Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: My'trä :: Zolios
Page 1 sur 1


 [TERMINE] Forge ou ménagerie ?

Mary E. Burrowes
avatar
Jeu 24 Aoû - 17:13
Irys : 798823
Profession : Messagère
My'trän +2 ~ Chimères


And creatures dragged up from the black pits of hell
You'll find the relief in a tankard of ale


Ok... pourquoi j'étais en train de faire ça exactement ? Parce que, même si je n'avais jamais eu d'arme et que je n'en avais jamais voulu, j'en avais marre de devoir toujours éviter la moindre caravane où je n'arrivais pas à voir clairement les intentions de tout le monde. En plus, ce serait très pratique. J'avais besoin d'un couteau quand même. Pour couper la viande d'Auke, pour dépecer des animaux, pour me défendre, pour ... Est-ce que j'avais vraiment besoin de me justifier devant Orshin ? Simplement pour acheter une dague ? Ce n'était pas comme si j'allais m'en servir pour chasser pour m'amuser. Pourtant j'y avais pensé tout le trajet depuis la capitale de Zolios jusqu'à Esarim.

C'était peut être le fait de revenir ici aussi ? Après tout ce qu'il s'était passé.  Mais au diable tout cela, je m'étais décidé et je ne devais surtout pas faire de retour en arrière. C'était peut être pour cela que tout le monde était avec moi quand j'entrais dans la boutique du forgeron qu'on m'avait recommandé à l'auberge. Il sera gentil avec vous., il me l'avait assuré. C'était tous ce qu'il me fallait. Quelqu'un de gentil qui ne me parlerait pas de trancher des membres ou des gorges d'animaux toute ma vie. Auke était perché sur mon épaule depuis qu'on était partie de l'auberge où j'avais fait halte et laisser la jument qui nous avait amené jusqu'ici.

Pilm et Pom s'engouffrèrent dans l'ouverture de la porte de la boutique dès que je la poussais. Ils avaient tous dû  sentie à quel point cela me stresser. Ils étaient venu me soutenir à leur manière. Virevoltant entre les étagères, Auke regardant les quelques objets exposés qui brillait légèrement dans la lumière extérieur. Les dragons aimaient définitivement ce qui brille, mais en attendant moi, je devais trouver quelqu'un dans cette forge qui n'était pas si grande.

BADABAM!

Alors que je m'apprêtai à appeler quelqu'un, je me tournais vers l'énorme bruit que venez de faire les deux oiseaux. Non mais qu'est-ce qu'il avait fait en se posant comme deux gros balourds ! Le support des armes étaient tombés par terre libérant plusieurs lames sur le sol de pierre. Super ... Maintenant j'étais stressées et ridicules ! Pilm et Pom, eux, avaient trouvé un autre perchoir. tandis qu'Auke se moquait des deux oiseaux en se laissant glisser dans mes bras depuis mon épaules. Ca n'allait... jamais le faire.

Euh... excusez-moi. Il y a quelqu'un ? JE cherche à avoir des conseils et j'y connais rien !

Comme ça, au moins, ils étaient prévenus et j'avais une excuse pour le bazar des trois zigotos !



Couleur de Mary: #33ccff
Couleur de Auke : #ff9933, Couleur de Pom: #33ccdd, Couleur de Pilm: #3399ff
Les paroles en italique sont les discussions de Mary utilisant le don d'Orshin avec les animaux.

x 2



Dernière édition par Mary E. Burrowes le Lun 13 Nov - 8:11, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Rae Nelissen
avatar
Mar 5 Sep - 5:24
Irys : 90136
Profession : Forgeron
My'trän +2 ~ Zolios
Je travaillais tranquillement sur des petits projets dans une autre salle que la pièce principale de ma forge. Des petits bricolages insignifiants quoi… je n’ai pas grand-chose à faire ces temps-ci. Je devrais peut-être mettre à jour mon inventaire,  mais je n’ai pas envie de travailler des métaux en ce moment. Alors je me contente de quelques petits projets personnels!

BADABAM!

Ce bruit me fait sortir de mes pensées assez brusquement, même un peu trop à mon avis. Saranai et Satouros se précipitent vers la source de ce bruit, qui se trouve être la salle principale de la forge. Surement les supports qui sont tombés…  je vais devoir tout replacer, je suppose. Ça va me permettre de voir ce qui doit être ajouté à l’inventaire en même temps.

- Euh... excusez-moi. Il y a quelqu'un ? Je cherche à avoir des conseils et je n’y connais rien !

- oui oui! j’arrive dans quelques secondes!

Bien sûr mes familiers étaient arrivés avant moi. Lorsque j’arrive a mon tour dans la pièce, je vois une jeune femme qui semble être dans la vingtaine au milieu de tout ce bazar ainsi que deux oiseaux perchés a l’endroit ou Saranai se perche normalement et un bébé dragon. Évidement Saranai est en rogne et vient se percher sur mon épaule puisqu’elle est plus petite que les deux oiseaux de la cliente. Satouros a trouvé un endroit pour s’assoir sans risquer de se faire blesser par les lames se trouvant au sol.

- Bien bonjour! J’ai pu entendre que vous avez besoin de conseils? Je peux sûrement vous aider!  Que voulez-vous savoir?

Je lui parle tout en replaçant les supports qui sont tombés au sol avant que quelqu'un ne se blesse. Finalement mon inventaire est plutôt à jour! Ce qui veut dire moins de travail pour moi. Une chance que Satouros et Saranai ne sont pas aussi énervés que ça tous les jours sinon ma forge serait toujours dans un sale état...



rae parle en #ff9933
Satouros parle en #0099ff
Sarnai parle en #ff99cc
Theme song
Voir le profil de l'utilisateur

Mary E. Burrowes
avatar
Mer 6 Sep - 10:14
Irys : 798823
Profession : Messagère
My'trän +2 ~ Chimères


Malgré mon regard plein de colère, Pilm et Pom avait trouvé une nouvelle place plus comfortable plus loin. Auke lui était maintenant accroché à mon bras tout en regardant les objets par terrre. Je lui avait attraper une patte pour qu'il n'aille pas jouer dans ce fattras de lames plus coupantes les unes que les autres. Heureusement, contrairement au grand bruit provoqué, mon intervention reçues une réponse plutôt rapide.

Oui oui! J’arrive dans quelques secondes!

Alors que je ne pensais que je ne pouvais pas être plus embétée après que les deux oiseaux aient saccagés la moitié de la pièce, j'en vis deux autres arriver, instantanément vexé. Je soupirais en voyant que mes deux compagnons faisaient vraiment comme chez eux, au moins n'y eut-il pas de bagarre, puisque le plus petit avait trouvé refuge sur l'épaule de son propriétaire. Un jeune homme plutôt inhabituel. Si moi j'avais une façon de m'habiller plutôt... coloré là j'étais battue. Par contre il ne semblait pas faire très attention à ses affaires. Il devait avoir un travail salissant parce qu'il avait de la cendre... bah partout en dait.

Bien bonjour! J’ai pu entendre que vous avez besoin de conseils? Je peux sûrement vous aider!  Que voulez-vous savoir?
Euh... commençai-je légèrement gênée en la voyant ranger. En fait, c'est assez confu même pour moi. Je ne me suis jamais intéréssée aux armes, mais avec ce qu'il se passe en ce moment en My'trä... en fait je voudrais une arme, assez facile à  manier et à transporter, mais quand même suffisamment dissuasive, s'il arrivait par les architectes que j'ai besoin de m'en servir.

Si avec ça, il voyait ce que je voulais, je serais admirative. Je pense que même moi je n'avas pas compris ce que j'essayai de dire. Mais cétait tellement confus. J'aurais peut être dû attendre de revoir Adramus pour lui demander son avis. Il avait bien dû s'entraîner avec de vrai lame lui aussi avant d'utiliser le don de la belle Amisgal pour se défendre. Je fis remonter le petit dragon sur mon épaule histoire d'avoir les mains libres pour mieux m'exprimer.

La vérité c'est que je suis messagère, donc je voyage beaucoup. En monture ou à pied. Avec mes familiers la plupart du temps. C'est pour tous nous protéger que je voudrais une arme.

Cette fois, j'avais pu m'exprimer en désignant les oiseaux et el dragon dans mon coup pour expliquer mon cas. Je me mordis la lèvre et ramassait les dernières armes qui traînaient à mes pieds pour les tendre au forgeron, attendant un peu tendue sa réponse. Je ne risquais rien en réalité, mais je n'avais pas envie de recommencer la même expérience à un autre endroit.



Couleur de Mary: #33ccff
Couleur de Auke : #ff9933, Couleur de Pom: #33ccdd, Couleur de Pilm: #3399ff
Les paroles en italique sont les discussions de Mary utilisant le don d'Orshin avec les animaux.

x 2

Voir le profil de l'utilisateur

Rae Nelissen
avatar
Dim 17 Sep - 9:27
Irys : 90136
Profession : Forgeron
My'trän +2 ~ Zolios
- Euh... En fait, c'est assez confus même pour moi. Je ne me suis jamais intéressée aux armes, mais avec ce qu'il se passe en ce moment en My'trä... en fait je voudrais une arme, assez facile à  manier et à transporter, mais quand même suffisamment dissuasive, s'il arrivait par les architectes que j'aie besoin de m'en servir.

-- Il est vrai que c’est plutôt confus comme demande… mais je vais faire mon possible pour vous aider! lui réponds-y-je avec un sourire tout en continuant à ranger la forge. Ils ont foutu un sacré bazar ses familiers! Je pense que la dernière fois que la forge a été autant en décorde, c’est quand Satouros et Saranai ont fait connaissance!    

- La vérité c'est que je suis messagère, donc je voyage beaucoup. En monture ou à pied. Avec mes familiers la plupart du temps. C'est pour tous nous protéger que je voudrais une arme.

-Ah! Je vois! Donc une lame pas trop grosse, ni trop lourde et facile à transporter…


Je me mets a chercher pour voir si j’ai quelque chose de déjà forger pour elle. Je demande même à Satouros de m’aider à chercher. Saranai, tant qu’à elle, reste sur mon épaule, toujours en rogne contre les deux oiseaux qui lui ont volé son perchoir habituel. ­­ Je ne peux pas croire que je n’ai pas ça dans ma forge! À moins que je les aie toutes vendus, mais ça m’étonnerais…

Après quelques minutes de recherche, j’en viens à la conclusion que j’ai simplement oublié d’en refaire… ça m’arrive parfois!

- Je sens que je vais devoir vous en faire une, apparemment je n’en ai plus en stock…



rae parle en #ff9933
Satouros parle en #0099ff
Sarnai parle en #ff99cc
Theme song
Voir le profil de l'utilisateur

Mary E. Burrowes
avatar
Dim 17 Sep - 14:48
Irys : 798823
Profession : Messagère
My'trän +2 ~ Chimères


Il devait se dire que j'étais complètement inconsciente de vouloir une arme alors que je n'avais aucune idée de ce dont je parlais. Et.... bouarf... c'était probablement pas faux. Les enfants d'Orshin comme moi n'avaient probablement pas souvent recours à ce genre de choses. Protéger par toutes les créatures sur Irydaë, c'était probablement inutile. Mais je ne pouvais pas laisser les créatures se battre pour moi à chaque fois, sans les protéger à mon tour.

Il est vrai que c’est plutôt confus comme demande… mais je vais faire mon possible pour vous aider!

Je sourirai timidement au jeune homme drôlement accoutré. C'était gentil de sa part d'au moins essayer. A mon tour j'essayai d'être plus précise tout en l'aidant à ranger. En vérité je savais à peu près ce que je voulais, mais je n'avais aucune idée de comment le verbaliser. Quelque chose qui me tienne en sécurité sans être menaçant. Je n'avais pas non plus peur des lames. Je devais juste m'y habituer et arrêter de me perdre en hésitation sans lendemain. Même Auke n'avait pas peur des lames. Il fallait dire que sa peau était surement déjà plus résistante que la mienne bien qu'il est juste l'air... de vouloir jouer toute la journée ou se cacher dans ma capuche.

Ah! Je vois! Donc une lame pas trop grosse, ni trop lourde et facile à transporter…
Merci beaucoup.

Mes yeux s'illuminèrent de reconnaissance. C'était exactement ça. Et je ne savais plus comment le remercier de m'aider malgré mes oiseaux et le ressentiment des siens. Il eut l'air de vérifier autour de lui pendant quelques minutes. Je ramassais en attendant les éléments qui restaient par terre pour les poser sur les étagères et le bureau. Auke était remonté sur mon épaule et s'était caché dans ma capuche pour ne pas tombé pendant ce temps.

Je sens que je vais devoir vous en faire une, apparemment je n’en ai plus en stock…
Et euh... Ca prendrait combien de temps? Je peux peut etre réparer le désordre en attendant ? proposai-je un peu mal à l'aise.

Bon la vérité était qu'il ne restait plus grand chose à ranger. Mais il n'avait pas l'air d'être un champion du rangement et de la mémoire. En même temps... il n'était certainement pas nécessaire d'avoir ce genre de qualité pour être un bon forgeron. N'en était-il pas moins que j'aurai aimé l'aider un peu. Je n'aimais pas qu'il reste un malentendu.

Je n'y connais rien en arme. Mais j'ai grandis à Darga et je suis messagère. Je maîtrise l'écriture et le calcule. Alors peut être que je peux restée le temps que vous forgiez mon arme. Et ranger en vous faisant une liste précise de ce que vous avez. Je peux accueillir les clients aussi pendant que vous êtes occupé.

Ca je saurai certainement le faire. Pas très difficile, il me suffirait de sourire, me présenter et d'aller le prévenir. En laissant Pilm et Pom surveiller le larron. Je ne pouvais pas dire que le jeune homme soit excessif en sécurité de toute façon n'est ce pas ? Je proposai mon aide avec un sourire. S'il avait une autre suggestion peut être que je pourrais accepter aussi. Mais bon, ma présence dans cette ville n'était vouer qu'à cet achat et à part retourner m'entraîner une nouvelle fois, je ne voyais pas ce que je pouvais faire d'autre.

Ou quelque chose d'autre peut-être pour vous aider. En plus de vous payer pour l'arme bien sur. C'est juste pour me rendre utile je n'ai rien d'autre à faire de la journée. l'assurai-je cette fois à haute voix alors qu'Auke
était sortie et monter sur ma tête pour voir ce qu'on allait faire.



Couleur de Mary: #33ccff
Couleur de Auke : #ff9933, Couleur de Pom: #33ccdd, Couleur de Pilm: #3399ff
Les paroles en italique sont les discussions de Mary utilisant le don d'Orshin avec les animaux.

x 2

Voir le profil de l'utilisateur

Rae Nelissen
avatar
Dim 8 Oct - 9:29
Irys : 90136
Profession : Forgeron
My'trän +2 ~ Zolios
Et euh... Ça prendrait combien de temps ? Je peux peut-être réparer le désordre en attendant.

Probablement deux ou trois jours ont mon avis… Je vais faire mon possible pour la faire le plus rapidement possible tout en gardant la qualité.


Je me sens un peu mal de la retenir quelques jours, surtout que, de bases, elle était surement que de passage, mais au moins ce n’est qu’un poignard! Une arme plus grosse aurait facilement pu prendre le double du temps! Je me considère chanceux qu'elle ne m’a pas demandé quelque chose de plus compliquer que ça.

Je n'y connais rien en arme. Mais j'ai grandi à Darga et je suis messagère. Je maîtrise l'écriture et le calcule. Alors peut-être que je peux rester le temps que vous forgiez mon arme. Et ranger en vous faisant une liste précise de ce que vous avez. Je peux accueillir les clients aussi pendant que vous êtes occupé. Ou quelque chose d'autre peut-être pour vous aider. En plus de vous payer pour l'arme bien sûr. C'est juste pour me rendre utile je n'ai rien d'autre à faire de la journée.

Je ne dirais pas non à ça! Je dois avouer que ça me serait utile d’avoir une liste avec tout ce que j’ai en inventaire! Ça m’éviterait de chercher trop longtemps pour rien. J’accepte votre aide volontiers!

C’est vraiment gentil de sa part de me proposer ça! Ça va surtout beaucoup m’aider et faire en sorte que je peux me concentrer sur son poignard, donc probablement le finir un peu plus rapidement.

Je vais m'y mettre immédiatement! Je te laisse en charge le temps que je fasse ce poignard! Je ne serai pas loin si tu as des problèmes.


Puis je m’en vais vers la salle aménagée pour forger les armes et tout autre objet et je m’installe pour pouvoir forger la commande de la cliente. Satouros et Saranais m’aide à rapatrier le matériel nécessaire puis je commence tout en portant une attention a ce qu’il se passe dans l’autre pièce. Même si elle s’occupe d’accueillir les clients, je dois quand même intervenir si jamais je vois que c’est nécessaire. Je parle a mes familiers tout en forant, comme d’habitude quoi.



rae parle en #ff9933
Satouros parle en #0099ff
Sarnai parle en #ff99cc
Theme song
Voir le profil de l'utilisateur

Mary E. Burrowes
avatar
Mer 11 Oct - 9:35
Irys : 798823
Profession : Messagère
My'trän +2 ~ Chimères


Probablement deux ou trois jours à mon avis… Je vais faire mon possible pour la faire le plus rapidement possible tout en gardant la qualité.

Deux ou trois jours... Ça ne me dérangeait pas. Ça me laissait le temps de bien séjourner dans la ville et dans la forge. Les Burrowes se moqueraient de moi s'il savait que j'allais passer du temps ici, moi qui avait toujours refuser d'être autour des armes et des armures forgées à Darga. Je n'aimais pas trop la forge, les adepte de Süns y étaient encore plus protecteurs avec moi parce que je ne gérais pas le feu. Touche pas ci, touche pas ça... Ne t'approche pas là, ne marche pas là. J'étais mieux ici pour apprendre des choses et les surprendre en rentrant. Quand je reviendrai en connaissant la différence entre une dague, un stylet, une épée courte, un glaive, une épée longue. C'était déjà un miracle que je connaisse tout ces termes d'ailleurs !

Je ne dirais pas non à ça! Je dois avouer que ça me serait utile d’avoir une liste avec tout ce que j’ai en inventaire! Ça m’éviterait de chercher trop longtemps pour rien. J’accepte votre aide volontiers!
C'est parfait ! Je suis certaine que j'apprendrais plein de choses en même temps !

J'affichais un sourire heureux et satisfait en entendant sa réponse. Je posais les dernières armes sur les étagères afin que la boutique soit à nouveau présentable. Je fis signe de la main à Pilm et Pom de filer dehors. Pas question qu'il recommence cette blague et qu'il retarde ma commande maintenant. Les deux polissions ne se firent pas prier et filèrent par la porte pour aller se poser non loin, au grand contentement évident des deux autres animaux présents. Je regardais le forgeron avec un sourire pour lui indiquer que je m'en occupais.

Je vais m'y mettre immédiatement! Je te laisse en charge le temps que je fasse ce poignard! Je ne serai pas loin si tu as des problèmes.
D'accord, je m'y mets tout de suite, il y a des feuilles et des plumes sur le bureau je crois !

Ni une, ni deux, je m'y mettais alors qu'il disparaissait vers la forge. Je prenais plusieurs feuilles et commençais à noter les formes et les longueurs de chaque lame disponible pour commencer. Pour que ce soit plus simple, j'avais tout classé sur des feuilles différentes par tranche d'une quinzaine de centimètres de longueur. Bon je n'y connaissais pas grand chose donc il faudrait que je lui demande pour classer les différentes armes. J'avais noté celle que je connaissais mais ça faisait pas lourd sur la quantité. Ça me prit jusque la fin de la journée environ. Auke avait découvert que le mur contre la forge était un lieu de prédilection sur son espèce et était allé s'allonger comme un lézard pour profiter du mur chaud.

Ce ne fut que le lendemain qu'un ou deux clients vinrent dans la boutique. Je répondais à leur question. En même temps, c'était des chasseurs qui avaient heureusement une idée bien précise de ce qu'ils voulaient dans l'inventaire. Et moi j'étais étonnée d'avoir une telle organisation ! Nan franchement des fois, j'étais pas mauvaise ! Fallait me reconnaître. J'arrivais à les renseigner sans trop de mal, j'allais juste valider les prix avec Rae pour finaliser les ventes. Le reste du temps, j'essayais d'inventorier le reste des pièces. Jusqu'au matin du dernier jour, où une espèce de brute rentra sans aucune délicatesse et vint se poser devant moi comme pour m'impressionner avec sa bedaine.

Salut ma jolie ! C'est pas toi qui a forgé tout ça! L'est où le forgeron, je veux une armure !
Bonjour... monsieur. Je peux savoir d'où vous venez ?
Zagash ! Les plus grands guerriers de My'trä mais si t'es pas vendu avec l'armure, tu m'fais perdre mon temps !
Je vais le chercher. soupirai-je avec un haussement de sourcil avant d'aller vers la forge. Il y a un... client qui veut vous voir.



Couleur de Mary: #33ccff
Couleur de Auke : #ff9933, Couleur de Pom: #33ccdd, Couleur de Pilm: #3399ff
Les paroles en italique sont les discussions de Mary utilisant le don d'Orshin avec les animaux.

x 2

Voir le profil de l'utilisateur

Rae Nelissen
avatar
Jeu 12 Oct - 9:09
Irys : 90136
Profession : Forgeron
My'trän +2 ~ Zolios
La forge était calme comme à son habitude. Mary venait me poser des questions de temps à autre pour avoir des précisions à propos des armes ou bien quand il s’agissait de dire le prix d’une arme a un client. Je lui forgeais son arme en même temps. Je n’en reviens pas à quel point son aide me sauve du temps. Normalement je dois souvent arrêter ce que je fais pour aller servir les clients tandis que là je peux me concentrer sur son poignard. Évidemment, c’est plus productif comme ça! De plus Mary semblait bien se débrouiller pour quelqu’un qui ne connait pas grand-chose sur le sujet. Faut croire qu’elle apprend vite! J’espère que ce qu’elle aura appris ici lui sera utile un jour d’une quel qu’onques façon.

Ça faisait déjà trois jours que je forgeais cette arme. Il me restait que quelques petites choses à faire et elle était finie. J’étais concentrer sur ce poignard tandis que Mary entra dans la pièce.

- Il y a un... client qui veut vous voir.

Elle semblait un peu découragée vu le ton sur le quelle elle m’a parlé. Je dépose mes outils avant de me diriger vers la porte qui mène à la salle ou le client m’attendait. Je me demande ce qu’il veut pour demander à me voir… et j’ai le pressentiment qu’il va être un peu malcommode.

J’entre dans la salle qui sert de boutique et j'y vois un homme quand même grand devant le comptoir

- Salut! Je suis le propriétaire de la forge. En quoi puis-je vous aider?
- Je veux une armure! Faut croire qu’elle n’a pas passé le message!

En effet il est plutôt malcommode et Saranai s’énerve déjà du haut de son perchoir. Ça arrive parfois des clients comme ça qui crois que tout leur est permis. Ça va être pénible à gérer, ça se voit juste en regardant l’homme qui se trouve devant moi. Maintenant je dois trouver un moyen de gérer ça sans créer de problème… je commence par lui poser des questions sur ce qu’il veut, mais il n’est pas très précis dans sa demande. On dirait presque qu’il le fait exprès.

- Serait-il possible pour vous de repasser demain ou bien en fin d’après-midi? J’ai bientôt fini avec la commande que j’ai à faire et je serai à vous après celle-ci.


De toute façon je ne pourrai pas m’occuper des deux en même temps et puis le poignard de Mary est presque terminé.



rae parle en #ff9933
Satouros parle en #0099ff
Sarnai parle en #ff99cc
Theme song
Voir le profil de l'utilisateur

Mary E. Burrowes
avatar
Ven 13 Oct - 15:31
Irys : 798823
Profession : Messagère
My'trän +2 ~ Chimères


Ce genre de type était vraiment les pires, à mon avis. Sûr de lui, brute, sans considération pour les autres, certain de son bon droit, il était certain que tout le monde lui céderait tout, à cause de sa force physique, tout simplement. Alors que derrière en général, il n'y avait rien, aucune technique, aucune habilité particulière et encore moins une once d'intelligence qui vaille le temps de la conversation. Peut-être que j'aurais dû insister un peu plus pour le retenir et laissait le forgeron tranquille mais, il aurait probablement fini par me hurler dessus dans la boutique, ce qui n'était pas une solution, ni pour la tranquillité de Rae ni pour celle de Auke qui était remonté sur mon épaule quand j'étais passé à côté de la porte.

Serait-il possible pour vous de repasser demain ou bien en fin d’après-midi? J’ai bientôt fini avec la commande que j’ai à faire et je serai à vous après celle-ci.
Pourquoi faudrait que je repasse ? Non, je sais pas pour qui est votre commande, mais elle va attendre, parce que j'ai pas que ça à faire moi !

Il accompagna évidemment sa phrase d'un rire sur de lui, tout en se dirigeant vers l'étagère qui portait les plus grosses épées de la boutique il observa les armes pendant quelques instants. J'étais presque persuadée qu'une épée de cette taille avait plus de d’inconvénients que d’avantages. Même avec sa corpulence, il devait avoir pas mal de gras l'empêchant de les manier avec une efficacité réelle lors d'un combat. Je poussais un soupir profond sans me gêner qui fit relever les yeux de la brute vers moi. Bah quoi il était pas content ?

Quoi ? Tu pensais que ton patron allait me mettre
à la porte comme ça ? J'ai un sac d'Irys sonnants et trébuchants. Et tout le monde le veut !

Ce n'est pas mon patron. Et vous êtes simplement... un client comme les autres, en moins poli. répondis-je en croisant les bras sur ma poitrine.

Il me toisa quelques secondes, cherchant s'il devait s'énerver et me répondre ou passer à autre chose. Je n'avais pas l'air particulièrement impressionnante ce qui lui donna surement l'impression que finalement ça n'en valait pas trop la peine.
Il laissa tomber le présentoir d'arme et se tourna à nouveau vers le propriétaire de la forge qui n'avait pourtant pas l'air plus impressionné que moi. Je ne savais pas ce qu'il cherchait, mais apparemment qu'on ne soit pas terrifié par sa "stature" n'avait pas l'air de l'aider à gérer la situtation comme il l'avait anticipé.

Bon parlons sérieusement entre hommes. J'ai besoin d'un haut d'armure parce que le mien devient trop serré à la taille. Ma compagnie et moi, on reste une semaine dans la ville histoire de s'amuser. T'auras le temps pour ce que je veux ?

Une compagnie? Surement une bande de mercenaire oui! Et ce n'est pas vraiment étonnant vu l'homme qui s'était introduit dans la forge. Il sort de sa poche un sac d'Irys conséquent qu'il pose sur ma table de travail en attendant la réponse de Rae. J'aurais compris qu'il accepte. Mais franchement, vu l'individu, si je pouvais être parti pour la prise de mesure ce n'était pas de refus !



Couleur de Mary: #33ccff
Couleur de Auke : #ff9933, Couleur de Pom: #33ccdd, Couleur de Pilm: #3399ff
Les paroles en italique sont les discussions de Mary utilisant le don d'Orshin avec les animaux.

x 2

Voir le profil de l'utilisateur

Rae Nelissen
avatar
Lun 13 Nov - 7:56
Irys : 90136
Profession : Forgeron
My'trän +2 ~ Zolios
-Pourquoi faudrait que je repasse ? Non, je sais pas pour qui est votre commande, mais elle va attendre, parce que j'ai pas que ça à faire moi !

Mais pour qui il se prend? Le roi du monde? Ah! Que je déteste ce genre de client qui ne sont pas capable de réfléchir et qui pense que tout leur est dû. S’il avait une once d’intelligence, il aurait accepté de repasser un peu plus tard et j’aurai pu finir l’arme de Mary sans encombre. Mais bon, il a fallu que ce soit ce genre de gars qui ne pense pas que les gens autour de lui ont une vie qui n’est point influencée par sa présence. Il faut croire que ça fait partie du métier!

- Parce que j’ai bientôt fini cette commende et je ne voudrais pas que cette gente dame attende plus longtemps dans ma forge. Elle a déjà été bien gentille d’attendre les quelques jours dont j’ai eu besoin pour faire sa dague, vous allez faire de même et attendre votre tour.

Je parlais d’un ton plutôt sec. J’espérais presque qu’il se décide à aller voir un autre forgeron. Juste son ton de voix m’héritait au plus haut point, je n’imagine même pas travailler avec lui! Mais bon, en plus il semblait avoir ignoré ce que j’ai dit… J’entends Mary pousser un de ses soupirs. Je pense qu’on en pense la même chose de cet homme plutôt malcommode.

-Quoi ? Tu pensais que ton patron allait me mettre  à la porte comme ça ? J'ai un sac d'Irys sonnant et trébuchant. Et tout le monde le veut !

-Ce n'est pas mon patron. Et vous êtes simplement... un client comme les autres, en moins poli.


Je ne réponds rien, je pense qu’il m’aurait encore ignoré de toute façon. Il m'adresse la parole qu’une seule fois et j’ai déjà de la difficulté a l’endurer… il se rapproche de moi avant de commencer a me parler de ce ton beaucoup trop sur de lui.

-         Bon, parlons sérieusement entre hommes. J'ai besoin d'un haut d'armure parce que le mien devient trop serré à la taille. Ma compagnie et moi, on reste une semaine dans la ville histoire de s'amuser. T'auras le temps pour ce que je veux ?

J’ai presque le gout de dire non, mais ce serait mal honnête puis il faut dire que quand même besoin d’argent…

-Il devrait plutôt perde du poids, ce serait moins coûteux…

Je me retiens de ne pas rire suite a la remarque de Satouros… Faut avouer qu’il dit la vérité.
-Si j’utilise votre armure actuelle, je pourrai surement y parvenir avant la fin de la semaine. Par contre, comme j’ai dit tout à l’heure, je compte bien finir la commande de cette cliente avant. Si ça ne fait pas votre affaire, allez voir un autre forgeron, mais je pense qu’il va vous charger plus cher. Sur ce, repassez en fin d’après midi, je veux termier cette dague.


Je retourne vers l’endroit ou j’étais avant de me faire interrompe par cet homme.

***
Le soleil allait bientôt se coucher en cette belle journée d’automne. Je finalisais la dague en y ajoutant une pierre précieuse à l’emplacement que j’avais prévu à cet effet. J’étais plutôt fière de mon travail sur cette arme forgé pour Mary, quelqu’un que j’aimerais bien revoir dans le futur. Je sors de l’atelier avec la dague en main et je la tends vers Mary qui me donna les irys en échange. Elle me remercia avant de repartir avec ces deux oiseaux et son dragon. Puis je vois au loin la silouette du cliant de cet avant-midi approcher… et je me dit que les prochains jours seront probablement pénible…



rae parle en #ff9933
Satouros parle en #0099ff
Sarnai parle en #ff99cc
Theme song
Voir le profil de l'utilisateur