Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Ünellia
Page 1 sur 1


 Prendre fenêtre à son cou [RP court]

Wendy Wedsley
avatar
Mar 15 Aoû - 16:12
Irys : 315557
Profession : Vendeuse d'armure assistée
Daënar 0
Pourquoi diable fallait il que cela tombe sur moi !
J'en ai marre de toujours devoir courir dans tout les sens, Kingsman avait encore oublié de récupérer mon approvisionnement de matériaux pour cette hiver. Il savait pertinemment bien que je ne pouvais pas me permettre de perdre du temps à cause de l'hiver rude qui s'annoncer.

A force de courir dans les galeries vitrées de la ville, sans faire attention, je vais forcément finir par en traversée une. Ni une ni deux , une jeune femme qui regarder la rivière passée juste en dessous de nous, se vit pris dans une chute libre après avoir traversée une fenêtre de quelques centimètres d'épaisseur . Merde je savais que c'était pas ma journée.
Voir le profil de l'utilisateur

Allys Terasu
avatar
Mar 15 Aoû - 16:37
Irys : 987999
Profession : Ingénieur mécanique
Daënar +1
C'était pourtant prédit d'avance.

Allys était condamnée à passer son temps à se faire expédier dans les airs. Et toujours en survivant, bien sûr, sinon ce n'était pas drôle. Une fois n'étant pas coutume, elle fit sa deuxième expérience du vide à Unellia. Était-ce les capitales qui lui portaient la poisse ou bien ?

A la différence cette fois, elle ne tomba pas tête la première sur du bitume mais plutôt dans l'eau. Dans la rivière qu'elle admirait quelques secondes plus tôt. Elle eut le temps de se dire "non pas encore..." avant de couler au fond de l'eau.

Elle réapparut à la surface, à la fois déboussolée et exaspérée.



Ma couleur : #9999cc
x11
Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Wedsley
avatar
Mar 15 Aoû - 16:44
Irys : 315557
Profession : Vendeuse d'armure assistée
Daënar 0
«toute mes excuses je courraient sans regarder je ne voulais pas en arriver là» disais je à la pauvre femme juste en face de moi.

Eeeeeet merde, je savais qui c'était en plus. Il fallait que je jette à l'eau une des ingénieurs mécanique les plus connus du pays la poisse...

«Je vais vous offrir le café pour me pardonner cela nous permettra de nous réchauffer», rajoutais je tout en nageant dans cette eau quelque peu glacée.

Une fois près de la rive je reconnu bel et bien Mll Terasu ingénieur mécanique de haut rang. Pourquoi c'est toujours sur moi qu'il faut que ça tombe, dite moi ?

Enfin bref, je la pris sous mon bras et l'emmena vers la taverne la plus proche pour la réchauffer le plus vite possible.
Voir le profil de l'utilisateur

Allys Terasu
avatar
Mar 15 Aoû - 21:23
Irys : 987999
Profession : Ingénieur mécanique
Daënar +1
« Toute mes excuses je courrai sans regarder je ne voulais pas en arriver là. »

Encore heureux qu'elle ne voulait pas. Ça serait la cerise sur le gâteau. La jeune femme eut tout le même le mérite de se rattraper en plongeant à son tour. Elle put aisément s'approcher de l'ingénieur qui était tétanisée par le froid.

« Je vais vous offrir le café pour me pardonner cela nous permettra de nous réchauffer. »

Allys leva vers elle un regard glacial mais ne refusa pas la proposition. Elle et sa mauvaise humeur se laissèrent emmener dans la taverne la plus proche. La mécanicienne s'assit alors à la première table venue et interpella la serveuse.

« Deux cafés, et couvertures si vous avez. »

Le ton était neutre, quoi que légèrement sec. Alors que la serveuse repartait, Allys reporta son attention sur la responsable de son état. La pauvre semblait mortifiée mais son interlocutrice se contenta d'un long soupire pour relâcher ses nerfs.



Ma couleur : #9999cc
x11
Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Wedsley
avatar
Dim 20 Aoû - 19:37
Irys : 315557
Profession : Vendeuse d'armure assistée
Daënar 0
Bon bah je suis officiellement dans la merde, j'ai presque tuée l'un des trois ingénieurs les plus talentueux de irydae.
Il fallait forcément que cela m'arrive. Pour la première fois de toute ma vie j'était terrifiée du sorts qui m'était réservée.

Quand la serveuse revenu avec les café et les couvertures je soufflait un grand soupir de soulagement. Me voilà rassurée la demoiselle fût rapide et Mll Terasu ne m'en voudra pas.

Il est vrai que la voir en chair et en os m'avait quelque peu chamboulée, ou alors c'est la chute vertigineuse vers la rivière allez savoir. Ma stupéfaction est tel que j'en avale une mouche. A première vue ou aurait pu penser que à sa vision j'était presque morte de peur.

Les cafés servi, la couverture mise sur le dos de Mlle Terasu je tenta une approche quoi qu'un peu maladroite de mon invitée.

«Euh... Exc... Excusez-moi, je suis maladroite je ne voulais pas vous faire de mal.... Avez...Avez vous quelque chose de casser ou êtes vous blessée ?»


Wendy s'exprime en #ff0000
Voir le profil de l'utilisateur

Allys Terasu
avatar
Mar 22 Aoû - 21:51
Irys : 987999
Profession : Ingénieur mécanique
Daënar +1
La couverture chaude eut un effet apaisant sur Allys. Le café aussi d'ailleurs. Elle en but une longue gorgée, se délectant avec plaisir de la douce chaleur du breuvage. En face d'elle, la rouquine semblait en état de choc elle aussi, pourtant elle ne tremblait pas de froid. Peut être que l'ingénieur lui faisait peur ? Après tout, elle n'avait pas l'air le plus aimable qui soit...

Prenant son courage à deux mains, la jeune femme osa malgré tout ouvrir le dialogue.


« Euh... Exc... Excusez-moi, je suis maladroite je ne voulais pas vous faire de mal.... Avez... Avez vous quelque chose de casser ou êtes vous blessée ? »

Allys avait été frappée de froid et passablement énervée. Elle se rendit alors compte qu'elle n'avait pas songé à savoir si elle avait subit le moindre mal. La douleur était quelque chose de familier pour elle si bien qu'elle n'y avait pas fait attention. Elle s'inspecta rapidement, constatant quelques égratignures du aux bris de verres mais rien d'affolant. Grâce à l'eau elle n'avait pas risqué de s'embrocher sur un morceau de la vitre.

« Je commence à avoir l'habitude de me faire pousser de n'importe où, c'est agaçant. »

Elle lança un regard un peu plus doux à la jeune femme.

« Mais j'ai toujours deux membres valides sur quatre, donc tout va bien. »

Elle but une gorgée de café avant de reposer la tasse.

« A qui dois-je votre maladresse ? Au vu de la vitesse à laquelle vous m'avez percutée, je suppose que vous étiez pressées. »



Ma couleur : #9999cc
x11
Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Wedsley
avatar
Sam 26 Aoû - 19:55
Irys : 315557
Profession : Vendeuse d'armure assistée
Daënar 0
«Vous devez cette maladresse à mon majordome qui par un oublie de sa part à complètement rater ma dernière livraison de matériaux pour ma boutique» lui disais je avec un peu plus de calme.

Bah elle ne devait pas connaître cela elle la grande Allys Terasu....

«Vous savez votre réputation vous précédent tout le monde vous connais même dans les petites armurerie de quartier votre nom fait partie des grands. D'ailleurs moi aussi je compte faire partie des grands un jour. Je me nomme Wendy Wedsley vous devez connaître mon père sans doute » lui disais je avec quelque peu de nervosité de peur qu'elle ne dise non.


Wendy s'exprime en #ff0000
Voir le profil de l'utilisateur

Allys Terasu
avatar
Dim 27 Aoû - 14:22
Irys : 987999
Profession : Ingénieur mécanique
Daënar +1
« Vous devez cette maladresse à mon majordome qui par un oublie de sa part à complètement rater ma dernière livraison de matériaux pour ma boutique. »
« C'est fâcheux, en effet. »

Voilà une des raisons pour laquelle Allys ne prenait pas la peine d'engager qui que ce soit. Ça et le fait qu'avoir quelqu'un dans les pattes l'horripilerait au plus haut point. Être autodidacte était bien plus efficace.

« Vous savez votre réputation vous précédent tout le monde vous connais même dans les petites armurerie de quartier votre nom fait partie des grands. D'ailleurs moi aussi je compte faire partie des grands un jour. Je me nomme Wendy Wedsley vous devez connaître mon père sans doute. »

L'ingénieur se redressa sur sa chaise, haussant les sourcils. Elle n'était pas du genre à s'intéresser aux autres, aussi elle n'avait jamais fait le rapprochement entre la jeune femme rousse et le Kingsman.

« Wedsley vous dites ? Oui, je connais. Votre boutique est incontournable. Vous avez du potentiel, plus que votre père d'ailleurs. Si vous voulez mon avis, pour réaliser votre rêve il vous suffirait simplement de vous en donner les moyens. Voyez grand et vous le serez. »



Ma couleur : #9999cc
x11
Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Wedsley
avatar
Ven 1 Sep - 10:40
Irys : 315557
Profession : Vendeuse d'armure assistée
Daënar 0
Bordel mais c'est que je vais devenir rouge écrevisses avec tout les compliments qu'elle me fait. Pardonne moi cher père, mais là j'ai les éloges de la crème de notre métier. Appliquons sans tarder cette phrase.

«J'avais d'ailleurs besoin d'un coup de clés pour un mes projets , j'avais prévu à la même occasion de conviée Dame Greyson à cette fantastique folie mécanique. Voulez vous être de la partie ?» lui disais tout sourire avec l'idée que je m'étais faite d'un travail accompli par les trois plus grands ingénieurs de ce monde.

«j'allais presque oubliée l'objectif.. Comment expliquer cela de manière la plus simple. Je veux concevoir une armures capables de voler dans les airs et pour cela j'ai besoin de votre expérience mécanique et de l'habileté de Mme Greyson» rajoutais je tout sourire.

Ps: a voir avec le staff si c'est envisageable réellement.


Wendy s'exprime en #ff0000
Voir le profil de l'utilisateur

Allys Terasu
avatar
Sam 2 Sep - 21:37
Irys : 987999
Profession : Ingénieur mécanique
Daënar +1
Dans le mile ! Allys se redressa sur sa chaise. Si elle estimait qu'il y avait du potentiel chez cette jeune femme, elle n'avait fait qu'énoncer un fait. En revanche, elle ne s'était pas attendue à un tel aplomb, ou culot venant d'elle. Avoir l'audace de convier les grands ingénieurs pour un projet personnel ? Il fallait oser. Allys n'avait d'ailleurs pas l'obligation de le faire. Mais il fallait bien avouer que le projet en question avait tout pour la titiller.

Une armure permettant de voler. L'ingénieur avait déjà eut ce genre de projet. Elle y consacrait déjà énormément de temps. C'était un pari audacieux, compliqué également. La jeune femme avait de nombreuses fois tenté la chose mais toujours sans succès pour l'instant.

Elle se pencha en avant pour farfouiller dans sa sacoche. Elle en sortit quelques rouleaux qui avaient malheureusement prit la tasse eux aussi. Avec la plus grande des précaution, pour ne pas les déchirer, Allys les déroula. Ils représentaient des armatures ailées, certaines en un bloc, d'autres étaient morcelés.


« Il semblerait que le hasard n'ai rien à voir avec notre rencontre. C'est un projet fou que je partage également. »



Ma couleur : #9999cc
x11
Voir le profil de l'utilisateur

Khavdar & Süriyee
avatar
Dim 28 Jan - 10:18
Irys : 184963
Du coin de l’œil, une petite serveuse zieutait avec intérêt la conversation des deux femmes. Les deux étaient trempées, parfaitement enroulées dans deux couvertures chaudes. Comment ne pourraient-elles pas attirer la curiosité ou simplement le questionnant. Se mordillant délicatement la lèvre inférieure dans un réflexe automatique et inconscient, la mignonnette avait écarquillé les yeux en comprenant l’étendue de la conversation. Elles voulaient voler, comme les grands oiseaux parcourant le ciel, comme les machines bien lourdes qui parvenaient pourtant à imiter les ailes des créatures volantes. Un pétillant insoupçonné avait fini par s’entrapercevoir dans le fond des prunelles de la gamine. Bien trop occupée à espionner un dialogue qui ne la concernait nullement ne vit aucunement son responsable passer derrière elle afin de faire entendre un raclement de gorge désagréable qui ne laissait rien présager de bon. Elle sursauta, laissant, tomber son plateau de ses mains, qui heureusement ne comptait aucun verre ou aucune tasse. Le bruit de l’objet résonna un instant sur le sol, provoquant un très léger silence. Enfin, particulièrement une gêne de la principale coupable. Pivotant légèrement sur ses talons, elle releva le menton pour observer plus confortablement son patron, un demi-sourire en coin et les joues roses. Prise en flagrant délit de rêvasserie, pour sûr qu’il allait lui faire la leçon.

- « Mademoiselle Tinna, ôtez-moi d’un doute. Est-ce que votre salaire vous est versé pour ne rien faire ? »
- « Du-du-du tout monsieur Malgra, du tout. »
- « Peut-être pourriez-vous donc inviter les dernières clientes à lever leurs séants afin qu’on puisse fermer l’établissement ? Il est l’heure, n’est-ce pas ? »
- « O-o-oui monsieur. J’y vais de ce pas, mais… »
- « Pas de mais, voulez-vous. »

Elle opina légèrement de la tête, laissant un soupir fuir ses fines lèvres. L’homme n’avait définitivement aucun respect et c’était toujours elle, qu’il envoyait faire le mauvais travail. Gonflant légèrement les joues pour se donner du courage, dans un réflexe plutôt enfantin, Tinna avait fini par venir se poster devant la table des clientes. Laissant jouer ses doigts sur le bois, serrant légèrement le côté arrondi sous la pulpe de ses mains, elle prit la parole, toujours aussi gênée par la situation un peu particulière.

- « Mesdames, je suis navrée de vous bousculer, mais l’heure est déjà bien avancée, nous allons devoir mettre la table pour préparer l’ouverture du côté restaurant et… »
- « Comment, il est déjà aussi tard ? » s’offusqua Wendy en se relevant
brusquement « Mes commandes !!! Je suis navrée, je dois me dépêcher. Passez donc à ma boutique, voulez-vous mademoiselle Terasu, nous parlerons de tout ça.»

Tout comme elle était arrivée, la jeune femme était repartie dans cette même précipitation, ne laissant dans la main de la jeune serveuse, que de quoi payer l’addition. Avisant celle qui venait de partir et celle restante, Tinna ne sentit que davantage la gêne la gagner. Pourquoi avait-elle choisi ce métier, déjà ?

- « Je suis sincèrement désolée de vous bousculer… » souffla-t-elle en triturant les pièces à présent dans sa main. « J’espère vous revoir prochainement dans notre établissement. »

Elle ne resta gère plus longtemps que celui qu’il avait fallu pour prononcer cette phrase. Son patron quelque pas plus loin, attendait déjà qu’elle s’active pour faire ceux pour quoi elle était rémunérée.
Voir le profil de l'utilisateur