Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !




 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Rathram
Page 1 sur 1


 Il est plus que temps [TERMINE]

Alises Torouciave
avatar
Jeu 7 Sep - 11:32
Irys : 670200
Profession : Scientifique : zoologue
Daënar +1
Il devait arriver d'une minute à l'autre. Après plusieurs échanges de lettres, de télégrammes pour déterminer une date qui les arrangeraient tous les deux, il devait arriver. Il devait venir et la rejoindre directement dans son appartement.

Alises était fatiguée, épuisée. En l'espace de quelques mois, sa vie avait été chamboulée et les changements effectués dureraient sa vie durant. Elle l'avait souhaité en finissant sa thèse mais elle aurait tout fait pour que cela n'arrive pas, pour qu'elle ne se retrouve pas dans cette situation. Cependant, elle ne pouvait modifier le temps et elle devait juste laisser faire le temps.

Le temps ! Oui, elle avait joué de malchance avec lui ! Elle aurait pu présenté Hex à sa mère et lui annoncer leur mariage si le temps lui avait accordé une année. Elle aurait pu avoir sa maison avec quelques enfants près d'elle. Une vrai maison, avec une gouvernante. Elle aurait pu se réconcilier avec sa mère et ses sœurs si le temps lui avait accordé quelques mois. Mais dans sa cruauté, il lui avait refusé.

A peine était elle rentrée, son amant parti quelques jours plus tard, que deux officiers de police lui apprirent que sa mère était morte dans un attentat alors qu'elle revenait tranquillement à Cerka avec Hex. Elle avait revu ses sœurs ainées. L'image avait été gravé dans son cœur et sa mémoire. Sur des fauteuils roulants, les deux jeunes femmes étaient maigre, le regard stupide à force de subir les traitements d'une mère folle depuis le départ de son mari. Alises retint autant qu'elle pu ses larmes en voyant les jumelles. Elles étaient si belles, si prometteuses. A présent, elle avait en face d'elle deux légumes. Elle avait du prendre toutes les décisions, ses sœurs étant sous sa tutelle. Elle avait été extrêmement malade, vomissant régulièrement. Peut-être l'inquiétude, le dégoût de voir ce que cette femme cruelle capable de faire autant de mal, sa culpabilité de ne pas avoir agi.

Une fois l'enterrement passée, Alises se rappela qu'elle avait une expédition à mener mais aussi qu'il faillait consulter le notaire pour connaitre la suite du testament, car elle avait refusé qu'on lui dise ce qu'il en était de l'héritage. D'abord ce que sa mère voulait comme enterrement, après on verrait pour le reste. Et bien lui en prit car elle ne put dormir pendant une semaine à cause de cet héritage.

La famille Torouciave avait toujours été riche. Son père avait laissé l'entièreté des biens qu'il possédait à sa femme et une coquette somme de 10 000 irys à sa fille chérie, Alises. L'éducation et son coût n'avait jamais été un problème pour eux mais cela peut s'expliquer par le fait que seule Alises fit des études, son frère étant mort à l'âge de six ans, ses sœurs étant restées à la maison à cause de leur handicap.

- Mademoiselle,dit le notaire de sa voix tremblotante, je vais vous éviter toutes les formulations longues et alambiqués. Votre mère détestait vos sœurs et par conséquent à fait de vous l'héritière exclusive de la famille Torouciave a une seule condition : que vous ne perdiez jamais votre nom de famille. Cela vous laisse une maison estimée à un cent milles d'irys ainsi que les comptes bancaires de votre mère dont le total est 671 241 irys. Cette somme inclus les comptes suivants :
- Celui de votre décédé frère à 2,5% qui s'élève à 5 925 irys
- Celui de vos sœurs à 2% à 19 396 irys
- Le votre à 2% à 33 253 irys
- Le compte courant de votre mère à 26 052 irys
- Les cinq comptes épargnes de votre mère qui sont à 5 % donc au total 508 188 irys
- La dot mis sur un compte à 1,3 % à 78 427 irys

De par le testament, vous êtes l'entière gestionnaire de cette argent et vous pouvez en faire tout ce qui vous plaira.


Et c'est ce qu'elle fit. Elle répartit la somme son frère sur leurs comptes respectifs. Toucha son argent et vendit la maison. Elle plaça ses sœurs dans un centre de soin spécialisés et acheta un appartement plus proche du centre ville. Cet immense appartement était plus spacieux et elle en avait profité pour racheter des meubles et refaire entièrement la décoration. Il comptait quatre chambres avec leurs salle de bain, deux salons assez grand pour accueillir un bal, les cuisine étaient à part. Elle engagea une cuisinière et une femme de ménage. Elle laissa un compte ouvert pour ses soeurs pour payer les soins. Enfin, elle partit en Vereist loin de toute préoccupation financière.

C'est alors qu'elle apprit qu'elle était enceinte grande nouvelle la bouleversant au plus profond de son être. Elle avait alors pris la décision d'ouvrir un compte pour son enfant et de prévenir Hex. Elle portait une robe extrêmement large, masquant un peu les formes de son ventre. Elle avait pris un peu de poids. Alises désirait annoncer la nouvelle plutôt que de faire voir la nouvelle. Elle attendait dans le salon, tout était prêt pour recevoir son amant dans cet ancien appartement. Au mois d'octobre, elle terminerait le déménagement. Elle était inquiète et sursauta en entendant un bruit de pas dans le couloir.



code couleur #00ccff

x1
x2


Dernière édition par Alises Torouciave le Mar 30 Jan - 12:50, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Jeu 21 Sep - 22:20
Irys : 126594
Profession : Soldat de fer
Daënar +3 ~ Vereist (homme)
Une nouvelle c'était une grande nouvelle oui ! Une promotion, et une promotion officielle : officier ! Je devenais officier ! Bon c'était simplement car j'allais être envoyé suffisamment loin pour nécessiter un tel rang, Mytra était un continent encore hostile pour l'armée et envoyer un simple sergent auprès des ambassadeurs aurait pu être pris comme un désintérêt total de la part de l'armée et les relations étaient suffisamment tendues pour que le colonel ne prenne aucuns risques.
J'avais donc été expressément promu on m'avait remis une lettre et des galons, une poignée de main et surtout: un avis de départ.

Il fallait donc que j'annonce à Alises le fait que j'allais être envoyé quelque temps en Mytra. Et tel que je la connaissais, ça risquais de ne pas être simple, les arguments de la patrie et du sens du devoir n’allait avoir aucuns écho chez elle, car elle savait pertinemment qu'ils n'en avaient aucuns chez moi, loin de là . J'accomplissais mes ordres parce qu'on me les donnait, il n'y avait pas à aller chercher plus loin, si bien que cela aurait peut être été complexe.
Je fis donc route vers Rathram, prenant un aeronef militaire pour le transport, à croire que mon nouveau rang me permettait bien de nouvelles choses. Le transport était par contre toujours digne de l'armée: bruyant, inconfortables, et empestant l'huile, mais c'était tout de même moins risqué et bien plus rapide que de marcher.
Le pilote me permit quand même d'avoir un voyage presque sans risque, les quelques trou d'air du voyage étant relativement bien amortis par les talents du pilote.
Les aéronefs de l'armée étaient bien plus lourd que leurs homologues civils, et leurs moteurs avaient aussi la fâcheuse manie d'être trafiqués pour produire une meilleure poussée au détriment du bruit.
L’atterrissage ne fut pas plus mouvementé que d'habitude même si les officiers présents dans l'habitacle se mirent à paniquer en sentant l'appareil rebondir contre la piste.
Je ne pus m'empêcher de rire, déclenchant une foule de regards interrogateur vers moi. Ils n'avaient jamais pris un engin en période de combat ? Le pilote était doué, et la piste plate, cet atterrissage pouvait presque être considéré comme doux.
Pourtant à peine arrêté l'un deux sortis pour vomir, vidant le contenu de son estomac sur le tarmac avec une expression indignée.
Je fis un saut par la cabine, penchant ma tête dans l'habitacle pour tendre une cigarette au pilote avec un grand sourire

-Joli mon gars, allez cadeau pour l’atterrissage.

-M.... Merci mon lieutenant.

Je pris un moment pour me retourner, ne comprenant pas trop jusqu'à me rappeler les galons que j'avais sur les épaules

-Ah oui merde c'est moi ! Pas de quoi gars allez à plus.

Je descendis de l'appareil en sautillant presque, prenant une grande bolée d'air avec un sourire, sortant une cigarette de ma veste j'entrepris de retrouver le chemin de l'appartement d'Alises, déjà impatient d'arriver. Je n'avais comme guide qu'un petit morceau de papier griffonné sur lequel un plan et une adresse avait été inscrite précipitamment.
Comparé à avant les gens s'écartaient de mon chemin, les galons montrant bien mon appartenance à l'armée contrairement à d'habitude. Je me sentais pour une fois presque fier de ce que je faisais.
J'arrivais au pied de l'appartement qui était indiqué et je fus vite introduit dans un grand appartement.
Un peu nerveux je vérifiais l'état de ma tenue, j'avais enfilé de grandes bottes de cavalerie en cuir ainsi que ma veste de sortie, c'était une sorte de rendez-vous galant si j'avais tout compris. Et puis je voulais tout de même lui montrer mon nouveau statut aussi ridicule soit-il par rapport au sien.
Prenant une grande inspiration je fis quelques pas, ces derniers résonnant à cause des semelles ferrées.
Je pénétrais dans la pièce, jetant des regards furtifs aux alentours avant de trouver mon amante.

La retenue que j'avais envisagée s'envola vite alors que je traversais la pièce pour l'embrasser ajoutant juste après

-Ah Alises, ça faisait bien trop longtemps que je ne t'avais pas vu !






Rose x 12
Voir le profil de l'utilisateur

Alises Torouciave
avatar
Mer 11 Oct - 17:15
Irys : 670200
Profession : Scientifique : zoologue
Daënar +1
Elle se leva et ouvrit la porte. A peine eut-elle le temps qu'il l'embrassa avec la passion des longues séparations. Alises s'abandonna à ce baiser qui la détendit entièrement. Elle s'assit sur un canapé avec Hex et elle l'observa de la tête au pied notant les différences par rapport à la dernière fois. Il avait pris du galon.

- Je vois que tu n'es plus un simple soldat.

Elle sourit et elle posa sa main sur celle de son amant :

- Avant de m'en dire plus, il y a une chose que tu dois savoir.

Elle prit la main d'Hex et la posa sur son ventre lui laissant sentir les rondeurs. Elle lui laissa quelques secondes pour qu'il émette quelques hypothèses dont surement la bonne. Enfin, elle ne savait pas ce que l'esprit de son amant pouvait faire dans ce genre de cas. Mais bon, elle espérait qu'il serait heureux et qu'il serait prêt à faire un sacrifice pour elle, pour améliorer sa situation sociale. Et puis pour le bébé.

- Je suis enceinte. Je porte ton enfant mon amour.

Elle souriait et avait annoncé la nouvelle avec joie mais gravité. Il fallait qu'il comprenne qu'elle allait garder l'enfant et qu'elle lui demandait juste de prendre ces responsabilités en tant que père. Pour le moment, il fallait lui laisser avaler la nouvelle qui pour le coup, allait le surprendre.



code couleur #00ccff

x1
x2
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Dim 15 Oct - 23:02
Irys : 126594
Profession : Soldat de fer
Daënar +3 ~ Vereist (homme)
Elle avait remarqué mes nouvelles décorations, et je lui fit un grand sourire. Cette promotion était plutôt inattendue et supposait beaucoup de responsabilité supplémentaires mais avant que je puisse lui en dire plus je la vis me couper net, posant doucement une main sur la mienne.
J'avais comme un mauvais pressentiment, elle était d'habitude si calme, la voir m’interrompre pour me parler de quelque chose sonnait comme une grosse nouvelle.
Je levais un sourcil suspicieux, lui faisant implicitement signe de continuer.

La jeune femme pris ma main, la guidant doucement jusqu'à son ventre. Je remarquais quelques rondeurs en plus, rondeurs qui contrastaient avec le reste. Elle n'avait jamais été très épaisse...
Mon cerveau se mit à formuler beaucoup d’hypothèse sur cette apparition soudaine.
Elle n'était pas malade, même si elle paraissait quelque peu fatiguée. Étrangement mon esprit ne parvint pas à formuler une hypothèse valide, jusqu'à ce qu'elle dise clairement la grande nouvelle.

-Oh.

Ce fut la seule réaction que je parvins à produire. Mon visage devint livide alors que je comprenais enfin l’enchaînement des choses. C'était donc ça... un enfant ?
Pour être tout à fait honnête je ne m'y étais que bien peu préparé, si bien que rien ne me vint sinon un long silence ponctué du bruit de mes doigts sur mon étuis à cigarette.
Je fit quelque pas, mes bottes claquant sur le parquet avant d'ouvrir une des fenêtres me penchant par le balcon pour fumer.
La main tremblante je réussis à allumer le tabac, restant dans mon mutisme jusqu'à arriver à formuler une pensée cohérente. Un enfant... ça supposait beaucoup de chose, une vie stable une éducation, des responsabilités...
A peine si j'arrivais à m'occuper de moi alors un petit humain...
Après quelques longues minutes de délibérations je finis par respirer un grand coup, remettant ma veste droite avant d'ajouter.

-Et bien... C'est une excellente nouvelle ! Je ne sais pas trop ce que je suis censé faire, j'ai l'impression d'être encore un enfant présentement chérie...

il y avait une fraction de joie certes mais aussi un foule d'inquiétude et de questions qui se bousculaient soudainement dans ma tête.




Rose x 12
Voir le profil de l'utilisateur

Alises Torouciave
avatar
Sam 28 Oct - 18:05
Irys : 670200
Profession : Scientifique : zoologue
Daënar +1
- Oh.

Bon, il savait et il semblait plus surpris que dégouter. C'était un début. Elle resta assise, le suivant des yeux. Il lui fallait du temps pour accepter cette nouvelle. Contrairement à elle, il ne s'évanouit pas et il se dirigea vers la fenêtre pour fumer. Elle lui laissa tranquillement le temps. Ils avaient la journée pour eux. Quand enfin il parla, ce fut pour dire quelque chose de simple à ses yeux, quelque chose d'évident. Alises savait qu'il lui livrerait sa pensée, sa réflexion. Elle s'avança vers lui et l'embrassa.

- Tu n'es pas un enfant. Regardes toi maintenant ! Tu as eu de l'avancement ! On n'accorde pas cela à un enfant. Tu es un adulte.

Elle le câlina et le ramena sur le fauteuil, lui les bras autour de son ventre qui était bien développé pour 4 mois de grossesse.

- Je voudrais que tu sois là le jour de la naissance et un petit peu ensuite aussi. Sinon, il y a aussi une autre chose à faire...pour éviter que je sois mise à l'écart et que je finisse par perdre mon travail.

Elle inspira avant de dire:

- Je sais que c'est quelque chose qui demanderait qu'on se connaisse davantage, qu'on l'annonce et qu'il y ait une fête autour. Mais malheureusement, notre enfant précipite un peu les choses.

Elle se releva et se tourna vers lui pour le regarder droit dans les yeux :

- Il faut qu'on se marie et si cela ne dérange pas que tu prennes mon nom de famille. On pourra faire ça dans deux semaines. Est-ce que tu acceptes ?

Elle scruta la moindre des émotions qu'il pouvait avoir, de sa prochaine réponse dépendait la suite de sa vie. De leur vie.



code couleur #00ccff

x1
x2
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Mer 1 Nov - 12:11
Irys : 126594
Profession : Soldat de fer
Daënar +3 ~ Vereist (homme)
Un adulte ? Bof j'avais surtout l'impression qu'il y avait un poste de libre et personne pour l'occuper, je me contentais donc de hausser les épaules à part être un peu plus autonome, je n'étais toujours pas libre. Mais bon comme je ne connaissais pas autre chose ça ne me dérangeait pas plus que ça

-Et bien si tu as une date je pourrais essayer de m'arranger

Un mariage ? C'était quoi au juste ? Normalement on s'occupait de tout les papiers pour nous au régiment, et le "mariage" était surement quelque chose dans le genre. Souvent on ne faisait que signer des feuilles et c'était réglé.
Ça devait surement être la même chose... Je tachais donc de répondre de façon aussi enthousiaste que possible, même si la signification exacte de cette chose m'était totalement inconnue

-Oh oui si tu veux !


Je répondais un peu distraitement, ne sachant pas trop quoi dire d'autre. J'avais tellement préparé la nouvelle de ma promotion que cette annonce avait un peu gâchée ma joie. Il faudrait quand même qu'elle m'explique un jour comment elle avait eu cet enfant. A dire vrai je ne m'étais jamais penché sur la question non plus.
On avait eu un cour il y avait très longtemps mais je l'avais oublié depuis.
Et ce mot... mariage. Ça me disait également un truc. Mais quoi ?
J'avais compris qu'il fallait s'occuper d'un enfant, mais le reste...
Surement un papier de plus à signer voilà tout.

-Deux semaines ? Je ne sais pas, il faudrait plutôt demander au colonel, moi je ne fais que suivre ce qu'il me dit.

Va ici, tues le, signe là. C'était à peu près les seules choses que je comprenais.
Mais je ne comprenais pas vraiment pourquoi je devais changer de noms de familles, si bien que je finis par le fixer avec de grands yeux interrogateurs, soulevant ma plaque gravée à mon nom.

-Tu n'aimes pas mon nom ? C'est pourtant le miens, et l'officier ne voudra pas que j'en change je crois, ils sont très pointilleux la dessus.

En fait avoir le même nom était plutôt pratique, en fait il suffisait de la prononcer pour que tout le régiment se reconnaisse. Je ne voyais pas vraiment en quoi cette histoire de noms changerait quelque chose à la situation.
Et puis c'était bien Hekmatyar non ?




Rose x 12
Voir le profil de l'utilisateur

Alises Torouciave
avatar
Mer 1 Nov - 14:54
Irys : 670200
Profession : Scientifique : zoologue
Daënar +1
Il semblait ailleurs, absent. Trop de nouvelles d'un coup surement. Elle secoua la tête d'un sourire et l'embrassa avec passion.

- Je vais encore trop vite n'est-ce pas ? Je sais que tu as besoin de temps mais au lieu de t'en laisser, je te précipite. Tu dois avoir des questions et des choses à me demander par millier. On verra pour les détails du mariage plus tard.

Elle lui caressa le visage et s'installa contre lui, lovant sa tête sur son épaule.

- Mais avant que tu ne me poses toutes ces questions, il va falloir m'expliquer comment mon beau Hex est devenu encore plus beau lieutenant , dit-elle avec un grand sourire plein d'ironie.

Elle cherchait inconsciemment à se préparer à toutes les questions que pourraient lui poser son amant bien qu'elle peinait à trouver lesquelles.



code couleur #00ccff

x1
x2
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Mer 8 Nov - 0:08
Irys : 126594
Profession : Soldat de fer
Daënar +3 ~ Vereist (homme)
Des questions ? Non je n'en avais pas plus que ça, parfois la vie vous mettais devant certains fait accomplis sans vous laisser le temps d'y réfléchir et toutes les questions qu'aurait pu poser une personne normale ne me venait pas. Que ce soit au niveau de ce que ça impliquait, des enfants, ou bien même de l'état de santé de la jeune femme.
J'étais simplement plongé dans un schéma de pensé qui me faisait suivre le même raisonnement en boucle, comme si le fait de penser à cet "enfant" était une information étrangère qui n'arrivait pas à s'imprimer dans mon esprit.
En fait je finis même par ne plus y penser, ma conscience peu habitué à ce genre d'exercice mental coupant tout lien avec cet événement qui me dépassait totalement.
Après quelques minutes les yeux vides, je finis par hausser les épaules.

-Non pas plus que ça, je te fais confiance pour tout ça, ça me dépasse de toute façon.

Un constat simple mais qui résumait bien ma situation actuelle. Formé à tuer mais pas à vivre, c'était surement la phrase qui résumait le mieux la situation.
Je me mis à arpenter l'appartement, détaillant du regard les meubles qui restaient encore. Parfois ma main s'attardais sur un objets, l’effleurant doucement avant de reprendre mes observations.
Je devais avoir l'air aussi perdu que d'habitude mais je faisais du mieux pour noyer tout ça.
Finalement elle finit par me lancer une perche pour sortir de cette boucle, soit le pourquoi du comment de ma promotion.

Cette échappatoire me fit arrêter net, alors que mon esprit embrumé tentait de retrouver l'explication.
Je finis par la trouver, reprenant avec un peu plus de conviction.

-Les relations sont tendus avec Mytra, et le colonel avait besoin de quelqu'un pour servir d’intermédiaire avec les garnisons de l'ouest, on à rapporter des troubles et des actes criminels.
Je suis donc envoyé la bas pour régler les problèmes. Il fallait un haut gradé pour traiter avec les officiels et je crois bien que j'étais le choix le plus pertinent comme je ne peux pas encore réintégrer la division spéciale.

Une promotion motivée principalement par la mission donc, accompagnée d'une affectation à plus ou moins long terme en Mytra, bien sur elle pouvait être aussi longue qu'une année que courte comme une semaine, tout dépendrais des problèmes sur place.
A mon tour je cherchais à anticiper la moindre question de la jeune femme, questions que je redoutais déjà.




Rose x 12
Voir le profil de l'utilisateur

Alises Torouciave
avatar
Ven 17 Nov - 20:29
Irys : 670200
Profession : Scientifique : zoologue
Daënar +1
- Non pas plus que ça, je te fais confiance pour tout ça, ça me dépasse de toute façon.

Elle essaya de se convaincre qu'il voulait juste prendre le temps d'avaler la situation. Mais la suite du discours la fit soupirer. Il fallait bien qu'il fasse son devoir envers Daenastre même si ce devoir consistait à apaiser les tensions avec My'tra.

- Tu sera donc absent assez longtemps.

Alises hocha la tete à de nombreuses reprises :

- Je suppose qu'ils ont fait un choix qui leur semblait judicieux même si j'aurais aimé t'avoir avec moi quelques temps. Bref ! Quand partirais-tu ?

Elle n'allait pas lui poser des questions, ni se plaindre. Il avait ses obligations et elle devait faire avec qu'elle le souhaite ou non. Elle réfléchit à la paperasse et commença à s'organiser. D'après ses calculs, en un mois, avec les relations qu'elle possédait, elle pourrait l'épouser discrètement. Peut-être même accélérer le tout si c'était faisable.

- Une autre question qui traverse mon esprit. Quel est le nom de ton colonel ?

Avec un peu de chance, elle pourrait le connaitre et donc lui forcer la main pour qu'il use également de ses relations et face accepter ses conditions. Après tout, il ne voudrait pas d'un scandale qui éclabousserait un tout jeune lieutenant qui s'en allait à My'tra. Et sinon, il pourrait comprendre ce qu'il y avait de souhaitable pour une jeune femme de la bonne société d'être protégée par un soldat. Sinon, elle pourrait faire pression avec un des frères de sa mère qui était parti dans l'armée. Cela serait envisageable et même souhaitable.



code couleur #00ccff

x1
x2
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Mar 28 Nov - 19:47
Irys : 126594
Profession : Soldat de fer
Daënar +3 ~ Vereist (homme)
Absent longtemps ? Je ne savais pas, l'ordre ne mentionnait pas vraiment de date de retour, certains appelaient ça une affectation poubelle, d'autre un allé simple. Mais il fallait le faire et j'avais été choisis pour ça. Reculer n'était de toute façon pas une option. D'autant plus que le travail était compliqué, il fallait partir pour la terre des sauvages et essayer de pacifier les relations avec leurs rois.
Là encore c'était une affaire perdue pour moi, je ne voyais pas comment nous pouvions discuter avec eux, ni même essayer d'apaiser nos relations.
La guerre était aussi inévitable que le jour qui se lève.
Ainsi je n'avais pas vraiment de réponse à lui apporter sinon un

-Probablement oui...


Bien sur j'aurai aimé rester avec elle mais pour le moment, le devoir primais, c'était quelque chose qu'elle m'avait déjà dit, mais devoir le mettre en application était autre chose.

-Moi aussi mais les ordres sont les ordres, surtout que le colonel avait l'air hésitant sur qui envoyer. Je crois que j'étais son dernier choix, c'est un peu compliqué d'envoyer des gens de notre unité la bas.

Nous étions après tout former pour les tuer pas forcément pour communiquer avec eux, encore moins dans des termes cordiaux. Peut être que le fait que j'ai été quelques temps hors du quotidiens des opérations de pacifications jouait en ma faveur.
Rapidement Alises revint à son idée première, encore ce drôle de mariage surement mais je sortis un petit morceau de papier de ma poche m'appuyant sur un meuble pour écrire le nom de mon supérieur avant de le lui le tendre.

-Colonnel Loke Hekmatyar, je t'ai noté l'adresse également, je ne pense pas que tu souhaite aller au nord de Vereist surtout dans ton état, il ouvre son courrier tout les lundis à 10h30 il faudra que tu mette un cachet urgent sinon ce sera un aide de camp qui l'ouvrira


Notre cher officier recevait une quantité astronomique de lettre officielle tout les jours et j'avais déjà vu son bureau croulant sous cette dernière. Mais avec cette petite astuce ça irait surement plus vite.
je repris la conversation, m’intéressant cette fois  plus aux travaux de la jeune femme

-Mais tu ne m'avais pas parlé d'une expédition en Mytra dans ta dernière lettre ?




