Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Ünellia
Page 1 sur 1


 Liar's Poker

Gearbit Aelmumib
avatar
Jeu 19 Oct - 10:57
Irys : 29997
Daënar +1
Septembre 932 à une demi-journée de vol au nord d’Alexandria – Orée du jour

« - Allez la belle au bois dormant c’est l’heure de repartir. » Gearbit venait réveiller son passager, il ne l’aimait pas trop, c’était un homme froid, dénué d’intérêt et surtout avec des manières de cochons. A tel point qu’il lui avait même fait payer un supplément pour le nettoyage de sa frégate après le voyage tellement l’homme avait pris ses aises en laissant traîner poussières, détritus et autres horreurs dans l’aéronef de notre charmant pilote.

Malgré tout, le service avant tout, il l’invita à sortir prendre l’air afin qu’il se dégourdisse les jambes et mange un peu. Notre pilote était sorti plus tôt afin de chasser de quoi manger. Il s’était d’ailleurs permis de faire une vrai pause la nuit passée et de manger un vrai petit déjeuner ce matin car il avait de l’avance sur son planning et ne voulait pas passer trop de temps dans la capitale, cela lui rappelait encore de mauvais souvenir. Il savait déjà qu’il devrait patienter deux jours entiers avant sa prochaine mission, mais bon cette dernière lui rapportait largement ce qu’il fallait pour payer une petite révision à sa Frégate et aller parcourir les bars miteux ou il plumerait deux trois idiots aux cartes. Une fois leur collation prise Gearbit indiqua à son colis sur pattes.

Ils remontèrent dans la frégate pour se préparer au décollage, ce n’était pas la plus confortable étant donné qu’elle n’était pas faite pour le transport de personnalités mais plutôt pour des personnes voulant rester discret et ne pas attirer l’attention sur eux. Le décollage secoua notre cher V.I.P. qui se demandait encore s’ils allaient arriver à destination sans encombre, car jusqu’ici le voyage c’était très bien passé mais le plus dur était devant eux, passer la sécurité de la grande ville n’était pas chose facile étant donné la sur sécurisation. Néanmoins, Gearbit connaissait les passages et les personnels de sécurités, c’était le contrebandier le moins inquiété, du moins c’est ce que sa réputation disait de lui, comme s’il avait des passes droit ou encore donné le plus gros pot de vin jamais connu pour passer à chaque fois.
Hangar B – 13 Alexandria – fin d’après midi


La frégate Aventis arrivait vite sur la piste mais Gearbit géra un atterrissage en toute sécurité, non sans quelques turbulences qui mirent son compagnon dans un état de malaise croissant. L’appareil roula tranquillement finissant sa course dans l’un des hangars assez loin de la sortie mais suffisamment proche de la piste pour s’échapper rapidement en cas de problème. Gear encaissa le reste de la somme dû par l’homme l’accompagnant lui souhaitant bonne chance pour la suite de ses affaires. Cette mission ne l’inquiétait pas, il n’en avait même pas informé ses supérieurs, après tout cet homme ne représentait pas un danger imminent pour la contrée.

Notre capitaine attrapa le manteau militaire que son géniteur lui avait si généreusement légué, sa canne des grands jours, noire nacrée avec un pommeau argenté sans grande fioriture, attrapa son chapeau haut de forme qu’il vissa sur sa tête et sortie de l’aéronef comme s’il sortait de la plus noble famille Daenars. Il était déjà tard, trop pour avoir un hôtel pas cher il dormirait donc à la belle étoile ou trouverait le moyen de se glisser dans un hôtel de luxe en versant un jolie pour boire au personnel, il savait y faire.

Il se dirigea donc dans le premier bar qu’il connaissait pour être le moins réputé pour les touristes et le plus pour les baroudeurs dans son genre. Ne vous fiez pas à sa carrure toujours en dessous de celle de l’infanterie, il sait très bien se battre et à une force non négligeable. Il entra et commanda la boisson locale avant d’aller s’installer à une table de jeu. Autour de celle-ci se trouvait un homme assez fort avec une cicatrice sur le visage, une femme rousse au charme certain et deux hommes fins au visage tiré et aux yeux qui semblait transpercer votre âme.

« - Je peux venir perdre mon argent à cette table ? » Dit Gearbit en arborant un large sourire carnassier. Il jouait parfaitement son rôle de dandy venu ici par erreur n’attendant que de se faire détrousser, mais après quelques mains, en fait quasiment une heure de jeu  sa pile augmentait tandis que celle de ses adversaires diminuait, il en était à son troisième verre et la soirée avançait tranquillement.
Voir le profil de l'utilisateur