Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !




 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Rathram
Page 1 sur 1


 Filature et machination

Kelmina Dirhaël
avatar
Mer 28 Fév - 18:12
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral


La grande ville de Cerka avait en permanence son lot de surprise. Pas un jour ne se laissait couler dans un calme total, l'activité qui y régnait avec vivacité éveillait bien des choses dans le cœur des habitants. Une nuit auparavant un véritable massacre avait été découvert dans un entrepôt abandonné de la cité et les rumeurs à ce sujet avaient rapidement chatouillé les oreilles des citoyens. Sept cadavres aurait été retrouvé, dans des circonstance plus que douteuse dont seul les forces armées en tenaient de réelles pistes. Certains avaient parlé d'un petit commerce de malfrat qui avait du mal tourné, d'autre avaient des idées plus extravagantes en parlant d'un tueur en série qui pourrait commencer son œuvre ici, annonçant une futur traque à venir. Dans tout les cas ils étaient loin de la vérité et les auteurs de ce massacres s'étaient appliquer à ne rien laisser traîner.

Un rapport avait d'ailleurs été déposé dans la journée par un certain Hex Hekmatyar, donnant alors de nombreuses réponses suite aux rumeurs qui se rependaient. Le choix de transmettre alors l'information de cette mission qui aurait simplement été un nettoyage de quelques membres de l'ordre, ne tenait qu'aux supérieurs qui tenait, d'après eux, la vérité sur cette affaire. Ce document stipulait dans quelques lignes que ce n'était en réalité qu'un incident suite à une manoeuvre d'un officier sur place.


« Lors d'une sortie dans la ville de Cerka, l'Officier Hekmatyar a pu identifier trois membres de l'Ordre et s'est alors appliqué à les suivre. C'est à l'entrepôt numéro 58 des quais du Nord que les individus avaient visiblement eut une cible à abattre. Ainsi l'officier sur place est intervenu, abattant les trois individus mais durant l'action, ils ont eut le temps de tuer leur cible ainsi que les trois hommes de mains qui n'ont pas encore été identifié. L'homme quand à lui était un marchand d'esclave du nom de Davis Kellen, 48 ans. »



Cependant la véritable responsable et l'une des seule personne à détenir toutes les informations véridique de cette soirée sanglante écoutait les quelques rumeurs avec une certaine attention, trouvant cela des plus délectable alors qu'elle prenait un verre dans un café paisible. Si elle venait de clore l'un de ses contrats, elle restait sur place pour une seconde affaire qui la retenait, une nouvelle cible, mais pas à abattre cette fois ci, du moins pas dans l'immédiat. Alors qu'elle prit une gorgée de la boisson ambré qui réchauffait sa gorge lentement, la noiraude posa son regard vers l'une des fenêtres qui donnait sur un bâtiment de brique rouge, un sourire au coin des lèvres alors qu'elle commençait sa récolte d'information.

Cela faisait maintenant deux jours que la jeune My'träne était arrivé en ville, et elle n'attendait que de clore cette affaire pour repartir au plus vite, se sentant de plus en plus affaiblie par la technologie dont regorgeait la ville. Heureusement elle s'était occupé du contrat plus physique en premier lieu, aussi elle pouvait terminer ce qu'elle avait à faire sur place sans trop de peine, si aucune complication ne se dresserait devant elle. Elle avait abandonné sa tenue de cuir à sangles pour enfiler quelque chose de plus passe partout, se fondant simplement à la masse des citoyens tout en guettant la personne qu'elle cherchait. Ses longues boucles ébènes tombaient sur ses épaules dénudés, alors qu'elle portait un corset habituel ainsi qu'un simple pantalon qui épousait ses formes et ses éternelles longues cuissardes pour peaufiner sa silhouette longiligne.

Le bâtiment que la belle observait n'était autre que le QG administratif où sa cible passait le plus clair de son temps. Le nom de l'homme résonnait dans sa caboche, Henry Farstadt, aussi cherchait elle à mettre un visage réel à la photographie qui avait trouvé sa place dans le dossier le concernant. Elle avait  cependant embarqué avec elle, rien qui ne pourrait la lier de près ou de loin à l'Ordre, s'évitant ce genre de bêtises, meilleure moyen à ses yeux pour se faire attraper en quelques fausses notes. Alors qu'elle avait prit place aux côtés d'une des grandes baies vitrées, un journal posé devant elle qu'elle parcourait en zieutant du coin de l’œil l'entrée principal, elle réfléchissait au meilleur moyen d'obtenir le plus d'informations peu importe les moyens qu'elle utiliserait. Différent lieux lui étaient parvenu aux oreilles, mais elle préféra commencer par l'endroit où l'homme passait ses journées, certainement le nez dans la paperasse comme tout bon supérieur. Trouver un moyen de le faire sortir de ses habitudes était l'une de ses idées mais qui ne faisait que flâner pour le moment, ne voulant trop s'avancer vers une situation inconnue. Elle attendait alors patiemment que l'homme daigne sortir de son antre afin de lui filer le train. Adviendra alors que pourra...



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Henry Farstadt
avatar
Dim 4 Mar - 21:18
Irys : 165975
Profession : Colonel en chef de Rathram / Haut-fonctionnaire
Daënar +3 ~ Rathram (homme)
Pour Henry, ce matin là était des plus habituels. Assis dans son bureau d'étude au second étage du bâtiment, sur l'aile droite, il lisait avec attention les rapports transmis durant la nuit et ceux, en souffrance, qui avaient eu la malchance de ne pas être tamponnés "urgents" à l'administration. D'ailleurs, les nouvelles du jour étaient loin d'être passionnantes, se résumant pour la plupart à des demandes de paiement, des frais, des reçus en tout genre pour de l'équipement et quelques rapports de recherche. Bref, une bonne partie finirait sans doute à la comptabilité, comme toujours.

Après avoir signé un compte-rendu à propos de l'utilisation abusive de produits nettoyants dans les latrines militaires, le regard du colonel se pencha vers un petit tas de feuille. Il était écrit dessus le nom d'Hex Hekmatyar et racontait quelques déboires connus par l'Ordre de la Pénitence à Cerka récemment, causés par le militaire.

L'officier supérieur se laissa aller dans son fauteuil, pensif. Voilà qui expliquait bien des choses à propos des massacres récents. Devait-il publier ce document? Non, mauvaise idée, il aurait dû le faire juste après l'attaque pour que ça soit crédible. Le mieux était encore d'en informer la Milice et de garder le silence pour les médias. Au pire il suffirait de museler les voix rebelles. Par ce nom "Hekmatyar" lui disait fortement quelque chose, il était sûr de l'avoir déjà entendu une ou deux fois. Il fit sonner sa clochette de table et un valet apparut.


-"Emberlin, vous ferez passer au poste télégraphique qu'ils doivent envoyer à tous les QG du continent la même demande: qui est "Hex Hekmatyar"."

A part ça il était bientôt midi et le colonel avait juré à sa femme de déjeuner avec elle. La perspective de retrouver ses chiens adorés le motivait d'ailleurs énormément pour aller à ce rendez-vous.
Enfilant son manteau et son haut-de-forme, le colonel rentra dans le dernier des trois carrosses qui l'attendaient. Toujours la même chose à chaque déplacement: trois voitures, il en prenait une au hasard, mesure de sécurité.

Bientôt il arriverait chez lui, alors il irait dans la salle à manger et dégusterait cette délicieuse soupe à la patate que sa cuisinière faisait si bien...
Voir le profil de l'utilisateur

Kelmina Dirhaël
avatar
Dim 11 Mar - 12:12
Irys : 482698
Profession : Gérante d'un Pub / Informatrice / Assassine
My'trän +2 ~ Mistral
Le temps avait paru terriblement long pour la noiraude, qui continuait d'observer le bâtiment de briques de l'autre côté de la rue. Après quelques verres commandés et descendu, un chapeau couvrant le visage à demi de sa cible sorti enfin, laissant esquisser un joli sourire satisfait à la furie qui paya ses commandes et rejoignit la ruelle, s'allumant une cigarette une fois à l'extérieur. Son regard étrange se posa sur la silhouette qu'elle détailla quelques instants de la tête au pieds, lâchant une grisaille qui vint obstruer son analyse quelques instants avant de porter son attention sur les trois véhicules. Elle pencha légèrement la tête de côté puis s'étira tout en pinçant sa cigarette entre ses lèvres pourpres, se disant que si elle souhaitait s'assurer de sa destination il faudrait le suivre depuis une chariote elle aussi.

Après avoir pu mettre un véritable visage sur la petite photographie, la noiraude se glissa dans une ruelle plus étroite, observant les quelques passants tandis que l'homme se dirigeait lentement vers son véhicule. Elle fini par apercevoir exactement ce qu'il lui fallait un peu plus loin, un attelage à l'arrêt, se dirigeant alors cette direction elle remplaça son corset d'un air naturel tout en rangeant une boucle ébène derrière son oreille. S'approchant du propriétaire du véhicule elle afficha un large sourire, le gratifiant par la même occasion d'un charmant décolleté avant de proposer quelques pièces pour l'emmener un peu plus loin. Elle se garda bien de proposer simplement de suivre ceux qui se trouvaient plus loin à l'avant mais se contenta de lui dire qu'elle lui citerai le chemin au fur et à mesure.

Après quelques bafouillements le jeune homme hocha la tête, invitant la noiraude à prendre place avant que cette dernière n'aperçoivent enfin le départ de l'homme qu'elle suivait. Il n'allait certainement pas s'adonner à quelques activités des plus intéressantes mais chaque information avait son importance, aussi ennuyante la filature qu'elle puisse être. Ainsi elle partie quelques instants plus tard, s'appliquant à décrire le chemin au fur et à mesure de ce qu'elle pouvait apercevoir un peu plus loin de son regard cristallin.

Quand ils prirent route vers les beaux quartiers, la noiraude eut une légère moue, comprenant rapidement qu'il rentrait chez lui certainement se remplir la panse. Elle demanda alors au jeune homme de la laisser non loin de l'entrée des beaux quartiers, pour éviter d'éveiller les soupçons d'une filature trop rapprochée. D'autant plus qu'ils venaient de quitter les routes les plus empruntés, cela aurait été flagrant. Elle continua son bout de chemin à patte, se rendant vers l'adresse qu'elle avait déjà pu acquérir, simplement pour s'assurer qu'il s'y rendait bien mais surtout pour connaître la suite palpitante d'une journée de bureaucrate. Alors qu'elle leva un instant les yeux au ciel, elle s'imaginait déjà enfoncer une lame dans sa gorge, rien que pour mettre fin à cette filature, mais les apparences sont parfois trompeuse et il devait certainement savoir se défendre, voici le genre d'information qu'elle rêvait de constater par elle même... Peut être une situation s'y portera ou en provoquera-t-elle une ?



Thème de la furie

x2x12

Elle s'exprime en #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé