Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: My'trä :: Suhury
Page 1 sur 1


 Eau Secours ! [PV Mélodie Lyzel] [Fevrier 933]

Hex Hekmatyar
avatar
Sam 4 Nov - 0:53
Irys : 553109
Profession : Soldat de fer
Daënar +2 ~ Zuhause (homme)
Il m'était arrivé quelque chose, quelque chose sans doute lié à Dalaï. Cette divinité avait sans doute décidé de me jouer un mauvais tour. Et même si je désirais avoir des réponses... Je voyais mal comment j'aurai pu en obtenir.
J'ouvris les yeux, découvrant un environnement totalement différent de là ou j'étais avant... Plus d'abysses, plus de scaphandres, plus rien.
J'étais au milieu d'une petite étendue de pierres, de l'eau entourant les fondations que quelques maisons assez touristiques.
Mais pire que ça... J'étais à poil ! Mais bordel....
Perdu au milieu de nulle part et nu. Si ce n'était pas une mauvaise blague, je ne voyais pas en quoi ça pouvait être instructif.
Je fis quelques pas, tachant de me rapprocher des habitations le plus discrètement possible. Il était compliqué de se mouvoir aisément avec si peu de chose sur le dos...
Je m'approchais d'une fenêtre découvrant un intérieur bien meublé, ou un couple de touristes discutait tranquillement au coin du feu.
La fenêtre était ouverte me donnant une vue plongeante sur un pantalon noir que je me dépêchais de voler enfilant ce dernier même s'il n'était pas vraiment à ma taille, c'était toujours mieux que de rester nu.
Je préférais en rester là, un pantalon était déjà beaucoup par rapport à ce que j'avais à la base.

-Mais bordel... je suis ou au juste ?

Maugréais-je pour moi-même en empruntant une des rues de la ville.
A cette heure-ci il n'y avait pas grand monde, et les bruits provenaient surtout de l'intérieur des maisons que de l’extérieur. Ça éviterais au moins de croiser des gardes, ou pire.
Il faisait plutôt frai, mais la température était bien le dernier de mes soucis.
Je ne comprenais pas grand chose à ce que je voyais, l'architecture était totalement étrangère, et je n'arrivais pas à lire le moindre panneau.

J'aurais aimé pouvoir maîtriser la magie comme tout à l'heure, elle m'aurait au moins permis de me sentir moins vulnérable. Je me retrouvais donc à errer dans les rues et les ruelles à moitié nu, tachant de trouver le moindre petit indice.
Mais à cette heure-ci, il était compliqué de trouver quoi que ce soit.

Je finis par échouer près d'une taverne où l'on pouvait encore entendre les rires des clients, et l'odeur de la bière s'échappait par la porte ouverte de cette dernière.
Sans un sou en poche et à moitié vêtu, je me voyais mal débarquer dedans.
Je pris donc le partis d'au moins tenter de me recoiffer, arrangeant mes cheveux longs pour qu'au moins ils ne me tombent pas devant les yeux.
Mais sans la moindre ficelle, c'était plutôt compliqué...




Rose x 12
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Lyzel Mélodie
avatar
Sam 4 Nov - 1:43
Irys : 79985
Profession : Ménestrel
Pérégrin 0
"Belle qui tiens ma vie
Captive dans tes yeux,
Qui m'as l’âme ravie
D'un sourire gracieux,
Viens donc me secourir
Ou me faudra mourir.
Viens donc me secourir, ou me faudra mouriiir."


Applaudissement. Révérence. Et le tintement du remboursement de ma peine. Le repas gratuit, une affaire rondement menée pour une journée qui avait si mal commencé.

Les gens de Zagash sont adorables, tant que l'on ne parle pas de religion, ou d'argent, ou à la mauvaise personne. En fait, ils sont comme partout ailleurs, sauf qu'en plus il ne faut pas parler de religion. Mais est-ce une bonne chose de toutes façons de parler de religion?
J'avais était attiré ici par la simple légende d'Ariun : une cité sous les mers, construite en l'honneur de je ne savais quelle divinité typique du continent. Je ne savais. Car le moindre guide, le moindre habitant, prêche la cause de l'Architecte des Océans! Ils font des grandes phrases, des grands gestes, prennent un ton solennel. J'ai du me retenir de rire un nombre incalculable de fois devant tant de grandiloquence.
Enfin, sur ce, j'arrive à Ariun. Dépensant le maigre pécule que j'avais gagné pour contempler un peu la cité d'Ariun. Je n'ai pas été déçue.

