Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Vereist
Page 1 sur 1


 A village paisible, histoire sordide [PV Cinder Lauwens]

Hex Hekmatyar
avatar
Jeu 6 Juil - 12:10
Irys : 537768
Profession : Soldat de fer
Daënar +2 ~ Zuhause (homme)
Quel village c’était déjà ? Très bonne question et ce n’était pas vraiment la première chose qui m’intéressait. Je ne devais rester que pour quelques heures, le temps de me restaurer et de trouver de quoi continuer.
Je rentrais dans la taverne la plus proche, regardant vaguement le menu qu’il y avait sur la porte, j’avais de toute façon trop faim pour faire la fine bouche.
Elle était étrangement vide, à peine une dizaine de personnes se partageaient la trentaine de table. Bon d’un autre côté ça allait me permettre de prendre un peu d’espace. Je posais donc mon fusil à côté de moi sur la table même, au vu de la place que j’avais ça ne poserai pas de problème.
Une serveuse vint prendre ma commande, cette dernière avait l’air passionnée par son travail, et ce n’était rien de le dire.
De toute façon le menu était unique, et seul la boisson changeait, je me permis donc de prendre de l’eau, préférant garder mon argent pour autre chose de plus utile.

C’était amusant de constater que la plupart des personnes présente ici étaient des locaux, ils ne travaillaient donc pas ? Enfin peut être que si je n’en savais trop rien.

-Vous avez une armurerie dans le coin ?

Lançais-je à la serveuse
Je n’avais pas tant usé mes cartouches, mais j’aimais faire le tour des magasins, certains possédaient parfois des pièces très intéressantes, et ma lunette même si elle remplissait bien son office manquait d’un zoom variable.
Cette dernière haussa les épaules avant de me dire non, à croire que le village était composé de gens muet, ça ne m’étonnais pas les étrangers étaient souvent mal vu surtout ceux venant armés et de l’extérieur.

Malgré l’accueil plutôt froid, j’eu le droit à un plutôt bon repas ; composé d’une soupe épaisse garnis de petits morceaux de viande le tout accompagné d’un gros morceau de pain.
C’était plutôt bon et je fus surpris par le tarif plutôt bas, je savais ne pas être dans un grand village mais c’était à se demander si cela ne cachait pas quelque chose.
Je pris donc tranquillement mon repas, dégustant jusqu’à la dernière miette ce que j’avais reçu.

Une fois finis je sortis une cigarette pour finir mon repas, rien de mieux qu’un peu de calme pour en profiter pleinement.
Ces derniers jours avaient été un peu agités, et peut être que je resterais la nuit finalement.
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Cinder Lauwens
avatar
Dim 16 Juil - 19:52
Irys : 135128
Profession : voleur
Daënar 0
Je me promène dans un village de Vereist à la recherche d’un endroit potable ou dormir, je dors à la belle étoile depuis quelque temps et j’aimerais bien pouvoir profiter du confort d’une chambre pour la première fois depuis longtemps. Séléphir me suit, mais ça m’étonnerait que je puisse le rentrer a l’intérieur d’une auberge… Il y en a peut-être une avec une écurie où je pourrais faire dormir mon griffon, je verrai ça rendu là. Dans le pire des cas, il va dormir dehors… Je ne préférerais pas vu la température, mais bon, il doit être habitué maintenant...

Vereist a beau être ma région natale, je n’ai pas visité beaucoup d’endroits. Depuis ma fugue, je suis plutôt en mode survie qu’en mode tourisme si je peux dire ça comme ça. J’ai surement assez d’argent pour me prendre une chambre pour la nuit et un repas. Je n’ai peut-être pas eu cet argent de façon correcte, mais ce n’est pas grave non ?

Je m’arrête devant une taverne qui semblait bien. Je vais en profiter pour manger avant de trouver un endroit où dormir. J’entre dans la taverne devant laquelle je m’étais arrêté et je prends place à une table. J’ai laissé Séléphir à l’extérieur puisque je crois qu’on ne me laissera probablement pas le rentrer dans la bâtisse. L’endroit était plutôt vide, mais je n’étais pas étonné. Le service allait juste être plus rapide ! D’où j’étais placé, je voyais un gars assis à une autre table. Il avait les cheveux longs et attacher en queue-de-cheval. Il ne semble pas être du coin. Probablement, quelqu’un qui n’est que de passage contrairement au reste de la taverne. Il ne me semblait pas très amical à première vue, mais les apparences peuvent être trompeuses, non ?

Une serveuse passe à ma table pour prendre ma commande. J’ai pris une soupe en fait, je me nourris de viande depuis je ne sais pas trop combien de temps, un peu de changement ne me fera pas de mal.

L’homme qui est assis seul à quelques tables de moi m’intriguait. Que venait-il faire dans un trou aussi perdu ? Je n’osais pas aller lui parler vu que je n’avais pas vraiment de raison de le faire. J’avais vu qu’il avait un fusil, mais presque tout le monde dans ce continent en a un… Donc ça ne me donne pas vraiment d’idée sur ce qu’il vient faire ici. Je vais peu être allé lui demander plus tard, après mon repas.

Ma soupe finit par arriver. Ça faisait longtemps que je n’ai pas pu manger une bonne soupe chaude ! Je prends mon temps pour la manger.


Cinder parle en #00ccff
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Dim 16 Juil - 23:23
Irys : 537768
Profession : Soldat de fer
Daënar +2 ~ Zuhause (homme)
C'est vrai que le repas était bon, même un peu trop bon à mon humble avis. Mais pour une fois que j'avais une bonne surprise je n'allais pas forcément m'en plaindre.
Quelqu'un entra dans la taverne, un jeune homme que je n'avais jamais vu auparavant, il faut dire que je n'avais pas vu grand monde aussi. Bref rien de bien neuf, même si tout comme moi il détonnait un peu sur la clientèle qui semblait toujours aussi encleinte à faire la gueule.
Je finis donc mon repas déposant quelques pièces pour payer l'addition, non sans repasser devant la serveuse pour lui donner un petit pourboire, bon ok elle n'était pas vraiment l'archétype de mon type de femme, loin de là mais elle avait eu courtoisie de ne pas m'envoyer la soupe à la tête ce qui par rapport à l'armée changeait quand même.
Je pris mes affaires, rangeant à nouveau mon fusil. Je fixais pendant un petit moment le jeune homme avant de soupirer.
A quoi bon engager la conversation avec quelqu'un surtout ici, ce n'était pas comme si je risquais de le revoir.

Je m’étirais réalisant à quel point j'étais fatigué, un petit tour aux bains et je filerai me coucher. Les bains étaient eux aussi bien plus moderne que ce à quoi je m'attendais, j'aurai aimé en profité un peu plus mais ce j'étais vraiment épuisé, à tel point que je me lavais assez rapidement pour filer dans mon lit.
Je vérouillais la porte, déposant délicatement mes affaires près de mon lit, ne gardant sur moi qu'un short gris et mon haut de la même couleur, c'était après tout ma tenue pour dormir.
Autant de fatigue était-elle vraiment normale ? Bah…

Je baillais bruyamment avant d'éteindre la lampe de chevet, me glissant sous l'épaisse couverture avec délice. Rien de tel qu'une bonne nuit pour rattaquer une bonne journée
Mes yeux se fermèrent bien plus rapidement que d'habitude, et je me surpris moi même à tomber dans un sommeil sans rêve.

Je rouvris les yeux le lendemain matin, tentant de m'étirer lentement. Malheureusement, mes mains restèrent bloquées dans mon dos, attachées à une chaise.
Ma vision embrumée me montra une petite pièce faiblement éclairée, ou se tenait mon compagnon de la veille exactement dans la même situation que moi.

La porte de la pièce affichait une iconographie que je connaissais plutôt bien, c'était celle d'une bande de pirate du coin…
Génial… encore un enlèvement….
Je chassais mes cheveux de devant mon visage parlant avec une voix encore à moitié endormis, comme si la situation était parfaitement normale.

-Oh merde…. Ils ont pas autre chose à faire que de nous ligoter pour nous capturer ?

J'avais entendu parler de certains groupes qui capturaient des voyageurs dans des auberges, ça expliquait pourquoi la moitié des clients de la veille tiraient la gueule, et pourquoi ma chère petite serveuse était aussi aimable qu'une porte de prison…
Il allait falloir se sortir de là...
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Cinder Lauwens
avatar
Dim 13 Aoû - 9:38
Irys : 135128
Profession : voleur
Daënar 0
Je ne me souviens pas vraiment de ce qu'il s'est passé hier soir, à part le repas qui avait été délicieux d'ailleurs ! Un des meilleurs repas que j'ai pu manger depuis des lustres ! En fait… C'est dur d'avoir pire que de manger de la viande à presque chaque repas ou bien de ne rien manger, car tu es seul avec un griffon en pleine foret à longueur de semaine… J'arrête rarement dans les villages puisque je n'ai pas tant d'argent que ça… Et puis, je n'ai plus de domicile depuis quelque temps… Je ne regrette pas d'être parti sans rien dire par contre, mais qu'ils me croient mort par contre…

Je me souviens aussi du fait que je suis allé dormir dans une des chambres de l'auberge, enfin, je crois ? Je ne suis plus sur de riens en fait. Je n'aime pas du tout ce genre de situation. Mais en fait, qui aimerait ça ?

Je me rends rapidement compte en me réveillant que je suis ligoté à une chaise dans une pièce et que le gars que j'avais vu hier soir dans la taverne est lui aussi dans la salle. Bien évidemment, les liens sont trop serrés pour que je sois capable de les défaire… Au moins, c'est rassurant de voir que je ne suis pas seul dans ce pétrin, enfin, je crois… Faut dire que la chance tourne rarement de mon côté, mais on s'y fait ! Faut juste faire preuve d'imagination à chaque fois que je me retrouve dans de telles situations. Pourvu que Séléphir soit sain et sauf. Je regarde rapidement autour de moi pour voir si je vois quelque chose que je peux atteindre facilement pour me sortir de là, mais rien… Bien évidemment…

- Oh merde…. Ils ont pas autre chose à faire que de nous ligoter pour nous capturer ?

- Appartement non. Et je pense qu’on a intérêt à sortir de là au plus vite… Tu as une idée du comment on va sortir d’ici ?

J’ai eut affaire avec plusieurs choses, mais jamais a des pirates… Faut croire que j'avais eut un minimum de chance jusque ici ! Je ne sais même pas où je suis… La seule chose dont je suis au courant, c’est qu’on est deux gars dans une petite pièce mal éclairé et que nous sommes tout les deux ligoté a une chaise… J’ai fait quoi pour mériter ça moi ! Et, en plus, j’ai la mauvaise impression que les ennuis ne font que commencer pour nous deux…


Cinder parle en #00ccff
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Mar 19 Sep - 19:11
Irys : 537768
Profession : Soldat de fer
Daënar +2 ~ Zuhause (homme)
-Comment sortir d'ici ? Bah des fois que tu sois magicien pas vraiment pour le moment quoi que...

Je me mis à gigoter sur la chaise, cherchant un nœud mal serré en bougeant de façon erratique sur la chaise. Les cordes avaient été bien fixées, mais je sentais le nœud autour de mes mains être légèrement mal fait, en continuant à bouger légèrement je pourrai peut-être le desserrer suffisamment pour me libérer, mais nous n'avions pas vraiment autant de temps.
Je tournais la tête vers mon compagnon de cellule, le remarquant à peine maintenant.

-Tu n'as pas un couteau sur toi ? Ou un objet tranchant ? N'importe quoi en fait il faut arriver à se débarrasser de ces cordes !

Et de préférence, rapidement, les pirates n'étaient pas connus pour faire durer les captures et je ne comptais pas vraiment finir ma vie égorgé dans une cave miteuse dans un village de merde au fin fond de Vereist, il y avait tout de même des façons bien plus sympathiques de mourir, ne serait-ce que sur un champ de bataille , ou entouré des gens qu'on aime. Mais clairement ici n'était pas ce qu'on pouvait appeler un lieu plaisant.
Il fallait donc s'en sortir assez vite. Et vu la localisation de la cave, je doutais qu'hurler puisse nous apporter la moindre aide.
Sans compter que la personne à côté de moi avait un air bien trop calme, c'était un détail insignifiant, mais un détail exaspérant pour le moment... Je sais que le calme est une vertu dans bien des situation, mais je pouvais difficilement l'être quand une bande de pirates se tenait non loin.

-Tu vois un objet par terre au pire ? N'importe quoi qui puisse avoir un angle saillant, il faut qu'on coupe ces liens avant qu'ils reviennent.

Je ne pouvais pas vraiment bouger de ma chaise et j'étais obligé de lui faire confiance sur ce coup-là, me contentant d'essayer de desserrer les liens comme je pouvais en attendant. Mais pourquoi au juste ils nous avaient capturés nous ? Ils étaient en manque de proie à ce point ?
Je veux dire... C'était certes un village paumé, mais entre un soldat de passage et un voyageur pas trop friqué... Il devait y avoir de meilleures cibles...
Il n'empêche qu'une fois sortis de là je prévoyais une petite discussion avec ma serveuse favorite !
En ligne Voir le profil de l'utilisateur