issus de familles pauvres peuvent retourner travailler avec leurs parents après leurs douze ans, mais l'école est officiellement gratuite jusqu'aux enseignements supérieurs. Les grandes études deviennent alors extrêmement chères, à moins d'obtenir une bourse d'aide par l'état pour les plus talentueux des étudiants, susceptibles d'apporter à l'avenir des innovations techniques. Pour les familles les plus aisées, là encore, elles peuvent faire appel à des tuteurs privés et demander une dérogation si ça leur chante pour que leur enfant ne voit même jamais une école de sa vie. Mais il faut justifier du fait qu'il reçoive malgré tout une éducation jusqu'à ses douze ans minimum pour avoir ce type de permission. Autrement, il existe des écoles privées et payantes très haut de gamme ! En bref, un modèle quasiment similaire au notre irl.

Amisgal a écrit:
L'école commence effectivement à partir de 6 ans, ce qui pose d'ailleurs de gros problèmes sociaux dans la société daënar. Les familles pauvres ne pouvant se permettre de cesser trop longtemps de travailler, il n'est pas rare que les mères se retrouvent à aller sur leur lieu de travail avec les jeunes enfants dans les pattes : des mains inutiles et un danger supplémentaire pour la sécurité des ouvriers. Les plus riches peuvent pour leur part embaucher des gouvernantes, ce qui règle le problème en journée jusqu'à l'entrée à l'école !

Le système éducatif ayant l'air d'intriguer pas mal de joueurs, je vais essayer d'en faire une vraie fiche informative dans notre sous-fofo du Folklore optionnel. =D

Pour te répondre plus clairement au sujet des bourses donc, ouip, elles existent bel et bien et sont en général procurées par l'UNE en "personne" - dans le cadre de Daënastre uniquement bien sûr. Le gouvernement steampunk ne vivant pratiquement que de technologie, ils encouragent forcément la recherche en ce sens et toutes les innovations possibles (sciences, médecine, mécanique... etc). Il est également tout à fait possible que ton chemin croise celui de gracieux parrains ou mécènes pour les intimes, ces riches intellectuels (ou politiques qui veulent paraître intéressants et éclairés) qui souhaitent prendre sous leur aile un étudiant particulièrement prometteur. Concrètement, ouip, nous ne sommes pas si loin du système irl à ce niveau-là. Wink

Concernant la spécialisation par université, il y a bel et bien des départements privilégiés selon les régions. En revanche, rien de trop extrême ni manichéen : les écoles de médecine existent même en dehors de Rathram, quand bien même celle située là-bas bénéficie d'une très grande réputation et d'un beau prestige. En gros... Peut-être comparer cela à la Sorbonne, contre une université de province, en terme de différentiel ?

Enfin, pour en revenir aux points de réputation accordés, nous avons déjà un système similaire qui se traduit par un don de réputation lors de chaque RP terminé : Demande de points de réputation. Il est ainsi tout à fait possible pour un personnage "scientifique" ou "intellectuel" d'obtenir sa part de gloire et de légende vivante par le biais de ses recherches ou hauts faits politiques ! Dans le cadre de ton exemple, il est même possible de faire un long RP solo expliquant comment tu t'es débrouillée pour la découverte de ton lézard rampant, puis tes démarches pour une publication, ta percée dans le milieu... etc. Il te suffira simplement alors de venir nous voir dans le sujet administratif susnommé, et nous pourrons t'accorder une réputation équivalente à ton travail ! =3

Et je finirais par un petit exemple personnel pour te montrer que beaucoup de choses sont possibles : avec mon personnage, Luka Toen, qui est aussi une scientifique, j'ai commencé à amener l'idée d'un comité intellectuel un peu officiel à Daënar (dixit Le chant du Rossignol). Un peu comme une association dont le but volontaire et non rémunéré serait de se réunir de temps à autres pour négocier des bourses, plaider la cause des leurs et débattre des grandes évolutions de ce monde ! Comme euh... Nos Francs-Maçons ?

Wala wala, j'espère avoir pu t'aider sur tous les points qui n'étaient pas clairs ! N'hésite pas s'il y a quelque chose que j'ai oublié d'évoquer ! o/

Bonne soirééée !




~ N'hésitez pas à m'envoyer un mp si vous avez le moindre soucis ou une question, j'y répondrai avec plaisir ! ~
En ligne Voir le profil de l'utilisateur