Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 :: Les terres d'Irydaë :: Au-delà du monde :: Lieux spéciaux
Page 1 sur 1


 Petites manigances dans l'ombre [RP épistolaire]

Lizzie Seavey
avatar
Lun 31 Juil - 11:36
Irys : 66834
Profession : Chasseuse de primes - Pirate
Pérégrin 0
Un faucon arrive, tenant un objet allongé entre ses pattes: un parchemin enroulé, tenu par une fine ficelle rouge sang. Il dépose le paquet près de son récepteur attitré puis se pose sur un meuble et se met à picorer. Il pousse quelques cris aigus pour demander à manger.
La lettre, puisque c'en est une, est fermée par un cachet de cire sur lequel ne figure aucun sceau, mais la qualité de la ficelle et du parchemin rendent l'objet mystérieux, car qui prendrait la peine d'écrire sur du beau papier et de fermer sa lettre avec une belle ficelle si ce n'est pas quelqu'un qui a un sceau à apposer ? Il suffit de l'ouvrir pour comprendre de qui il s'agit...

~~~


Citation :
Cher monsieur Hekmatyar


Cette lettre peut vous sembler étrange et j'espère qu'elle ne vous trouve pas en position inconfortable. Mon faucon Delkhar a la fâcheuse manie de livrer ses lettres quand leur récepteur sont, vous l'aurez compris, très occupés. De même, pardonnez-moi si la qualité du papier vous a trompé, je ne suis nulle noble ou personne importante tentant de vous contacter, mais encore une fois, mon faucon refuse de faire le postier pour moi si je ne lui mets pas entre les serres ce qu'il y a de plus léger et de plus doux.

Néanmoins, si je ne suis noble ou importante, je suis tout de même là pour aider, et si vous n'êtes pas contre mes méthodes quelque peu controversées, mon petit coup de main pourrait vous être très avantageux. J'ai entendu parler de vous au détour d'une conversation de taverne - et voilà, vous savez maintenant quel genre de personne je suis, à traîner dans les tavernes... mais ne me jugez pas si rapidement, je vous prie - et votre histoire m'a particulièrement émue. Le soldat qui ne vit que pour se battre, né et façonné pour l'armée, qui perd tout du jour au lendemain, sa raison de vivre et son équipement... Je ne peux qu'imaginer la douleur que cela a dû être pour vous. C'est pourquoi j'ai décidé de vous tendre la main, et de faire en sorte que vous retrouviez la place qui vous appartient, de redorer votre blason et faire de vous un héros acclamé, à qui on ne refuserait pas de retourner à son poste, voire même avec une montée en grade !

Il y a une petite ville de passage entre Hinaus et Roceas, entre les deux chaînes de montagnes, où on se rend surtout pour faire une étape et refaire le stock. On y trouve beaucoup d'auberges, quelques bordels, un marché assez grand pour une ville de cette taille, un aéro-port pour permettre aux aéronefs de se recharger en magilithe, en somme, c'est une ville assez banale. Pourquoi vous en parler alors, soldat ? Deux raisons. Comme c'est une ville de passage, les événements qui s'y passent font vite le tour de la région, et si quelque chose d'extraordinaire venait à s'y dérouler, cela se saurait vite dans tout Hinaus. Ensuite, son gouverneur, un homme pas très futé, a une faiblesse: sa fille, la prune de ses yeux, qu'il aime plus que tout.

Commencez-vous à voir où je veux en venir, Hex - permettez que je vous appelle Hex, je vous en prie - ? Si la fille du gouverneur venait à être kidnappée par une bande de malfrats et sauvée en grande pompe par un ancien soldat en quête de bonnes actions, celui-ci gagnerait très rapidement en notoriété ! Mais bon, les malfrats ça ne coure pas les rues... Mettons qu'une illustre inconnue organise cet enlèvement dans l'ombre, et qu'elle fasse du soldat un héros local, ne serait-ce pas là une grande opportunité pour ce dernier ? En contrepartie, l'inconnue ne demanderait rien au sauveur. En effet, le gouverneur donnera très certainement une récompense à celui ou celle qui ramènera sa fille... Le soldat pourrait garder une partie de l'argent pour renouveler sa garde-robe de héros, et donner le reste au charmant équipage qui l'aura aidé à gagner son statut, par exemple.

J'espère que mes petites idées ne vous auront pas fait trop peur, cher monsieur, et n'oubliez pas qu'il ne s'agit que de suppositions. Je suis votre amie et ne cherche qu'à vous aider, évidemment.

N'hésitez pas à donner votre réponse à mon faucon, il me ramènera lui même le courrier. Je vous ai laissé quelques feuilles vierges enroulées avec ma lettre, pour que vous n'ayez pas à vous procurer du papier de luxe pour cet ingrat d'oiseau. Par contre, si vous pouviez lui donner un peu de viande avant son voyage ce serait très aimable, il sera certainement affamé en arrivant à vos côtés.

J'attends votre réponse avec impatience, mon ami.

L.S.


Code couleur: #33ccff


Dernière édition par Lizzie Seavey le Lun 7 Aoû - 12:31, édité 1 fois
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Lun 31 Juil - 21:15
Irys : 469318
Profession : Soldat de fer
Daënar +2 ~ Zuhause (homme)
Quelque chose tapa à un des carreau de chez-moi, et ce petit bruit agaçant finis par m'arracher à mon nettoyage d'arme.
J'ouvris la fenêtre pour voir un faucon entrer précipitamment, un message bien étrange accroché à ses serres.
Je le pris délicatement, déroulant le papier qui me parut d'une facture bien supérieure à celui que j'utilisais d'habitude.
Je pris mon temps pour lire la missive de long en large, ne manquant pas de m’étouffer à la vue de cette proposition plus que séditieuse.
Je ne pus retenir un petit sourire. Prenant ma propre plume, je me mis à écrire, d'une écriture qui n'avait rien à voir avec celle que j'utilisais habituellement.

Citation :
Cher Madame Mystère

Vous me trouvez surpris de savoir que mon histoire à fait parler de moi si loin de ma contrée d'origine. J'ai, je dois l'avouer eu une certaine surprise en découvrant cette lettre, et bien que je l'ai lut avec un certains recul, cette dernière n'as pas manqué de me faire sursauter à plusieurs reprise.

Vous insinuez si je comprends bien qu'un soldat de la république puisse organiser avec une parfaite inconnue un enlèvement… Qui plus est l'enlèvement de la fille d'un haut placé ? Et ce dans le seul but d'obtenir la reconnaissance de son gouverneur ?
Vous jugez mal les soldats mademoiselle aucuns soldats ne s'abaisserait à faire cela, cela reviendrait à cracher sur le serment qu'il a fait de défendre sa patrie.
Un soldat digne de ce nom irait même jusqu'à porter cette lettre devant un tribunal pour vous faire enfermer suffisamment longtemps pour que toute idée de la sorte quitte votre esprit derrière les barreaux froids d'une prison.

C'est donc tout naturellement qu'un soldat refuserait, mais je ne suis plus soldat, et c'est donc avec un certains intérêt que j'ai lus cette lettre.
Vous trouverez donc en moi un allié probable dans cette aventure, que ce soit pour l'argent ou quelque autre motif, je serais votre partenaire pour cette entreprise.
Il faudra par contre nous rencontrer pour discuter des détails, je ne suis pas forcément la personne la plus paranoïaque qui existe sur ce monde mais je ne souhaiterais pas que des plans allant contre la loi soient retrouvés par hasard.

Je ne cherche pas d'argent, si ce dernier vous satisfait, je m'engage à vous en verser une généreuse partie sitôt la mission achevée. De plus si vous convenez d'en faire de même je tacherai d'oublier chaque conversation que nous ayons eue pendant cette opération risquée.
Je compte également sur votre discrétion pour brûler tout les échanges que nous aurions pu avoir.
Mieux vaudra convenir d'un point de rendez-vous discret, suffisamment loin de la ville pour ne pas éveiller le moindre soupçon.
De plus il serait peut-être judicieux de convaincre quelques imbéciles de procéder à un véritable enlèvement tout en leur simplifiant à la tâche.

Ne voyez pas dans ces suggestions le moindre ordre, mais plutôt la volonté d'obtenir le meilleur résultat avec le moins de risque possible.
Je tacherai de bien nourrir votre faucon et vous remercie de l'opportunité que vous m'offrez

Votre Ami.

Je ne signais pas à la fin, cela aurait comporté trop de risque.
Je pris la lettre que je remis délicatement au faucon avant de lui donner de quoi à manger en bonne quantité.
Le volatile s'envola me laissant seul à rigoler chez moi.
Je pris la lettre que je relus une dernière fois avant de la jeter dans le feu, la regardant se consumer totalement avant de repartir nettoyer mon fusil...
Voir le profil de l'utilisateur

Lizzie Seavey
avatar
Mar 1 Aoû - 21:16
Irys : 66834
Profession : Chasseuse de primes - Pirate
Pérégrin 0
Citation :
Mon cher Hex,


Je suis ravie de voir que vous acceptez mon amitié et mon coup de main, rien ne pourrait me faire plus plaisir. Je vous abandonnerai pas avant d'avoir atteint mon but, croyez-le bien.

Ne vous méprenez pas néanmoins, je ne fais pas partie d'une lointaine contrée, vous être très certainement déjà passé devant la taverne dans laquelle j'ai entendu parler de vous, si même vous ne l'avez pas fréquenté vous-même. Peut-être m'avez-vous déjà croisée dans la rue sans savoir qui j'étais...

Quant à mes suppositions, mes idées en l'air, croyez bien que je crois en l'honneur de tout soldat, et en leur serment, et suis intimement convaincue qu'aucun d'entre eux ne s'abaisserait à telles atrocités. Il est bien vrai qu'un soldat digne de ce nom exposerait la lettre d'une intrigante au tribunal pour la faire enfermer. Heureusement que je n'en suis pas une ! Et heureusement que je n'ai signé ma lettre que de mes initiales...

Ceci dit, je suis enchantée d'apprendre que mes histoires vous plaisent, et que nous allons pouvoir passer à la partie plus intéressante de ce récit. Croyez bien, mon bon monsieur, qu'une illustre inconnue ne ferait pas ce travail toute seule et aurait bien pensé à recruter un certain nombre de filous naïfs, qu'il faudrait bien évidemment rémunérer à la fin de pareille affaire. Mais je pense que vous devriez me laisser vous expliquer tout ceci en personne.

Je vous propose de nous rencontrer dans cinq jours à Roceas, près de la petite ville qui nous intéresse, dans une taverne nommée "Le Tagta boiteux". Venez seul, et n'essayez pas de me duper, je sais qui vous êtes mais vous ne savez pas qui je suis. De plus, je suis une femme d'honneur, en cela que je suis mes principes et mes valeurs, et si j'ai décidé de vous aider, j'irai jusqu'au bout de mon entreprise.

Le feu et l'oubli sont évidemment nos alliés.

A très vite, et n'oubliez pas de nourrir le volatile qui vous apporte la lettre.

L.S.


Code couleur: #33ccff
En ligne Voir le profil de l'utilisateur