Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !



 :: Les terres d'Irydaë :: My'trä :: Kharaal Gazar
Page 1 sur 1


 Une anomalie dans le contrat

Zaël
avatar
Mer 2 Aoû - 17:54
Irys : 227816
Profession : Roi de Busad
My'trän +2 ~ Kharaal Gazar
C’était au moins le troisième rapport d’attaque d’un clan de Nokhoi sur des caravaniers. Les Protecteurs étaient tellement débordés entre les troubles à l’ordre public et les disparitions de part en part qu’Éli, un des commandants, avait décidé, avec l’aval du Gharyn, de faire appel à des chasseurs extérieurs pour les en débarrasser.

Ce dernier, même s’il ne l’avait pas dit, espérait pouvoir trouver une autre alternative. Il ne pouvait évidemment s’en charger lui-même, d’autres devoirs l’appelaient. Mais peut-être qu’une petite intervention auprès du groupe de chasseur serait envisageable. Il ne pouvait évidemment pas en envoyer un seul face à un groupe de ses bêtes rusées. Il faudrait donc réussir à convaincre l’ensemble. Il y avait réfléchi sérieusement : demandant à son subordonnée de rassembler les volontaires dans la salle de réunion à son étage quand le recrutement serait fini et en ne précisant pas la raison de cette requête.  Normale diriez-vous pour un Roi mais Zaël n’aimait pas tellement faire des cachotteries.

À l’heure venue, il se rendit donc dans la salle où cinq chasseurs et un adepte -pour encadrer les premiers- attendaient pour avoir les détails de la mission. Les uns étaient debout, les autres assis. Certains s’étaient même servis des verres mis à leur disposition. Le groupe en lui-même était hétéroclite : il y avait une femme blonde, une autre femme à la tête rasée ainsi qu’un homme chauve lui aussi en train de lui parler et deux autres types à l’allure plus quelconque. Et l’adepte qui se tenait pour l’instant à l’écart de ce petit monde. Le nouveau venu se mit en bout de table pour les avoir bien en vu et leur adresser un regard à chacun pour tous les impliquer.

-Bonjour à tous et merci de vous être déplacé pour venir assister la ville de Busad. Je me présente puisque vous ne semblez pas tous venir de notre citée : je suis Zaël Lahzainhi, le primo-Gharyn. Vous êtes là parce que vous avez répondu au contrat concernant un groupe de Nokhoi qui agresse les voyageurs entre Busad et Aguu.

Des grognements et des acquiescement plus formels se firent entendre de part et d’autre.

-Je vous remercie encore une fois, de bien vouloir mener ce combat. Je souhaiterais vous faire une requête particulière concernant son déroulement : s’il y a parmi vous des adeptes d’Orshin capables de raisonner ses bêtes pourriez-vous tenter de le faire avant de passer à la méthode radical ? Je ne vous demande pas de le faire au mépris de vos vies, vous serez les seuls juges sur place et vous êtes libres de partir dès à présent si cette demande ne vous convient pas.

De ses yeux, il essayait de sonder le visage de ces hommes et femmes, deviner leur réponse à son discours. Seul l’adepte n’était pas une énigme n’ayant pas vraiment son mot à dire pour le coup.


Code couleur : #cc00ff


Dernière édition par Zaël le Lun 7 Aoû - 10:51, édité 1 fois
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Kezy'rahs Thaedtrom
avatar
Mer 2 Aoû - 18:52
Irys : 72051
Profession : Dresseuse et Exploratrice
My'trän +2 ~ Chimères
- Mi-Juin 932 -

J'étais montée, calmement dans cette fameuse grande tour. La dizaine d'étages n'avait pas eu encore raison de moi, et tant mieux d'ailleurs, car il y avait plus difficile à faire que de grimper jusqu'au dixième étage. Cependant, il n'y avait pas de grand désavantage à cette ascension. C'était aussi pour moi de faire touriste avant d'arriver à la grande salle. Découvrir ce palais de Busad, qui comptait comme seul et puissant Rouyaume en Khaaral Gazar, devenait une nouvelle chose d'apprise.

Alors que j'entrais dans l'endroit, qui semblait sans problème servir un amuse bouche au quelque chasseur présent, je dévisageai sans plus attendre le roi avec discrétion. Je pouvais le deviner avec logique parmi les différent types d'individu dans la salle. Venant sortir d'un déjeuner fraichement offert par mon camarades qui devait loger, boire ou manger ne m'était pas utile. Dans l'instant la seule faim, était de savoir, et dans ce contexte, c'était les informations qui m'était impatiente de prendre connaissance.

Une noble personne qui ne semblait tout dire, le roi de cette cité, Zaël Lahzainhi. J'avais un grand respect pour la royauté. Il n'était pas nouveau que tous les rois n'étaient pas les mêmes, et que certain abuser de leur pouvoir, mais si celui-ci était un manipulateur ou bien honnête, il paraissait très convaincant dans ces paroles. Mais on retrouvait chez lui, non pas cette angoisse qui prend à la gorge, mais cette envie de trouver rapide solution à ce problème.

Je compri très rapidement que c'était moi le point important de ce contrat, étant une Adepte d'Orshin, les créatures et moi ne faisions quasiment qu'une. Qu'importe soit-elle. Mais peut-être que le soucis qui se serait posé. C'était bien ceux qui comptait m'accompagner. Ces chasseurs qui ne porte pas leur nom pour rien, étaient peut-être des tueurs sans pitié. Mais comme chaque contrat ou situation, je m'étais déjà mise dans la tête que si malgré, les efforts et la tournure des évènements m'y obliger, je serai réduite à tuer ces animaux.

Je venais de finir mon contrat de chasse concernant le fameux Dundaj qui avait dévoré une pauvre doyenne. Une coquette somme m'ayant été versée, les économies que je me gardais pour un futur projet n'était pas suffisante. Bien-sûre, je venais principalement par bonne foi, car ayant un respect primaire envers les animaux, et une fervente défenseur des créatures d'Irydae, passer à côté d'un massacre de Nokhoi aurait quelque peu pesé sur ma conscience.

Je pris la parole sans me prendre la tête, tout en restant bien encrée dans les paroles du Roi, le regard sérieux et qui ne décelait aucun manque d'attention. Et répondant après la fin de son discours plutôt éloquent. J'accorderai un minimum de politesse à la demande, que j'allais présenter, gardant une aisance peut-être superflu dans les mots choisi, mais le jugement des autres m'importer peu.

- Si je puis me permettre, je me présente, Kezy'Rahs Thaedtrom, Adepte D'Orshin, Maitre Dresseuse de dragon de Dyen, pour vous servir.
J'ai une simple question, Majesté, combien d'attaque on était recensé jusqu'à aujourd'hui ?






Voir le profil de l'utilisateur

Zaël
avatar
Jeu 3 Aoû - 9:58
Irys : 227816
Profession : Roi de Busad
My'trän +2 ~ Kharaal Gazar
Zaël ne put dissimuler totalement le soulagement de voir une adepte d’Orshin dans la salle et qui plus était disposée à discuter. Et une Maître Dresseuse de dragon ! Il répondit donc à sa question posée avec le plus de précision possible, c’était le moins qu’il pouvait faire.

-Jusqu’à présent trois nous ont été reporté. Mais il n’est pas exclu que des voyageurs solitaires se soient fait attaquer sans qu’on ne l’ait su malheureusement… Cela influencera-t-il votre façon de faire ?

Avant que la dénommée Kezy’Rah ait pu répondre un autre chasseur se fit entendre beaucoup moins conciliant, clairement pas un adepte d’Orshin. Vu son impétuosité, sûrement  un de Dalai.

-On ne va pas sérieusement discuter de ça ?! Il n’est plus temps de discuter avec des bêtes, de faire ami-ami!

Le type lança un regard circulaire pour voir si certains le suivaient dans son indignation. Visiblement non, ou pour l’instant pas ouvertement. Cela sembla aviver sa colère.

-Qu’est-ce que j’attendais de cette région ! Je vais vous montrer ce dont un vrai chasseur est capable.

