Revenir en hautAller en bas
Chroniques d'Irydaë
Bonjour, et bienvenue sur les Chroniques d'Irydaë. Déjà inscrit ? N'attends plus, et connecte-toi dès maintenant en cliquant sur le bouton "Connexion" ci-dessous !

Vous êtes nouveaux, que ce soit sur ce forum ou dans le monde du RPG ? Le choix d'un forum sur lequel vous pourrez vous épanouir n'est pas anodin, et il vaut mieux pour cela connaître l'univers dans lequel vous vous trouvez ! Nous avons pensé à vous, en vous préparant un guide qui vous permettra de découvrir pas à pas le monde des Chroniques d'Irydaë.

Si malgré cela, des doutes subsistent, n'hésitez pas à adresser vos questions aux Administrateurs.

En vous souhaitant une agréable visite !




 :: Les terres d'Irydaë :: Daënastre :: Rathram
Page 1 sur 1


 [Capitale] ~ Cerka

Bolgokh
avatar
Lun 24 Oct - 17:19
Irys : 305013
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Cerka

Devise
« ... »


Histoire:



Description:



Politique:



Economie:



Force armée:



Peuple et densité:



Ordre affilié:



Traditions:
Voir le profil de l'utilisateur

Bolgokh
avatar
Mar 15 Aoû - 18:24
Irys : 305013
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Salon de thé : Mademoiselle Louise

Spoiler:
 


Ancienneté : 30 ans (créé en 902)
Structure : Le bâtiment est dans le centre-ville, dans les quartiers chics. Il s'étale sur trois étages : un sous-sol, le rez-de chaussée et le premier étage. On accède au rez-de-chaussée par une entrée sur le côté en descendant quelques marches ce qui permet d'arriver à la boutique de thé. Le rez-de-chaussée est un lieu où l'on reçoit les clients de passage. L'intérieur est tout blanc, tout propret. Plusieurs tables et chaises de bonne facture sont installés en vrac. Le premier étage contient diverses petites pièces pour la plus riche clientèle. Chacune de ces pièces est décorée avec goût et elles portent différents noms en fonction des couleurs choisies : bleu ciel, rouge my'trän, Vereist, Alexandria, blanc vapeur, etc.





Propriétaire : Louise Mondo
Sexe : Féminin
Age : 40 ans

La légende raconte que sa mère lui proposa le dilemme suivant : soit elle se mariait soit son salon de thé devenait le lieu le plus luxueux de Cerka. Mademoiselle Louise demanda une dizaine d'années et son salon de thé connut le succès promis et elle put rester célibataire. Aujourd'hui, ce lieu est un lieu de rencontre incontournable pour n'importe quelle personne prétendant faire partie de la bonne société.


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Asmigal, Khugatsaa ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~
Voir le profil de l'utilisateur

Bolgokh
avatar
Dim 15 Avr - 17:12
Irys : 305013
Profession : Créateur de monde à temps partiel
Administrateur
Herboristerie : La Jeune Pousse


Propriétaire : Midella Ilarian [Personnage joueur]
Ancienneté : Quelques mois, fin d’année 932.

Spécialités : Botanique, vente et conseils.
Horaires : Selon le bon vouloir de mademoiselle Ilarian, du lundi au vendredi de 10h à 19h.

Description : Si vous déambulez dans les rues de Cerka, il est fort probable que vous finissiez par tomber sur l’antre de Midella Ilarian. Dans une artère reliant deux avenues passantes de la ville, on aperçoit de loin la planche de bois brut qui dépasse de la devanture. Ornée d’une couronne de lierres du plus belle effet, elle présente sur les deux faces le symbole que s’est choisie la botaniste. Gravée dans le bois, une graine germée, bourgeons naissants pointés vers le ciel, trône fièrement sur un lit de feuilles mortes. L’image est pleine de sens dans la tête de la jeune femme, et elle se fera un plaisir de vous l’expliquer si vous avez la curiosité de passer la porte. D’ailleurs, parlons-en. Lorsqu’on s’approche, une devanture parcouru de grandes fenêtres ornées d’arabesques en métal laisse entrevoir une partie de la foisonnante collection de plantes, de fleurs et de jeunes arbres. La porte, faite d’un seul tenant dans un bois étonnamment léger, est surmontée d’un carillon de cuivre qui tintinnabule lorsqu’on la franchit. Au dessus dudit carillon, une plaque de métal finement ouvragée indique : “La Jeune Pousse”. Tout simplement.
Mais la vraie beauté des lieux ne réside pas dans cette façade un brin tape-à-l’oeil. C’est seulement quand on se décide à pousser la porte que la magie opère : les fragrances de plusieurs dizaines d’espèces chatouilleront immédiatement vos narines. Ce peut être légèrement entêtant au début, mais une fois les parfums apprivoisés vous pourrez voyager aux quatre coins d’Irydaë sans avoir besoin de faire un pas de plus. Puis c’est au tour des yeux de s'émerveiller. Un myriade de couleurs s’offrent à vous. Du sol, au plafond. Toutes les couleurs de l’arc-en-ciel y passent, et même plus. Des variétés de toutes tailles, de tous horizons, aux formes aussi diverses qu’insolites. Un vrai régal pour les sens des petits et des grands.
Passées les premières sensations, et si vous avancez de quelques pas, vous apercevrez sur votre gauche un long comptoir de bois brut. Le même que celui de la porte, paraissant légèrement plus pesant. Généralement il y règne un capharnaüm de pots, vides ou non, d’ustensiles pour les apprentis jardiniers, ainsi que bon nombres de compositions florales. C’est derrière que vous trouverez peut-être la maîtresse des lieux, probablement affairée à on ne sait quelle tâche obscure. Derrière les fenêtres, à l’intérieur, sont exposés les essences à la mode. Si vous cherchez à conquérir le coeur d’une demoiselle sans rien connaître de la botanique, vous trouverez dans cette partie - à un prix tout à fait raisonnable -
Au milieu, des étagères hautes de presques deux mètres cinquante sont remplies de pots et jardinières de toutes tailles. Si l’organisation peut paraître un peu chaotique de prime abord, il n’en est rien. Classification par régions, espèces, méthodes de culture… tout y est. Midella saura trouver immédiatement ce que vous recherchez, et les habitués finiront par s’en sortir presque aussi bien. L’espace centrale est principalement dédiés aux plantes herbacées et à quelques espèces de plantes grimpantes.
La partie droite est, elle, réservée aux plus imposants : arbustes et jeunes arbres paradent le long du mur. Grands parfois de plusieurs mètres, un client avisé se demandera comment ils pourraient bien sortir de là s’il lui prenait l’envie d’en acheter un. Ce qui nous amène à parler de la partie qui se trouve derrière les étagères.
Le magasin forme en réalité une sorte d’avancée, séparé de façon hermétique des serres de conservation. Derrière les portes, s’ouvre immense espace parcouru de dizaines de mètres de bandes de terre où croissent tranquillement nombres d’espèces. Cela constitue les stocks et permet à Midella d’entretenir un flux constant de produits destinés à satisfaire sa clientèle régulière. Le toit de cette partie est fait de verre, agrémenté d’un réseau de plaques amovibles permettant d’ombrager telle ou telle zone, ainsi qu’un réseau de lampes chauffantes étudié avec précision pour veiller au maintien des températures. Sur la gauche, une lourde de porte de métal à double-battants, actionnée par un système à vapeur relie les serres à la rue. C’est par là que s’effectue les livraisons, entrantes comme sortantes. Les murs de droite et du fond sont également percés de portes, plus petites, qui mènent respectivement à l’appartement de la propriétaire et à son laboratoire. Bien évidemment, ces deux parties sont interdites au public. Complètement interdites.
N’hésitez pas à vagabonder parmi les rayons, laissez vous envahir par l’exotisme des lieux. Midella sera là pour vous guider au besoin, et ne sera jamais avare de conseils. Qui sait, c’est peut-être vous, le prochain qui allez s’occuper d’un de ses bébés.
Ne soyez pas timide, entrez !


~ N'hésitez pas à adresser vos questions par MP à Asmigal, Khugatsaa ou Möchlog, ils se feront un plaisir de vous aider ! ~
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé