Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !




 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Ünellia
Page 1 sur 1


 Braquage à la de Sousa (PV Adalwen)

Pedro de Sousa
avatar
Lun 11 Sep - 15:33
Irys : 1713927
Profession : Pirate
Pérégrins -2
Avant de prendre le chemin du Nord, le pirate avait fait halte au port de Laurgal. Il fallait bien avouer que le vieux briscard avait deux environnements qui le rassurait, la Mer et les Airs, alors se trouvait-il un peu comme chez lui dans une cité portuaire dont il connaissait une partie des rouages surtout dans les quartiers les plus mal famées et évidemment les docks de cette dernière. Comme à son habitude, de Sousa écumait les tavernes, à la fois pour assouvir ses penchant pour l'alcool, mais aussi pour y rencontrer ses informateurs et dégoter quelques "bon plans" comme il aimait le dire.

Conscient de devoir remplir sa bourse pour se lancer dans une expédition qui devait le mener jusqu'à Hinau avant l'hiver, était-il à l’affût de la moindre opportunité de se refaire une santé financière. Et justement, un soir, attablé et festoyant avec des compères et autres indic de tout genre, entendit-il parler de la venue prochaine d'un Gallion à voiles immenses qui se trouvait être ni plus ni moins qu'un "navire auberge". La réputation de ce vaisseau semblait le laisser un temps rêveur, surtout qu'il battait pavillon de ces êtres qui ne jurait que par la Magie.

Prenant acte, l'homme se reclus quelques jours pour mettre au point un plan, avait-il l'ambition de braquer l'établissement qui ne devait que réaliser une courte halte à Laurgal. Généralement, dans ce genre d'entreprise, il faisait appel à des complices mais cette fois, il voulait la jouer "solo". Lorsque le dit navire mouilla au port, de Sousa était enfin prêt à passer à l'action. Bien entendu, il allait mettre au point un braquage aussi rapide que spectaculaire, enfin l'espérait-il car son expérience dans le domaine lui imposait une certaine prudence.

Cherchant pour l'occasion à se montrer un peu plus convenable dans son apparence physique pour n'éveiller aucun soupçon, avait-il donc fait quelques effort vestimentaire, troquant quelques braies de pirates pour des tissus un peu plus chatoyant, soignant sa barbe et son chapeau tricorne pour l'occasion non sans parfaire le tout d'un foulard qui lui donnait l'allure d'un noble.

Arrivé sur le ponton, se présenta-t-il sur le gallion, réclamant avec courtoisie, une fois n'était pas coutume, à ce qu'on le guide à une table libre. Evidemment, avait-il soigneusement dissimulé les objets qui lui servirait à la réussite de son délit. Dans un premier temps, il devait examiner les lieux, contrôler et peser les risques qu'il allait encourir. Dans ce genre d'entreprise, tout venait à point à qui savait attendre.

Attablé, il leva la main pour demander à boisson et la carte des menus. Après tout, il était logique de se remplir la panse avant de se mettre à l'oeuvre et ne disait-on pas qu'on était bien plus efficace le ventre plein? Bref, tout ces proverbes allaient se confirmer ou s'infirmer durant la soirée. Mais déjà, une chose était sûre, il y aurait de quoi se remplir les poche au vu du joli petit Palace qu'il avait aperçu d'extérieur. L'étude des lieux se faisant, il lui faudrait également durant la soirée, veiller à rencontrer sa future victime et se faire une idée de ses capacités à lui résister.

- Une bouteille de votre meilleur vin et la carte des menus je vous pris.

Il s'efforça plutot bien à faire disparaître momentanément son accens de Vieux loup d'Mer et ses riches habils d'apparence lui donnait crédit à sa requête, d'apparences je précise puisqu'il s'agissait d'une pale copie de tenue mondaine! Mouahahah!
Voir le profil de l'utilisateur