De leur hauteurs, les tours nous toisaient
De sa magnificence, l'Océan contemplait
L'Oeuvre silencieuse qu'on lui avait destiné.

Nulle par ailleurs, les coupoles abritent les raies, les dorades, les saumons, le plancton et les baleines. Nulle par ailleurs, non, je n'ai vu d'aussi belles ruelles vides, à la fois lugubre à l'aune des ténèbres des abysses, et resplendissantes dans les pâles dorures, la myriade de sculpture que j'avais à contempler.
Je me sentais comme oppresser par tant de grandeur, et désespérément seul, malgré le guide, dans ces environnements si vastes, laissés aux algues et aux coraux ; mais happer par tant de maitrise architectural, je dus me faire à la raison que la religion pouvait accomplir de très, très belles choses. Complètement inutiles probablement. Mais belles.

Et puis, le mage m'avais prit tout mon argent. Sans même m'autoriser une réduction pour la composition de mes vers qui à coup sûr viendront enrichir son pâle vocabulaire sacerdotale assomment.

Alors j'avais erré, j'avais subi la pluie, un peu, la flotte, de la flotte y en a partout dans se pays! Puis  on m'avait abordé pas très gentiment dans la rue. J'avais dû courir. Un Voleur m'avait alors soulagé de mes dernières économies alors que je reprenais mon souffle, et dans la bourrade qu'il m'a mit, avait failli faire tombé mon Luth.

Tout ça pour de beaux paysages! Bon, ils étaient très beau. Mais actuellement... actuellement je chantais pour pouvoir dormir quelque part ce soir. L'Aubergiste était content ; j'allais vers lui. Et hop! Une chambre gratuite, pour qui? Pour Mélodie!
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Sam 4 Nov - 23:49
Irys : 553109
Profession : Soldat de fer
Daënar +2 ~ Zuhause (homme)
La nuit se faisait doucement froide, et malgré la proximité de l'auberge, ce n'était pas ça qui allait me tenir chaud. Je me frottais les bras avant de me lever, trouvant une ruelle sombre, je fis quelques pas avant de trébucher sur quelque chose, cette chose en question était une pile de vêtements qui avaient du être jetés depuis les étages.
En tendant l'oreille je m'aperçus qu'il y avait une dispute la haut. Il était question de tromperie et d'un barde dont les qualificatifs ne seraient pas forcément à retranscrire dans le moindre journal. Et effectivement il y avait quelqu'un sur le rebord de la fenêtre, vêtu seulement de sous-vêtements.
J'eu un petit rire en m’emparant de la pile de vêtements avant de m'enfuir avec mon précieux butin.

Je fis plus tard l'inventaire: un pantalon en laine noire serré, ainsi qu'un haut tout aussi sombre. Le tout était accompagné d'une veste en cuir. C'était pourtant étrange de trouver un accoutrement de barde sans instrument.
J'enfilais les hautes bottes qui devaient au moins remonter jusqu'à mis tibia, laçant les lacets à la façon Daenar avant de me relever pour inspecter tout ça.
Au moins ils étaient propres ! Chose qui serait bien plus pratique. Les poches de la tenue contenaient plusieurs petits objets, dont un couteau pliant à peine digne d'être appelé ainsi, une bourse plutôt bien remplie pour un barde.
Au final la malchance n'était qu'une question de point de vue ! Je jetais donc le pantalon inutile remerciant la providence pour l'infidélité de la demoiselle et de la perversion du barde en question.
Mes mains trouvèrent une autre poche, dénichant un petit boîtier en cuir que je tirais délicatement pour trouver un harmonica. Bordel ! Le seul instrument duquel je savais jouer.
Celui-là était de bien moins bonne facture et le capot ne représentait que très peu de marquage, à croire que c'était une version produite en masse plutôt que la délicate œuvre d'art que j'avais d'habitude.

Je me mis près de la fontaine dégainant ma lame pour ouvrir le capot de l'instrument, le lavant soigneusement avant de le refermer. Je ne savais pas vraiment si le précédent propriétaire jouait beaucoup de ce dernier, et au vue du peu de marque dessus je supposais qu'il était relativement neuf, mais je détestais avoir un instrument encrassé par de la bave, surtout de la bave de mage !
Je me servais de la petite lame pour faire tourner les vis dans leur logement remettant ainsi l'instrument en marche.
Je pris une brève inspiration testant peu à peu chaque note. Non décidément ce n'était pas le mien...
La fontaine était juste devant l'auberge et l'une des fenêtres était ouverte sur la rue, il semblait que j'allais avoir un publique aussi peu consentant soit-il, mais je supposais que les bardes faisaient ce genre de chose.

Je me mis donc à jouer doucement, l'une des rares chansons de mon récital, quelque chose je le crains d'effroyablement triste.
La musique était rythmée par le bruit de l'eau, ce qui me fit presque oublier pendant un cour moment que j'étais coincé sûrement loin de chez moi.





Rose x 12
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Lyzel Mélodie
avatar
Dim 5 Nov - 0:17
Irys : 79985
Profession : Ménestrel
Pérégrin 0
Je répondis à quelques questions des spectateurs. Beaucoup portaient sur le nom des balades. J'ai fais une ou deux parties avec ce qui semblaient être des anciens. Soit ils étaient mauvais au bluff, soit ils m'ont laissé gagnée. J'ai soudain eut un peu chaud. Nous étions au coeur de la soirée, et l'agitation avait largement contribuer à réchauffer l'endroit. Je me dirigea vers la fenêtre pour prendre un peu l'air.

  Je ne m'attendais pas à y entendre une discrète mélodie faite à l'harmonica. Elle était un peu hésitante, mais assez belle, provenant d'une silhouette au bord de la fontaine, juste devant la taverne. Je décidais de sortir.

"L'eau est calme et les étoiles sont belles
Un air s'échappe, et un inconnu ce révèle
Que fais-t-il donc, seul sans auditoire?
Tel un chat ronronnant sur son perchoir."


  Improvisais-je, en reprenant légèrement l'air d'harmonica, en m'approchant du musicien. Son accoutrement était simple, son visage efféminé, et ses manches un peu trop longue. On entendait en fond le brouhaha de la taverne, et quelques subtiles beuglement d'un mari en colère.
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Dim 5 Nov - 0:39
Irys : 553109
Profession : Soldat de fer
Daënar +2 ~ Zuhause (homme)
La mélodie était envoûtante, même pour moi mais elle fut soudainement accompagnée par un chant, un chant que je ne connaissais pas du tout, un chant exercé bien qu'improvisé. Je continuais alors un petit moment la mélodie, ne l'arrêtant que lentement pour éviter de casser brutalement la musique.
Elle finit donc sur un léger sifflement de l'instrument, ce dernier ne laissant s'échapper qu'un léger souffle d'air avant de finalement se taire, laissant aux sons ambiant le loisir de reprendre leur territoire.
Les beuglements semblaient avoir augmentés, et voilà maintenant que quelqu'un était venu voir la source de la musique.

Son chant parlait de moi, de cela au moins il n'y avait aucun doute, et étrangement il collait bien avec la situation en générale, si l'on considérait que mon auditoire il y avait quelques heures avait été une déesse.
Et du chat même si je n'en avais pas la fourure, j'en gardais l'aspect craintif.
Je me retournais lentement, trouvant un morceau de ficelle pour attacher mes cheveux afin de paraître un peu plus présentable.

La jeune femme devant moi semblait assez curieuse pour approcher un inconnu, et je ne comptais pas vraiment l'effrayer d'avantage.
J'élevais doucement ma voix, cette dernière étant trop épuisée pour produire autre chose qu'un murmure audible seulement par la jeune femme.

-Sans auditoire ? Il me semble que vous en avez brièvement fait partie, quand à ce que je fais ici... drôle d'histoire et longue histoire je le crains.


Je posais mes deux bottes sur le sol, quittant ma position en tailleur sur le rebord de la fontaine pour poser les deux pieds au sol tachant de resserrer un petit peu ces vêtements bien trop large. A croire que le précédent propriétaire avait soit une forte carrure, soit aimait porter des vêtements amples
Je lui fis un petit salut avant de me présenter

-Je m'appelle Hex ! Et vous ?




Rose x 12
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Lyzel Mélodie
avatar
Dim 5 Nov - 1:52
Irys : 79985
Profession : Ménestrel
Pérégrin 0
-Sans auditoire ? Il me semble que vous en avez brièvement fait partie, quand à ce que je fais ici... drôle d'histoire et longue histoire je le crains.

  Sa voix était faible, son visage pâle, ses yeux cernés. Pas de doute, il y avait quelque chose qui n'allait pas. Si l'on rajoutait à cela la mélancolie de l'harmonica, que pouvait-il bien lui être arrivé?

"Cela tombes bien, répondis-je. J'adore les histoires!"

  Il se releva et se plaça sur ses deux jambes, malgré les vêtements qui lui allait guère, ses gestes était rapide et maitrisés. Tout cela pouvait tout aussi bien m'apporter des ennuis que de belles histoires ; probablement les deux. J'eus l'intuition, que ce soit dans son ton ou dans ses gestes, qu'il n'était clairement pas un genre de gamin des rues ou de vulgaires vagabond : il fallait que j'en sache plus!

-Je m'appelle Hex ! Et vous ?

-L'on me nomme Mélodie. Subtile dénomination pour une Ménestrel non?"

  Je lui souris. Il faisait peine à voir, il n'était pas très grand, et n'avait pas franchement l'air dangereux. Je décidais pour l'instant de lui faire confiance. Peut-être avais-t-il besoin d'aide?

-Mon pauvre, vous avez l'air terriblement fatigué! Vous voudriez peut-être venir à l'intérieur de la taverne, le patron m'aime bien, il vous laissera prendre vos aise. Et puis cela vous donnera l'occasion de me raconté quelques petites parties de vos extraordinaires aventures!

Dis-je d'un ton enjoué. J'étais de plutôt bonne humeur ce soir-là. C'est alors que je remarqua ses lacets. Détail me dirais-vous, mais j'avais passé beaucoup de temps à Skingrad, et cette façon de lacet ses bottes était Daenar. Au vu des tentions entre les deux continents, ça en était surement pas un, mais peut-être avait-il un parent proche Daenar? Peut-être était-ce cela l'histoire longue et compliqué. Une histoire triste, pour une balade mélancolique. En tout cas, c'était surement un touriste, au vu de ses manières.

-Vous n'êtes pas du coin vous non? Ne vous en faites pas, je suis une touriste venu voir la cité sous la mer. Elle est magnifique! Halala. J'espère que vous avez pu la voir vous aussi? Nous sommes dans un endroit unique! Il vaudrait bien en avoir vu tout les aspects.


Petit gloussement.
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Mar 14 Nov - 20:43
Irys : 553109
Profession : Soldat de fer
Daënar +2 ~ Zuhause (homme)
Mélodie ? Voilà qui sonnait très juste pour un barde et je refis un petit salut comme pour saluer cette nouvelle identité qui ne collait que trop bien au personnage. Son regard sur moi n'était pas des plus avantageux et il faut dire qu'il y avait de quoi, je n'étais surement pas le plus présentable entre nous deux.
C'était une bien étonnante proposition, que j'acceptais d'un petit mouvement incertains de la tête, c'était une offre plutôt généreuse et mes Irys nouvellement acquis risquaient de m'être bien utile

-Et bien je ne sais pas si mes histoires sont si passionnantes que cela, mais je tuerais pour un peu de repos et une bonne nuit de sommeil, surtout vu ce qu'il se passe en ce moment. Vous avez déjà réussis à charmer le patron ?


Pas d'ici ? Non c'était encore loin de la vérité, je n'avais strictement rien à faire ici, et dire que j'étais venu de mon plein gré aurait été un mensonge encore plus éhonté que ça ! Je n'avais strictement rien vu de cette fameuse cité, et j'aurai vraiment aimé en sortir un peu plus vite. Mais mes avis que ça aurait été mal aisé.
Je feint donc une joyeuse ignorance.

-Et bien pas vraiment je suis arrivé récemment ici, à peine si j'ai réussi à voir l'entrée de l'auberge, je ne doute pas que le cadre est sympathique, mais connaîtriez vous un moyen d'en partir ?

J'avais certes eu un voyage gratuit grâce à une divinité farceuse, mais je tenais tout de même à rentrer chez moi, j'avais après tout beaucoup de chose à faire en Daenastre.
La mention d'une cité sous les eaux me fis serrer mon instrument. Si c'était bien ça, cela voulait dire que je me trouvais au pire endroit possible pour quelqu'un comme moi: l'un des endroits abritant la plus grand nombre de mage fanatique....
Décidément j'avais choisis mon jour....

Je fis donc quelques pas pour rejoindre la taverne, poussant les portes avec un peu trop de suspicions pour un barde, ma main cherchant d'elle même un pistolet qui n'était plus à ma ceinture, et je me retrouvais comme un idiot à chercher ce qui n'était plus à sa place.
Je fis de mon mieux pour ne pas trahir cette maladresse, entrant gaiement dans la taverne en souriant au patron. Commandant de suite une bière pour rentrer dans l'ambiance et pour ne pas trop ressortir avant de me tourner vers Melodie

-Et bien... Auriez vous un endroit plus discret pour converser ?




Rose x 12
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Lyzel Mélodie
avatar
Dim 19 Nov - 19:52
Irys : 79985
Profession : Ménestrel
Pérégrin 0
-Et bien pas vraiment je suis arrivé récemment ici, à peine si j'ai réussi à voir l'entrée de l'auberge, je ne doute pas que le cadre est sympathique, mais connaîtriez vous un moyen d'en partir ?

 Hex n'avait décidément pas l'air à l'aise. Ni lorsque je lui proposa, souriante, d'entrer dans la taverne, ni lorsque je le questionna sur son passé. Je pensais qu'il s'agissait d'un voyageur égaré, peut-être un daënar perdu au milieu de My'Tra, qui sait? En tout cas, il avait l'air d'avoir bien besoin de repos, voir d'aide ; ce qui ne présageait pas grand chose de bon... mais cela était excitant! S'il s'agissait d'un aventurier ou d'un fugitif, il devait avoir vécu des choses passionnantes! Mais probablement tragique aussi...

-En partir? De la cité? Dans votre état, Hex, ce n'est tout bonnement pas possible, il vous faut effectivement une bière, un repas chaud et une bonne nuit de sommeil. Pour sûr. Entrons! La bière ici est bonne, ils font une soupe relativement potable, et petite cerise sur le gâteau, ils ont du poisson délicieux! Je vous conseil la Dorade grillée, un met de choix... enfin, pour une taverne.

Petit Gloussement.
Hex et moi commandâmes de quoi boire et manger. Le patron nous servit deux chopes, et à peine nous commentions à entamer la bière qu'Hex me posa une question un peu curieuse.

-Et bien... Auriez vous un endroit plus discret pour converser ?

-Il y a vers l'arrière de la taverne quelques alcôves un peu discrète, un indispensable pour les tavernes de voyageurs! Du moins celles assez bien pour que mon art soit rentable.

   Je héla le tavernier, et lui demanda une place dans les alcôves. Ce n'était pas gratuit, mais je déboursa un peu de l'argent que j'avais gagner ce soir : je voulais connaître son histoire. En priant pour que ce ne soit pas un énième lourdaud dragueur, ça n'avait clairement pas l'air d'être son genre alors allons y. Au pire il aurait le déplaisir d'apprendre que je maîtrise à merveille l'art du "désolée, je ne suis pas intéressée".
   Nous allâmes donc jusqu'à l'alcôve, puis la serveuse apporta de quoi nous combler le ventre pour la soirée. Je me précipita sur ma pitance durement gagnée.

-Nous voici installés, Hex! Mangez-donc, ça refroidir. Vous savez, vous êtes un bien curieux personnage, on dirait que vous vous méfiez d'un peu tout autour de vous ; sauf de moi. Pas que je sois dangereuse cela dit, mais cela me pousse à vous demander : comment est-ce que vous êtes arrivé ici?
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Mar 28 Nov - 21:23
Irys : 553109
Profession : Soldat de fer
Daënar +2 ~ Zuhause (homme)
Enfin un endroit ou nous ne risquions pas d'être entendu. Vous avez déjà insulté la personne qui vous invitais devant ses amis ? Moi pas vraiment d'une part car personne ne m'invitait jamais et d'autre part car ça aurait été affreusement contre productif, reste que parler de choses compliquées devant des sauvages. Enfin peut être qu'ils étaient un poil plus évolués que ça, a voir...
Je pris place dans la petite alcôve observant aux alentours avec un regard suspicieux fouillant les habitués du regard, cherchant une arme quelconque ou un regard déplacé ou trop intéressé.
Comme elle me l'avait conseillé je pris la dorade, même si je ne savais pas du tout ce que c'était, ainsi qu'une chope de bière blonde, la moins forte que je pus trouver avant de m'appuyer contre le dossier de la chaise, cherchant un paquet de cigarette qui n'était plus là avant de soupirer.

-Comment je suis arrivé là ? Hum c'est une histoire plutôt longue et plutôt courte. Mais pour en faire un petit résumé, disons qu'un mage plutôt puissant à décidé de m'envoyer ici pour des raisons qui m'échappent encore.

Bon c'était loin d'être l'exact vérité. Et parler en mal d'un dieu dans sa propre ville sacrée... C'était le genre de chose que je n'avais pas envie de risquer, surtout équipé comme je l'étais. En fait le seul objet qui pouvait servir d'arme était le couteau que j'avais à côté de mon assiette.
L'assiette en question avait l'air plutôt appétissante, enfin plus que la bouillie sans gout qu'on mangeais sur le terrain, et je découpais un petit morceau, prenant le temps de le mâcher avant de décider si c'était bon ou pas.
C'était riche, un peu trop pour moi mais au moins ça se mangeait sans trop de difficulté, ce qui était plutôt un point positif.

Je croisais doucement les jambes tachant de trouver un point par lequel aborder le problème. Mmmh dire mon rôle exact n'était peut être pas la meilleure chose à faire, après tout je ne savais pas si j'avais un mage en face de moi ou non.
Je jouais un peu avec le couteau, le tenant du bout de l'index, la pointe contre la table.

-Par ou commencer... disons que je faisais de l'explorations sous marine quand je suis tombé sur quelque chose de plutôt bizarre.


Hors de question de parler de Dalaï et la chose bizarre resterai une chose bizarre. J'avais promis de ne pas en parler pour le moment.

-Disons qu'après inspection, un mage plutôt puissant à soudainement eu envie de m'envoyer réfléchir ici. Et me voilà ici, nu. Enfin j'ai trouvé des vêtements depuis mais... c'était un peu juste. Surtout que ces bottes ne sont pas vraiment dans mon style.

Sans compter l’accoutrement qui paraissait bien trop relâché par rapport à d'habitude enfin... quand j'étais en service tout du moins.

]b]-Et vous ? Qu'est ce qui vous amène ici ? A la recherche d'une histoire passionnante ? Ou bien simplement pour les joies de la visite du coin ?[/b]

Après tout elle non plus n'avait pas l'air du coin, sans compter qu'elle c'était présentée comme une barde... Était-elle mytranne ? Elle n'avait pas d'accent Daenastre mais quelque chose la démarquait clairement des autres ici...




Rose x 12
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Lyzel Mélodie
avatar
Mer 29 Nov - 21:44
Irys : 79985
Profession : Ménestrel
Pérégrin 0
Il avait manifestement trouver un artefact, ou quelque chose du genre, appartenant au culte de Dalaï. Et un mage puissant l'aurait téléporter ici ?

-Et vous ? Qu'est ce qui vous amène ici ? A la recherche d'une histoire passionnante ? Ou bien simplement pour les joies de la visite du coin ?

-Je suis venue pour trouver l'inspiration auprès de la cité Sous-Marine. Elle est célèbre dans le monde entier, je tenais absolument à la voir ! Tant de beauté dissimulée aux yeux de tous juste pour la gloire de Dalaï. Je baissais d'un ton. Bon, j'avoue, je ne comprends pas trop son utilité. Elle n'abrite que coraux, poisson et autres créatures des mers ; la divinité n'y ai pas, ou du moins je ne l'ai pas croiser. Et puis je suis toujours à la recherche d'histoire passionnante.

Je papillonna des yeux avant de me rembrunir un peu. Hex était ici en danger. Et il était probablement seul et isolé. Mais je restais méfiante vis-à-vis de cette histoire étrange.

-Si ce que vous dîtes est vrai, alors vous cherchez à vous enfuir d'ici. Vous voilà dans de beaux draps !

Je bascula vers l'arrière. Réfléchissant quelques instants. Son histoire avait l'air de cacher quelque chose. Peut-être valant même son pesant d'or. Et que d'aventure en perspective si ça ce trouve ! Il fallait que j'en sache plus. Je savais comment faire pour sortir de la ville, et je n'étais pas Daënar. Oui, c'était décidé.

-Je peux peut-être vous aidez, Hex. Je connais cette ville depuis peu, mais il est assez facile d'en sortir. Du moins lorsque l'on est pas recherchés. Je veux donc bien vous aidez à partir d'ici. Il nous faudra vous trouver un transport pour chez vous qui soit discret. Cela risque d'être le plus dur. Mais mon aide ne sera pas gratuite ! Oh non. Je veux la vérité sur cette histoire ! Ce n'est pas cher payé, et cela vous aidera peut-être à sauver votre peau. Qu'en dites vous ?
Voir le profil de l'utilisateur

Hex Hekmatyar
avatar
Dim 3 Déc - 21:37
Irys : 553109
Profession : Soldat de fer
Daënar +2 ~ Zuhause (homme)
Dans de beau draps ? C'était un résumé qui relativisait la situation. Je pense que l'on pouvait dire que j'étais plus ou moins foutu. Dans cette ville de fanatique, dire que l'on était Daenastre, et encore pire, dans l'armée était comme comme se baigner à côté d'un Chotgor, entouré de cadavre de poissons.
Je haussait doucement les épaules ne pouvant qu'être d'accord avec elle.

-Un peu oui, et encore je n'ai pas débarqué ici avec mon matériel habituel... Sinon je crois que je n'aurai même pas pu franchir les portes de l'auberge !

Imitant la jeune femme je pris appuis sur le dossier de la chaise, grignotant la dorade, tachant de savourer le plat même si l'intérêt était bien moindre que d'habitude, difficile de se détendre entouré de sauvages?
La jeune femme en face de moi n'était pas stupide, et je vis dans son regard qu'elle devinait quelque chose d'étrange. Pour dire vrai ça ne me dérangeait pas de lui dire ce qu'il c'était passé, ce n'était de toute façon qu'une histoire à raconter comme une autre, même si certains détails devraient être effacés, pas pour la joie du secret mais simplement car ils n'étaient pas intéressant pour le récit.
Je pris donc une lampée de bière, laissant le liquide descendre doucement avant de me pencher d'un air conspirateur.

-Et bien Mélodie, partons la dessus, trouvez moi un moyen de sortir d'ici et je vous laisserai une bonne histoire à raconter, peut être une qui deviendra légendaire, surtout dans cette ville, enfin pour peu que vous réussissiez à cacher que son personnage principal soit un Daenastre.
Oui je pense que ça pourrait avoir un certains cachet. Mais ça sera si je m'en sors vivant.


Je pris une nouvelle bouchée de poisson, me permettant le luxe d'avoir un peu d'espoir pour une fois.
Mon regard détailla la jeune femme décidant ou non si il fallait lui faire confiance.
Avais-je le choix ? Pas vraiment....
Je finis donc par lever ma bière vers elle.

-Et bien ma chère Mélodie officialisons notre accord autours de cette bière ! Ah et si nous nous engageons, oubliez le vouvoiement je suis juste Hex d'accord ?




Rose x 12
En ligne Voir le profil de l'utilisateur