Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 :: Prologue :: Correspondances :: Vos questions
Page 1 sur 1


 Le don d'Orshin

Mary E. Burrowes
avatar
Dim 9 Juil - 7:38
Irys : 284159
Profession : Messagère
My'trän +2 ~ Chimères
Bonjour bonjour,

Je me permets de faire un nouveau sujet et non de poster à la suite de mon autre poste juste pour donner de la visibilité dans le titre. Voilà, je voudrais développer le don de Mary dans mes prochains RPs... (j'ai déjà commencé sur les RPs depuis fin mai environ) et du coup... j'ai des questions pour pas faire n'importe quoi -si si sans déconner.


  1. Je remets juste une information que j'ai eu dans la CB -où j'ai agressé un admin xD- lorsqu'il se mette dans la peau d'une créature, les croyants en Orshin sont quand même conscience de ce qu'il se passe autour d'eux. Donc je suppose... comme quand on est très concentré sur quelque chose ? On est conscient de ce qu'il se passe autour mais il faut qu'il se passe quelque chose d'inhabituel ou d'important pour qu'on sorte de notre "rêverie" ?
  2. Il est noté dans la description des pouvoirs que les novices peuvent avoir deux familiers. Ce nombre augmente-t-il avec la maîtrise de leur pouvoir ? Si non, que se passe t il quand quelqu'un veut se lier avec un nouvel animal alors qu'il a déjà un familier ? (Ça a l'air bizarre comme question mais je pense notamment à l'achat de monture ou des choses comme cela.)
  3. Quand on parle des invocations... j'ai besoin de précision XD Ils peuvent faire des invocations à ... partir de rien du tout ou d'un objet ? Faut il que ce soit des animaux forcément déjà rencontré ? L'invocation est-elle plus un souvenir du My'tran qu'il matérialise, ou s'agit-il d'un véritable animal qu'on va déplacer et ensuite renvoyer là d'où il vient ?


Je vais m'arrêter là mais je suis certaine que les réponses vont amenés d'autres questions XD
Merci beaucoup pour les réponses et votre patience.



Couleur de Mary: #33ccff
Couleur de Pom: #33ccdd, Couleur de Pilm: #3399ff

Voir le profil de l'utilisateur

Khugatsaa
avatar
Dim 16 Juil - 14:04
Irys : 34993
Administrateur
Mary E. Burrowes a écrit:
1/ Je remets juste une information que j'ai eu dans la CB -où j'ai agressé un admin xD- lorsqu'il se mette dans la peau d'une créature, les croyants en Orshin sont quand même conscience de ce qu'il se passe autour d'eux. Donc je suppose... comme quand on est très concentré sur quelque chose ? On est conscient de ce qu'il se passe autour mais il faut qu'il se passe quelque chose d'inhabituel ou d'important pour qu'on sorte de notre "rêverie" ?

Alors non. Un mage d'Orshin n'est conscient que de ce qu'il se passe autour de la créature dont il a prit possession. Il n'est plus en contact avec son enveloppe charnelle, à moins que quelque chose porte atteinte à son intégrité physique. Genre si je m'amuse à te donner un coup de pied pendant que t'es en train de posséder un chameau, tu vas être expulsé du corps de l'animal.

Lorsqu'on est au palier deux, on peut "entendre" dans le trèèèès lointain ce qu'il se passe autour de notre enveloppe d'origine, mais c'est vraiment de l'ordre du superflus. Donc seule la pratique permettra au mage de discerner s'il s'agit de rêve ou de réalité

Mary E. Burrowes a écrit:
2/ Il est noté dans la description des pouvoirs que les novices peuvent avoir deux familiers. Ce nombre augmente-t-il avec la maîtrise de leur pouvoir ? Si non, que se passe t il quand quelqu'un veut se lier avec un nouvel animal alors qu'il a déjà un familier ? (Ça a l'air bizarre comme question mais je pense notamment à l'achat de monture ou des choses comme cela.)

Alors sur Irydaë on fait la distinction entre "familiers" et "montures". Un familier peut t'épauler lors des combats (et sont parfaitement apprivoisable), ce qui n'est pas le cas des montures. Les montures restent focalisées sur leur propre survie avant tout. Elles pourront donc t'aider au combat jusqu'à ce quelles se prennent un mauvais coup et décident de se mettre à l'abri. Même pour un mage, forcer psychologiquement sa monture à rester va grandement détériorer les liens qu'il entretien avec elle.

Quant au nombre, la quantité peut augmenter mais la qualité du dressage sera de moins bonne qualité. Si le niveau novice permet le dressage "parfait" de deux familier, le niveau adepte voit ce chiffre passer à 3, puis 4 au niveau maître. Si le mage tente de dresser plus de créature que son niveau ne le lui autorise, c'est la qualité de dressage de *l'ensemble* des créatures qui deviendra bancal, et non pas seulement celui du dernier venu.
Un mage pourra donc posséder plusieurs familiers, mais qu'une seule monture (qui n'est pas considérée comme un familier donc)

Mary E. Burrowes a écrit:
2 bis/ Et on peut le "contrôler" de loin l'animal du coup ? C'est quoi l'ordre de grandeur ?

Difficile d'établir un ordre de grandeur, mais si je devais te donner des chiffres je te dirais un truc du genre :

  • un novice peut contrôler un animal qu'il voit;
  • un adepte peut localiser et prendre le contrôle d'une bestiole dans un rayon d'une dizaine de kilomètres;
  • un maître peut localiser et prendre le contrôle d'une bestiole dans un rayon d'une centaine de kilomètres.


Mary E. Burrowes a écrit:
3/ Quand on parle des invocations... j'ai besoin de précision XD Ils peuvent faire des invocations à ... partir de rien du tout ou d'un objet ? Faut il que ce soit des animaux forcément déjà rencontré ? L'invocation est-elle plus un souvenir du My'tran qu'il matérialise, ou s'agit-il d'un véritable animal qu'on va déplacer et ensuite renvoyer là d'où il vient ?

De manière générale, l'invocation se fait à partir de rien du tout. Elle demande simplement une immense concentration et une bonne minutes de temps d'incantation. L'animal en question est bien réel, et en réalité j'imaginais que l'incantation consistait en une discussion télépathique avec la bestiole pour la convaincre de nous aider. Si elle accepte, elle éclate en une multitude de particule de magilithe, qui vont venir se reformer à côté du mage. Tu l'auras donc compris, plus un créature est de tempérament bornée et tétue, plus elle sera difficile à convaincre et donc plus longue à invoquer.
Au niveau adepte, le mage doit dédier toute sa concentration à l'invocation, il ne peut donc pas se permettre de faire autre chose en même temps
Au niveau maître, si la créature vit dans la même région que celle où se trouve le mage, il peut bouger, voire même se battre en même temps. En revanche si elle est à l'autre bout du monde, il devra à nouveau dédier sa concentration qu'à ça.

Enfin, le retour de la bestiole dans son lieu d'origine reste à l'appréciation de l'invocateur. De manière générale les créatures ont tendance à s'offusquer et à se retourner contre le mage s'il ne fait pas cet effort-là. A noté que le renvoi de la créature requiert bien plus d'énergie que l'invocation, et provoque chez les novices une fatigue non-négligeable.

Mary E. Burrowes a écrit:
4/ Mais du coup, tu peux choisir un animal en particulier ? Par exemple Mary a rencontré un Yhal, si elle décide de l'invoquer (quand elle en sera capable) Ce sera plus facile que si elle choisissait un Yhal lambda ?


A mon sens, oui, ce serait logique. Le temps d'incantation sera plus court. Mais il faut que ce Yhal se trouve dans la même région de Mary (au niveau adepte)
Voir le profil de l'utilisateur