Sur cet éclat, il se dirigea vers la porte à grande enjambée, le Protecteur fit mine de l’intercepter mais le Gharyn l’en dissuada d’un simple signe de tête. Il connaissait assez bien ses voisins pour savoir que rien ne le calmerait dans l’immédiat. Il espérait seulement que le groupe de chasseurs partirait assez vite pour le rattraper et éviter qu’il ne se fasse tuer vainement. L’outrage que cela pouvait représenter ne l’inquiétait pas vraiment. Il savait en être responsable aussi. Le voisin du type au caractère explosif ne semblait plus savoir où se mettre et le couple de chauves se sondaient du regard. Un silence pesant flotta dans l’air l’espace de quelques secondes avant que Zaël ne reprit la parole avec calme.

-Comme dit plus tôt, vous êtes libres de partir. Maintenant, si personne n’a rien à rajouter, j’aimerais entendre votre réponse Maître Dresseuse ?


Code couleur : #cc00ff
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Kezy'rahs Thaedtrom
avatar
Jeu 3 Aoû - 10:38
Irys : 72051
Profession : Dresseuse et Exploratrice
My'trän +2 ~ Chimères
Cela ne m'aurait pas étonné. Depuis tout à l'heure j'entendais toujours le même grogner désagréablement. Mais bon qu'il en soit ainsi, s'il sous estime les Nohkoi, c'est à sa perte qu'il courra. Ces créatures étaient intelligentes, vicieuses et elle utilisaient bon nombre de stratégie d'attaque. Si leurs techniques et réflexions primitives égalaient celle d'un homme, elles seraient infernales, voir même presque impossible à venir à bout, pour un groupe de chasseur. Cependant, il n'en était rien, et d'ailleurs dans cette situation, j'étais là et je connaissais ces animaux. Et puis j'avais remarqué la présence d'une personne mystérieuse. Une seule personne paraissait distante depuis tout à l'heure et m'intriguait assez bizarrement. Je pris le temps de l'observer discrètement lors de la scène digne de diva capricieuse, quand l'autre furibond partait pour faire preuve de sa force et de son honneur stupide.

Tout à l'heure, le roi avait parlé d'Adepte d'Orshin, comme-ci il savait qu'il en avait déjà un. Néanmoins, je ne suis pas de la région, et c'est la première fois que je venais ici. Cet homme si était particulier et silencieux, devait sûrement être l'adepte qu'attendais Zaël. Mais, c'est étrange, je ne l'avais jamais vu avant. Peut être est-ce un adepte d'un autre architecte ... mais de quoi ? De toute façon, il ne devait sûrement pas être inutile. Personne ne pouvait l'être ici, à par peut-être l'autre bourrin qui s'en est allé.

Alors que je réfléchissais et déplaçait de façon habituelle mes deux mains jointes, je regardais le roi dans les yeux , ni montrant qu'une expression neutre. J'étais devant un roi, et je devais de garder une bonne tenue. Et prenant une inspiration, je formulait ma phrase avec un air assez sérieux.

- Écoutez, Majesté, plusieurs solutions s'offre à nous, comme vous l'avez cité tout à l'heure. Soit nous assisterons à un massacre, soit nous pouvons capturer ses créatures et les faire déporter ailleurs, histoire que les routes de Busad à Aguu soient de nouveau sûr. Et pour cela, j'aurai besoin de savoir de quoi disposions nous, capacité et atout chez chacun.

Regardant de nouveau tous les autres personnages d'un œil sondeur, je vins de nouveau scruter l'individu qui me semblait hors du commun, et cela , je ne sais pourquoi. Mais j'avais déjà improvisé un plan dans ma tête, qui me semblait tout à fait possible. Et si cet homme pouvait être un adepte utile sur le terrain, il n'en serait que plus aisée pour nous d'accomplir cette tâche compliquée. Je ne sais pourquoi, j'avais espoir que cela soit un adepte, vu la situation , ces Nohkoi semblait plutôt féroce. Mais j'avais toujours une ruse en tête pour pouvoir me passer de cette aide précieuse, mais qui pour l'instant n'était pas encore confirmé.




Voir le profil de l'utilisateur

Zaël
avatar
Jeu 3 Aoû - 11:34
Irys : 227816
Profession : Roi de Busad
My'trän +2 ~ Kharaal Gazar
Le Roi hocha la tête un peu surpris qu’ils ne se soient pas déjà présentés les uns les autres en son absence et ravis que la demoiselle prit la direction des choses. Elle avait l’air de quelqu’un savant gérer son affaire.

-Pas bête Miss, nous sommes Aurore et Fred'ley. On a l’habitude de travailler ensemble, on sait se coordonner. On n’est pas Adepte comme toi, simple novice. Mais ça pose pas de problème quand on l’utilise au bon m’ment.

Son compagnon chauve lui fit un léger coup de coude pour lui signifier son oubli.

-Ah et nous sommes des disciples de Süns d’où les torches en plus de nos lances.

Voilà, c’était suffisant pour les deux. Pas la peine de raconter leur vie non plus. Ils avaient peut-être l’air jeune à l’instar de la rouquine mais c’était clairement pas leur premier rodéo.

-Moi, c’est Warlow.

Il fit une légère révérence envers la Dresseuse. Avant de laisser courir un souffle d’air dans les cheveux de la demoiselle. Son espièglerie retrouvée après le moment gênant.

-Je suis un Novice d’Amisgal. Inutile de dire les capacités qui s’y rattachent nous somme tous des professionnels.

Les regards se tournèrent vers la personne restée en retrait et silencieuse jusqu’à présent : le Protecteur non vêtu de son uniforme habituel et sans armure visible, comme le précédent interlocuteur d’ailleurs même si ce n’était pas exactement pour les mêmes raisons. Si le disciple d’Amisgal esquivait les attaques prestement, lui les bloquait. De façon très formel, il prit la parole pour se présenter.

-Je suis Arto Jaakoppi, Protecteur et Adepte de Delkhii. Je serais votre support durant la mission. Comme notre Roi l’a dit, je vous laisserais prendre la décision Maitre Dresseuse. Vous semblez la plus compétente pour qu’on s’en sorte tous avec le moindre mal.

Son visage impassible ne permettait pas de deviner ce qu’il pensait. Une vrai muraille.

-Je rajouterais juste une dernière chose avant de vous laisser. Arto, à la possibilité de vous fournir au nom de la ville des armes ou autres matériels dont vous aurez besoin pour votre mission. Je souhaite tous vous revoir ici dans les plus brefs délais. Bon courage.

Sur ces mots qui se voulaient enthousiastes, il quitta la salle et laissa le groupe en bonne voie de coopérer et de s’organiser seul. D’autres problèmes l’attendaient ailleurs.


Code couleur : #cc00ff
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Kezy'rahs Thaedtrom
avatar
Jeu 3 Aoû - 17:47
Irys : 72051
Profession : Dresseuse et Exploratrice
My'trän +2 ~ Chimères
Ato Jaakopi, Adepte de Delhki, impressionant.

Cela risquait d'être impressionnant comme intervention. Certes pas de tout repos mais, qui promettait une efficacité inattendu. Je n'étais pas trop optimiste non plus, et laissait derrière moi toujours un plan de secours. On avait un peu près de tout ce qui nous fallait, et les mages de feu, ne serait d'une utilité bonne utilité. Tant qu'au dernier "Warlow", novice et nomade d'amisgal, était un bonus, je supposais. Dans la discussion et l'élaboration du plan, il était assez étrange de constater, que j'avais une certaine froideur dans l'attitude de chef. Je pouvais paraître totalement enfantine lorsque que la situation ne le recommandait pas, mais s'il s'agit d'ici que c'est moi l'élément clef du plan, on ne peut se permettre de perdre un tant soit il, le sérieux.

Après avoir saluer le roi d'un hochement de la tête et d'un bon sourire de confiance, je me levais lentement de ma chaise. Je vins me déplacer au bout de table pour y poser mes mains. Afin que tout le monde puisse me voir et m'entendre convenablement. Guettant encore de mon air sérieux les différents collègues, j'étais évidemment celle qu'on devait entendre la première pour les idées et directives possibles pour effectuer à bien cette mission.

- Bien commençons, nous avons un clan de Nohkoi, ceux qui nous oblige à faire plusieurs plans élaborés assez complexe. Je vais proposer plusieurs plans, tout cela dépendra de vous par la suite. Si vous avez de meilleurs idées, prononcez vous.

En premier plan je décide d'un piège basique, et de les prendre à revers dans une contre heure, la où il ne s'y attenderont pas. Tout d'abord, nous les localisons, puis on établit dans des calculs, un point de piège, qu'on creusera grâce à notre compagnon l'adepte Arti. Ce piège consistera à les mettre hors d'état de nuire. Pendant que j'attirerai avec l'un ou plusieurs d'entre vous les créatures dans une course poursuite préalablement concocté, nous passerons au point de passage x ou notre ami se décidera à les prendre au fait, en creusant le sol assez profondément, de sorte qu'il ne puisse remonter.

Le deuxième plan est assez bourrin, mais consistera à massacrer les Nokhoi, dans une stratégie d'attaque dépassant la leur. A savoir, les prendre en embuscade avec un appât.

Et le 3ème plan de secours, de piéger les alentours avec des leurre et des petit piège afin de maitriser le couple ou les couples alpha pour mieux cerner les autres membres. Il est important que nous les prenions à revers, s'ils ont eu le temps de comprendre une stratégie d'attaque venant de notre part, il se prépareront à l'avance.

Nous parlons de créature qui sont très vicieuses et possédant une bonne stratégie de chasse. Je vous informe dès maintenant que le but ici, n'est pas de mettre nos vies en jeux, mais de débarrasser cette meute sans aucun blessé. Et même en tant qu'adepte d'Orshin. Même si je préfère la méthode de non violence, je ne risquerai pas vos vies dans un plan foireux.

D'autre propositions ?


Je savais qu'il était possible, voir envisageable que tout n'allait pas se passer comme prévu, et je ne voulais en aucun cas être responsable d'une entreprise trop volumineuse dans ce contrat.




Voir le profil de l'utilisateur

Zaël
avatar
Ven 4 Aoû - 9:13
Irys : 227816
Profession : Roi de Busad
My'trän +2 ~ Kharaal Gazar
Le plus preste à répondre après cette avalanche d’idées fut Warlow, l’adepte d’Amisgal.

-Je peux jouer les appâts seul. En fait, ça m’arrangerait de n’avoir personne dans les pattes qui risquerait de me faire trébucher. Sans offense bien sûr.

Il était resté assis et ça ne le dérangeait nullement pour soutenir le regard de la chef improvisée. Bien sûr, ce ne fut pas le seul à intervenir. Le couple de Süns s’immisça à son tour dans la conversation. C’était la femme encore une fois qui prenait la parole.

-Sans offense, va f’lloir que tu les énerves  graves, t’es pas bien charnu. On peut leur mettre le feu au fesse au b’soin.

Avant que la pique ne put atteindre son effet l’Adepte intervenu. Sans se préoccuper des chamailleries, il s’adressa directement à la dresseuse. La regardant bien en face, leurs yeux se trouvant au même niveau bien que leur corpulence n’ait rien à voir. Difficile d’être aussi massif que cet Adepte.

-Le premier plan ne me pose aucun problème. Je n’aurai pas besoin de plus de quinze minutes. Par contre les pièges vous les voulez en bois ou des fosses couvertes de feuilles également ? Il ne sera pas forcement évident de tromper leur vu mais avec suffisamment de piège, ça peut fonctionner. Par contre à quel moment choisit-on la stratégie ? Le risque de faire trop de plan est de s’encombrer avant le départ et de ralentir ce dernier ? Vous avez des montures ? Ou voulez-vous que l’on en fasse préparer ?

Il s’arrêta là mais c’était visible qu’il avait bien d’autres choses à dire. Tout avait été prononcé avec un ton neutre, pragmatique. Impossible de dire s’il remettait en cause ses capacités de façon détournée ou faisait juste son travail de façon consciencieuse sans prendre un temps qu’ils n’avaient pas pour ménager les susceptibilités.  

HRP:
 


Code couleur : #cc00ff
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Kezy'rahs Thaedtrom
avatar
Ven 4 Aoû - 11:06
Irys : 72051
Profession : Dresseuse et Exploratrice
My'trän +2 ~ Chimères
Je n'arrivais pas à me préoccuper des enfantillages des autres, seul l'homme baraqué et puissant, semblait m'attirer de par ses réflexions et de ses dires plutôt pertinent. Il est vrai que ce plan avait l'air un peu fragile, en sachant que ce n'était pas comme dans les contes pour enfant, et que c'était concrètement un cas réel. C'est vrai qu'il fallait camoufler nos pièges, mais même pour les Nohkoi enervés et pris au dépourvu, la rage prendra dessus sur leur ruse habituelle et fourbe.

Je regardais l'homme de manière intense, sans pour autant lui faire un sourire charmeur, ce qu'il m'avait proposé me donnait une idée plutôt inintéressante. Mais pour être réussi il nécessitait un grand sérieux de la part des autres novices qui semblait encore se chamailler.

- Arti, j'ai une idée ... si nous parvenions à les énerver, leur instinct animal prendrai le dessus. C'est un fait , pour les attirer dans le piège sans qu'ils portent attention, mais en plus de cela, pourquoi ne pas faire un jolie spectacle de flamme.

C'est à ce moment là que les novices commençait à me regarder et faire silence, en écoulant le plan plus réfléchi que m'avait inspiré Arti. Je prenais lentement de ma sacoche, un crayon de charbon pour dessiner un plan. Je me saisis rapidement d'un parchemin sur la table mise à disposition. Et pendant que je parlais , je dessinais tout ce que j'expliquais.

- Pour mener le premier plan à chance de réussite, je vais capturer un de leur petit et les reveiller, pour ensuite les amener sans problème a l'endroit voulu.

Il faudrait les capter dans un sentier bloqué des deux côtés par des flans de montagne. L'idéal serait une vallée, qui ne manque donc pas à Kharaal Gazar pour accueillir une dizaine ou quinzaine de Nohkoi. Au moment du passage, nous avons deux possibilités qui se succèdent. Si le premier plan qui vise à les faire tomber dans la fosse ne marche pas ...

Alors, nous passerons au deuxième plan. Nous auront préparé sur le sol, de la paille sèche en assez grande quantité pour bruler pour une minute sur une vingtaine de mètres. Ce plan ne marche que s'ils sont entre les deux vallées.

A ce moment la les novices de Zolios, enflammerons la paille pour affoler les créatures. Elle n'auront que très peu de réaction possible. Une rage encore plus grande et une envie de tuer sans préavis, une peur nécessitant une fuite mais cela est très peu probable, ou pour finir une perte de repère qui les immobiliseront.

Dans le cas du combat, Warlow poussera et agitera la fumée généré par les flammes pour les intoxiquer. Ainsi, dans le plus grand des regret nous seront obliger de les tuer.

Dans le cas de la fuite, nous les refont reculer jusqu'a qu'ils tombent dans la fosse ou que nous les tuons par le temps trop long, resté dans les flammes.

Et le troisième cas, je me chargerai pendant ce temps, de les faire courir dans la fosse en les contrôlant un par un. Mais il faudra que j'agisse vite, on ne pourra dans ce dernier cas pas, tous les sauver, car mon pouvoir restant puissant, s'il s'agit de plus d'une dizaine, cela restera compliqué.

Il faudrait que les novices, les aveugles avec des jets de flamme assez longtemps pour qu'il ne comprenne qu'il essaye d'en échapper. Ils ne craignent pas tellement le feu, mais n'y sont pas non plus insensible en longue durée, et si Warlowe peut projeter et concentrer la fumée, cela permettra de les intoxiquées. Par la suite nous pourrons les contrôler assez rapidement.


Je montrais pendant ma prise de paroles, toutes mes indication au centre du groupe pour leur faire comprendre avec application. N'ayant que sur moi que plusieurs nuance de noir et plusieurs type de motif a mon talent improvisé de dessin, j'indiquais clairement les possibilités. Je regardais a présent mes compagnon pour connaître leur avis sur ce plan.

1501837492-plan-anomalie-dans-le-contrat-fait.png - envoi d'image avec NoelShack

* Triangle noirs = disciple de Zolios
* Rond noir = Arti
* Rond blanc = Kezy'
* Triangle blanc = Warlowe




Voir le profil de l'utilisateur

Zaël
avatar
Lun 7 Aoû - 11:29
Irys : 227816
Profession : Roi de Busad
My'trän +2 ~ Kharaal Gazar
Un bon point que personne n’ait besoin de monture ! Arti écouta donc la longue réponse de cette Kezy’rahs sans broncher.

Le dessin n’était clairement pas le fort de la demoiselle. Pourtant personne ne songea à lancer une pique à ce sujet. Ce n’était pas le moment de déconner. On parlait de choses sérieuses ! Même l’adepte d’Amisgal se tint tranquille. Comme si les deux Adeptes avaient été élu chef par consensus, ce fut encore le Protecteur qui commença à discuter du plan ou plutôt des plans.

-Je suppose que vous prenez en compte le fait que nous devrions d’abord repérer où ils se terrent. Et attendre qu’ils soient endormis. Il serait utile d’être équipé de longue vue, au moins une pour deux pour la surveillance.

Il sonda les membres du groupe de chasse pour noter les éventuels manques.

-Ensuite, rien ne dit qu’ils ne nous repéreront pas sur un terrain défavorable mais la technique de les aveugler, étouffer avec la fumée tient si nos compagnons sont capables de le faire sans nous désavantager. Je peux les emprisonner dans une coquille de terre s’ils sont acculés. En mouvement se serait impossible et je ne pourrais le faire avec plusieurs en même temps. Donc soit un par un soit tous en même temps. Ce serait donc à faire en dernier recours, car plutôt risqué et ce de façon inutile.

Il s’exprimait d’une voix calme, ignorant les regards irrités suite à son sa remise en question de leurs capacités. Toujours de façon professionnel, il commenta ensuite les plans de la blonde.

-Je suppose que la fosse se trouve avant la paille dans votre dessin ? Pourquoi ne pas le superposer ? Que le camouflage servent aussi de dernier recours en cas de besoin. Je pense qu’avec ça nous devrions pouvoir partir. Chacun à son rôle dans le scénario idéale : je prépare le terrain et vous vous charger de répandre la paille – qu’on prendra ici, ça pourrait servir à un autre moment – Warlow vous aide pour récupérer la progéniture de la bête et faire l’appât. Et vous deux d’attiser les rancœurs si besoin. Je resterais non du point de piège pour gérer l’arrivée. Aurore et Fred'ley vous vous mettrez sur les collines de part et d’autres, inutile d’être trop à proximité pour la suite. Warlow tu les rejoindras. Miss on aura besoin de vous en bas pour les charmer si besoin. Dans le cas où ce n’est pas idéal, on peut faire ce que j’ai dit plus tôt.

À ce moment, il maqua une pause, leur permettant de digérer ses propos.

-Si tout le monde est d’accord et que personne n’a d’objection nous nous mettrons en route.


Code couleur : #cc00ff
En ligne Voir le profil de l'utilisateur

Kezy'rahs Thaedtrom
avatar
Lun 7 Aoû - 23:15
Irys : 72051
Profession : Dresseuse et Exploratrice
My'trän +2 ~ Chimères
Avisé, il n'était pas bête, et n'avait que complété intelligemment avec réflexion et ruse. Je n'avais rien à redire sur ce qu'il avait ajouté et tout semblait bon. J'étais du genre à bien prendre les remarques car rien n'était parfait, et il faut s'avouer que je n'étais pas réellement une chasseuse. Je connaissais le comportement de la  grand major parti des bêtes d'Irydae. Mais ici, mon savoir avec son talent en tant qu'adepte de Delhki et de Protecteur n'était pas avancé dans le vide. Quelque chose me disait que tout n'allait pas se passer comme prévu. Mais au moins, nous étions préparés à la plupart des possibilités.


- Je pense que nous somme bon , Arti, Warlowe, Fred'Ley, Aurore, nous pouvons partir.


Nous allions donc être séparé en deux groupes sur la deuxième étape du contrat. C'était donc décidé, le plan était posé. Tout cela ne me mettait étrangement pas la pression. Cependant, je me disais que cela soit un échec, ou une réussite, cela sera de l'expérience acquise dans ce petit voyage à Kharaal Gazar. Mais j'étais persuadés que tout cela ne pouvait que finir qu'avec seulement quelque petite encombres.

En prenant mes affaires déposés sur le sol, je me dépêchais de rejoindre le groupe déjà en train de descendre les escaliers. J'étais assez mitigé sur quelque détail, mais bon, je n'avais aucune idée des capacités de mes compagnons.A part mes parents, je n'avais encore jamais un adepte de Delhki, ou un novice d'Amigal agir. Même les deux novice de Zolios pouvait m'épater. Mais bon, je savais que d'un côté j'avais de quoi impressionner la galerie.

Même s'il ne s'agissait pas de faire un spectacle, j'ai toujours voulu qu'on me respecte ni plus ni moins à ma juste valeur.

Je ne restait pas pleins d'espoir, mais j'espérais réellement que toutes cet opération se mène au mieux. En réfléchissant trois attaque, n'était pas le résultat de quelque Nohkoi. Même s'ils sont intelligents et très dangereux, il restait limitait en attaquant seul.

Ce qui me faisait penser à l'autre pauvre idiot qui s'était enfuit il y avait de cela une dizaine de minute. Je doutais qu'il allait être le point mort de ce groupe, même s'il n'en faisait plus partie désormais. Dommage que je ne pouvais pas l'assommer ou bien le rendre hors état de nuire, mais bon, ça serait mal vu de ma part.

Mais une chose était sûre, si une personne était capable de mettre le plan à l'eau, c'était bien cette énergumène.




Voir le profil de l'utilisateur

Zaël
avatar
Mar 8 Aoû - 23:16
Irys : 227816
Profession : Roi de Busad
My'trän +2 ~ Kharaal Gazar
Arti laissa les derniers mots à la blonde. Ils se mirent tous en route à sa suite, direction les écuries. Bien sûr, ce petit monde ne resta pas longtemps muets. C’était à qui le plus grand exploit, la plus extraordinaire chasse, les meilleures méthodes. Il ne fallut pas longtemps pour que ça se batte sur lequel des Architectes étaient supérieures à l’autre.

L’adepte écouta d’une oreille distraite, s’inquiétant pour la mission à venir. Le comportement de ces Nohkois était étrange. Trois attaques aussi rapprochées, ce n’était pas normal. Ils n’auraient pas dû être affamé aussitôt après avoir attrapé des « proies ». Il n’aimait pas ça et encore moins que l’autre hurluberlu aille exciter ces bêtes ! Au moins, y en avait-il une avec les épaules sur la tête dans ce groupe. La séparation en deux équipes auraient été moins productive autrement. Voir un désastre complet. Il n’était pas franchement ravi de devoir mené cette mission avec des civiles plutôt qu’un groupe de Protecteur solide. Mais il savait faire faire contre mauvais fortune, bon cœur. Seul un souffle vint le trahir.

Une fois au pied de la tour, il mena le groupe aux montures. Une petite étable prévu à cet effet non loin du pied de la Tour.Alors qu’il laissait à chacun le soin de récupérer son cheval ou autre, il discuta avec le palefrenier.

-Tu es sûr de toi ?

Son interlocuteur hocha vivement la tête. Le chasseur avait quitter en trombe les lieux il y a une bonne vingtaine de minute. Difficile de confondre, ce dernier avait fait une scène pour qu’on le laissa partir avec sa monture sur le champ, ne voulant rien entendre quand le palefrenier avait protesté qu’il devrait probablement attendre les autres. L’Adepte ne laissa passer aucune grimace. D’extérieur impassible, il se contenta de remercier le jeune homme.

-Tu as bien fait.

Puis il lui demanda de charger des sacs de pailles bien tassées sur chacune de leur monture et d’envoyer quelqu’un chercher deux longues vues. Les provisions pour leur chasse était déjà chargé conformément aux instructions. Ils n’eurent qu’une vingtaine de minutes à attendre avant de pouvoir partir avec le tout.

Le groupe avait une allure assez disparate : le couple de Suns étaient montés sur des chevaux, à leur côté Warlow tenait son Uraldaan avec ses œillères en place et Arti se tenait droit sur son Melki, sans oublier la belle blonde et son loup. Si le Melki était la créature la plus lente, elle serait indéniablement utile lors de la traque, ce n’était pas un hasard que l’Adepte de Delkhi ait choisi celle-ci pour cette mission.


Code couleur : #cc00ff
En ligne Voir le profil de l'utilisateur