Rose x 12


Dernière édition par Hex Hekmatyar le Lun 11 Déc - 23:41, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Alises Torouciave
avatar
Dim 10 Déc - 11:58
Irys : 670200
Profession : Scientifique : zoologue
Daënar +1
Elle prit le papier, en remercia son amant. Elle enverrait un courrier à son oncle qui pourrait alors marchander en direct. Elle sourit lorsqu'il parla de My'tra :

- Oui, je dois aller y retrouver une jeune femme qui me guidera dans la faune et la flore. Je pars le mois prochain et je devrais arriver début septembre avant de repartir pour revenir ici en octobre. Et après je te garantie de rester à la maison et de ne plus mener d'expédition dangereuse.

Pour Alises, il était tout naturel que sa question vint de son inquiétude pour l'enfant. Après tout, une première grossesse était une source de questions folles et elle-même s'en posait tellement que la pauvre Luka Toen devait sûrement se plaindre avant de lui répondre par courrier. D'ailleurs, pas un jour ne passait sans qu'elle lui envoie un compte rendu complet de l'activité de son bébé et d'elle-même. Alises connaissait l'inutilité d'une telle démarche mais elle avait besoin de se rassurer comme elle pouvait et harceler son médecin en lui envoyant un compte rendu de ce qu'elle a mangé et de quand elle faisait de l'activité physique et des mouvement du bébé qu'elle pouvait percevoir de manière sourde était sa méthode pour soulager sa conscience de questions qui lui venait.

- Je compte comparer les animaux de My'tra et de Daënastre pour voir si ils sont différents et en quoi ils sont différents ou semblables à nos espèces.

Cependant, lui vint une idée comme souvent assez éclair. Elle s'approcha de son amour et l'embrassa avec une certaine passion. Et sans un mot, l'entraina dans la chambre pour une exploration en règle de son nouvel uniforme. Enceinte ne signifiait pas l'impossibilité de passer du bon temps avec son futur époux. Après tout, elle ne tomberait pas davantage enceinte qu'elle ne l'était.



code couleur #00ccff

x1
x2
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Lun 11 Déc - 23:48
Irys : 126594
Profession : Soldat de fer
Daënar +3 ~ Vereist (homme)
-On tu as pris une guide ? J'espère qu'elle est compétente, il faut pouvoir suivre ton rythme infernal. Enfin... Je suis content que tu compte te reposer, car tu as malgré tout l'air épuisé.
En fait je ne pensais pas que tu puisse un jour paraître fatigué tant tu es débordante d'énergie d'habitude.

Je faisais de mon mieux pour être aussi sérieux qu'on devait l'attendre de quelqu'un à qui l'on annonçait qu'il allait avoir plus de responsabilité, mais je dois avouer que je jouais très mal à cela, et mon tempérament plutôt laissé aller prenait vite le dessus. Malgré ça l'évocation de Mytra me fit regagner un niveau d'inquiétude cette fois bien réel.

-Différents tu dis ? Hum Je ne saurais que trop te conseiller la prudence, ont dit souvent qu'ils sont bien plus petit qu'ici, mais parfois bien plus agressifs... Mais je ne penses pas que le plus grand danger vienne d'eux.


Je pris une expression bien plus sérieuse me remémorant les mages et leurs coutumes de barbare prenant la jeune femme par les épaules avant de déclarer avec le plus grand sérieux du monde, sérieux empreint d'un peu d'inquiétude.

-Fait attention à ces sauvages.... ils sont.... loin d'être accueillant


C'était peut être mon expérience de combattant qui parlait et comme je n'avais aucun autre point de comparaison, voilà pour moi ce qu'ils étaient: des sauvages. De la vermine qui infestait un continent, et cette vermine maniait des pouvoirs qui les dépassaient de loin. Ce n'était pas pour rien que nous étions régulièrement envoyé nettoyer les nids qui se montraient trop agressifs.
Mais la suite tourna autrement qu'un long échange de conseils et Alises se mit à m'embrasser vigoureusement avant de m’entraîner dans la chambre.

Peut être était-ce mystérieux "bébé" qui provoquait tout cela mais elle me semblait bien plus féroce qu'auparavant. Et ce n'est que plusieurs heures plus tards, dans un lit en désordre total que je finis par me relever doucement, lui caressant les cheveux tendrement.

-Tu es devenue une vraie dragonne.


Dis-je avant de lui embrasser le front.
Je me sentais bien ici, et je fis un rapide tour dans l’appartement pour récupérer un petit plateau de nourriture que j'apportais à la jeune femme avant de regagner ma place à côté d'elle, ramenant la couverture jusqu'à mon nez pour profiter de la chaleur.
Peut être que je devrais lui demander un jour comment elle avait fait pour avoir cet enfant... enfin cela attendrait surement un autre jour. Il fallait profiter du moment présent d'autant que nous risquions de ne pas nous revoir pendant un certains temps.




Rose x 12
Voir le profil de l'utilisateur

Alises Torouciave
avatar
Sam 6 Jan - 18:03
Irys : 670200
Profession : Scientifique : zoologue
Daënar +1
Après avoir passé un bon moment auprès d'Hex, Alises envoya un télégramme à son oncle et un courrier au général. Les deux combinés, elle obtint un mariage une semaine avant le départ d'Hex. Entre temps, elle avait répondu à toutes les questions de son amant avec simplicité, douceur et lui avait expliqué pourquoi il fallait qu'elle se marie.

Son oncle était venu voir Alises et Hex. Il voulait rencontrer le futur époux et exprimait sa façon de voir :

- Hex...Je ne vous connais pas encore mais bon, au dire d'Alisthiana, vous n'êtes pas plus coupable qu'elle. Et puis, vous faites une bonne chose en l'épousant alors qu'elle porte votre enfant. C'est là que je reconnais un vrai soldat. La cérémonie cependant ne sera pas à la hauteur de ce qu'elle vous apporte en tant qu'héritière de la famille Torouciave. Mais bon, on dira que la famille est récente.
Alises...Si mère te voyait...Tâche de ne plus commettre de faux pas. Cette grossesse devra être le dernier de tes écarts sans quoi, ta famille, la société entière te reniera. Il ne restera plus qu'à partir pour My'trä et mourir oublié.


Le jour de la cérémonie, elle s'habilla d'une belle robe, coiffa ses cheveux en chignon et se dirigea vers le salon où elle retrouva Hex. Elle l'observa avec douceur quand au fond d'elle, elle ressentait une forme de pitié pour lui.

- Tu es prêt mon amour ?



code couleur #00ccff

x1
x2
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Dim 7 Jan - 17:33
Irys : 126594
Profession : Soldat de fer
Daënar +3 ~ Vereist (homme)
La première vision que j'eus de l'oncle d'Alises fut... mauvaise... Comment se permettait-il de la menacer de la sorte ? Peut être y avait-il une sorte de pression sociale derrière tout ça, pression sociale que je ne connaissait absolument pas, mais il n'en restait pas moins que voir un homme sortit de nulle part s'amuser à menacer Alises d'aller mourir en Mytra... oui cela me mettait en rogne plus que de raison.
Cette rencontre avait même finit mal tourner alors que j'observais ce représentant d'une société que je refusais d'accepter. C'était donc ça leur monde ? Quel genre de malade pouvait donc se cacher ici...
Ce simple petit événement réussis à me mettre en rogne toute la journée et je ne comptais pas le nombre de cigarette qui reposaient en paix après avoir été hâtivement fumées, écrasées contre le balcon de l'appartement de la jeune femme.
Finalement, le jour arriva, ce qui me dépassa complètement. On nous avais promis une cérémonie discrète, cérémonie que je ne comprenais pas vraiment non plus, bien sur Alises avait tentée de m'expliquer tout ça mais... Rien n'y faisait et au dur et à mesure le stress montait de lui même dans mon esprit.
Je ne fus interrompu dans mes idées que par la jeune femme.



- Tu es prêt mon amour ?


Prêt, prêt, c'était vite dit.... Je remis encore une fois correctement ma veste d'apparat en place et tacha d'enfoncer le Képi correctement sur mon crane, comme si ce petit accessoire pouvait cacher le malaise que je ressentais.
Je finis par lui faire un grand sourire avant de lui prendre la main, tachant de paraître aussi calme que possible, malgré une lueur étrange que je décelais dans ses yeux.


-Après toi ma chérie


Et nous étions partis




Rose x 12
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé