Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: My'trä :: Khurmag
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant


 Un voyage plein de saveur

Adol Loror
avatar
Jeu 30 Nov - 19:13
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
L'aube de notre quatrième jour, nous sommes enfin prêt pour notre grand voyage vers Dyen. On avais pris plusieurs jour a Darga pour bien se préparer, car même si pouvais le faire, le trajet serai difficile. Mais on ne sera pas seul à le faire, nous sommes deux à voyager, un groupe, un couple.

Je leva un peu avant l'aurore, Ana dormait encore, son petit sourire en coin. Je resta de longues minutes à la regarder dormir, elle semblait  si paisible ainsi. Je me prépara finalement, tout en la laissant dormir. Une fois habiller, je m'occupa de nos sacs sous l’œil attentif de Tiama.

-Tu est prêt mon vieux ? On va faire un sacré voyage.

Il me répondit simplement par un léger coup de tête. Les sacs finit  et installer devant la porte, je sortit de la chambre et me dirigea vers l’accueil. Nestor, l'aubergiste, déjà en train de préparait le petit déjeuner.Quand il me vit , il me salua avec son sourire habituel.

-Bonjour petit, tu a passé une bonne nuit.

-Bonjour toi aussi, encore une nuit parfaite. Dit, tu pourrais me faire un plateau pour deux, pour moi et Ana.

-Pour vous deux, évidement, dit-il avec en rigolant

Je le remercia et m'installa au comptoir le temps de la préparation. Il me demanda où nous allons aller et je lui dit simplement.

-On compte se diriger vers Dyen, tout au Sud du continent.

Il me tendit le plateau en nous souhaitant bon voyage ainsi que de faire attention, dû fait de mes origines. Je le récupéra en lui disant que je ferai attention et que rien n'arrivera à Ana.Le plateau était charger de quatre muffin à la framboise ainsi que deux tasses de thé pomme/menthe, une tranche de jambon pour Tiama ainsi qu'une rose pour décoration.

Je remonte enfin dans la chambre où Ana dort encore. J'installe le plateau sur la table de chevet en face d'elle et m'installa, rose à la main, sûr le coté du lit. D'un baiser sur le front plein de douceur, je lui dit :

-Mon amour, il est l'heure de ce lever. Le grand voyage nous appelle.  


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Ven 1 Déc - 8:12
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Réveillée secrètement, répondit casi instantanément au bisous qu'elle reçut sur le front en l'embrassant sur l'espace situé entre la bouche et le menton, avec tout autant de douceur que lui, pour le dévorer un long moment des yeux,
ne nottant que bien plus tard la présence de la rose..mais quel charmeur lui alors !

_J'ai hate de commencer ce voyage avec toi mmoi aussi..

Une quinzaine  de minutes plus tard, elle sétait habillée pour constater que même ses sacs à elle étaient prêts..elle déjeuna rapidement, puis déscendit donc saluet Nestor et aller voir Ydrochoos. Ce dernier finissait son petit déjeuner qu'elle lui avait distribué hier avec son repas, avec pour lui, la mission de gerer intellingeament cette importante ration, ce qu'il semblait avoir parfaitement réussit. De bonne humeur ce matin, elle resta fidèle à ses habitudes avec l'équidé, l'embrassant entre les naseaux en guise de bonjour, aavant d'entreprendre de le brosser et de lui graisser les sabot, pour, pendant que la graisse prenait, le charger avec leurs affaires, protégeant son dos par un épais tapis posé par dessus une couverture dont le but était de lui tenir chaud. Elle recouvra ensuite leurs sacs d'une autre couverture, plus fini mais imperméables, histoire de ne pas voir leurs bagages s'enneiger durant leur trajet.

Vint enfin le moment de quiter Darga, alors que les premiers rayons du soleil perçaient le ciel. Ils avançèrent alors, main dans la main, s'amusant parfois à se balancer de la neige l'un sur l'autre avec leur pieds ou leurs mains libres, profitant du paysage enneigé qui s'étalait à perte de vue devant eux.

Midi sonnant, Anaveranne se mit à cuisiner comme elle savait le faire, leur préparant un poulet. Quelque beau morceau d'oignon vert, du gingembre, d'autre racine plus douces, quelques épices douce aussi, de petites baies de bois séchées, du jus de citron vert, le tout passé passé au mortier et dont elle enduisit le poulet avant de plonger ce dernier dans une eau parfumée là aussi au jus de citron qui permettait à l'huile qu'elle y avait ajoiter de restée assez homogène avec l'eau, et dans laquelle cuisaient quelques oignons et autres légumes, le tout couvert par une pierre qui avait chauffer sur le feu qu'ils avaient allumé. Repas qui eu l'air de ravir tout les amateur de vandes, Tiama ayant eu sa part et la mission de faire disparaitre la carcasse de la volaille à la fin dans son incroyable estomac, pendant qu'Ydrochoos profitant de l'herbe enfouie sous la neige, bien grasse dans le coin où ils s'étaient posés

La journée se passa ainsi sans encombre, les paysages défilaient doucement autour d'eux, entre forets de pins et plaines eneigées, quelques corbacés fendant le ciel par moment, ciel foncé par d'épais nuages de neige qui attendit la fin de la journée pour s'abattre tel un balet flotant sur eux. Le soleil était en train de se coucher quand ils arrivèrent en vue des murs de Variel, qu'ils rejoinrent en début de soirée. Et où ils furent plutôt bien accueillit, Ana ayant tout de même fait le choix de faire passer Adol pour un My'tran encore novice dans la magie, connaissant le passé de la ville qui avait pas mal souffert de la guerre contre Daenastre..

Ils finirent par dénicher une petite auberge, à l'interrieur plutpot cosy, jouxtée par une écurie confortable, éléments surement le plus recherché par Ana, soucieuse du confort d'Ydrochoos, qui méritait tout de même un bon box pour ses nuits, étant donné que c'était lui qui portait leur bagages. Elle laissa à Adol le soin de regler les détails administratifs pendant qu'ele installait l'étalon pour la nuit donc, avant de rejoindre son homme pour la soirée, le gratifiant d'une bise à la comissure des lèvres en arrivant vers lui, qui l'attendait encore à l'accueil pour lui montrer la chambre qu'il avait réussit à leur obtenir à tarif correct, alors qu'elle avait discretement glisser dans sa bourse les Irys nécéssaires pour payer cette dernière, repas inclus.

_Ca a été comme tu le souhaitais ?
Lui demanda-t'elle en passant ses bras autour des épaules du daenar, improvisé pour ce soir, my'tran diciple d'Amisgal dont il lui était facil de camoufler l'absence de magie en utilisant la sienne, créant un leger vent tournant autour d'eux pour faire penser, que, manquant de controle, cela pouvait venir de lui..l'art de la comédie quoi..quoique le calin n'en était pas du tout !


You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Ven 1 Déc - 8:59
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Le départ de Darga ne fut pas sans une pointe de regret, j'avais commencé à bien apprécié cette ville et cette ambiance totalement différent ainsi que replis de merveille. , même plus que le ville de Daënastre qui sont souvent froide. Une fois le canasson équipé de nos sac, et accompagné des premières lueurs de cette journée, nous somme partis pour notre première destination, la ville de Variel. J'avais quelques connaissances sur cette ville, marquée à jamais par la guerre contre Daënastre. Nous sommes tombée d'accord sur le fait qu'on me fera passer pour un disciple magique, se qui me fit légèrement rire.

-Le maître et l'apprentie, ensemble sur la route, dis-je en la taquinant.

Le voyage fut sans encombre, certes un peu froid mais nous étions préparé. Le paysage de forêt enneigé entouré d'un ciel bleu puissant tacheté de nuage gris offre un spectacle à couper le souffle.
Sur la route, personne à par nous, se qui nous permis, quelques fois durant la traversé, de transformer le voyage en bataille de boule de neige. L'ambiance était à l'amusement, bien loin de celle de nos premiers jours ensemble, qui était plutôt froides. Alors que les premiers du soleil était en train de disparaître derrières les arbres, on arriva enfin dans la cité de Variel. Je fut surpris de la forme de la cité, les murailles de la ville formé une sorte de dôme, l'enfermant à l'intérieur. Je me douta rapidement que cela n'était pour les attaques loups.Si une armée vient prendre la cité, la siège sera long. J'était plonger dans ces pensées quand me montra une auberge pour la nuit, «  au valeureux mage ». Le nom me fit emmètre un léger rire, tous de suite stopper, j’étais comme même dans un ville où les Daenastes ne sont pas trop apprécié.

J'entre finalement dans l'auberge  et pendant qu'Ana s'occuper du poney, je me dirigea vers l'aubergiste, qui était une femme toutes fine, dans la trentaine.

-Bonjour, nous voudrions une chambre pour la nuit avec repas pour la soirée, cela est possible ? Dis-je d'un grand sourire.

-Mais cela est possible jeune homme, dit-elle en me le rendant.

Ana arriva peut après et d'un baiser sur le coin des lèvres, me demanda si tous se passait bien

-Bien sure, je nous est trouver une chambre parfaite pour nous deux.

Je lui montra la chambre et lui dit de monter pendant que je prend nos sac, laisser devant l'entrée.Une fois les sacs charger, le monta dans la chambre, où je vis Ana étaler sur le lit, comme une étoile. Je déposa nos sacs dans un coin de la pièces, déposa Tiama sur la table de la chambre et m'installa contre elle, en la prenant dans mes bras. D'un baiser sur le front, je lui dis en la regardant dans les yeux:

-Première étape faite, maintenant que nous sommes ici, tu veut faire quoi ?


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Ven 1 Déc - 9:44
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Une fois installés dans la chambre, Ana avait eu pour réflexes de se jeter en mode étoile sur le lit pour tester le matelas et aussi pour faire sa gamine..avant d'être vite rejointe par on sait tous qui..

_Première étape faite. Maintenant que nous sommes ici, tu veux faire quoi ?

Lui demande-t'il après avoir une ennième fois embrassé son front...ce à quoi, au bout d'un moment, elle répondit en haussant les épaules, pauvre en idées

_Là tout de suite, je te cache pas que je n'en ai aucune idée..je crois que j'ai juste envie de rester comme ça, à profiter du moment, jusqu'à l'heure du souper..

Il faut dire que l'instant était..parfait après avoir passé la journée à marcher, se retrouver comme ça blotis l'un contre l'autre, c'était juste génial..Ils restèrent donc ainsi, jouant parfois avec les cheveux de l'autre d'une main distraite tandis qu'ils se couvaient mutuellement du regard..il lui semblait pourtant l'avoir déjà remarqué, mais enne se rendait compte comme si c'était une découverte, à quel point les cheveux d'Adol était aussi doux que rouges vifs..accompagnant à la perfection le regard bleu, tout aussi doux, qui se tenait sur un visage relativement épuré, à l'exception d'une petite cicatrice que, peut-être un jour si il le voulait, elle éfacerait grace aux dons dont Mochlog lui avait fait cadeaux et qui, à l'instar de ceux d'Amisgal, se faisaient de plus en plus efficaces..lui offrant toujours un petit peu plus de puissance ou de controle quand elle les priait..même si souvent elle ne le percevait pas tout de suite, elle s'en rendait compte un peu plus tard en s'entrainant, constatant qu'elle avait soit plus d'aisance pour un exercice en particulier ou qu'elle était capable de nouvelles choses..dernièrement, c'était son controle du vent qui s'était vu boosté..ses rafales avaient même gagné en puissance..les architectes semblaient apprécier son côté pacifique, lui offrant plus facilement leur pouvoir, comme si ils lui faisaient tous les deux confiance pour ne pas en abuser sur des êtres plus fragils entre autres..mais d'avantage pour construire quelque chose....et elle espérait de tout coeur que cette chose soit un pont de paix solide entre sa nation et celle de Daenastre..elle avait ce nouveau but dans sa vie depuis qu'Adol était clairement rentré dans la sienne..puissent-ils réunir un jour les deux continent, en leur prouvant que vivre ensemble, était possible, avec pour preuve leur propre succès ?, voilà qui était un bien beau rêve pour la pacifiste qu'elle était..vraiment..



You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Ven 1 Déc - 10:41
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
A ma question, Ana répondis par la meilleur réponse possible. On resta donc ainsi, l'un dans les bras de l'autre, à se couvrir de regard plein de tendresse, étendu sur le lit. Je pouvais sentir battre son cœur contre mon torse, et je peux dire qu'il était aussi rapide qu'il peut être.  Des fois, elle passe sa main dans mes cheveux et émet un petite rire, apparemment mes cheveux intrigues vraiment mais en tous points. En retour, je l'embrassa sur le bord des lèvres. Je peut pas m’empêcher de rire quand je vis son visage prendre la même couleur que mes cheveux et elle se cacha contre moi. Je lui dis, dans creux de l'oreille, d'une voix douce :

-Pas besoin de te cacher, tu sais. Il n'y a aucune honte à rougir, je trouve cela mignon et surtout chez toi.

Je laissa quelques secondes, puis je repris :

-Sache une chose, quoi qu'on me propose dans ce monde, je refuserai car maintenant que tu est là, j'ai tous et je suis heureux de vivre avec toi.

Je l'embrassa de nouveau sur le front et la serra contre moi. Le temps me semblais suspendu, tous autour de moi était arrêter, c'est comme s'il ne rester que nous deux. On resta ainsi plusieurs minutes qui semblaient des heures. Quand j'entendis son ventre émettre un léger gargouillis, je lui proposa de descendre pour le dîner, sentant moi même la douce odeur de viande sur le feu. Non sans une pointe de tristesse,nous retirons nos bras l'un de l'autre et descendis s'installer à une table prés de la cheminer.

L'aubergiste arriva peut après et nous servie, à chaque un , une large assiette de rôtie de mouton parfumé aux thym et accompagner de pomme de terre ainsi que de carotte. Le fumet me mis l'eau à la bouche et, après un dernier regard complice, nous attaquons notre repas. L'odeur était du même niveau que le goût. La salle de l'auberge était peut peupler sauf quelques voyageurs attablé ainsi qu'un groupe de quatre personne chantant dans le fond.Une fois le plat fini, on nous apporta une part de tarte au pomme qui fut particulier agréable après le repas. Fini de manger, on installa nos chaises près du feu pour en apprécier d'avantage la chaleur.

Je me tourna finalement vers Ana et lui demanda :

-Je sais que l'on fais cela à chaque fois, mais une petite balade,cela te dis ou on retourne simplement à la chambre pour se reposer ?


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Ven 1 Déc - 12:00
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Ils firent donc effectivement leur coutumière promenade dans les rues de la ville enneigée, marchant doucement dans la pénombre. il en fut de même à chacune de leur altes, à Tarlulu, puis à Réoni, après de longues et plus ou moins pénibles journées de marche dans la neige. Ils avaient d'ailleurs décider de rester 2/3 jours plutôt qu'une seule nuitée sur la capitale régionnale, ils avaient besoin de se détendre un peu, et Ydrochoos aussi, Ana avait beau le masser tous les soirs, et même alleger l'étalon en prenant quelques sacs avec Adol sur leur dernière journée de marche, les pentes raides des montagne qui entouraient la ville avaient été fatigantes pour lui qui n'était pas un habitué des régions élevées par rapports au niveau du niveau de la mer, ces régions ou l'air se faisaient quelques peu plus rare..Anaveranne avait donc décider de le laisser un peu se reposer aux écuries pour que son corps s'habitue progressivement à la différence de taux d'oxygène de la région pour ensuite reprendre leur marche vers la cîté des dragonniers.


_Les provisions sont renouvelées, la ville est explorée, Ydro commence à bien reprendre du poil de la bête..son corps s'habitue bien aux changement, demains en quitant les montagne, il devrait peter la forme! mais sinon, veux tu faire quelque chose de particulier pour la soirée ?

Ils étaient dans leur chambre d'auberge..un coquet baâtiment il fallait le dire ! au couleurs chaudes quoique de l'exterieur, murs et fenetres avaient des formes quelques peu atypiques..ce qui avait tapé dans l'oeil de nos aventuriers qui, par curiosité, avaient décidé de tester les lieux pour au moins une nuit..et qui, séduis à la fois par le confort, la déco, et la gastronomie, alaient sur leur deuxième nuitée entre ces murs..

Ana était en train d'offrir un massage à Adol quand elle lui posait cette question, tout en regardant pensivement par la fenetre ou la lumière du jour avait laissé place à une lune assez ronde pour éclairer l'exterieur..Ils sortaient tous les deux de la salle de bain, le fait de le masser lui permettait de secher ses cheveux étant donné la proxitmité de leur lit avec leur cheminée..car lui, ici, chaque chambre avait soit un poele soit une cheminée..

http://irydae.forumactif.org/t1050-la-passion-definition-pv-adol-loror#22073




You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Ven 1 Déc - 21:33
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Malgré le soleil qui était bien haut dans le ciel, je resta dans le lit, mes bras autour de la taille d'Ana, qui elle dormait encore. Une sourire illuminé son visage, ces cheveux sur le coté. Même si j'ai vu des lieux magnifiques, couper le souffle rien n'arrive à la cheville de sa beauté.

Finalement, elle ouvrit les yeux et je lui fit un sourire qu'elle me rendit.

-Tu a bien dormis ?

Peut après, nous somme partis nous préparant, en nous lançant des sourire complices.Aujourd'hui était notre dépars vers l'isthme d'Aidas, un passage entre notre monde et le vide. Le voyage sera certes court mais après cela, plus de ville jusqu'à Dyen, le fin de notre route. Pendant qu'Ana finit de se préparer, je fini de boucler les sacs et le mettre devant la porte de notre chambre.

Suite à cela, nous sommes descendu pour manger un peu avant notre voyage. A la même place qu'hier, nous mangions un ragoût de lapin suivi d'une tarte au pommes qui était fort appréciable pour le premier repas de la journée et le dernier avant notre départ .

Une fois fini, je descendis nos sacs pendant qu'elle les chargea sur le poney. Vers l'heure midi, nous pûmes enfin partir pour la fin de ce grand voyage. Du nord au Sud, de la découverte à l'amour.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Sam 2 Déc - 9:44
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
En ouvrant les yeux, elle eu droit à une question des plus inutiles,
mais d'une "mignonerie" qui la fit sourire..oui elle avait bien dormi..le contraire était impossible après une nuit pareil.

_Oui j'ai bien dormi..et toi ?

Un moment plus tard, le déjeuner dans l'estomac et les préparatifs finis, ils reprirent leur périple, Ydrochoos au mieux de sa santé et forme à sa droite, un certain daenar à sa gauche..le moins qu'on puisse dire, c'est qu'à cet instant, elle était bien entourée !

Déjà rien qu'en quitant Reoni, ils commençèrent à longer les limites du monde, qui donnaient sur un vide noir, quoique bleuté par leur atsmosphère qui s'y étendait..ils n'étaient pas à même le bord bien évidement, mais il n'empeche que la vision restait..spéciale..et ils y avait encore à ce moment une jolie marge de terre pour marcher..enfin, au milieux de l'après midi, cette marge de terre sécuritaire laissa place à une band à peine assez large pour accueillir 10 personnes de front..ils firent le choix d'y marcher à la queuleuleu, Adol ouvrant la marche tandis qu'elle encourageait son cheval, qui, parmi les plus braves de sa race, avança finalement sans trop broncher, quoique tout comme eux il semblait..sentir le passé de ce lieux..un passé sanglant, létal..cela ne les angoissait pas vraiment..mais étant fervants serviteur à la cause du vivant, cela leur laissa à tout les deux une sensaion de tristesse, tant les âmes dont regorgeaient ce lieux semblaient encore aujourd'hui regreter leur bien funeste sort..
Ces pensés-là en tête, Ana ne put s'empecher de s'interroger sur la façon dont Adol, qui ouvrait donc cette marche, percevait l'endroit..

_C'est...particulier ici, tu ne trouves pas ?


You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Sam 2 Déc - 10:51
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
A peine marcher une heure que je vis enfin les limites de notre monde, la limite du matériel et d'immatériel. Une étendu immense, sans forme réelle sans rien ,juste quelque fois ,des flux bleutés flottant dans ce vide. Pendant que nous marchons, l'un derrière l'autre pour éviter tous problème de chute, je pris mon journal pour noter se que je vois ainsi se que je ressent. Car durant notre traversé, une sorte de sensation me pris au cœur. J'avais déjà lu, quand j'habitais à Lonfaure, que cette endroit était marquer d'une grande bataille, lorsque les premiers Daënars ont fuit le continent, poursuivit par les mages. Les Daërnars se sont battu sur cette endroit pour leurs libertés et ils ont subit de lourde pertes. A quelques endroit, je cru entendre un cri ou un pleurs, comme si des personnes revivaient en boucles leurs morts et les terreurs de la guerre.

Je fit un bond quand Ana arrive à mes cotés, j'étais tellement dans mes pensées que je ne l'avais pas vu.

-C'est...particulier ici, tu ne trouves pas ?

-Je le trouve aussi. Je ressent une sensation étrange, comme si la guerre qui a eu lieu ici étais toujours présente, la même sensation que j'ai eu lors de le traque de Lonfaure, où régnait feu, sang et cri. Et cette sensation, vu l'état actuelle des choses, va être de plus en plus présente. Cette endroit est vraiment particulier, je ...ne sais pas quoi dire de plus.

On continua ainsi d'avancer ,jusqu'à la fin de l'isthme. Le reste du voyage se fut en silence, plonger dans nos réflexions et nos pensées.On s'installa finalement, au derniers rayons du soleil, dans une petite grottes qui pourra nous protéger de la neige et du vent.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Dim 3 Déc - 9:19
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Ana avait installé une toile étanche sur l'entrée de la grotte, afin que le froid les laisse tranquiles, Ydrochoos rentré avec eux pour profiter de la chaleur, se vit distribuer foin et grain, tandis que sa cavalière récoltait de la mousse qui tapissait le fond de la grotte pour lui faire un tapis confortable pour la nuit, en faisait autant pour eux, bien que là, elle recouvra le tout d'une large couverture pour les isoler d'avantage..

Adol lui, s'était d'avatage concentré sur l'allumage d'un feu, et à sa question "qu'est-ce qu'on brule, j'ai pas vu beaucoup de bois dehors ?" Ana lui avait répondu de se saisir d'une sorte de pot de graisse dans son sac et d'en prendre 3 cuillères à soupe..cette subtance n'était rien moins qu'un combustible..long à bruler mais facile à enflammer..une telle quantité leur tiendrait probablement tout la nuit jusqu'à 9h demain matin avec un brasier des plus confortable en matière de chaleur et lumière.
Elle le laissa aussi s'occuper du repas, occupée de son côté par la suite à mélanger des herbes entre-elles  pour en faire 3 boulettes..quels effets ? Booster la digestion pour éviter les déchets et se réchauffer plus facilement. Elle apporta la sienne à Ydrochoos, les leurs seraient consommées à la fin de leur repas.

_Alors chef, quel délice nous préparez-vous ?

Finit-elle par venir lui demander  dans un calin de dos.



You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Dim 3 Déc - 11:15
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Pendant qu'Ana s'occupe de nous faire un petit coin repos dans la grotte ainsi , je m'occupe du feu ainsi que du repas de ce soir. Ne pouvant pas vraiment faire un repas chaud, je décide de sortir quelque conserves de mon sac.C'est à moment qu'Ana me fit un câlin dans le dos, en me disant :

-Alors chef, quel délice nous préparez-vous ?

Je me retourna vers Ana, et d'une voix à la limite du ridicule, je lui répondis :

-Ce soir, je nous mitonne une bon petit petit plat, tranche de jambon sec sur son lit de melon de la veille accompagner de tartine de terrine de sanglier, le tous accompagner d'un thé saveur framboise-menthe.Et en dessert, petits gâteaux fourré au chocolat. Un repas qui régalera petit et grand mais surtout la plus belle des femmes.

Je l'embrassa juste après. Je m'occupa de mettre la table, quand je vis le canasson tourner la tête au même moment où j'entendis un craquement. Lui aussi l'avais entendus. Je sortie ma lanterne ainsi que mes armes, on ne sait jamais.

A peine sortis de la grotte que je les vis. Je sus immédiatement ce dont il s'agissait, deux Khyanalt.
Je me mis en défense devant eux en appelant Ana car, je le savait, on pourras faire comme pour le Mogoi, ils va falloir les combattre.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Dim 3 Déc - 12:05
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
En voyant l'agitation d'Ydrochoos, compris immédiatement qu'il s'agissait, à tout le moins, de carnivores, et avait d'ors et déjà saisi ses armes, dégainant par choix ses deux nouvelles épées courtes, ses couteaux étaent actuellement sans leur chaine qu'elle concervait tour de même accrochée à sa ceinture.

Le fait qu'Adol l'appelle termina de répondre à sa question, à savoir de s'il allait ou non falloir se battre. Elle le rejoint donc pour constater la présence..pourtant rare, de non pas un mais deux Kyanalts..qui, de par leur carractère, ne risquaient surement pas de s'enfuir, mais plutôt de se battre.

Bon ben..semblerait qu'on ai une séance de sport de prévu avant le repas ! que dis-je,
une séance de chasse..leur viande est très bonne et se conserve plutôt facilement, et j'adore leur fourure pour créer des vêtements chauds..!


Soit..comme ils voulaient..là, elle avait un homme et un famillier à proteger, alors elle n'allait surement pas reculer. Au contraire elle s'avança, doucement dans la neige, le regard noir envers les deux reptiles, histoire tout de même de leur donner une dernière chance de se sauver.. tout en levant quelques bourrasques, melées de neige blanche tournoyanntes autour d'elle, soulevant la neige en un tourbillon qui se voulait violent autour d'elle et de ses lames.

Elle se stoppa à peut-être 2m d'eux laissa passer quelques minutes de flottements, puis quand le premiers des deux se mit en tête de lui foncer dessus, l'accueilla dans une valse mortelle, se déplaçant avec souplesse sur le côté pour, alors qu'il était encore coincé par son élan, lui planter avec puissance une épée dans le garrot, la retirant brutalement pour éviter un coup de queue, et esquiver le deuxième qui se joignait à la mélée, à l'aide d'un petit bouclier qui eu le mérite d'en dériver la charge avant qu'elle ne riposte d'un violent coup du plat de sa lâme au niveau de la tempe de l'animal, le sonnant avant qu'elle n'acheve le premier...qui venait de périr sous un carreau adroitement envoyé entre les 2 yeux du prédateur, avant qu'un autre ne vienne s'enfoncer dans le poitral de l'autre carnivore..coupant court à la séance de chasse.

Anaveranne sourit à l'intention de l'arbelettier, avant de l'inviter à l'aider pour rentrer les deux corps qu'elle dépeça vite et bien après le repas, commençant par la même occasion à préparer le cuir et la fourure pour, plus tard dans la soirée ,pouvoir les travailler de sorte à an faire 2 bons mentaux, à capuche s'il vous plait, une paire de gants chacun, et avec le reste..des chaussettes . Le tout comme taillé sur mesure. Avec pareil accoutrement, Adol avait à présent tout à fait l'allure d'un natif My'tran de bonne famille!

_C'est fou ce que..cette fourrure blanche te va à ravir..ça met en valeur le rouge de tes cheveux..comment tu te sens dedans ?



You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat


Dernière édition par Anaveranne D'Ester le Lun 4 Déc - 13:40, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Dim 3 Déc - 12:47
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
A peine sortis de la caverne qu'Ana fonça sur les deux créature, comme elle faisait tous le temps. Je planta mon épée dans le sol et sortis mon arbalète ainsi que deux carreaux, l'un que j’arme et l'autre que je coince entre mes dents, prêt à être utiliser. Ana était concentrés, elle fit danser ces lames comme une furies, chaque coups faisant couler plus de sang sur le sol. Je tira le premier carreaux entre les yeux de l'animal avec une précision quasi mystique avant de faire de même sur le deuxième qui finit ça course dans le ventre. Les deux créatures, une fois au sol, Ana me souris, que je lui rendis d'une révérence.

-Tous le plaisir était pour moi, lui dis-je en récupérant mes carreaux sur les corps en train de refroidir.

Je récupère, avec l'aide d'Ana, les deux animaux pour pouvoir les dépecer. Une fois le repas rapidement fini, je m'occupa de faire cuire la viande pour plus tard pendant qu'elle s'occuper de  cuir  dans son coin. La douce odeur de viande me donna envie d'y goûter mais j'en resta là pour l'instant. Cette viande sera utile pour les futurs voyages. D’ailleurs, une idée me traversa l'esprit, notre voyage nous conduit jusqu'à Dyen mais après ? Où allons nous aller ? Je reflechie à cela dans Ana me tendis un manteau en peau de Khyanalt. Je resta sans voix devant la qualité du travail ne si peu de temps. Je la mis sur mon dos et je fut surpris de voir que la taille m'aller parfaitement.

-C'est fou ce que..celle fourrure blanche te va à ravir..ça met en valeur le rouge de tes cheveux..comment tu te sens dedans ?

-Je...je la trouve parfaite. Elle tien chaud malgré la faible épaisseur. Merci, lui dis-je en la prenant dans mes bras.

Pendant quelle fini le sien, je récupéra les canines des  Khyanalt et remarqua le tranchant qui était impressionnant. Une fois tailler, pour qu'il soit moins courber, je les installa à la place de deux pointes en acier de les carreaux.

Une fois fini, je me débarrassa des carcasses inutiles et proposa à Ana de reposer car demain, on sera dans les mur de la ville. Elle accepta en souriant et on s'installa au fond de la grotte, l'un contre l'autre, pour le reste de la nuit.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Lun 4 Déc - 14:26
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Un Ydrochoos joueur vint réveiller la jeune femme en la chatouillant à l'aide de son museau au niveau du cou, ce qui la fit doucement glousser, consciente qu'il y avait quelqu'un qui dormait encore contre elle, et que le lever du soleil semblait encore à attendre un joli moment...soit, elle se dégagea doucement de l'étreinte qui la retenait, après avoir embrasser le front d'Adol tout doucement, et s'approcha du feu avec le cheval sur les talons pour commencer à leur faire un petit déjeuner, optant pour un bel oeuf au plat chacun avec quelques haricot blanc, le tout dans un sauce tomate accompagné de bacon, et d'une paire de toast à tartiner à loisir avec ce qu'ils voulaient.
Ydrochoos lui s'était installé dans son dos pendant qu'elle cuisinait, par besoin de contact physique dont elle le gratifia durant la cuisson des différents éléments

_Eh bah alors mon grand, on est en manque de calins hein ? On cherche les papouilles hmm oh oui on cherche les papouilles et les gratouilles hmm oh oui ça fait du bien les toutouilles derrières les oreilles!..

Elle n'avait ainsi même pas remarqué la silhouette humain qui s'était redressée dans le fond de la grotte et qui les observait..avant de se rapprocher en constatant que le petit déjeuner était pret, l'embrassant au passage.

Une fois tout le monde rassasié, le "camp" fut levé, et ils repartirent vers le Sud, traversant une énorme foret de pins, où, lorsque le soleil se décida à disparaitre, ils trouvèrent une  nouvelle caverne, qui semblait avoir été créer par un feu puissant qui aurait fait fondre la roche...une jolie cavité largement assez grande pour tout le monde.

Les 3 autres jours se passèrents de façon assez semblables, réveil, marche, grotte, manger, dodo, reveil marche
.... jusqu'aux montagnes enfin qui entouraient Dyen. Au prix d'une petite marche, ils trouvèrent une galerie de tunels qui semblait permettre de traverser les escarpés monticules de roches sans trop de dificultés, parfait pour Ydrochoos qu'Ana voyait mal en mesure de gravir une paroie aussi abrupte avec leurs affaires sur le dos..Ilsallumèrent donc chacun une torche, et s'y engoufrèrent, testant comme des enfants l'écho, tous les 10m environ..



You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Mar 5 Déc - 9:07
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Après ces trois jours de marche, on arriva enfin dans les tunnels vers Dyen. On avança ainsi, à jouer dans notre échos vers le poste de douane. Je fut légèrement réticent à l'idée de cette douane, en raison de mes origines, mais je n'avais rien à cacher. Je me présenta alors devant les deux gardes My'tran qui me lancer un regard légèrement noir.

-Nom, prénom, origine et raison de la visite ?Me dit-il d'une voix sec.

-Je me nomme Adol Loror, je suis du continent de Daënastre. Je voyage avec ma petite amie ici présente à travers tous My'tra. On est venu finir notre périple, ici, à Dyen.


-Je vois, on va fouiller vos affaires, pour raison...de sécurité.


Ils ouvrirent alors tous nos sac pour vérification et ne voyant rien de suspect, ils laissèrent passer Ana sans problème. Moi je du rester encore quelques instants pour pouvoir passer, avec une dépense de quelques irys supplémentaires. On déposa Ydrochoos dans une étable prévu à cette effet, qu'Ana mit quelques minutes pour bien choisir pour son compagnon à quatre pattes . Une fois les sac mit sur nos dos, on prit un des dragons pour faire le reste du voyage vers la ville, non sans des regards fixer sur moi.Si vous auriez vu la tête d'Ana devant un dragon, je savais pas que des yeux pouvaient grossir autant.

On monta donc au dessus des nuages pour atteindre la ville, où s'élever de nombreuses tours. A mon avis, c'est à cette endroit où logent les dragonnier et leurs montures. Après une petite dizaine de minutes de monter, on nous déposa enfin à un embarquement .Une fois descendu, le vaisseaux se remplit à nouveaux et redescendit.

La ville était tout en hauteur et au sommet, on pouvais voir voir une sorte d'immense statue, comme une femme, sûrement un des architectes. On marcha dans la ville sans vrai but mais à la recherche d'une auberge pour déposer nos sac et surtout, des informations sur la ville.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Mer 6 Déc - 14:51
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
L'auberge était grande.un grand bâtiment dont les murs étaient finement sculptés à l'éfigie des dragons..qu'Anaveranne trouvait magnifiques..surement un peu parce-qu'elle adorait Amisgal, mais pas que, elle les trouvait majestueux à leur façon..elle avait hâte de demander l'autorisation et si oui d'aller tout simplement derière la ville admirer les reptiles..elle mourrait d'envie d'en tirrer quelques portraits..et idéalement, elle en caresserait bien quelques-uns.. enfin, dans un premier temps, elle décida de grimper plus haut dans la ville, histoire de re rapprocher un peu des perchoirs mis à la dispositions des dragons, son carnet de dessin sous le bras, et quelques assortiment de fusain et autres graphites, sous l'oeil gros d'Adol qui en profitait pour prendre des notes, sous les yeux méfiants des dragoniers qui passaient près d'eux, mais qui se calmaient presque instantanément quand elle leur proposait des toiles ou ses services de masseuse itinérante, montrant ainsi pattes blanches..ce fut d'ailleurs en proposant ses service qu'elle leur obtint la possibilité de rentrer dans la plus haute tour de la ville, au rez-de-chaussée. Il avait accepté qu'Adol vienne aussi du fait qu'ils étaient un couple de voyageur.

_C'est..magnifique chez-vous, et votre ville est vraiment belle... je vous laisse vous installer où vous voulez? Je vais préparer mes huiles Annonça-t'elle a son apperement riche client

_Je vous en pries, faites. Puis-je vous proposer quelques boissons ?

Adol était bien trop occupé à admirer la vue sur l'arrière de la ville sur laquelle donnait la fenetre principale, aussi ce fut Anaveranne qui répondit pour eux

_Ma foi, cela sent bon la pomme chez vous, si vous en avez en jus, on ne le refusera pas !

Ils furent servis de généreux verres de jus de pommes, et Ana commença à masser le dragonnier, un homme plutôt massif qui devait bien atteindre son 1.90m, d'environ 25 ans, qui avait un corps de guerrier aux yeux de la masseuse..ses muscles étaient visiblement dessiné pour le maniement d'armes auquel il devait s'adonner quand il ne chevauchait pas un dragon..Elle n'aurait pas rencontré Adol, elle aurait probablement admirer (saliver devant) ce corps...




You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Mer 6 Déc - 16:22
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
A peine arriver dans la ville qu'Ana était surexcité, elle voulait tous voire dans cette cité. Je la compris facilement, j'étais du même avis, une ville dans les nuages, crée par les dragonniers, pour les dragonniers, il fallait vraiment que j'explore cela. On avança donc vers une des tours de dragonniers et malgré un accueil froid, pour ma part, Ana réussi à nous faire entrer.

Je fut comme captivé par la vue, les nuages tournés autours de la ville comme un tourbillon cotonneux. On pouvais aussi voir les nombreuses tours pour dragon dispersées une peu partout, où s'envoler ou flâner des dragon de toutes taille et couleurs (note à moi même : Tu à vraiment dit pas mal de fois dragon dans ton récit.Je remarqua même pas la personne nous proposant des rafraîchissement, qu'Ana choisit pour moi.Une fois nos verres servies, Ana se mit à masser un dragonnier, une homme bien plus grand que moi, légèrement plus vieux et surtout beaucoup plus musclé. Au visage d'Ana et à son léger filé de bave qu'elle cacha rapidement, elle doit apprécié de le masser.

Je me mis à regarder l’extérieur, non sans une pointe (enfin plus une montagne) de jalousie. Je resta ainsi à regarder le spectacle extérieur d'envol de dragon, de la population de Dyen vacant à leurs occupation et le soleil qui décline légèrement dans le ciel où les rayons tape l'immense statue de la ville. Je monta à l'étage, où se trouvait le dragon. Malgré des regards noires, on me laissa passer et je le vit. Une immense bête, aux écailles d'un noir de jais au reflet rouge.Le dragon me fixa à mon arriver, je resta immobile mais Tiama, dans un élan de courage, fonça vers lui et monta sur son flanc.

-Tiama, revient maintenant. Lui dis-je sans faire trop de bruit.

Mais il n'en fit qu'à ça tête et, dans le même élan, je me dirigea vers le dragon. Il ne bougea pas, juste me fixa sans broncher. Je récupère Tiama et le remit sur mon épaule, mais la tentation était trop grande. Je pausa doucement ma main sur le flanc du dragon qui souffla ,mais ne bougea pas. Ça peau aussi dure que l'acier mais d'une légère épaisseur. Je resta quelques instants ainsi, avec mon nouveau compagnon mais je décida enfin de descendre rejoindre Ana, qui avais du finir avec son beau, grand et fort dragonnier. Je fis une dernière caresse à dragon, qui poussa comme un ronronnement et descendit à l'étage inférieure.


Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Jeu 7 Déc - 17:43
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Son travail finit, elle eu l'nvitation d'aller admirer le dragon, ce qu'elle alla faire bien volontiers, aussi ecxitée qu'une gamine..elle ne se gêna pas, et approche, calmement mais surement du saurien qui baissa la tête par curiosité vu qu'elle sentait encore à plein nez les huiles qu'elle avait utilisé pour masser le dragonier..tête qu'elle vint caresser, trouvant à travers les écailles le shema nerveux du dragon...et s'en servant pour produire les meilleurs gestes possibles

Adol qui les avait rejoint en fit autant, y retournant volontier Tiama restant étonament sage sur son épaules, bien qu'il eu fait quelques aller retour vers la tête du dragon, se perchant sur les épaules d'Anaveranne le temps de regarder celui-ci droit dans un oeil..pour se faire snober royalement

Ana au passage, nota qu'elle sentait une force magique qu'elle connaissait bien chez le dragon..

_..Serait-ce un souffleur d'air ?

_Yep, affirmatif. Une version plus..sombre d'Amisgal. Si comme je le pense vous êtes douée de talents venteux, vous pouvez jouer un peu avec lui à créer quelques tourbillon..juste, évitez de viser les murs ou le mobilier..

Elle hésita mais préfera en rester aux caresses..si elle progressait effectivement plutôt bien dans la maitrise du vent, elle ne voulait pas non plus prendre de risque

_..Euh..Quel âge il a ?

_Il va sur son 9e printemps, c'est encore un jeune donc..raison pour laquelle il est encore plutôt joueur. Ah, et il a un nom au passage..Bachiustor..Bac pour les "intimes"

Ils posèrent encore quelques question au dragonnier qui répondait docilement, sans montrer la moindre animosité envers Adol qui à ses yeux semblait avoir montrer patte blanche, puis le soir commença à tomber et il fût question pour le jeune couple de retourner à leur auberge, à laquelle le dragonnier proposa de les raccompagner, pretextant de toute façon qu'il avait une course à faire juste à côté. Ils accéptèrent et ils quittèrent Bac pour retourner tranquilement à leur auberge



You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Adol Loror
avatar
Ven 8 Déc - 11:36
Irys : 679873
Profession : Aventurier
Daënar 0
Au dernière lueur du soleil sur la ville, Ana proposa de rentrer à l'auberge pour nous enfin nous reposer. J'accepte avec plaisir, mais le dragonnier nous proposa de nous raccompagner , se fit plaisir à Ana et un peu moins à moi. Jaloux ? Moi ? Jamais de la vie, juste un peu suspicieux envers lui. Les rues commencer à fermer et la rue se vider de sa population, les rares personnes encore présentes se pousser pour laisser passer le dragonnier. Ils doivent vraiment représenter une chose importante dans cette cité, comme un symbole.Les rues de la ville était vraiment calme, et les derniers rayons oranger donner une atmosphère quasi mystique comme si on était dans une ville totalement différente

Après une petite demi heure de marche, où Ana, le dragonnier parlèrent sans interruption et moi je porter Tiama qui c'était endormis sur mon épaule, on arriva enfin à la dite auberge.Le dragonnier se stoppa et, d'un voix simple, nous dit :

-Se fut un plaisir de vous rencontrer voyageurs, si besoin, demander Triven, nous dit-il.

-Mais tous le plaisir étais pour moi..heu nous. Si nous repassons dans la ville, nous viendrons te rendre visite.

-Merci pour la visite et surtout pour m'avoir autorisé, malgré mes origines

-Petit, qu'importe l'origine, se sont les actions comptes pour moi et les tiennes sont honorables.

Il me serra la main en signe d'adieu et fit une révérence devant Ana, puis repartis en direction de sa tour.Je me tourna vers Ana qui le fixa :

-Ça se voit pas du tous qu'il te plait, dis-je avec un sourire légèrement forcé. On rentre avant que tu gel sur place ?



Voir le profil de l'utilisateur

Anaveranne D'Ester
avatar
Ven 8 Déc - 13:06
Irys : 509904
Profession : Masseuse médicale itinérante
My'trän +2 ~ Suhury
Elle se retourna pour regarder Adol qui venait de lui parler comme un vrai gros jaloux avant d'éclater de rire

_Hahahahaihihih...Nan mais..t'as vu sa taille et la mienne? j'apprécie son éveloppement physique visuellement parlant, c'est un fait, mais j'ai trop conscience que si j'allais aussi loin avec lui qu'avec toi, je mourrais écrasée ! Et merci mais je n'y tiens pas, alors rien qu'avec ça, je me contiens toute seule ..et puis.. Se calme, se rapproche et l'embrasse_Il y a quand même une différence entre apprécier le visuel d'une personne et aimer cette dernière, tu crois pas hmm ?

Elle le prit par la mains pour le faire rentrer lui aussi dans l'auberge, salua l'aubergiste, et se rendit à l'étage ou était leur chambre, pour rentrer dans cette dernière et le pousser enfin sur le lit

_La case "amour" dans mon coeur n'est que pour toi, et c'est pas près de changer,
ok ?
lui dit-elle les yeux dans les yeux en se plaçant par dessus-lui_Et pour les massages par contre, il va falloir t'habituer, c'est mon métier, cet homme n'est ni le premier ni le dernier que je masserais...imagine, tu es médecin, est-ce qu'il faudrait que je sois jalouse de toute les femmes dont tu aura dénuer le dos pour y poser un pansement par exemple ?

Pour la suhurienne qu'elle était, comprendre la notion de jalousie n'était pas très facile, vu le désinteret total de la population de cette région envers tout et n'importe quoi...les couples étaient des couples par amour chez-elle, et se vouaient fidélité à partir de là..le peuple étant médecin par magie et de culture, aucun des deux partenaire ne prêtait guerre attention aux patient de l'autre, même si ce ou cette dernier(ère) était plus beau/belle que soit..enfin, elle espérait qu'Adol le comprendrait avant de faire une bêtise..



You didn't, you don't, and you wont own me clown  albino  pirat
Voir le profil de l'utilisateur

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2